skip to Main Content
Menu

WMW – Chapitre 90

Traducteur Français : DrizztDoUrden
 Édition : En attente
Check : En attente

Chapitre 90 : Pièges

L’hécatombe sanglante avait été forcée à l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre. Cela voulait donc dire que les acolytes de cette académie se retrouvaient dans une situation qui leurs était désavantageuse.

Les acolytes appartenant aux deux académies ennemies allaient sans aucun doute les traquer et les pourchasser et ce jusqu’à les tuer.

“En tout cas, il ne faut pas oublier qu’un chasseur, même aguerri, peut se faire à son tour chasser s’il commence à laisser sa proie s’échapper !”

Leylin se lécha les lèvres tout en souriant d’une façon très malsaine.

A cet instant, les acolytes des trois académies étaient tous dispersés dans le territoire dimensionnel, ce qui voulait aussi dire que les acolytes ennemis ne s’étaient pas encore rassemblés. C’était donc le moment le plus opportun pour Leylin afin qu’il puisse gagner des points.

Dès que les acolytes ennemies seront rassemblés, Leylin n’aura plus aucune chance de gagner des points aussi facilement.

“Allons y ! Il faut que je tue le plus d’ennemis possible aujourd’hui afin de rassembler assez de points. Après quoi, je me tiendrai à l’écart des combats et me cacherait des ennemis grâce aux détections du nanoprocesseur I.A….”

Après avoir décidé de quelle stratégie il allait mettre au point, Leylin se dépêcha de ramasser les cristaux magiques et ressources appartenant au cadavre, avant de s’en aller.

Deux heures plus tard, un acolyte arriva sur les lieux du crime.

“C’est Greg !” Lorsqu’il aperçut le cadavre de son camarade, l’acolyte se sentit encore plus mal.

Cet acolyte venait de la même académie de Greg. Voyant le cadavre de son camarade, l’acolyte pâlit fortement et se mit à vomir par terre.

“C’est trop dangereux ! Cette mission est trop dangereuse ! Greg était un acolyte de niveau 2, tout comme moi ! Nous sommes venus ici dans le seul but d’y mourir ! Si j’avais su, je n’aurai jamais accepté cette mission !” murmura t-il avec un regret apparent.

“D’après sa blessure, il a dû se faire attaquer par un sortilège utilisant l’élément de la terre. Son adversaire devait être un acolyte de niveau 3 ! Ce connard a utilisé un tel sortilège contre un acolyte de niveau 2 ! Quel enculé !”

Le fait de savoir que son ennemi était fort n’était en soit pas très effrayant, mais le fait de savoir qu’il était à la fois puissant et sans vergogne était quelque chose de vraiment effrayant !

Lorsqu’il comprit cela, l’acolyte commença réellement à se faire dessus. Il avait la sensation qu’un ennemi, assoiffé de sang, le fixait du regard, telle une proie sur le point d’être tuée, depuis les bosquets alentours.

“Merde ! Il faut que je me casse de cet endroit !”

Mais cela ne l’empêcha pas de saluer avec respect le cadavre de son camarade et de dire quelques mots : “Je suis désolé. Bien que nous étions de bons amis, je ne vais pas pouvoir te donner une sépulture… Peut-être que ton destin tragique est celui qui attend les magiciens qui sont à la poursuite du chemin de la vérité !”

Après avoir fait sa prière, l’acolyte se prépara à partir.

“ Ah ah ! Quel personne sans aucun honneur ! Il ne prend même pas le temps de prendre soin du corps de son camarade !”

Une voix féminine l’interpella au dessus de lui.

“Qui… qui est-ce ?” L’acolyte retraita de quelques mètres et prit immédiatement un parchemin noir dans ses mains.

“Ahah ! Regarde le, ce petit vaurien, incapable de s’enfuir face à son prédateur !”

La voix féminine retentit une fois de plus. La canopée d’un arbre non loin de là bougea et laissa sortir une fille vêtues de robes grises.

Les robes grises de la fille était propres au Château de la Forêt Blanche. Lorsqu’il la vit, l’acolyte de niveau 2 soupira de soulagement.

“Pff ! Sale merde !”

La voix d’un homme retentit elle aussi. Presque immédiatement, un jeune homme sortit des ombres environnantes. Il portait l’insigne du Pavillon de l’éminent Sage et sa main était
étrangement argentée. Cette dernière, du fait de sa couleur argentée, reflétait la lumière sur les ombres des bosquets environnants.

“Cette apparence…?”

L’acolyte frissonna et laissa tomber son parchemin de peur. “Main d’Argent ! Vous êtes Sauron à la Main d’Argent !”

Sauron à la Main d’Argent était considéré comme l’un des acolytes les plus cruels du Pavillon de l’éminent Sage. D’après les rumeurs, il a massacré un village entier d’humains juste pour se procurer un ingrédient !

Bien que ce n’était qu’une rumeur, l’acolyte avait vu comment Sauron avait traité ses ennemis. Il était un démon !

Bien que le Pavillon de l’éminent Sage appartenait à la faction des Mages Blancs, cela ne voulait pas dire qu’il n’y avait pas des acolytes talentueux dans l’art du combat. Sauron était sans aucun doute l’un d’entre eux.

Sauron ne s’intéressa pas à la réaction de cet acolyte, mais plutôt porta son attention sur le cadavre non loin de lui.

“Une méthode à la fois barbare et astucieuse ! De ce que je peux voir d’après la distance, l’ennemi a dû l’activer à environ 20 mètres de l’acolyte. Cette distance est propre au sortilège des Pics Terrestres ! L’ennemi est très talentueux dans sa façon d’utiliser ses sortilèges de niveau 0.”

Sauron lécha sa main argentée avant d’esquisser un sourire sinistre.

“Il est ma proie ! Je vais personnellement m’occuper de le chasser et le tuer ! Je vais lui montrer les conséquences d’avoir invoqué la colère du Pavillon de l’éminent Sage !”

“Quant à toi !”, dit Sauron en portant son intention sur l’acolyte effrayé.

“Casse-toi d’ici !”

“Oui ! Oui, messire !” Lorsqu’il entendit cela, l’acolyte hocha immédiatement la tête et déguerpit sur le champ de la scène du crime. En un instant, il parcouru plusieurs centaines de mètres. Il utilisa même un sortilège de vitesse sur son propre corps.

Voyant la silhouette de l’acolyte se dissiper au loin, la fille ricana, “ Quelle sous-merde ! Si nos académies ne s’étaient pas alliées, je l’aurais tué depuis le début !”

“Je m’en fous de lui. Celui qui m’intéresse est cet acolyte de l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre !”

Sauron se lécha le contour des lèvres. Sa langue était aussi fourchue que celle d’un serpent. “Je suis impatient de savoir quel goût a le sang de cet acolyte !”

“Nanoprocesseur I.A., augmente la zone de détection au maximum !”

Leylin donna un ordre pendant qu’il marchait sur un chemin en pavé blanc.

Les capacités du nanoprocesseur I.A. avaient elles aussi été affectées par le territoire dimensionne. Cependant, bien que la portée de ses détections soit diminuée, il était encore très efficace pour scruter les alentours et alerter Leylin.

Presque immédiatement après, une image 3D apparut devant les yeux de Leylin.

Sur la carte qui y était affiché, le chemin en pavé, avait étrangement la forme d’une rune. Un jardin circulaire semblait se trouver au milieu de ce dernier.

En plus de cela, le nanoprocesseur I.A détecta des radiations émises à cet endroit par le sol. Cela voulait donc dire que des magiciens avaient utilisé énormément de magie au point que le sol avait été affecté.

Cependant, cette information n’était pas vraiment importante. Il était évident que les propriétaires du territoire dimensionnel avaient déjà pillé toutes les ressources avant de l’utiliser comme champ de bataille.

“J’ai comme l’impression qu’il va m’être difficile de découvrir l’héritage ou les possessions d’un magicien ici !”

Leylin haussa les épaules pendant qu’il marchait.

[Bip ! Plusieurs humains détectés ! Déterminés comme étant des acolytes ! Nombre : 3 !]

Tout d’un coup, Leylin reçut un avertissement de la part du nanoprocesseur I.A.. Après quoi, Leylin décida de les suivre discrètement.

Le trio d’acolytes était formé de deux hommes et d’une femme. L’acolyte qui se trouvait au milieu était un acolyte de niveau 3.

Ce petit groupe était actuellement en train de se diriger vers le jardin.

“Sommes nous vraiment obligés de prendre un tel risque ?”, demanda l’autre acolyte, “ Nous devrions plutôt nous rassembler avec les autres acolytes ! Tant que le sortilège géant est activé, il n’y aura plus rien à craindre…”

“Ferme là !” L’acolyte de niveau 3 le reprit sur le champ, et cela sans même le regarder. “Si tu vas avec les autres, combien de points penses-tu récolter ? J’ai obtenu quelques informations concernant cet endroit. C’est le territoire dimensionnel caché qui appartenait à plusieurs Mages ! Un territoire dimensionnel caché ! Si nous avons la chance de trouver quelque vestige que ce soit, notre futur sera sans aucun doute assuré ! Nous pourrons même devenir des Mages Officiels !”

Après avoir fini sa phrase, l’acolyte sembla vraiment impatient.

“Si tu ne veux pas me suivre, alors casse-toi ! Regarde, même Marie n’a rien dit !”

“Ok ! D’accord !”

L’acolyte arrêta de se plaindre et sembla plutôt approuver les dires de son compagnon/

Après tout, lui et Marie n’étaient que des acolytes de niveau 2. Ils avaient donc moins de pouvoir que leur compagnon, un acolyte de niveau 3.

“Bref, nous devons aussi…” Avant même qu’il puisse finir sa phrase, l’acolyte de niveau 3 pointa tout d’un coup du doigt. “Regardez ! Qu’est ce donc ?!”

Un acolyte de l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre se tenait non loin de là, à découvert et sembla terrifié lorsqu’il les remarqua. Une fleur violettes, avec des épines, se trouvait dans ses mains. En plus de cela, plusieurs antennes sortaient de son germe et s’étendaient jusqu’au sol.

Maintenant qu’il avait aperçut ce trio d’acolytes, l’acolyte de l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre, effrayé, ne perdit pas un seul instant pour s’enfuir.

“Un acolyte de l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre ! C’est un acolyte de niveau 1 en plus de ça ! Attend… il a une Fleur Poiloup !!!”

L’acolyte de niveau 3 sembla totalement abasourdi par ce qu’il venait de voir.

“Il faut le tuer ! La Fleur Poiloup vaut presque 1000 cristaux magiques !!”

L’acolyte cria et pourchassa immédiatement l’acolyte de niveau 1 ennemi.

*Xii Xii !* L’acolyte de niveau 2 qui se trouvait derrière lui semblait encore plus rapide. Un tourbillon vert apparut autour de lui, ce qui lui permit de multiplier sa vitesse de façon significative. Il pourchassait lui aussi l’acolyte de l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre.

“Merde ! Putain de merde ! Ne t’avais-je pas dit d’utiliser ce sortilège qu’en dernier recours ?”

L’acolyte de niveau 3 avait l’air déboussolé par l’attitude de son compagnon, et il décida d’enlacer Marie d’une main. “Tiens moi bien. Je vais augmenter ma vitesse !”

“Donne nous la Fleur Poiloup !” L’acolyte de niveau 2 faisait tout en son pouvoir pour rattraper l’acolyte ennemi le plus vite possible. On pouvait voir de par son cri qu’il était vraiment excité.

“Ce n’est qu’un acolyte de niveau 1 ! Je vais réussir à le tuer ! La Fleur Poiloup est à moi !”

Pendant qu’il pourchassait l’ennemi, l’acolyte bavait intérieurement de cupidité.

“Qu’est ce que tu viens de dire?”

Alors que l’acolyte était emporté par sa cupidité, son compagnon, l’acolyte de niveau 3, et Marie le rattrapèrent.

“Non ! Rien ! Je n’ai rien dit !” Lorsqu’il vit son compagnon, l’acolyte reprit ses esprits. Toute la cupidité qu’il venait de ressentir disparut en un instant.

“Ne le laisse pas se cacher dans les buissons !” lui ordonna alors l’acolyte de niveau 3.

“D’accord !”

L’acolyte de niveau 2 reprit ses esprits et continua à pourchasser l’ennemi.

100 mètres !

50 mètres !

30 mètres !

20 mètres !

10 mètres !

La distance entre les deux diminua au fur et à mesura, au point où l’acolyte de niveau 2 pouvait apercevoir le visage terrifié de l’acolyte de l’Académie de la Forêt de l’Os Sombre.

“Fleur Poiloup ! La Fleur Poiloup est notre ! Même si nous divisons les gains par trois, cela va quand même nous revenir à plusieurs centaines de cristaux magiques de gain chacun !”

L’acolyte était d’autant plus excité à l’idée de se faire des gains. Au lieu de voir un acolyte ennemi, il avait l’impression de voir une pile de cristaux magiques en train de s’enfuir.

Mais, alors même que le trio venait de rattraper l’acolyte de niveau 1, une explosion retentit.

*Boom!!!!*

Soutenez Warlock of the Magus World 

Chapitre supplémentaire

Cet article comporte 5 commentaires
    1. Si on veut traduire ça littéralement oui.
      Mais pour le titre d’un roman, ne trouves-tu pas que c’est un peu long et que cela en dit un peu trop sur l’histoire ? 😉 En tout cas, c’est ce que je pense. Voilà donc la raison pour laquelle j’ai retiré « warlock » 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top