skip to Main Content
Menu

WMW Chapitre 255 – Jeton de contribution

Traducteur Français : Tatyr
Édition : TATYR
Check : En attente

Chapitre 254 - Requête

Chapitre 255 – Jeton de contribution 

 

Même dans la vie précédente de Leylin, lors du processus de transplantation d’organes, il y avait toujours la possibilité que le corps rejette le nouvel organe. 

 

C’était comme ça pour la transplantation entre les corps humains, et surtout pour un organe exceptionnellement puissant tel que le cœur d’un être ancien qui devait être transformé dans le corps d’un Mage ordinaire. 

 

Même avec l’aide de la magie, Leylin devait passer beaucoup de temps à augmenter la compatibilité de son corps et de son cœur. 

 

La progression du remodelage de son cœur s’était considérablement ralentie. 

 

Maintenant, cependant, la chair de l’étoile de mer aux mille yeux était capable de supprimer les anticorps du corps et d’augmenter la vitesse à laquelle les organes s’adaptaient au corps hôte. Comment cela ne pouvait-il pas exciter Leylin? 

Après avoir pris connaissance de l’utilisation de la chair de l’Étoile aux Mille Yeux qu’il possédait maintenant, Leylin quitta la pièce de meilleure humeur. Peu de temps après, un message lui parvint. 

 

– «Quoi? Est-ce que quelqu’un veut me voir? Et tient un jeton de contribution de rang 1? » Leylin se frotta le menton et demanda: «Qui est-ce? » 

 

La personne qui s’avança pour l’avertir était une jeune mage qui regardait Leylin avec révérence. Après avoir été transformé par sa lignée, son apparence était consideré comme «beau», peu importe où il allait. De plus, avoir atteint le niveau de Mage de rang 1 de pointe à un si jeune âge montrait qu’il était doué! Ce qui provoqua l’admiration et l’adoration de nombreuses Mages. 

– «C’est une vieille et très… hautaine demoiselle!» 

La Mage baissa la tête et réfléchit un moment, puis choisit ces mots. 

– «Une vieille dame hautaine?» Leylin fut stupéfaite, puis un léger sourire apparut sur ses lèvres. Il l’avait déjà deviné: «Amenez-la à la salle de conférence 3. Je vais la rejoindre plus tard!» 

La Mage s’inclina et recula rapidement. 

 

Leylin était plongé dans ses pensées. De la malédiction qu’il avait plantée sur le corps de Manla et de Anna, il pouvait dire ce qui se passait chez eux. 

Après avoir vu les malédictions sur le corps de Manla exploser, Leylin eut le sentiment que la famille derrière elle tenterait de faire des compromis avec lui. D’après l’apparence de la situation actuelle, c’était le cas. 

 

En y réfléchissant, le temps était venu pour que la malédiction prenne pleinement effet. Ils avaient dû essayer toutes les méthodes auxquelles ils avaient accès, et seulement après n’avoir eu aucun autre moyen, ils avaient choisi de faire des compromis avec lui. 

– «Que devrais-je demander?» Leylin se gratta le menton. Il n’avait pas de bons sentiments envers cette famille qui se considérait comme supérieure aux autres et il se préparait à leur faire payer un prix élevé et à les regarder tomber à la renverse. 

 

– «Cependant, pour être si arrogant sur mon territoire…» Une lueur froide brilla dans les yeux de Leylin. 

 

Trois heures plus tard, dans la salle de conférence 3, on entendit le cri perçant d’une vieille femme: «Je me fiche de ce qu’il fait, mais j’attends ici depuis plus de trois heures. Peu importe ce que tu fais, je veux le voir maintenant. Immédiatement! Sinon, je vais utiliser mon jeton de contribution et vous virer! Je le jure! »

* Crash! * Ensuite, on entendit le son du bris de verre. 

La Mage qui avait prévenu Leylin s’enfuit, son expression mécontente: «Cette vieille dame. Me prend pour sa servante simplement parce qu’elle a un jeton de contribution? Un jour… » 

 

La Mage jura à voix basse. Tout à coup, une ombre apparut sur elle, révélant la figure d’un Mage. 

«Seigneur – Seigneur Leylin! Il y a un invité qui veut te voir!» Elle fut choquée et s’inclina immédiatement, ses joues roses. 

– «Je comprends!» Leylin retint son rire avec beaucoup de difficulté, et la sorti de la pièce, l’air un peu étourdie. 

 

Il avait délibérément mis plus de temps à venir ici pour calmer la colère de la vieille. Cependant, pour des gens comme elle, dont l’esprit avait affecté sa caractéristique névrotique, le temps n’allait rien changer. 

– «Je t’ai dit d’appeler Leylin…» 

La salle de conférence 3 était très grande, avec quelques longs canapés en cuir et quelques tables au milieu. C’était là que les invités pouvaient s’asseoir confortablement, boire un verre et discuter. 

 

Maintenant, cependant, l’une des tables avait été retournée, et il y avait les restes brisés de quelques tasses et assiettes sur le sol. Une vieille femme qui portait des vêtements de la classe supérieure avait le visage couvert de gaze. Elle portait des gants noirs et tenait un petit sac. 

 

En voyant Leylin, elle fut d’abord stupéfaite, puis la haine jaillit de ses yeux. 

 

La poitrine de la vieille femme se soulevait constamment, comme pour tenter de réprimer la fureur dans son cœur. Puis, avec un accent hautain, elle dit: «Leylin, n’est-ce pas? Tu oses vraiment offenser notre noble famille! C’est un péché absolu! Cependant, la mère du pouvoir et de la paix est bienveillante et miséricordieuse. Maintenant, confessez vos méfaits et soignez-la! Je peux même envisager d’alléger votre crime.» 

 

Pendant qu’elle parlait, elle agissait comme si elle était noble avec lui en lui permettant de se repentir, comme s’il avait commis un énorme péché qui nécessitait son pardon. 

– «Attends!» Un regard si pitoyable rendit Leylin extrêmement agacé, et il l’interrompit brutalement. 

– «Quoi? Tu te prépare à avouer?» La vieille femme avait la tête haute. 

 

«Non! Je voulais juste te demander, tu es folle ?» Leylin ne tourna pas autour du pot. 

– «Qu’as-tu dis? L’expression de la vieille femme montra son choc. Elle ne pouvait pas croire que quelqu’un ose lui parler de cette manière. 

 

– «Si tu ne l’as pas bien entendu, je le répète». – «La voix de Leylin s’éleva de quelques crans. – «Oui. Toi. etre folle ? 

– «Tu… Tu oses vraiment…» La vieille femme pointa le doigt sur Leylin, ses articulations devenant blanches et tremblantes de colère. 

 

– «Tu ose me répondre, moi, le détenteur actuel du pouvoir de la famille Botelli, de cette manière! Tu oses même ternir la réputation de ma famille! Que l’enfer m’en garde! J’avais même eu la gentillesse d’espérer que je pourrais te pardonner… Oh, puissante et miséricordieuse mère de la paix, pardonne s’il te plaît ma stupidité…» 

 

«Stop!» Leylin ne voulait plus l’écouter. Il était maintenant au courant de la situation. La famille de Jena, qui était la famille des botellis, devait avoir une maladie de folie! 

 

«Je vais juste dire une chose. je suis le seul capable de défaire la malédiction sur le corps de Jena, et elle est très importante pour toi. Après avoir essayé toutes les méthodes disponibles, tu n’avais pas d’autre choix que de venir me demander de l’aide. Puisque tu es ici pour demander une faveur, tu dois d’abord avoir une bonne attitude!» 

 

Leylin leva un doigt. – «Si ce n’est pas le cas, tu ne peux que regarder la mort de la jeune femme!» 

 

Un discours aussi effréné semblait transpercer le prétexte d’honneur de la vieille dame, la rougeur sur son visage disparaissant rapidement, la laissant pâle. 

– «Je le savais! Il est inutile de négocier avec des pécheurs comme toi parce que tu essaieras juste de nous utiliser. La seule chose qui t’attend est la mort éternelle… » 

 

La vieille femme murmurait sans cesse. 

«Toi…» La colère dans son cœur remua. 

Cependant, immédiatement après, son expression changea légèrement et il se calma. 

À ce moment, la vieille dame sortit un jeton d’or de la taille de sa paume, la balançant devant Leylin et souriant fièrement. – «Tu vois? C’est un jeton de contribution de rang 1 que mes ancêtres ont reçu du Jardin des Quatre Saisons. Cela fait de moi un noble ici, et si je choisis de l’utiliser, le jardin des Quatre Saisons doit répondre à l’une de mes demandes! Je me demande si je veux qu’ils vous expulsent, que se passerait-il?» 

– «Donc, la raison pour laquelle tu est arrogante est parce que tu as un jeton!» 

 

Leylin eut soudain envie de rire. Sans compter le fait qu’il avait l’intention de quitter le jardin des Quatre Saisons, il ne les considérait pas très haut en premier lieu. Cependant, cette vieille femme semblait mettre ses espoirs dans le jardin des Quatre Saisons et l’utilisait comme une méthode pour le menacer. 

 

«Quoi que ce soit, tu as maintenant deux choix. La première est d’admettre docilement tes méfaits et de revenir avec moi pour soigner Jena. La seconde est d’être banni du jardin des Quatre Saisons, et finalement d’être chassé et tué!» 

 

Un sourire victorieux apparut sur son visage. 

– «…» Leylin resta sans voix en regardant cette vieille femme, la trouvant soudainement un peu pitoyable. 

Les Quatre Saisons avaient une telle règle, et le jeton de contribution de rang 1 dans ses mains était également authentique. Malheureusement, elle avait quelques jours de retard! 

Si elle était arrivée ici quelques jours plus tôt, elle aurait pu utiliser le pouvoir de ce jeton et, avec le jardin des Quatre Saisons, le réprimer. 

Mais maintenant? Leylin regarda le jeton dans ses mains. 

 

– «C’est exact! Elle ne sait probablement pas que nous avons été attaqués, que Reynold est mort et que je suis aux commandes… » 

L’attaque avait été classée comme top secret, et l’entrée du Jardin des Quatre Saisons dans la dimension avait même été scellée pendant un certain temps. Il était impossible aux Mages ordinaires de le savoir. 

 

En raison d’un décalage horaire et de divers autres facteurs, cette vieille femme n’était évidemment pas au courant que cette branche du jardin des Quatre Saisons avait déjà changé de propriétaire, et elle se vantait si fort ici. 

– «Qu’est-ce qui ne va pas? Tu ne peux pas faire un choix? Veux tu que je t’aide? 

 

Le long silence de Leylin lui donnait l’impression qu’il avait peur. Par conséquent, l’expression sur son visage était plus arrogante, et elle hurla bruyamment: «Gardes! gardes!» 

– «Quel est le problème? 

Quelques minutes plus tard, quelques Mages en robes blanches chargèrent. 

– «Au nom du jardin des Quatre Saisons, je vous ordonne d’arrêter Leylin! La vieille femme leva le jeton d’or dans ses mains, qui brillait pour former un anneau de quatre couleurs. Une onde d’énergie avec une fréquence très reconnaissable fut émise. 

 

«C’est un jeton de contribution de rang 1! Ça ne peut pas être faux! »Le garde Mage lui jeta un coup d’œil avant de saluer la vieille femme. 

 

Elle hocha la tête, exsudant toujours son arrogance. 

 

– «Capturez-le!» Elle pointa du doigt Leylin. 

– «Lui? » Quelques gardes Mages regardèrent la vieille femme, puis Leylin, trouvant cette situation difficile à gérer. 

– «Qu’est-ce qui ne va pas?» Sa voix était perçante, au point qu’on voulait fermer les oreilles: «Voulez-vous aller à l’encontre d’un accord séculaire? »

Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top