skip to Main Content
Menu

WMW Chapitre 221 : Sauver une demoiselle en détresse

Traducteur Français : Tatyr
Édition : TATYR
Check : En attente

Chapitre 221 : Sauver une demoiselle en détresse

Se voyant entourée de loups sauvages, l’acolyte prit une décision.

Elle balança son bras droit en arrière.

* Ka-cha! * Sa paume ouverte, révéla plusieurs dents blanches, qui ressemblait à une autre bouche

*Cogner! Cogner! Cogner!*

De la main de son bras droit, plusieurs morceaux de liquide vert putride jaillirent.

« Awooooo … »

Les boules liquides frappèrent le corps des loups sauvages, produisant de grandes quantités de fumées blanches. Ils corrodèrent à un rythme très rapide, révélant la chair rouge et les os blancs des loups sauvages.

L’attaque des loups ralentirent, et profitant de cette chance, l’acolyte récita rapidement quelques incantations et ajouta un sort qui augmenta sa vitesse.

Finalement, avant que le groupe de loups ne la rattrape, l’acolyte traversa une couche de brume.

Après être entrée dans la brume, elle poussa un énorme soupir de soulagement.

Elle regarda autour d’elle.

Autour d’elle se trouvaient plusieurs mages et acolytes vêtus de robes uniques à l’Abyssal Bone Forest Academy.

« Arrêtez-vous là, acolyte ! Le mot de passe et votre token! »

D’innombrables hiboux noirs entouraient l’acolyte, créant une énorme figure humaine qui parlait.

« Os abyssaux suprêmes ! » L’acolyte marmonna doucement, puis produisit un tampon noir, le plaçant devant le géant.

« Correct ! » Le géant parla, se dispersant en de nombreux hiboux qui s’envolèrent. Cette acolyte a ensuite sorti une carte et l’a comparée à son environnement.

« Je n’ai jamais pensé que j’irais aussi loin à l’intérieur. Il s’agit d’une zone de danger marquée de trois os. Sans la force d’un mage il vaut mieux partir le plus tôt possible. »

« Oh mon dieu ! Une odeur si dégoûtante ! Laissez-moi deviner qui est ici.  »

À ce stade, l’acolyte fut arrêté par quelques acolytes qui s’apprêtaient à partir.

L’acolyte responsable portait des robes qui indiquaient son statut et fabriquées avec des matériaux exquis. Il y avait un collier en argent autour de son cou qui dégageait d’immenses ondes d’énergie, ce qui en faisait évidemment un artefact magique.

« Est-il même nécessaire de deviner ? Cette odeur est tout aussi puante que les égouts. Outre notre porc Nyssa, qui d’autre pourrait-il être ? »

Les autres acolytes éclatèrent immédiatement de rire.
L’acolyte qui avait parlé marcha devant elle et souleva sa capuche.

Sous la capuche était un visage exceptionnellement laid.

Le sommet de la tête était chauve, et entre plusieurs dents il y avait des lacunes. Il y avait aussi un museau et une puanteur constante entourait cette personne.

L’acolyte qui était entrée dans le bastion était en fait du même groupe que Leylin et elle était son ancienne camarade de classe, Nyssa.

« Lord Lilytell! » Nyssa s’inclina respectueusement, bien que son expression soit raide.

En raison de son apparence, elle avait été victime de discrimination et d’intimidation, mais la plupart des acolytes ne pensaient pas que leurs actions étaient trop excessives.

L’acolyte qui lui obstruait le chemin appartenait à la famille Lilytell et un gang entier l’escortait. Il était extrêmement arrogant et se moquait souvent de son apparence.

« Hn! » L’acolyte acquiesça indifféremment, l’air distant et fier.
« Porc Nyssa, ce n’est pas un endroit où vous devriez être. Ne laissez pas votre mauvaise odeur alarmer les différents Lords Mages ici ! Ce sont nos ancêtres ! »

L’acolyte de la famille «Lilytell» a couvert ses narines, la regardant avec dédain.

« Je … je vais partir maintenant … » Nyssa se retira précipitamment.

Cependant, alors qu’elle partait, elle a accidentellement trébuché et révéla le minerai rouge dans sa main.

« Hm ! Attendez ! Cet acolyte l’a immédiatement arrêtée. « Qu’est-ce que tu as dans la main ? Qu’Est-ce que c’est ? Sors-le ! »

« Non ! Non, ce n’est rien ! » Nyssa continuait de reculer et faisait de son mieux pour le cacher, mais la panique dans ses yeux ne pouvait pas être cachée aussi facilement.

« Chienne ! »

L’acolyte maudit et se mit soudain à bouger. Toute sa main droite est devenue brusquement plus grosse ; la chair se gonflait peu à peu et les veines bleues étaient saillantes.

* Thud! * Un coup de poing atterri sur le visage de Nyssa, et tout son corps fut envoyé voler.

Pendant qu’elle était en l’air, un minerai rouge tomba au sol, tourbillonnant comme une toupie.

«Un cristal de Markov? Et c’est en fait rouge ? » L’acolyte de la famille Lilytell regarda fixement le minerai rouge, la joie et la cupidité clignotant dans son expression.

« C’est la mienne … » Voyant l’avidité sur le visage de l’acolyte, le cœur de Nyssa se serra. Cependant, ce minerai était extrêmement important pour elle car elle en aurait besoin pour avancer, alors elle prit son courage à deux mains et pour prendre la parole.

« Maudite garce ! Même la peau de son visage est si épaisse ! »

L’acolyte qui l’avait frappée lui balança le bras. « Ce cristal a été mes gains d’hier. Voleur méprisable, voleur misérable ; non seulement vous l’avez volé, vous avez même osé prétendre que c’était à vous ! »

L’acolyte agita son bras. « Aller ! Attrapez-la et envoyez-la à l’équipe d’application de l’académie pour être punie ! »

Les quelques acolytes derrière lui l’encerclèrent, leurs intentions étaient claires.
Nyssa continuait de reculer, du pus jaune coulant de ses yeux.

Quelques spectateurs acolytes restèrent imperturbables pendant qu’ils regardaient, et même certains des mages regardaient sans rien dire.

Cet acolyte était de la famille Lilytell! Ils faisaient partie des trois grandes familles de l’Abyssal Bone Forest Academy! Beaucoup de personnes dans cette famille occupaient des postes importants dans l’académie !

Les offenser revenait à offenser l’école.

De plus, les mages responsables de la forteresse étaient tous des gens de la famille Lilytell. Même si quelqu’un d’autre voulait l’aider, il n’y avait rien à faire.

De plus, les mages étaient un tas d’êtres pratiques, et c’était encore plus vrai pour les mages noirs.

Pourquoi iraient-ils spécialement contre la famille Lilytell pour quelqu’un comme Nyssa, un monstre laid comme elle ?

Par conséquent, tout ce qu’ils pouvaient faire était de pousser un gros soupir et de continuer leur travail, comme s’ils n’avaient rien vu.

«Hehe! Tu as été une horreur depuis bien trop longtemps. Le simple fait de voir votre dos gâche mon appétit ! »

L’un des acolytes autour d’elle ricana alors qu’il l’attrapait avec sa main droite ! Une griffe noire est soudainement apparue, grattant vers le visage de Nyssa.

« Je veux detruire ce visage dégoûtant en morceaux ! »

L’acolyte rugit, comme si en ce moment même, un sentiment de justice l’avait possédé.

« Non ! » Nyssa a bloqué son visage avec ses mains.

* Bang! * La griffe noire tomba sur la main, mais seule une petite égratignure apparut.

En tant que produit d’une expérience ratée d’un mage, Nyssa avait acquis une résistance aux sorts que les acolytes ordinaires n’avaient pas. Sa force avait également augmenté, même si elle n’avait aucune idée si c’était bon ou mauvais.

« Bon sang ! »

Les acolytes qui l’entouraient étaient rouges comme s’ils avaient été humiliés. Ils se regardèrent avant d’attaquer soudainement en groupe.
Boules de feu ! Boulons de glace ! Ouragans ! Tout cela fut lancé vers sa tête.

« Ne me force pas ! » Nyssa gémit en fuyant l’assaut de la magie, les mains serrant sa tête.

« Pu! » Un épais pus vert jailli de sa bouche, en face d’un acolyte en face d’elle.

« Ah! » Les muscles faciaux de cet acolyte tombaient petit à petit, et il ne pouvait pas faire grand-chose mais se tenir à son visage et se rouler sur le sol de douleur.

À ce moment, les ondes spirituelles appartenant à un acolyte de niveau explosèrent devant Nyssa.

« Tu caches ta force, hein ? » Voyant l’état dans lequel se trouvait son subordonné, l’acolyte de la famille Lilytell ne pouvait plus le supporter.

Il fit quelques pas en avant, un sourire taquin sur le visage. « Attaquez-moi !  »

Il désigna son visage avec arrogance.

Nyssa recula en réponse à sa provocation. Elle n’était pas stupide. Si elle osait attaquer quelqu’un de la famille Lilytell ici, les Mages ici la déchireraient définitivement.

« Haha … Tu n’oses pas ? Ensuite, je vais bouger !  » L’acolyte rit de façon maniaque en pointant du doigt Nyssa.

« Lier ! »

Du collier d’argent autour de son cou, d’innombrables fils d’argent furent produits. Couche par couche, ils s’étendirent comme une toile d’araignée et attrapèrent Nyssa à l’intérieur.

* Shua Shua! *

Des fils d’argent rassemblés vers l’intérieur, la liant à l’intérieur.

* Tsss! * Même avec les modifications apportées à la peau de Nyssa, le pus jaune coulait sous la liaison étroite des fils d’argent. Une expression de douleur apparut sur son visage.

« Faisons-le ensemble ! Tuons cette garce !  »

Sentant que sa réputation avait été souillée, cet acolyte de la famille Lilytell avait commencé à ne pas respecter les règles de l’académie, voulant que tous ses camarades de classe présents la tuent !

Après tout, il faisait partie de la famille Lilytell. Même s’il faisait quelque chose de mal, la pire punition qu’il obtiendrait serait l’emprisonnement. Les membres de sa famille le sauveraient certainement, alors qu’y avait-il à craindre ?

Se voyant sur le point d’être encerclée à nouveau par des acolytes avec la lumière des sorts qui brillaient dans leurs mains, elle ne put que tristement pendre la tête.

« Vais-je mourir ici aujourd’hui ? Bien que ce soit un type de libération, mourir de cette manière ne me convient pas vraiment… »se dit Nyssa.

*Boom ! *

Le son d’immenses vagues de magie retentirent.

Nyssa ferma les yeux, mais ne ressentant aucune douleur dans sa tête, elle leva la tête avec étonnement.

Sa mâchoire tomba de stupeur.

Elle pouvait voir un énorme Venom Wyvern planer dans le ciel, au-dessus des protections de la forteresse.

Une main noire et flamboyante se pencha vers le bas, des flammes noires féroces ouvrant immédiatement un énorme trou dans la salle.

« Attaque ennemie ! »

Les hiboux d’avant réapparurent, se transformant en forme de géant.

« Shoo! »

Un jeune homme vêtu de robes noires agita dédaigneusement son bras.

Une énorme boule de feu noire tomba comme une comète.

*Boom ! *

D’innombrables plumes volèrent et le géant fabriqué à partir des hiboux se dispersa immédiatement après un bref contact avec les flammes. Hibou après hibou furent brûlé en cendres, tombant du ciel.

Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top