skip to Main Content
Menu

Chapitre 2 : Je compte sur le cri


Traduit par : Magycio

Edité par : Kayorko

Checké par : Ptit Lu


Aussi loin que porte mon regard, il n’y avait qu’une terre dévastée et des collines rocheuses.

Poursuivant aveuglément ma route, je marchais dans cet endroit.

C’était toujours le même scénario mais je continuais d’avancer.

Quand j’étais tombé du ciel, mes yeux étaient emplis de larmes ce qui m’avait empêché de regarder attentivement ce qui s’étalait en bas.

Sérieusement ?! Cette situation…

C’est déjà le troisième jour, vous savez ?

Il devrait bien avoir un truc de changé maintenant.

Depuis le moment de ma ”chute”, j’avais marché devant moi de jour comme de nuit. Quand même, c’est une vaste terre stérile, j’ai juste l’impression que je tourne en rond. Pourtant, dès le départ, afin d’éviter que je ne repasse par le même endroit plusieurs fois de suite je m’étais mis à tracer des signes aux endroits où je passais.

Même avec ça, il y avait une chose que j’étais déjà habitué à voir. C’était une montagne. Elle s’élevait devant moi, sans que j’aie l’impression de pouvoir m’en rapprocher. C’était peut-être une illusion.

Après tout, il n’y avait personne ici, nulle part.

Dans un sens, c’est incroyable. Non seulement il n’y avait pas une seule personne, mais aussi pas un seul animal, vous savez ?

Ah, j’ai zappé de vous dire aussi.

Il n’y a aucune chose comestible ici. Une fois, j’ai vu de l’herbe sèche comme de la paille, mais bien entendu, je ne pense pas que j’aurais été capable de manger ce truc. Mais même ça était hyper rare.

Maintenant, j’ai faim, mais je peux encore marcher, peut-être grâce aux capacités surhumaines de mon corps. Si j’avais le même qu’un mec normal, je serais probablement déjà déshydraté et incapable de me tenir debout.

Faisant ce que Tsuki-sama m’avait dit, j’essayais d’utiliser mon ”pouvoir” qu’il m’avait donné, donc je me concentrais pour tenter de l’activer. Mais à chaque fois, j’échouais.

J’avais essayé de rassembler le pouvoir dans ma paume, mais…

Je ne comprenais même pas un peu. J’aurais dû pouvoir sentir le pouvoir qui se rassemble, mais non, rien ne se passait.

J’ai essayé en plaçant ma main sur le sol, mais ce fut aussi en vain.

J’ai testé sur plein de choses, mais rien.

Enfin, il y a une chose, les objets que je place dans ma main bougent légèrement en fonction de la quantité d’énergie que j’utilise. C’est probablement la forme la plus simple et la plus facile à comprendre.

Mais ce n’est pas comme s’ils se déplaçaient vraiment, ils ne font que trembler dans ma main.

C’est un mystère. Et aussi, je ne pense pas pouvoir l’utiliser pour me sortir du bourbier qu’est ma situation actuelle.

Eh bien, ce pouvoir est quelque chose de précieux que Tsuki-sama m’a donné. Je crois que cette grande personne n’aurait pas fait une erreur.

Je vais essayer de m’entrainer plus sur ça, je dois comprendre ce pouvoir le plus tôt possible.

Quoi qu’il en soit, il fait chaud.

Le jour, il fait raisonnablement chaud.

La nuit, il fait raisonnablement froid.

Voilà ce que je ressentais, et…

À midi, je pouvais voir clairement l’air onduler sous l’effet de la chaleur. Comme maintenant.

Au court des nuits, la surface des rochers se mettait à geler.

Ça semble être un endroit complètement inadapté à la vie humaine, oui.

Je remercie une fois de plus mon corps surhumain. Merci.

Bon, sans plus me soucier de ce qui m’entourait, je me remis à avancer à un rythme assez rapide.

J’espérais qu’il y ait un changement notable de la situation lorsque j’aurai atteint le pied de la montagne.

S’il vous plait, qu’il y ait un changement. Je vous en supplie.

La seule chose que j’entends, c’est le souffle du vent et le bruit de mes pas !

Et ça fait trois jours !

À ce moment, il devrait déjà s’être passé quelque chose, non ?!

« Je vois, c’est parce que je ne suis pas un héros~, je ne suis qu’un vilain petit canard après tout.

Je commençais à me parler tout seul. C’est peut-être un effet de la solitude, mais les fois où je disais ce que je pensais ne faisaient que renforcer mon sentiment d’être seul. Si triste…

Mes yeux se plissèrent un peu. Je regardais au loin. Je veux croire qu’il y a des humains, là-bas.

Que font les deux autres héros en ce moment, je me demande ? Ils sont sûrement accueillis à bras ouverts par la royauté et la noblesse, et doivent être en train de se bâfrer dans de magnifiques fêtes.

Comparés à moi…

Je regarde derrière moi. Rien que ces terres arides brun-rougeâtre. Le chemin que j’ai parcouru.

À chaque fois que je voyais un mirage, je me précipitais pour essayer de combler la distance entre lui et moi. Je ne pourrais très probablement même plus reconnaître l’endroit où j’étais tombé.

Au début, je comptais marcher bêtement jusqu’à ce que je rencontre quelqu’un ou trouve un village ou autre chose, mais…

Il semble que ce genre de rencontres inattendues soit un privilège uniquement accordé aux personnages principaux.

Aussi, le paysage était parfaitement dépourvu de tout. Pas l’ombre d’une per— ???

« ?? ???

Une voix.

Elle était faible, mais je l’ai entendu.

Avec tout ce dont je suis capable, je me suis concentré. C’était sans doute la première fois de ma vie que j’étais aussi sensible à ce qui m’entourait.

Mes oreilles ne laissaient aucun son s’échapper.

Je m’étais arrêté.

J’avais dressé mes oreilles avec mes mains, et j’ai doucement fermé les yeux.

Où est-il, d’où l’ai-je entendu ?

Je devais me concentrer. Juste me concentrer.

Comme si j’allais le rater, je pourrais même percevoir le moment où une goutte d’eau tombe.

J’étais certain d’avoir entendu une voix, mais je devais m’en assurer.

« ? Sau… S’… il

”C’est là-bas !!!!!!”

Je l’ai encore entendu, c’est sans aucun doute un cri.

J’ouvris les yeux, comme s’ils pouvaient m’aider à localiser encore plus nettement la source du son.

Même à jeun, je suis toujours impressionnant !

Mon estomac est vide, mais je suis toujours au top !

Depuis le temps que je suis ici, c’est le pouvoir le plus utile que j’ai utilisé.

Je me mis à courir à toute vitesse.

<<Précédent<<  >>Suivant>>

Cet article comporte 11 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top