skip to Main Content
Menu

TKA Tome 2 Chapitre 145

Merci à toute l’équipe !

Chapitre 145 — Être courageux

Ce chapitre provient de l’Empire des Novels en partenariat avec Chireads.

Les spectrolames étaient une classe de type épéiste. Ils manipulaient des fantômes et des esprits pour augmenter leurs capacités de combats. Selon les compétences choisies par le joueur, il y avait deux styles de combats qui s’étaient imposés avec cette classe.

Le premier style se basait sur l’amélioration des attaques du joueur. Celui-ci sacrifiait certains de ses fantômes pour enchanter son arme et augmenter ses caractéristiques. Ce style de combat était communément appelé bretteur démoniaque.

Le second style était celui qui se spécialisait dans l’invocation de fantômes pour poser des zones d’effets augmentant les capacités de tous ses alliés. C’était le style d’un démon spectral.

Il y avait une raison à l’existence de ces deux styles. Cela venait avant tout de la limite de points de compétences qui pouvaient être acquis. Peu importe ce que l’on faisait, il était impossible de faire avancer toutes ses capacités au niveau maximum. Les joueurs devaient choisir quelles capacités prioriser. Les spectrolames étaient considérés comme désavantagés de ce point de vue. Les compétences de la classe se partageaient en deux catégories distinctes. Les joueurs choisissaient souvent de faire évoluer quelques compétences dans les deux catégories pour créer un équilibre. C’était une pratique courante, mais qui n’était pas adaptée aux professionnels. Ces joueurs cherchaient toujours la voix la plus efficace, et il leur fallait des compétences maximisées pour cela. Les spectrolames de ce niveau étaient donc toujours des bretteurs démoniaques, sinon des démons spectraux. Très peu étaient ceux qui avaient tenté l’expérience d’un équilibre moyen.

Le style des bretteurs démoniaques était le plus accessible. L’amélioration des capacités d’attaques et de défense était plus facile à prendre en main et permettait d’agir de manière indépendante. C’était un style à la fois utile et équilibré pour les combats entre joueurs. En revanche, les démons spectraux étaient des personnages avec de grandes forces, mais aussi des faiblesses évidentes. La présence de ces démons dans un groupe pouvait grandement augmenter sa force, mais il était plus difficile à mettre en place. Ce style utilisant des sorts à effets de zone, le bénéfice disparaissait dès que l’on sortait des marqueurs indiquant leurs emplacements.

Face à des personnages non joueurs, cette faiblesse était négligeable, mais face à des joueurs c’était plus flagrant. Souvent, l’adversaire n’avait pas besoin de se battre en restant dans les zones posées. Il pouvait simplement en sortir ou attendre qu’elles disparaissent avant de se rapprocher. Les classes à longue distance n’avaient même pas besoin de cela et pouvaient attaquer de loin. Les duels en un contre un de ces spectrolames étaient plus difficiles et nécessitaient de nombreuses connaissances et une très bonne anticipation. Certains joueurs normaux pensaient même qu’il leur était tout bonnement impossible d’affronter d’autres joueurs seuls avec ce style.

Pour toutes ces raisons, le bretteur démoniaque était le style le plus répandu. La majorité des joueurs se repliaient par défaut sur ce style. Ainsi, on voyait apparaître de moins en moins de nouveaux démons spectraux à mesure que le temps passait. Ils avaient tout de même leur place dans les élites, même si l’on n’en voyait rarement plus d’un ou deux par équipe.

Par exemple, Tiny Herb avait un démon spectral. Le spectrolame Zhou Yebai jouait avec ce style. Son apparition dans les matchs officiels avait permis à l’équipe d’augmenter son potentiel et le nombre de tactiques employable.

« Un démon spectral… » murmura Qiao Yifan. Très rapidement, il assimila cette idée. Étant donné que personne n’était jamais venu l’instruire, peut-être était-il plus enclin à accepter toutes les suggestions facilement. De plus, cela était suggéré par Ye Qiu en personne, celui-là même qui avait un savoir encyclopédique supérieur à celui de son capitaine.

« Oui. Ta vision de la situation générale est très bonne et ta capacité de coordination aussi, donc un démon spectral t’irait très bien, dit Ye Xiu.

– Mais… mais… » Qiao Yifan avait beau chercher par quoi commencer, il ne savait pas comment aborder toutes les questions qui s’imposaient à lui.

Devait-il changer de classe ? Avait-il les qualifications pour le faire ? Et même s’il y arrivait, ils avaient déjà Zhou Yebai dans leur équipe. Comment pouvaient-ils envisager de lui donner son compte ? Fallait-il repartir de zéro ? C’était une autre solution, mais avec encore moins de chances de réussite. Le compte qu’il utilisait actuellement était déjà négligé par le club, qui ne lui fournissait pas d’équipement, alors un nouveau compte serait surement aussi restreint. De plus, sa position dans le club devenait de plus en plus mauvaise. À la fin de la saison, son contrat expirait. Il se demandait déjà comment faire pour que le club envisage de le renouveler… Et comme il n’avait jamais joué un match officiel, il était invisible sur la scène professionnelle. La seule chose qu’il pourrait mettre en avant serait le titre de « champion de la League » de son équipe. Avec cet atout, peut-être pourrait-il intéresser des petits clubs. Mais s’il commençait à apprendre à jouer une nouvelle classe maintenant, aurait-il assez des six mois restants pour être capable de passer les tests d’entrée ?

Il risquait de perdre son travail de joueur professionnel, alors à quoi bon changer de classe ?

« Soupir. » Yifan ne put que s’apitoyer sur son sort.

Comme aucun des deux duellistes ne bougeaient, les spectateurs commencèrent à s’impatienter. Ils ne pouvaient pas les entendre ni comprendre ce qu’il se passait. Et comme ils n’avaient pas l’habitude de manager leur camarade, certains le pressèrent rapidement par message privé en lui demandant de se bouger.

Yifan n’osa pas attendre plus longtemps et ne put que prévenir son adversaire, qui ne semblait toujours pas vouloir engager le combat : « Maître, je vais commencer maintenant. »

Comme on pouvait s’y attendre, Ye Qiu prit le dessus très facilement et le combat fut très court. Comparé à ses camarades, il était évident que Yifan était celui qui avait été vaincu le plus rapidement. Il était le plus rapide à perdre, tout comme il était le plus lent à vaincre Tang Rou.

« Sois courageux ! » entendit-il Ye Qiu avant qu’il ne sorte du terrain.

Du courage ? Était-ce là tout ce dont il avait besoin ? Assis devant son ordinateur, Qiao Yifan avait de quoi réfléchir. Alors qu’un nouveau membre prenait place pour affronter Lord Grim, ses coéquipiers ne firent pas attention à lui. Qiao Yifan chercha Gao Yingjie, mais celui-ci avait été appelé par la capitaine. Ils parlaient ensemble.

« Quelle chance d’être aussi souvent instruit par le capitaine… » pensa Qiao Yifan silencieusement. Soudain, quelques larmes lui vinrent. Ils étaient tous les deux entrés dans l’équipe en même temps, et malgré le fait qu’ils aient le même âge, ils n’avaient pas reçu la même attention. Le premier était devenu le second du capitaine et avait reçu l’éloge de ses camarades, quand lui-même avait été pris pour un serviteur.

« Un démon spectral… » Cette idée suggérée par le Dieu Ye Qiu commença à faire son chemin dans sa tête. Cela ne semblait pas être un simple encouragement de sa part.

N’avait-il vraiment besoin que d’un peu plus de courage ? Même en sachant cela, ce n’était pas une décision facile. Plus il y réfléchissait, plus il avait peur.

Finalement, il prit une décision, enfin résolu à changer les choses. Sans abandonner l’assassin sur lequel il était, il allait créer un nouveau personnage et le faire progresser en suivant les conseils de Ye Qiu.

« Peut-être qu’il y aura une différence ? » se disait-il. Cette simple pensée le fit sourire.

« Yifan, pourquoi tu souris ? lui demanda Gao Yingjie en revenant à sa place.

– Oh, ce n’est rien. » éluda celui-ci, en reprenant immédiatement une expression neutre.

Lors de cette deuxième soirée, la situation de Tiny Herb n’avait pas évolué. Tout le monde avait perdu, à l’exception du capitaine, qui n’avait pas renouvelé l’expérience. Toutefois, après le match de la veille, plus personne ne pensait qu’il avait peur de perdre. Leur capitaine faisait toujours quelque chose d’inattendu, comme la manière dont il les avait amenés à s’entrainer de la sorte. Habitués, ils ne cherchaient plus à savoir ce qu’il avait en tête et se contentaient d’obéir aux ordres.

 

Au cybercafé Happy, Ye Qiu alla interroger Tang Rou sur ses matchs après avoir terminé les siens.

« Comment ça s’est passé aujourd’hui ?

– C’était mieux qu’hier.

– C’est déjà bien, l’encouragea Ye Xiu.

– Mais… aujourd’hui, leur Fiery Blaze m’a invité pour un entrainement chez eux ou quelque chose dans le genre, dit Tang Rou.

– Vraiment ? Ye Xiu ne parut pas très surpris. Il a de bons yeux. Tu as vraiment un bon potentiel d’évolution. As-tu accepté ?

– Non, je ne l’ai pas fait. Je n’ai jamais envisagé de devenir une joueuse professionnelle.

– Ne laisse jamais la cheffe t’entendre dire ça. Elle t’étranglerait surement. » dit Ye Xiu en riant. Tang Rou réfléchit un instant, puis acquiesça : « Tu as raison.

– Ha, ha ! Tu vas faire un donjon ce soir ?

– Bien sûr !

– On se retrouve à minuit.

– Très bien. »

Ayant fini de discuter, ils retournèrent tous deux à leurs propres affaires. Ye Xiu s’apprêtait à prendre son tour de garde à l’accueil et Tang Rou retourna à sa place habituelle pour continuer à jouer.

Vers 11 heures, le cybercafé devint plus calme. L’ambiance avait changé avec les clients qui partaient. L’heure de pointe était passée et il ne restait plus grand monde. Ye Qiu prit place à la réception et se connecta sur Lord Grim. Tang Rou lui demanda rapidement :

« L’Alliance Pro est vraiment amusante ?

– Glory est-il amusant ? répliqua Ye Xiu.

– Je suppose que je peux le considérer comme tel, dit Tang Rou.

– Alors il en est de même pour l’Alliance Pro.

– Oh…

– Mais surtout, avec ta vision des choses, être une joueuse pro t’irait comme un gant. N’aimes-tu pas les défis ?

– Et toi ? Pourquoi tu ne joues pas dans l’Alliance Pro ?

– J’en ai déjà fait partie. Je suis fatigué alors je fais une pause, éluda Ye Xiu.

– Menteur. Tang Rou n’était pas stupide.

– Je reviendrai plus tard.

– Quand ?

– C’est un peu difficile à dire… »

Tang Rou n’insista pas plus. Ils continuèrent tous les deux à jouer tranquillement. À minuit, les entrées de donjons revinrent et ils se regroupèrent pour s’en occuper.

 

Le jour suivant fut le même. L’équipe de Tiny Herb perdit encore plus clairement que la fois précédente. Ils n’arrivèrent pas à s’améliorer en si peu de temps, c’était presque impossible. En revanche, Ye Xiu progressa. Avec les matériaux gagnés, il avait amélioré les formes de son Parapluie aux Mille Facettes. Toutes les formes étaient maintenant au niveau 25. Cette évolution fut plus rapide que s’il avait attendu les prochains records de donjons. De plus, il put le faire indéfiniment, alors que le record ne pouvait être mis en place qu’une seule fois par donjon.

Plantago Seed ne cessait de ramasser des matériaux de la liste. Soudain, il reçut une autre liste. En la regardant, il manqua de s’étouffer en toussant. Cette nouvelle liste ne contenait que des matériaux de niveau 30 à 35. Les groupes d’élite de la guilde venaient à peine d’atteindre le niveau 30. Ils commençaient seulement à accéder aux zones nécessaires à la récolte de ces matériaux… comment pouvait-il envisager une seule seconde qu’ils allaient réussir à les récolter aussi vite ? Même en comptant les ressources de toutes les guildes du serveur, ils n’auraient pas pu en réunir une telle quantité.

La majorité des joueurs étaient encore au niveau 25. Ceux comme Lord Grim, qui progressaient rapidement sans le soutien d’une guilde, n’étaient que niveau 28. Les nouveaux étaient même encore plus lents… mais Tang Rou et Lord Grim ne pouvaient pas être comparés à ces joueurs. Ils ne faisaient que jouer encore et encore, et ne s’arrêtaient quasiment que pour dormir ou manger. Il n’y avait pas moyen qu’ils se fassent distancer par des joueurs normaux, car ils étaient considérés comme les plus fous d’entre eux. Toutefois, comme ils jouaient seuls sur leur compte, ils ne pouvaient concurrencer les grandes guildes qui disposaient d’un système de rotation pour faire progresser les comptes.

Quand ils épuisèrent leurs matériaux, Wang Jiexi ne paniqua pas. Cette situation était facilement prévisible. Ils ne pouvaient pas toujours gagner, et perdre quelques jours était nécessaire pour la récolte. Ainsi, ne pouvant se battre sans arrêt, ils prirent le temps d’analyser leurs vidéos. En tant que professionnels, cela leur servait beaucoup.

Par conséquent, un rythme régulier de soirs avec affrontements et de soirées libres s’installa. Tiny Herb passait son temps en analyse quand ils ne pouvaient pas payer les paris, et Ye Xiu n’était pas inquiété. Si personne ne venait, il se contentait de progresser en remplissant des quêtes et des donjons. Après quelques jours, ils atteignirent le niveau 30.

Durant cette période, le 22ème match de la League eut lieu. L’équipe d’Excellent Era concrétisa les espoirs que tout le monde avait mis en eux en remportant un match à 9 points contre 1.

En comparaison, Tiny Herb sortit diminuée dans les sondages en ne gagnant qu’avec trois points d’avance face à une équipe de rang intermédiaire.

Ce chapitre provient de l’Empire des Novels. Soutenez le site officiel !

Soutenez EdeN !

Tous les dons sont utilisés pour payer les coûts du serveur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top