skip to Main Content
Menu

TSW – Volume 5 – Chapitre 16 – La Sœur Virile Formidable

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 5 - Chapitre 16 - La Sœur Virile Formidable

Zhuo Mu rappela à Wang Zheng qu’il avait un grand potentiel et qu’il devrait faire de son mieux à l’armée. L’entraînement avait commencé, et ce que le principal voulait, ce n’était pas la quantité, mais la qualité. Ma Xiao et les autres avaient des capacités limitées, donc les quatre places devraient être données aux étudiants qui le méritaient vraiment. Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Naturellement, il n’était pas utile de parler de Wang Zheng. Zhang Shan et Meng Tian étaient plein de potentiel également. Quant à Zhang Runan, Zhuo Mu l’avait invitée parce qu’elle était l’une de ceux qui étaient vraiment forts à l’Ares College.

Pour être franc, Wang Zheng était légèrement stupéfait. Zhang Shan et Meng Tian étaient amusés, mais ils ne dirent pas un mot. Zhang Runan vit l’air surpris sur le visage de Wang Zheng et dit simplement : « Si les hommes ne peuvent pas le faire, alors c’est aux femmes de le faire. En quoi cela est-il bizarre ? » Lisez votre novel directement à la source chez l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Wang Zheng secoua la tête vigoureusement. « Avec la Présidente Runan qui nous rejoint, ce sera comme ajouter des ailes à un tigre. »

Après avoir dit cela, Wang Zheng attira Zhang Shan sur le côté. « Pourquoi est-elle ici ? »

Zhang Shan sourit. « Mon frère, il est temps d’élargir tes horizons ! Elle est un Maître ! Si elle avait été là pendant l’échange, tu n’aurais probablement rien eu à faire. »

Zhang Runan était la présidente du Club d’Arts. Elle était aussi la présidente du club de judo féminin et une étudiante spécialement recrutée du Département des Officiers. Pour dire les choses simplement, elle était un grand talent.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Comme son nom le suggérait, elle était dure, juste comme un homme (Runan signifiant ayant l’air d’un homme). Et pourtant, elle aimait les peintures à l’huile détaillées. Selon les propres paroles de Zhang Runan, cela aussi était une forme de cultivation.

En un rien de temps, Zhang Shan exposa toutes les origines de Zhang Runan, tout en ricanant.

Par le passé, ceux en haut de l’Ares College se préoccupaient principalement de la ‘célébrité’. Il était évident que Zhang Runan n’était pas intéressée par la célébrité. Mais les choses étaient différentes cette fois. Combattre était une question de fierté. Être embarrassé sur Terre, ça allait, considérant que la Terre était la maison. Mais perdre au-dehors serait mauvais, considérant qu’ils représentaient la Terre.Ce chapitre a été honteusement copié-collé chez l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Gu Te avait aussi fait son choix.

Zhuo Mu et Luomu étaient devenus de bons amis. Ils étaient chargés de l’entraînement. L’un était un guerrier au tempérament d’acier et l’autre un expert en Mechas, mais ils s’entendirent immédiatement. Qui plus est, ils avaient un tempérament similaire. Ils ne pouvaient pas supporter les étudiants inattentifs et aimaient les entraînements spécialisés.

Hormis Wang Zheng, qui était occupé avec de nombreuses choses, les autres étaient présents à l’entraînement chaque jour. Bien entendu, ils prirent les étudiants sous leurs ailes, c’était juste que leur nombre était moins important que celui des autres professeurs.

Par le passé, cela n’était pas possible à Ares, mais maintenant, Gu Te s’était ouvert. Ils pouvaient faire les choses en fonction de leur propres styles et caractères, tant qu’ils soignaient les talents.

Très vite, Wang Zheng comprit ce que Zhang Shan avait voulu dire. Les standards de la Présidente Runan avaient véritablement dépassés ceux des hommes. Toutes ses qualités étaient puissantes, bien plus comme celles d’un homme.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Elle était calme, décisive, et hautement compétente dans les aspects techniques. Pour citer Zhuo Mu, elle était née soldat féminin des Forces Spéciales.

Elle Meng Tian étaient complètement différentes. Pour dire les choses simplement, elle pouvait et elle devait être mesurée par rapport aux hommes.

Une fois l’entraînement terminé, Zhang Runan partit toute seule. Elle n’avait même pas dit au revoir. Meng Tian était aussi occupée ces derniers temps. Elle semblait délibérément garder ses distances avec Wang  Zheng.

Zhang Shan tapota l’épaule de Wang Zheng. « Frangin, arrête de regarder, laisse-nous en. Tu n’arriveras pas a la terminer à toi tout seul. » Lisez votre novel directement à la source chez l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Wang Zheng dégagea son épaule. Il ne pouvait pas s’embêter à expliquer. De telles choses ne pouvaient pas s’expliquer logiquement de toute manière.

Il ne flirtait avec personne ; sa cible était claire. Il était même obstiné à ce sujet. Tout au fond de lui, il était exactement comme Aina. Tous les deux avaient également des attentes irréalistes, qui étaient difficiles à réaliser, mais lorsqu’ils s’étaient rencontrés, c’était comme la collision entre deux mondes différents. En termes simples, c’était la destinée.

Qu’ils puissent ou non franchir ce grand précipice était une histoire complètement différente. Ce chapitre a été honteusement copié-collé chez l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

 

Yan Xiaosu attendait que Wang Zheng ait terminé ses cours. Ils bavardaient tous les deux en mangeant. « Boss, je pense que je vais prendre le pari et le faire avec toi ! »

« Ah. Tu a convaincu ton vieux ? » Wang Zheng engouffra une grande bouchée de nouilles.

« Mon vieux n’est pas cultivé, mais il croit en la destinée. Il est allé voir une diseuse de bonne aventure. Les signes lui ont montré que nous aurions de la chance. »

« Oh ? » Wang Zheng ne croyait pas à cette histoire à dormir debout.

Voyant qu’il ne pouvait pas abuser Wang Zheng, Yan Xiaosu secoua la tête. « Mon vieux s’est renseigné. On dit que les entreprises qui veulent participer à ce projet vont se battre à mort pour obtenir une opportunité d’investir. Tu n’en sera pas même si tu as l’argent. La seule compagnie qui a été confirmée, c’est OMG. C’est l’une des plus grandes compagnies sur la Terre entière, et même avec leur taille, ils n’ont obtenu que 21 % des parts ! En nous y investissant, ce n’est pas grave si nous n’avons aucune part. Ce qui est important, c’est que notre statut sera tiré vers le haut. Mon père dit que nous pourrons prendre la direction du Groupe Financier Yan dans le futur. » Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Lorsque Yan Xiaosu mima les expressions de son père, même Wang Zheng ne put retenir son rire. Tous les deux étaient encore tout petits dans l’échelle. Dans le domaine des affaires, spécialement lorsqu’un certain niveau était atteint, les atouts intangibles différents étaient plus importants que l’argent comme atout.

Même s’ils produisaient principalement des produits quotidiens, la famille Yan n’était pas sans finances. Toutefois, ils étaient troublés par le fait qu’il y ait eu un manque d’opportunités d’investissement ces dernières années. En gravissant les échelons, les meilleurs projets avaient certains prérequis intangibles. S’ils ne pouvaient pas être atteints, personne ne se soucierait de vous, même si vous étiez riche. Dans une autre situation, vous ne seriez pas en mesure de participer même si vous faisiez couler l’argent à flots. Pour faire court, sauter sur le train en marche d’une compagnie majeure pour participer était une chance qu’on rencontrait une fois toutes les cent vies. Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Même s’ils devaient compenser avec un financement supplémentaire, une énorme compagnie comme OMG s’en ficherait. Le statut tout entier de la compagnie s’était élevé, et le prix de leur actions se verrait aussi augmenter de façon aigue.

Le vieux Yan n’était pas stupide.

« Mon père veut t’inviter à dîner pour te remercier comme il se doit. J’ai dit que tu étais occupé et nous laisserons cela pour quand tu en auras le temps. »

Yan Xiaosu se fendit d’un sourire. Il savait très bien que Wang Zheng n’appréciait pas de tels engagements sociaux.

Wang Zheng gloussa et lui montra un pouce levé. « Si tel est le cas, je vais négocier avec la Démone Lady Xiao  et nous battre pour nos droits et nos bénéfices ! » Soutenez le traducteur de ce novel en lisant les chapitres sur l’Empire des Novels !

« Boss, tu as mon soutien. Vas-y, sois brave. Quand c’est nécessaire, sacrifier son corps n’est rien ! » dit Yang Xiaosu généreusement.

Wang Zheng lui donna un petit coup de poing sur la tête. Cet idiot, ne pouvait-il pas penser à quelque chose de convenable ?

« Boss, ce que je voulais dire, c’était que s’il faut sacrifier son corps, je peux le faire… » dit Yan Xiaosu  dépité, frottant l’endroit où il avait été frappé.

Hmmm…

Sachant que Wang Zheng avait rendez-vous pour un combat ce soir là, tous deux ne perdirent pas une seule seconde et se dirigèrent tout de suite vers le Brother Net Café après avoir mangé. Wang Zheng se prépara pour le combat, et Yan Xiaosu prit contact avec Solon pour se mettre en relation.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Yan Xiaosu savait que Wang Zheng était excellent à ça. Pour être plus précis, il n’avait jamais vu quelqu’un d’aussi bon. Mais prendre ce chemin, c’était comme marcher sur une corde raide. Yan Xiaosu était indubitablement un joueur expérimenté même s’il n’était qu’un joueur moyen. Le Wargod N°1 avait de trop nombreuses limitations, et il ne s’agissait pas simplement du manque de bouclier énergétique. Certains des Mechas haut de gamme étaient horriblement bien complets. C’était tellement attirant parce que tout le monde savait cela.Ce chapitre a été honteusement copié-collé chez l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Des invitations directes de la part de joueurs de haut niveau étaient apparues. C’était voué à devenir plus dur à l’arrière. Gagner un jeu consommait de l’énergie, donc ils devaient négocier avec CT. En tant qu’homme d’affaires, Yan Xiaosu comprenait que personne ne connaîtrait les conséquences de perdre un combat.

Dans ce projet spatial, Wang Zheng était un technicien. Yan Xiaosu n’était pas complètement sûr de ce qu’il devait miser. Mais si Wang Zheng pouvait aussi casquer un peu d’argent, ils auraient certainement un peu plus leur mot à dire.

Yan Xiaosu allait utiliser cette opportunité pour discuter des ‘grands projets’ des cinq prochains combats avec Solon. Vous lisez un chapitre copié-collé chez l’Empire des Novels sans le consentement de son traducteur. Soutenez le traducteur !

Solon était heureux de recevoir les demandes de négociations de Yan Xiaosu. Il n’était pas inquiet au sujet de leurs demandes, il s’inquiétait qu’il n’en aient pas.

CT avait de gros fonds, donc l’argent n’était pas un problème. Le problème était de savoir si ça allait en valoir la peine. Pourraient-ils promouvoir CT et élargir leur sphère d’influence ? Pour Solon, il était plus concerné par la zone dont il avait la charge, savoir si cela pourrait réaliser des records encore meilleurs pour qu’il puisse se tenir la tête haute dans la compagnie.

L’étudiant Wang n’était pas d’humeur à étudier cet aspect des choses, mais Yan Xiaosu connaissait très bien ce genre de choses parce qu’il avait regardé ses parents faire des affaires depuis qu’il était petit. Bien que l’échelle des affaires de la famille Yan n’ait rien de comparable avec CT, ils avaient tout ce dont ils avaient besoin. D’après les paroles de Wang Zheng : « Xiaosu a un Quotient Emotionnel drôlement élevé. »

Ils s’étaient tous les deux partagé le travail. Yan Xiaosu pouvait négocier de la manière dont il lui plaisait. Wang Zheng fermait les portes et attendait dans la pièce VIP que la compétition commence. La salle était énorme, et Wang Zheng de flemmarda pas. Il fit des exercices en appui renversé.

Pendant le dernier round, l’incident Magical Bird avait permis à tout le monde de reconnaître que les experts utilisaient maintenant toutes sortes de méthodes pour défier Skeleton.Ne lisez pas les chapitres volés ! Soutenez le traducteur en lisant vos novels à la source et sans publicités en plus !

Ils pensaient initialement que les joueurs couronnés ou quelques-uns des joueurs du haut de la classe Diamant venant de la Terre frapperaient. Il ne vint à l’esprit de personne que le premier à jouer serait un super joueur de la classe Diamant venant de la Lune.

Lady Stormsword.

Elle avait fait la promotion des joueuses sur la Lune en l’espace de seulement un mois. Elle avait frayé son chemin dans la classe Diamant dans un court laps de temps. Son taux de victoires était choquant. Le Mecha sur lequel elle était la plus compétente était le Brightmoon 8.0. A son apogée, personne ne pouvait la battre. Même en combats de groupes, elle montrait des capacités de meneuse remarquables. Mais juste au moment où tout le monde commençait à se demander combien de temps cela lui prendrait pour devenir le Roi des Rois, elle disparut.

Personne n’aurait pu penser que son combat de ‘comeback’ serait dirigé vers Skeleton.

C’était la première fois qu’un joueur réputé de la Lune prenait l’initiative de défier un joueur de la Terre. D’après l’annonce initiale, il semblait que le sujet soit brûlant au-delà de ce qu’on pouvait imaginer.

Juste comme Solon disait, il était plus facile de prier avec des moines étranger, particulièrement avec ceux qui venaient d’un district ayant des standards plus élevés. Soutenez le traducteur en ne cautionnant pas le vol de chapitres !

La Lune avait toujours affiché les standards les plus élevés à l’intérieur de CT du Système Solaire. Il tiraient leur fierté d’eux-mêmes. Il y avait des maîtres partout. La Lune tenait le titre de champion pour toutes les compétitions de CT sans exception. Si ce n’était à cause des distinctions de catégories, il était probable qu’ils auraient gagné les trois premières places.

Et cette Lady Stormsword était, jusqu’à aujourd’hui, la joueuse qui détenait le meilleur record parmi les joueurs qui utilisaient le Brightmoon 8.0… et c’était une femme.

Elle était tout à fait mystérieuse aussi. Personne ne savait à quoi elle ressemblait ; on savait seulement que c’était une femme.

Cette fois, non seulement le district de la Terre porta une attention particulière au match, mais quelques joueurs de la Lune commencèrent aussi à accorder de l’attention à la ‘planète préhistorique’. Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Avant même que le combat ne commence, des vidéos retraçant le meilleur du meilleur des mouvements des joueurs reçurent un nombre sans précédents de connexions. Sur Terre, les supporters de Skeleton étaient impitoyables. Des cris pour battre la Lune arrivèrent vague après vague, mais ceux qui virent les vidéos de combat de Lady Stormsword devinrent silencieux après un moment.

Fawn et Little Suds étaient en position. Comme c’était là l’évènement principal, il devaient offrir aux clients quelques petits cadeaux. Ils commentèrent les points uniques des compétences de Lady Stormsword.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

En tant que fille, Little Suds aimait aussi la série Brightmoon. Les Mechas sur Terre étaient en effet plus faibles dans cet aspect, et la Lune avait des conceptions plus exquises. Mais Little Suds ne pouvait seulement manipuler que la 6ème génération. Les contrôles sur la 8ème génération étaient trop complexes et difficiles. Même s’il ne s’agissait d’un simple jeu de CT, elle aurait bataillé avec et aurait perdu le contrôle.

Cet article comporte 4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top