skip to Main Content
Menu

TSW – Volume 5 – Chapitre 15 – Voilà donc ce qu’il en est

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 5 - Chapitre 15 - Voilà donc ce qu’il en est

« Le succès est dû au Professeur Xiao Fei et aux efforts de l’équipe, j’ai seulement eu de la chance d’être là. Allons quelque part ailleurs. » dit Wang Zhang, sur un ton paisible. L’entraînement avec le Rubik’s Cube lui avait fait perdre l’intérêt de se chamailler avec les autres ; c’était trop insignifiant.

Liu Qing regarda Lingfeng d’un air méprisant. « As-tu vu cela ? Un vrai homme n’exhibe pas sa force. Wang Zheng, appelle-moi quand tu veux si ça t’intéresse de sortir avec moi. »

Ensuite, elle écrivit son numéro de téléphone mobile sur la paume de Wang Zheng et fixa Lingfeng d’un regard dédaigneux, avant de s’éloigner d’une démarche fière et arrogante.

La foule environnante semblait avoir entendu la tumulte, et leurs yeux étaient remplis d’admiration. C’était là le légendaire Wang Zheng.

Wang Zheng ne s’attendait pas à avoir gagné une telle réputation.

« Comment est-ce possible… TOI ? » Lingfeng était dans l’incrédulité totale. C’était contre sa connaissance de la manière dont le monde réel tournait que quelqu’un qui était quasiment invisible au lycée devienne subitement une figure clé à l’université. C’était impossible.

Wang Zheng haussa les épaules. Il ne se souciait pas le moins de monde de ce que les autres pensaient de lui. Il était paresseux et n’avait pas besoin de s’expliquer, ni n’était intéressé par des querelles mesquines.

« C’est vraiment lui ! »

« Oui, il est si puissant. La première victoire de l’Ares College, c’est entièrement grâce à lui. »

« Si séduisant, et si compétent en même temps. »

« Il est vraiment séduisant. Qu’est-ce que je serai chanceuse si je pouvais devenir sa petite amie ! »

Le visage de Zhao Lingfeng était aussi noir que le charbon. En serrant les dents, il grogna : « Wang Zheng, reste à ta place. Tu ne conviens pas à Zisu, et ne pense même pas à seulement compter sur ta chance. »

Le visage séduisant de Zhao Lingfeng était distordu par un air menaçant.

Wang Zheng était stupéfait . « C’est toi qui es derrière l’incident d’hier ? »

Lingfeng souffla par les narines. « Ce n’était qu’un avertissement. Je ne serais pas aussi conciliant la prochaine fois. »

En voyant le rictus enchanté sur le visage de Lingfeng, il semblait que les gangsters ne lui aient pas dit toute la vérité.

Wang Zheng secoua la tête en exprimant son indifférence. Pourquoi donc Lingfeng devait-il aller à de telles extrémités ? Ils étaient pourtant camarades d’école.

Wang Zheng était sur le point de s’éloigner, mais il fut tiré en arrière par Lingfeng. « Je te parle ! »

Huiyin, qui était debout à côté, en regardant toute la situation se dérouler, ne put plus tolérer Lingfeng. « Tu n’as toujours pas compris ? C’est Zisu qui l’aime, espèce de salopard ! »

« Sale gamine, ceci ne te concerne pas ! » Lingfeng balança son bras et frappa le chapeau de Huiyin pour le faire tomber.

Wang Zheng était quelqu’un de bon caractère et ne se souciait pas de disputes mesquines. À ses yeux, Lingfeng n’était qu’un type pourri-gâté, mais cela ne signifiait pas qu’ils pouvait aller aussi loin.

D’une seule main, Wang Zheng souleva Lingfeng du sol. « Ne frappe pas les filles, en particulier les enfants. Compte tenu que nous avons été autrefois des camarades de classe, je vais passer l’éponge pour cette fois. »

À ce moment-là, toute la cafétéria devint silencieuse. On pouvait entendre Lingfeng se débattre  dans tout le local.

« Ne ressemble-t-elle pas à Lin Huiyin ? » «

« Oui, si mignonne et si jolie ! »

« J’ai vraiment envie de la serrer contre moi. »

Huiyin remit immédiatement son chapeau et tira Wang Zheng par la manche. « Partons. »

Wang Zheng jeta Lingfeng sur le côté, et tira Huiyin hors de la cafétéria. Il ne voulait pas attirer l’attention, mais qui aurait pensé que Lingfeng pousserait les choses aussi loin ?

Pendant tout le trajet de retour, Lin Huiyin eut le sentiment que la situation de Wang Zheng était extrêmement injuste. « Tu aurais dû lui donner une bonne leçon ! »

Wang Zheng jeta à regard à Huiyin. « Tu as envoyé quelqu’un nous surveiller. »

Huiyin cligna des yeux d’un air innocent. « Je voulais seulement vérifier tes progrès ! Je ne pense qu’à ton bien. »

Wang Zheng tapota la tête de Huiyin. « Ne t’inquiète pas, je ne mettrai pas Aina dans une situation délicate. »

Heureusement, Huiyin n’avait pas de mauvaises intentions, sinon Wang Zheng ne se serait pas soucié de parler plus que ça.

Huiyin changea soudainement de sujet et demanda à Wang Zheng, avec curiosité : « Je n’imaginais vraiment pas que tu sois si capable. As-tu réellement imaginé la Théorie de Déplacement Spatio-temporel ? »

« Je n’ai fait qu’y participer. » Wang Zheng ne voulait pas s’appesantir sur le sujet, ou pour le dire autrement, il ne voulait pas se retrouver trop impliqué avec la cousine d’Aina.

C’était une explication raisonnable que Huiyin accepta, donc elle cessa de lui poser des questions.

Huiyin se mit à bouder. Après tout ce temps, Wang Zheng était encore en train de la traiter comme une enfant et ne se souciait toujours pas de converser sérieusement avec elle.

Huiyin se leva soudain. « Je veux rentrer à l’hôtel. »

Wang Zheng hocha la tête. « Je vais te ramener. »

Huiyin secoua la tête vigoureusement. « Ce n’est pas la peine, j’ai d’autres personnes qui voudront bien me ramener. »

Wang Zheng était nonchalant. « Dans ce cas, je vais y aller. »

Il était inutile qu’il s’inquiète trop de sa sécurité. Outre le fait d’être une célébrité, elle était une princesse d’Aslan. Après l’erreur commise avec Aina précédemment, ils avaient certainement augmenté leurs procédures de sécurité pour assurer la sécurité de leur royauté.

Ce que Wang Zheng ignorait, c’est que c’était l’armée d’Aslan qui avait été appelée à l’action en résultat de la situation précédente avec Aina.

Wang Zheng avait toujours sa dignité, donc peu importait le résultat, il n’avait pas besoin que des étrangers interfèrent dans la relation entre Aina et lui.

 

Soudain, une notification arriva. Elle était marquée comme étant un message spécial provenant directement de l’administration de CT.

Solon avait trouvé un nouvel adversaire pour lui, un compétiteur de très grande valeur. Il était un joueur de type assassin de rang Diamant de la Lune. Elle avait un record miraculeux de dix victoires à la suite et avait fait parler toute la communauté de CT sur la Lune pendant un mois tout entier avant de disparaître étrangement. Qui aurait pensé qu’elle reviendrait pour défier ‘Skeleton’ ?

Il gagnait pas mal avec CT et il accumulait lentement sa richesse en même temps que sa popularité augmentait. Par le passé, Wang Zheng n’avait besoin d’argent que pour la nourriture et les vêtements, mais maintenant il voulait participer au développement de la technologie spatiale. Il voulait gagner autant qu’il le pouvait pour moins se reposer sur l’aide de Xiaosu.

Il répondit immédiatement à l’e-mail et définit une heure. Le combat commencerait à 8 heures.

Solon était suffisamment attentionné pour envoyer immédiatement à Wang Zheng des vidéos de combat et des informations sur son adversaire.

Wang Zheng étudiait son adversaire sur le chemin du retour vers l’école, et elle avait réellement éveillé son intérêt.

Cette guerrière utilisait un modèle de Mecha qui était très célèbre sur la Lune, un de ceux qui avaient été spécialement conçus pour les femmes assassins – le Brightmoon Generation 8.

Ce modèle était léger, ce qui permettait les actions rapides et flexibles, spécialement adapté pour les guerrières de petite taille. Avec la présence croissante des femmes au scores génétiques élevés, le pourcentage des femmes dans l’armée augmentait, et elles étaient déployées de plus en plus souvent. Dans certaines circonstances de combat spécifiques, les guerrières étaient plus adaptées que les guerriers. Donc, ce modèle de Mecha était très utilisé dans de nombreux pays.

Bien que la série Brightmoon ait fait des progrès technologiques remarquables au fil des ans, les avantages et les inconvénient à utiliser ce modèle étaient très évidents. C’était un Mecha de type assassin exceptionnel. Toutefois, le modèle était relativement plus difficile à piloter et était caractérisé comme étant un Mecha d’élite, uniquement adaptés pour les joueurs les plus experts.

Ce qui impressionna Wang Zheng encore plus, ce furent les capacités opérationnelles de son adversaire, tout autant que ses antécédents récents. L’adversaire était puissant, au niveau du dernier adversaire qu’il avait affronté – le faux Magic Bird – mais son style de combat était à l’évidence différent.

Soudain, Wang Zheng réalisa que CT lui permettrait d’être en contact avec beaucoup plus d’adversaires, lui donnant l’occasion d’accumuler les expériences, tout en suivant ses propres progrès. Bien entendu, il était sûr qu’il ne serait pas accro au jeu.

Cette expérience était quelque chose que Tête d’Os ne pouvait pas enseigner. Dans l’Empire de Rand, chaque guerrier était très compétent au combat. Beaucoup d’entre-eux avaient subi au moins une centaine de combats chacun. C’était par cette expérience qu’un guerrier pouvait explorer le modèle de Mecha avec lequel ils étaient à l’aise. Bien que ce soit la partie la plus effrayante de l’Empire de Rand, les combats continuaient toujours. Sur cette planète, cependant, il y avait des opportunités de combat limitées, encore plus pour un étudiant comme Wang Zheng.

 

An Jili s’assit calmement près d’Huiyin, tandis que celle-ci arborait une moue boudeuse.

Elle était tellement en colère que ce gars soit réellement parti comme ça.

Comment pouvait-il faire cela à Lin Huiyin ? Et elle était la cousine préférée d’Aina. Quel rebelle était ce Wang Zheng, l’offensant avant même d’être marié à Aina !

An Jili éclata de rire. C’était la première fois qu’elle voyait Huiyin battue. La nature douce et compréhensive d’Huiyin était bienvenue où qu’elle aille. En y pensant, comment une princesse avait-elle pu rejoindre l’industrie du divertissement ? Il était étrange de voir que la famille royale ne se soit pas très opposée à cela, et avait même fermé les yeux sur cette situation. Cela avait dû demander beaucoup d’efforts à Huiyin pour les persuader, particulièrement parce qu’elle était mineure.

Ce Wang Zheng était aussi une personne intéressante ; soit il était simple d’esprit, soit simplement fou pour avoir un cœur aussi dur.

« An Jili, que penses-tu de Wang Zheng ? »

An Jili sourit. « Je ne le connais pas très bien, donc c’est difficile à dire. »

« Pfff ! Cesse d’agir de façon mature. Je veux voir combien de temps il va pouvoir maintenir ce simulacre ! »

Wang Zheng n’était pas beaucoup plus vieux qu’elle, mais il agissait toujours de façon si démodée. En tant que jeune personne, il aurait dû se battre contre Lingfeng juste avant, mais au lieu de cela, il avait agit de manière aussi calme qu’un pêcheur qui tenait sa canne à pêche.

Wang Zheng manquait en effet de jeunesse. Si on y regardait en détail, il avait été torturé par Tête d’Os dans le Rubik’s Cube pendant cinq ans, donc son endurance physique et mentale étaient inimaginables par rapport à une personne moyenne. De plus, il avait été entraîné depuis son jeune âge par le Vieux Marchand et donc possédait un niveau d’indépendance et une maturité qui étaient hors de l’ordinaire.

Ce n’était que lorsqu’il était avec Aina qu’il se comportait selon son âge véritable.

Les grands yeux d’Huiyin roulaient d’un coin à l’autre tandis qu’elle réfléchissait. Soudainement, elle eut un moment de révélation et lâcha une idée qui choqua An Jili.

« Ça… ne semble pas être une bonne idée… Le Principal Gu Te va-t-il être d’accord avec ça ? »

La petite princesse se frappa la poitrine de manière confiante et répondit : « Bien sûr, je suis Lin Huiyin ! »

An Jili haussa les épaules. De toutes les personnes, pourquoi donc Wang Zheng avait-il offensé Lin Huiyin ? Elle était en fait la canaille la plus peste qui soit sous cette apparence extérieure mignonne et pétillante.

Wang Zheng put finalement reprendre son souffle après avoir quitté Huiyin. De ce qu’il avait compris, Aina avait dû subir de la pression à cause de leur amour. En tant qu’homme, il ne pouvait pas se cacher ; ce dont il avait besoin maintenant, c’était de plus de temps.

 

Wang Zheng se dirigea directement chez Zhuo Mu, où il commença à se préparer pour la compétition de l’IG. On disait qu’il fallait une équipe pour participer, et les membres de l’équipe seraient envoyés sur la Lune pour un entraînement improvisé. De là, seuls les meilleurs seraient choisis. En tant que vainqueur de l’échange, un grand nombre de guerriers seraient sélectionnés de l’Ares College.

Il s’agissait de Wang Zheng, Meng Tian, Zhang Shan, et quelqu’un à qui Wang Zheng n’aurait jamais pensé même dans ses rêves.

Zhang Runan !

Comment se faisait-il que la présidente de la Société des Arts ait été sélectionnée pour cette équipe restreinte ?

Pendant que Wang Zheng était sorti pour sa mission, les autres avaient continué leur entraînement. Zhuo Mu était aussi joyeusement en train de d’organiser ses compétences, et il était spécialement ravi de voir Wang Zheng. « Notre gamin est maintenant une célébrité, obtenant l’attention partout où il va. Cependant, n’oublie pas le but de ta présence ici ! »

Cet article comporte 22 commentaires
  1. Nnnnnnnoooooonnnnnn la suite je meurttttt
    Un énorme merci pour pas 1 mes 2 chapitre c que du bonheur mes si t’en mes 5 la t’es un dieu lol le dieu du novel mdr merci pour ton excellent travail qui fait du bien

    1. Ah, 5, ça va être difficile,ou alors je devrais laisser tomber les trois autres… et je n’en n’ai pas l’intention ^^ Merci pour ton enthousiasme 😉

  2. Merci je voulais pas le lire avant car il parlait de mecha mais quand j’ai commencer ce vendredi j’ai du me retenir chaque jour chaque instant pour pas continuer à le lire pour l’apprécier plus du coup bah j’ai fini ^^

    1. 😉 Voilà comment on tombe dans un piège 😀 😉 Non, sans rire, c’est un très bon novel, tu vas te régaler avec la suite 🙂 Merci à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top