skip to Main Content
Menu

TSW – Tempest of the Stellar War – Volume 3 – Chapitre 6

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 3 – Chapitre 6 – Le Rythme de Quelque Chose de Nouveau

Rainbow formula ses pensées tout haut nonchalamment : « Avec l’expérience que j’ai gagné pendant toutes ces années dans les Forces Spéciales, atteindre un tel standard signifierait qu’il est très probablement un expert de l’armée. Ce que je ne comprends pas, cependant, c’est pourquoi il voudrait simplement jouer à un jeu de combats de Mechas. »

 

Le Skeleton Corps explosa dans des discussions animées. Il en ressortait que Rainbow n’était pas un gosse de riche, mais un membre des Forces Spéciales. Cela choqua véritablement le groupe de gamins. Mais quand on y réfléchissait bien, toutefois, le Réseau de Mort Certaine à Double Vague ne pouvait pas être exécuté par n’importe qui.

 

La raison pour laquelle Rainbow jouait à ce jeu, c’était pour se relaxer, parce que son entraînement normal était vraiment trop étouffant.

 

En tant que combattant mécanisé, il ne pouvait s’empêcher d’utiliser des mouvements flamboyants pour opprimer ses ennemis. Cela dit, le combat qu’il avait eu contre Skeleton montrait que même des méthodes ordinaires pouvaient être utilisées pour battre l’ennemi.

 

Comme il était le premier rival de Skeleton à rejoindre le Skeleton Corps, il était traité comme une célébrité.

 

Chen Xiu et Yao Ailun avaient été extrêmement occupés par le travail, mais Ptite Sœur Rouquine était un individu juste trop intéressant. Ils le promurent au rôle d’administrateur au sein du Skeleton Corps.

 

Avec un si grand nombre de personnes qui l’encourageaient à participer, incluant un grand groupe de jolies filles qui avaient le béguin pour lui, Ptite Sœur Rouquine fit un compromis et accepta.

 

Une fois qu’il entra dans le Corps, c’était comme s’il avait été jeté dans un océan profond.

 

✫        ✫        ✫

 

Masasi logeait dans une chambre de dortoir individuelle, précisément ce qu’il avait demandé.

 

« Hé Masasi, tu t’éclates sur Terre ? Je m’ennuie tellement ici. Les Martiens sont justes trop barbares. J’envie réellement ceux qui sont partis dans d’autres systèmes solaires. Pourquoi sommes-nous si malchanceux pour avoir été envoyés ici !? »

 

Le Skylink de Masasi affichait l’image d’un homme aux cheveux noirs et courts. Ces deux-là avaient l’air très proches.

 

« La Terre est magnifique. C’est complètement différent de la Lune. »

 

« Putain. Mis à part le fait que c’est le lieu de naissance de l’humanité, qu’est-ce qu’elle a de si magnifique ? Avec nos qualifications, pourquoi avons-nous été forcés de rester en arrière dans le Système Solaire ? Tout le monde a eu la permission de partir pour d’autres endroits ! Notre Boss est juste trop méprisable. »

 

Masasi se fendit d’un sourire ironique. « Je ne comprends pas vraiment ce qu’il se passe sur Mars, mais si j’en juge par la situation, la Terre ne semble pas facile à gérer. »

 

« Quoi ? Ce n’est pas possible. La Terre est inférieure à Mars. Qu’est-ce que tu pourrais bien y trouver qui mérite ton attention ? Je crois que Boss ne fait que perdre son temps ici. »

 

Les jeunes avaient tendance à ne pas être d’accord avec l’idée selon laquelle les standards du Système Solaire n’étaient pas élevés. Les standards de la Lune, cependant, avaient été étouffés par ceux des autres planètes. Bien que la Lune possédât une grande force, elle était trop petite et avait des ressources limitées dans tous les aspects. Cette année, alors que les attractions du Système Solaire étaient magnifiées afin que l’Alliance de la Voie Lactée puisse les observer, la Lune n’avait pas grand-chose à montrer.

 

En termes de production de talents, toutefois, la Lune était classée dans le top dix.

 

« Historiquement, la Terre a produit des individus exceptionnels. Même si elle a décliné et n’est plus importante, cet endroit ne devrait pas être traité par le mépris. J’ai rencontré récemment un individu intéressant avec des capacités qui rivalisent avec les miennes » dit Masasi.

 

L’homme avait l’air choqué. « Tu ne plaisantes pas, n’est-ce pas ? Parmi notre groupe de huit, tu pourrais être considéré comme faisant partie du top quatre. Cette personne… »

 

« Héhé. J’attends juste une opportunité de confirmer mes soupçons. »

 

« Le Boss nous a donné un laps de temps de six mois. Tu dois employer le temps imparti sagement ! »

 

Il sourit avant d’éteindre le Skylink.

 

✫        ✫        ✫

 

Pendant ce temps, l’Agrément de l’Alliance des Ecoles Militaires de la Pan-Voie Lactée avait un rôle important dans l’Alliance de la Voie Lactée. Essentiellement, il agissait comme un reflet du vivier de talents d’une nation. Dans les temps de paix, outre la course aux armements, la chose la plus importante était la compétition entre les talents.

 

La Lune était habituellement le représentant de la Fédération Solaire chaque année, mais ils avaient été incapables d’obtenir un quelconque résultat significatif. Avec le temps, le Système Solaire fut réduit à un rôle de figuration, donc, ils décidèrent de mettre en œuvre un nouveau plan.

 

Masasi était un membre de l’équipe chargé de cela. C’était aussi la raison pour laquelle il était sur Terre.

 

A l’origine, ils n’avaient pas décidé de sélectionner l’Ares College. Parmi les trois Colleges Militaires de la Terre, il était classé dernier. Mi Lu, cependant, réalisa une divination, dont le résultat fut de choisir l’Ares College.

 

Pour parler franchement, depuis qu’il était arrivé, les standards d’enseignement étaient d’un autre âge et étaient d’une efficacité médiocre. Les cours lui étaient insignifiants, et même les équipements étaient déficients. Il était compréhensible que ceux de la Terre ne soient pas capables de rivaliser avec les meilleurs.

 

Pour un collège militaire, les équipements d’entraînement étaient inadéquats. Les Chambres de Gravité étaient trop petites, sans mentionner la condition de la Correction Génétique et les équipements pour l’amélioration du corps.

 

Les logiciels et le matériel informatique qu’ils utilisaient étaient aussi inférieurs. Il était naturel qu’ils deviennent moins compétitifs avec le temps.

 

Mars faisait face à une situation similaire. Avec l’état d’esprit vicieux de Mars et un esprit de compétitivité élevé, sa puissance de bataille était plus forte. Etre l’avant-garde n’était pas mauvais, mais la plupart de ceux de Mars n’étaient que tout en muscles et manquaient de cervelle.

 

En allumant le Skylink, des informations sur un individu spécifique émergèrent avec un grande quantité de détails sur le côté.

 

C’était là le but premier de la venue sur Terre de Masasi. Cet individu n’était autre que Zhang Long du Zeus Military College. Sa famille possédait le plus gros conglomérat politique et économique de la Terre. La Lune n’était pas la seule à rechercher le pouvoir ; la Terre était également remplie de tels individus. Comparativement, l’urgence à combattre pour le pouvoir était significativement plus pressante pour ceux de la Terre.

 

La somme des informations disponibles sur Zhang Long était extrêmement choquante. Cela dit, les Terriens aimaient se vanter, donc personne ne pouvait confirmer si ce qui était dit était vrai. Ce plan ne pouvait pas se permettre d’échouer.

 

Wang Zheng était considéré comme une surprise agréable. Se pourrait-il que la Capacité X de Mi Lu indiquait que l’Ares College serait l’endroit qui produirait des résultats qui dépasseraient toutes les attentes ?

 

Peu importait si c’était le cas, il était toujours nécessaire d’aller rendre visite à Zhang Long.

 

✫        ✫        ✫

 

En ce moment même, à l’intérieur du Club MMA, Wang Zheng s’entraînait, comme d’habitude. L’endroit que Masasi considérait comme très arriéré, était considéré comme un paradis pour Wang Zheng.

 

Même si Tête d’os était très sournois, Wang Zheng se sentait néanmoins heureux de savoir qu’il pouvait le contacter. Ses parents n’étaient pas là, et le Vieux Marchand l’avait aussi laissé. Le seul à qui il pouvait réellement parler, c’était Tête d’os. En vérité, Tête d’os et le Vieux Marchand étaient tout à fait similaires ; ils adoraient tous les deux ruiner les loisirs des autres.

 

« Qu’est-ce qui te rend si content ? » demanda Meng Tian.

 

« Rien d’important. »

 

« Le Principal te cherche, puisque je t’ai recommandé. Avec tes capacités, tu seras certainement un membre principal » répondit Meng Tian.

 

« Quoi ? »

 

« Lorsque l’école commence chaque année, les trois collèges militaires, ensemble, vont évaluer et tester leurs étudiants pendant le premier mois. Il se trouve que cette année, nous sommes en charge d’organiser l’évènement, et les trois collèges se retrouveront ensemble pour une compétition. Zeus et Apollo enverront chacun une équipe. Les étudiants de première année seront l’attraction principale alors que les étudiants séniors ne seront là que pour la représentation. Cette année, le président du club dirigera l’équipe » expliqua Meng Tian. Wang Zhang avait eu l’air très occupé mais Meng Tian n’était pas sûre de la raison de ses occupations. Il avait l’air d’avoir de nombreux problèmes à résoudre.

 

« Héhé. Avoir l’opportunité de se mesurer à des experts sera certainement une bonne chose. »

 

« La compétition impliquera tout ce que nous savons… et en plus, nous devrons aussi concourir avec de vrais Mechas ! » On pouvait voir que Meng Tian avait hâte d’y être. Un tel évènement pouvait être considéré comme une vraie bataille !

 

« Vraiment ? Si extravagant que ça ? » Wang Zheng était stupéfait. Combien de Mechas seraient détruits dans une telle compétition ?

 

« C’est bien ce à quoi tu penses. Ce seront de vrais Mechas, mais ils seront aménagés avec des systèmes d’entraînement » Meng Tian eut un sourire ironique. La personne en face d’elle était vraiment ignorante et mal informée parfois.

 

Un système d’entraînement assignerait des valeurs en fonction des dégâts subis et appliqueraient l’impact sur le Mecha en mettant en œuvre un dommage subi. Par exemple, si le dommage appliqué sur le membre droit du Mecha excédait une valeur spécifique, alors le membre droit serait désactivé.

 

Si le dommage surpassait la valeur protective du bouclier énergétique, la bataille cesserait immédiatement.

 

C’était comparable à une bataille normale, mais même alors, le prix pour organiser une telle compétition était malgré tout très cher. Seuls ceux qui étaient considérés comme riches dans l’Alliance de la Voie Lactée pourraient considérer cela comme une occurrence commune.

 

« As-tu de l’expérience en Mecha ? »

 

« Est-ce que CT, ça compte ? » demanda Wang Zheng.

 

Meng Tian le fixa. « C’est tout à fait inacceptable. Contrôler un réel Mecha est significativement différent que celui dans un jeu. Il semblerait que ta participation dans l’équipe pourrait être un problème. »

 

Wang Zheng roula des yeux. Pour une personne qui se satisfaisait de nouilles instantanées en guise de repas trois fois par jour, s’il avait la possibilité d’utiliser un Mecha comme moyen de transport, cela ne ressemblerait-il pas à une histoire fantaisiste ?

 

« Boss ! Boss ! Ah, Etudiante Meng Tian, tu es ici aussi » cria Yan Xiaosu alors qu’il faisait irruption dans la salle. Après avoir vu Meng Tian, il fit une pause pour la lorgner comme s’il n’y avait personne d’autre alentours.

 

Il était extrêmement tard dans la soirée et il n’y avait plus que deux personnes dans le gymnase. En face de Wang Zheng, Meng Tian ne faisait pas très attention à ce qu’elle portait d’habitude. Un simple T-shirt faisait honneur à ses courbes voluptueuses, tout spécialement cette taille fine. Quiconque tomberait sur cette vision aurait certainement le sang qui entrerait en ébullition. Comme l’entraînement était intense, elle avait naturellement beaucoup transpiré. De plus, comme elle portait un short de sport, la vision avait ébahi Yan Xiaosu.

 

Comme elle ne supportait pas le regard de Yan Xiaosu, Meng Tian marcha vers une salle adjacente pour s’entraîner. Yan Xiaosu attrapa rapidement Wang Zheng.

 

« Boss, pas étonnant que tu aies rejoins le Club MMA ! La compensation est sans égale ! »

 

« De quoi s’agit-il ? »

 

Yan Xiaosu sourit tendrement alors qu’il exhibait une lettre. Lorsque Wang Zheng vit l’objet en question, il ne put s’empêcher de se sentir nerveux.

 

« Tu ne veux certainement pas que je délivre encore une autre lettre d’amour, n’est-ce pas ? » Wang Zheng eut l’impression que sa tête allait exploser. Yan Xiaosu opina de la tête vigoureusement tout en souriant. Pas étonnant qu’ils étaient frères, ils étaient quasiment télépathes !

 

« Va la donner toi-même. Les filles aiment les garçons qui sont courageux. »

 

« C’est pour An Mei ! Je ne suis pas proche d’elle, donc ça ne serait pas bien si c’était moi qui lui donnait la lettre directement. C’est juste une lettre d’invitation. Avoir quelqu’un qui est plus familier avec elle, augmentera les chances de succès. Lorsque je me confesserai, je t’assure que la scène sera définitivement une grande scène ! » dit Yan Xiaosu.

 

« Je ne l’ai rencontrée qu’une seule fois » Wang Zheng n’avait rien d’autre à dire. La dernière fois que cela c’était produit, la punition avait été tout à fait pitoyable.

 

« Laisse-moi t’aider alors » dit Meng Tian alors qu’elle venait vers eux.

 

Une fille qui s’entraînait, exsuderait un charme particulier. Yan Xiaosu fut à nouveau abasourdi sur place.

 

« Belle-sœur, je te laisse t’en occuper ! »

 

Meng Tian était absolument choquée par sa réponse, et ses joues se mirent à rougir. Yan Xiaosu fit alors subtilement le signe du pouce levé. C’était ce qu’on appelait très bien cacher les choses ! Quand donc s’était-il arrangé pour harponner cette magnifique reine des glaces ?

 

« Dégage ! »

 

Wang Zheng leva sa jambe pour donner un coup de pied à Yan Xiaosu, mais il avait déjà disparu. C’est alors qu’une tête émergea soudain de l’encadrement de la porte.

 

« Belle-sœur, le Boss est vierge. C’est comme s’il venait juste d’être assemblé : qualité parfaite assurée ! »

 

L’étudiant Wang eut l’impression d’être frappé par la foudre. Il fallait arracher la bouche de ce salopard !

 

Meng Tian ne put s’empêcher de sourire. Elle n’avait jamais rencontré une personne aussi scandaleuse.

 

« Ton ami a l’air très intéressant. Même si vos personnalités sont si différentes, vous vous entendez tellement bien malgré tout. »

 

« En fait, j’ai le sentiment que j’ai constamment été roulé par lui à rejoindre ses entreprises douteuses. Sa bouche n’arrête jamais de jacasser. »

 

« C’est Yan Xiaosu après tout, la personnalité la plus influente du Département Echanges et Commerce » répondit Meng Tian.

 

Wang Zheng la regarda ébahi. « La personnalité la plus influente ? Lui ? »

 

« L’école secondaire et l’université sont des mondes complètement différents. Même si les autres n’aimaient pas ce genre de personnalité à l’école secondaire, à l’université, il est comme un poisson dans l’eau. En ce moment, il est en relation avec les nombreuses sociétés de l’école pour organiser un évènement. Qu’il réussisse ou non est une chose, mais presque tout le monde le connaît » dit Meng Tian très naturellement. A l’inverse, Wang Zheng avait l’air d’être une personne étrange. Il ne savait même pas ce genre de choses.

 

Wang Zheng ne se souciait pas des choses qui se produisaient autour de lui. On ne pouvait même pas mentionner des choses comme ‘l’influence’. En son for intérieur, cependant, il était extrêmement heureux. Xiaosu, ce salopard, avait finalement laissé sa marque.

 

C’était génial !

 

« Tu penses que ça va marcher ? »

 

« Je ne sais pas quel genre de personnes aime An Mei, mais nous avons déjà parlé de lui auparavant. Il est aussi allé au Club de Théâtre et les rumeurs disent qu’il avait complètement roulé le président et les avait laissés dans le chaos. »

 

« C’est bien, au moins, il a fait impression. Aide-moi cette fois : même si elle ne l’aime pas, quand il sera éconduit, essaye d’être pleine de tact à ce sujet. »

 

Il y avait des choses qui ne devaient pas être expérimentées plus d’une fois. Si cela arrivait souvent, cela provoquerait indubitablement l’arrivée de problèmes.

 

Sous la curiosité aiguisée de Meng Tian, Wang Zheng expliqua ce qu’il c’était passé naguère avec Yue Jing.

 

Meng Tian hocha la tête. « Elle a des yeux mais elle ne voit rien. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top