skip to Main Content
Menu

TSW – Tempest of the Stellar War – Volume 3 – Chapitre 2

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 3 – Chapitre 2 – S’Etreindre les Uns les Autres au Même Endroit

Tandis que le semestre s’avançait, la vie de Wang Zheng s’installa dans la routine. Après la première fois, il savait généralement ce dont il avait besoin pour les cours de Xiao Fei et quelques programmes du Département Mecha. Depuis qu’il avait eu accès à la salle d’entraînement du Club MMA, Wang Zheng y allait deux fois par jour, en y pointant ponctuellement. Vraiment, c’était très pratique.

Ordinairement, Wang Zheng utilisait la salle de gravité tôt le matin. L’entraînement à force normale produisait des résultats bien inférieurs. Mais en utilisant la salle de gravité, Wang Zheng était capable de ressentir des douleurs dans son dos et sur sa taille.

Comme d’habitude le matin de bonne heure, il n’y avait personne. Wang Zheng programma le système à cinq fois la gravité. Après s’être échauffé en soulevant des poids, Wang Zheng commença le renforcement de ses doigts, en changeant à chaque fois de doigt. Sous ce genre de pression, il y aurait certainement des résultats.

Il fit effectuer 100 reps à chaque doigt. Très vite, Wang Zheng était trempé de sueur des pieds à la tête. Cet entraînement était exceptionnellement effrayant. Par conséquent, la capacité à manger de Wang Zheng s’était accrue, et il mangeait plus de 3 fois ce qu’une personne normale mangeait. Heureusement, Wang Zheng avait de l’argent de côté maintenant. Wang Zheng pensait que s’il continuait à manger des nouilles instantanées, il s’évanouirait très certainement.

Wang Zheng travaillait durement à l’intérieur de la salle de gravité lorsque la porte s’ouvrit. Depuis que Meng Tian avait été ‘battue’ par Wang Zheng, elle avait augmenté son entraînement. Elle trouvait étrange qu’elle ne pouvait compter sur l’entraînement qu’elle avait débuté à un jeune âge pour concurrencer Wang Zheng.

En voyant la lumière dans la salle de gravité, Meng Tian eut un sentiment étrange. Quand elle vit que la salle était programmée à cinq fois la gravité, cependant, elle se mit à trembler. Ce n’était pas une plaisanterie !

Wang Zheng s’était beaucoup amélioré ces derniers temps. Ordinairement, il avait terminé à cette heure-ci, mais il avait pensé faire encore un round. Aussi, Meng Tian ne venait normalement pas aussi tôt.

Meng Tian eut une vision qu’elle n’oublierait jamais de toute sa vie. A l’intérieur, de la sueur comme des gouttes de pluie ruisselait sur son torse nu. Il faisait des pompes d’équilibre avec un seul doigt, en changeant de doigt toutes les 15 fois.

Mais c’était quel genre de force ça ???

Meng Tian s’était toujours dit qu’il devait encore y avoir des opportunités de gagner en se basant sur leur précédent combat, mais elle n’avait pas pensé du tout que l’autre personne n’y était pas allée franchement.

Ce genre de force était quelque chose de rarement vu, même dans l’armée.

Wang Zheng sentit que quelqu’un le regardait et s’arrêta. En voyant Meng Tian, toujours ébahie à l’extérieur, il eut un sourire léger. En attrapant sa serviette, il sortit de la salle.

« Tu voulais l’utiliser ? »

Meng Tian secoua la tête sans un mot. Elle était dans un état de confusion qui n’était pas facilement imaginable, compte tenu qu’elle était habituellement une personne jolie, mais également froide comme un iceberg.
« Comment fais-tu cela ? »

« Haha. Je m’entraîne tous les jours. Même si tu ne vois pas beaucoup de muscles, je suis en fait très fort. »

Wang Zheng prit une pause. Il n’avait vraiment pas une définition des muscles effrayante, mais Meng Tian pouvait sentir qu’il était rempli d’une force explosive à l’intérieur.

« Peux-tu m’aider à devenir plus forte ? » dit Meng Tian soudainement, en mordant sa lèvre.

Wang Zheng eut un regard vide. Il sentait que Meng Tian semblait sérieuse, mais pour une fille…

« En fait, mon style d’entraînement ne convient pas aux gens ordinaires » dit Wang Zheng. Les gens ordinaires pourraient mourir en pratiquant ce genre de séances d’entraînement.

« Je n’ai pas peur. Mon seul désir est de devenir plus forte, alors je ferai n’importe quoi. » Meng Tian montrait là son obstination typique.

Wang Zheng ne pouvait se résoudre à rejeter une fille. « Et bien, tu peux essayer. Pour être honnête, je ne comprends pas vraiment comment enseigner à une autre personne. »

« Même si c’est seulement s’entraîner avec toi, je peux m’améliorer ! »

Cela avait toujours été la façon de penser de Meng Tian, combattre pour s’améliorer. Seulement, comme elle était une fille, elle sentait que harceler sans cesse les autres ce ne serait pas bien. Mais après avoir été témoin de la scène devant elle, elle ne s’en souciait plus beaucoup. Depuis le début de l’entraînement militaire, pendant le test de mesure de la force explosive avec la machine, ce n’était probablement pas la machine qui avait eu un problème, mais plutôt que la force de Wang Zheng avait déjà atteint des niveaux inimaginables.

« Très bien. J’ai besoin de m’entraîner de toute façon. » Wang Zheng sourit légèrement.

Wang Zheng alla prendre une douche. Quand il revint cinq minutes plus tard, Meng Tian avait déjà endossé sa tenue et était en train d’exécuter une variété de coups de pied rapides.

Il y avait un certain ordre dans ces coups de pied. La flexibilité et les mouvements étaient plutôt bons, et il n’y avait pas beaucoup de défauts. De toute évidence, elle avait subi un entraînement strict, comme l’entraînement des Piliers de Fleurs de Pruniers. Wang Zheng était capable de discerner les différences entre leurs talents simplement en regardant.

Ces mouvements avaient un schéma qui ne variait pas beaucoup, alors que les Piliers de Fleurs de Prunier changeaient constamment.

« Qu’est-ce que tu en penses ? » demanda Meng Tian après avoir terminé une série. Des gouttes de transpiration scintillantes coulaient du bout de son nez. Cela rendait Meng Tian encore plus mignonne.

« Pas mal. »

« Ce n’est pas tout. Dis-moi la vérité ! » Meng Tian exprima du mécontentement en entendant la réponse toute faite.

« C’est très joli, mais ça manque de substance. »

« Haha. Ton style n’est pas mauvais pour être honnête, mais en terme de force et de vitesse, tu as encore besoin de t’améliorer. J’ai remarqué aussi que tu sembles être trop attachée à conserver un schéma. Dans les combats réels, la situation est toujours en train de changer. La chose importante est de s’adapter aux circonstances. Acquérir la vitesse, la précision, et une volonté implacable pourront t’aider à réaliser cela.

Wang Zheng lâcha un coup de pied comme celui de l’enchaînement de Meng Tian, seulement il était plus bas et plus rapide. La férocité de ce coup de pied avait l’intensité d’une tornade.

Wang Zheng, qui s’était déplacé de dix mètres en un instant, tourna sa tête en arrière. Meng Tian était stupéfaite.

« Comment c’était ? »

« Probablement, il y aura un jour où je te demanderai de l’aide » dit Meng Tian soudainement.

« Nous sommes des camarades de classe, pas besoin d’être aussi polie. Je ne refuserai certainement pas de t’aider pour quoi que ce soit si c’est dans mes possibilités. »

Wang Zheng, en fait, n’avait pas apprécié la personnalité capable et expérimentée de Meng Tian auparavant. De plus, ces deux avaient des buts similaires – c’est-à-dire, de devenir un excellent pilote.

Bien entendu, Wang Zheng ne pouvait pas utiliser les méthode d’enseignement de Tête d’os sur une fille. Qui plus est, ici, ce n’était pas l’espace à l’intérieur du Rubik’s Cube, donc il ne pouvait pas courir le risque d’être envoyé à l’hôpital psychiatrique.

« L’équilibre est la chose la plus importante. La méthode de la Position du Cavalier est avantageuse pour toi. »

Wang Zheng enseigna à Meng Tian comment adopter la version féminine de la Position du Cavalier. La position des hommes était plus écartée. Concernant le corps d’une femme, la position devait être un peu plus tournée vers l’intérieur. Elle adoptait la forme d’un triangle. C’était la forme qui offrait le plus de stabilité.

« Mais à quoi ça sert ? » ne put-elle s’empêcher de demander. Cette position n’était pas très jolie.

« Haha. Essaye de m’attaquer. Si je bouge, alors cela sera considéré comme ta victoire. »

Wang Zheng adopta la Position du Cavalier. Une lueur brilla dans les yeux de Meng Tian. Elle avait vraiment très envie d’essayer.

En se retirant à une petite distance, Meng Tian cria fémininement et lança un coup de pied bas qui vola vers Wang Zheng. Wang Zheng sourit légèrement ; la force de l’impact était très grande.

Boum

En recevant le coup facilement, le corps de Wang Zheng ne se balança pas du tout.

« Encore. »

On ne pouvait pas gâcher le fait d’avoir une telle cible vivante, donc Meng Tian n’était pas polie. Elle attaqua Wang Zheng d’une façon explosive. Il n’y avait personne aux alentours, donc Meng Tian ne se tint pas sur la réserve.

L’assaut initial de Meng Tian contenait un peu d’intention meurtrière, et pas uniquement une petite intention de blesser. Alors que la position de Meng Tian se déplaçait, son style devint plus violent, mais le poids mis dans ses coups s’était amenuisé drastiquement.

« Ne te retiens pas. Tu peux attaquer n’importe quelle partie, sinon, tu ne peux pas montrer ta puissance. »

Meng Tian entendit ces mots et ses sourcils se froncèrent légèrement. Ses mouvements pleuvaient comme d’innombrables éclats glacés, mais Wang Zheng était comme une haute montagne avec des crêtes élevées. La pression des attaques augmenta jusqu’à ce que Wang Zheng arrêta facilement la dernière attaque qui consistait en un violent coup de pied en trois étapes. Epuisée, Meng Tian devint molle et tomba.

Le camarade de classe Wang se sentait très satisfait. Meng Tian était soudainement tombée par terre, donc il vint immédiatement l’aider… elle avait dépensé bien trop de force.

« Tu vas bien? » demanda Wang Zheng. Il toucha son front. « Je t’ai laissé essayer, mais ce n’était pas la peine de t’épuiser autant. Il n’y a pas une haine aussi profonde entre nous. »

Wang Zheng la taquinait. La respiration de l’autre allait bien, c’était juste qu’elle s’était effondrée.

Le visage de Meng Tian était rouge. « Tu es vraiment extraordinaire ! Il se pourrait que je t’embête non-stop à partir de maintenant. »

« Nous sommes des camarades de classe. Il n’y a aucun souci. De plus, servir une aussi belle fille est un honneur pour moi. »

Le visage de Meng Tian devint encore plus rouge. La porte de la salle d’entraînement s’ouvrit, et un groupe d’étudiants qui bavardaient bruyamment entrèrent.

Immédiatement, la salle d’entraînement tomba dans le silence. Les deux groupes de personnes se regardaient, sans voix. Une Meng Tian au visage écarlate était tombée dans les bras de Wang Zheng…

« Ho là là, nous sommes au mauvais endroit. »

« C’est vrai, je n’ai rien vu du tout. »

Meng Tian se mit immédiatement debout et Wang Zheng agita les mains. « Nous étions juste en train d’échanger des coups. Meng Tian n’a pas fait attention et a trébuché. »

« Je vais t’ennuyer en te demandant de m’envoyer à l’infirmerie. » Meng Tian était déjà revenue à son attitude glaciale.

Parmi le son des rires de tout le monde, ils partirent immédiatement tous les deux. Les soupirants de Meng Tian étaient nombreux. Quel dommage, personne ne pouvait égaler Meng Tian, alors ils pouvaient tout aussi bien oublier toute pensée la concernant. La personnalité de Wang Zheng était très amicale. La foule pensait qu’elle était bien meilleure que la personnalité arrogante de Guan Tao.

Wang Zheng aida Meng Tian à se lever. Meng Tian dit soudain : « Par la suite, est-ce que je ne devrais pas t’appeler maître ? »

« Ah ! Tu n’as pas besoin d’autant exagérer. Si nous sommes d’accord pour échanger des coups, alors ça va. »

« Est-ce que Ye Zisu est ta petite amie ? » demanda Meng Tian tout à coup.

« Non, nous sommes juste des camarades de classe et des amis. Comment pourrais-je lui plaire ? » dit Wang Zheng en riant.

C’était la vérité. Ye Zisu était la fleur de l’école et Wang Zheng n’était qu’un passant.

✫     ✫     ✫

 

Les récents jours de Solon s’étaient passés plutôt bien. Il riait même dans ses rêves. Les dirigeants étaient très satisfaits de ses performances. On disait à la réunion du conseil, que des opportunités se présentaient quand on s’y attendait le moins. Plus personne ne pensait au problème de son licenciement.

Parfois, si le chemin emprunté était correct, les cailles tombaient vraiment toutes rôties dans la bouche. L’inspiration de la nouvelle chanson de Lin Huiyin venait des vidéos des batailles de Skeleton. Qui plus est, elle était vraiment très populaire. Même les chaînes principales planifiaient de recommander cette personne. La question était, dans le cas où les chaînes principales commenceraient à en faire la publicité, et que cela attirerait encore plus d’experts, est-ce que le Wargod N°1 pourrait le supporter ?

Peu importe comment c’était, Solon savait clairement qu’il avait déjà emprunté un chemin de non retour. Et en plus, ce n’était pas quelque chose qu’il pouvait décider.

En ce moment même, Solon était occupé à trouver des opposants. Cette tâche était remplie de difficultés. Les experts ayant de hautes positions n’étaient pas très volontaires, alors qu’il n’y avait pas beaucoup de sens à recruter des joueurs ordinaires.

Après tout, ceux qui voulaient utiliser le Wargod N°1 étaient très rares. Cela incluait Wild King, qui en fait, se spécialisait en utilisant son propre Mecha haut de gamme. Dès lors, quand on utilisait le Wargod N°1, cette opération n’était pas un problème, mais la puissance de combat avait été sévèrement détériorée. S’il avait utilisé son Mecha haut de gamme, alors ce n’aurait pas été équitable. Cela aurait blessé un peu l’estime de soi des experts car ce n’était pas élégant. Cela était sans mentionner ce qui serait arrivé s’ils perdaient. Juste maintenant, cette phase était plutôt gênante.

 

✫     ✫     ✫

 

Grâce à la proposition de Wang Zheng, le trio ‘Zhang Shan’ entra dans le groupe d’assistants. Xiao Fei avait aussi l’intention de les favoriser. Si on leur donnait un peu de temps, ces trois-là ne seraient pas trop mauvais. Seulement, aux yeux de Xiao Fei, Wang Zheng était celui qui avait des perspectives illimitées. Sa vue du monde était vraiment très bonne. Peut-être qu’un physicien de haut niveau qui avait été élevé pendant dix ou huit ans pourrait être comme lui.

Outre le trio Zhang Shan, les jours de Wang Zheng se passèrent un peu mieux. On devait dire que cette opportunité était difficile à trouver. Parfois, tous les quatre ne faisaient que s’amuser, mais cela permettait une grande ouverture d’esprit. Bien qu’il soient de nouveaux étudiants, sous de nombreux aspects, ces quatre personnes surpassaient les étudiants plus âgés ordinaires de beaucoup.

Dans les cours du Département de Physique, en excluant ceux de Xiao Fei, l’étudiant Wang disparaissait toujours. Occasionnellement, le professeur faisait l’appel, et le camarade de classe Yao Ailun changeait sa voix. Inutile de dire qu’il pouvait imiter Wang Zheng à la perfection.

Au lieu de cela, Wang Zheng s’immergeait dans le Département Mecha, presque comme s’il en avait été intoxiqué au point d’en devenir stupide. Pendant ce mois à OMG, Wang Zheng avait eu la possibilité d’obtenir les fondations de la compréhension du Mecha.

Là maintenant, le sentiment de pouvoir passer de la théorie à la pratique rendait Wang Zheng extrêmement intéressé.

Première leçon, la science des machines. Plus de quatre-vingts personnes se trouvaient dans l’entrepôt des équipements de l’école. Ici, il y avait juste quelques parties de Mecha empilées. Il était dommage que ces dernières années, la situation financière de l’Ares College ne soit pas trop bonne. A cause de cela, l’équipement était vraiment vieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top