skip to Main Content
Menu

TSW – Chapitre 243 – Il est temps d’attiser le feu

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice : Hellteach
Checkeur : KTA007

TSW - Chapitre 243 - Il est temps d'attiser le feu

Wang Zheng resta silencieux. Beaucoup d’efforts avaient dû être consacrés à la conception de ce type de Mecha. Les dessins des membres étaient extraordinaires. Plus précisément, ce type de Mecha ne pouvait pas être utilisé selon les méthodes habituelles. Tout comme le Slayer, ce type avait des étapes uniques.

Zoom !

La source magnétique se déclencha, frappant directement le mur. Wang Zheng utilisa la vitesse du lancement et sa propre force pour contrôler le Mecha juste au moment où la force magnétique éclata. La force était la plus grande dans les deux premières secondes du lancement. À la troisième seconde, la force s’affaiblissait. Au-delà de cela, il n’y avait même pas besoin de penser à s’évader.

Ainsi, une réponse rapide et un bon jugement étaient nécessaires pour que les mouvements soient exécutés dans l’alignement. Sinon, la tentative entraînerait une décélération ou même un échec du déclenchement.

Merde !

Wang Zheng ne put s’empêcher de jurer. Quel genre de putain de pas fallait-il faire pour utiliser ce Mecha ?

Zoom !

Zoom !

Ratatat ratatat ratatat…

Zoom ! Zoom ! Zoom !

Un Mecha clignotait comme un fantôme à travers la zone d’entraînement. Ye Zisu pleurait, mais avec un sourire sur son visage.

Solon était calme. L’affaire OMG ne l’affectait pas beaucoup. Tout au plus, il y aurait des doutes, mais à cette époque, qui ne serait pas mis en doute ? C’était simplement une broutille. Rien de plus.

Le Skylink sonna. Un message. Une autre série de questions ? Il ne pouvait pas être dérangé.

… cette sonnerie… ?

Solon sursauta. Merde alors ! C’était Skeleton !

Skeleton lui avait envoyé un message ! MON DIEU !

Malgré son haut rang et son autorité, Solon était énervé. Mais en voyant le contenu du message, il fut stupéfait.

« Augmentez les efforts de promotion du Mecha Wind God. Ce week-end, j’utiliserai ce Mecha pour vaincre cent adversaires ! »

Quoi ?

Quoi ?

Quoi ?

Cela signifiait-il que Skeleton accordait beaucoup d’importance à ce Mecha ?

Mais les vétérans comme les amateurs avaient déjà exprimé un profond rejet pour ce type de Mecha.

En utiliser un pour vaincre cent adversaires ?

Combattre une centaine de Mecha serait une mini bataille de troupes. Mais dans une guerre mixte comme celle-ci, il voulait en battre une centaine tout seul ?

Était-ce une blague ?

Un poisson d’avril ?

Des pleurs et des cris éclatèrent dans le bureau, surprenant les employés à l’extérieur. Le PDG semblait instable sur le plan émotionnel ces jours-ci, il serait donc sage de ne le provoquer d’aucune façon.

Sous la nouvelle colonne de produits de CT, il y avait encore un autre produit qui avait séduit d’innombrables joueurs.

La version argentée du dernier Mecha Wind God d’OMG.

C’était le propre lot de Mechas de CT. Il n’y avait aucune différence dans les fonctions et les spécifications, il suffisait d’utiliser des couleurs pour créer un effet spécial, le rendant plus glamour et accrocheur. Mais seules des célébrités et des pilotes Mecha hautement reconnus recommanderaient une peau aussi flamboyante.

Wind God ?

Ce Solon était-il arrogant et insensé ?

Ce modèle Mecha turbo argenté était décoré d’un énorme logo OMG au milieu.

Normalement, la vente de nouveaux designs verrait le taux le plus élevé dans les 24 premières heures suivant la sortie. Mais pour ce modèle, le nombre de ventes après 24 heures était de un.

Tout le monde se demandait qui était ce bon samaritain.

Des rumeurs et des potins étaient partout sur les forums – Solon et OMG avaient-ils une sorte de d’affaire en cours ?

Ils poussaient définitivement OMG dans les eaux profondes. Mais cela semblait problématique, puisqu’il était le PDG de CT. Il ne pouvait pas agir de manière aussi irrationnelle, utilisant son autorité pour démarrer un projet dans le seul but d’énerver les autres.

De plus, chaque projet devrait être audité à la fin de l’année. Même s’il n’avait aucun problème pour faire ce qu’il voulait, cela laisserait néanmoins une mauvaise impression au conseil d’administration.

Cela ne ressemblait pas à ce qu’une personne logique ferait.

Et pourtant c’était arrivé.

OMG tenait souvent des réunions internes, et cette fois-ci, Zisu ne se montra même pas. Ye Bingwen était sous pas mal de pression. Le service des relations publiques avait envoyé une demande d’urgente d’OMG pour retirer ce modèle.

Ye Bingwen avait d’abord voulu s’accrocher pour voir si les choses allaient s’améliorer. Mais étant donné la tournure des événements, ils devaient tout mettre en œuvre ou les conséquences seraient insupportables.

Étonnamment, CT avait refusé de le faire et avait demandé d’exécuter le contrat jusqu’à son terme, sans aucune marge de négociation.

Ye Bingwen et la plupart des membres du conseil d’administration avaient senti que quelque chose n’allait pas.

Leurs concurrents avaient fait un mouvement !

De déclencher une attaque au tout début, à les forcer à aller de l’avant, ils avaient calculé chaque étape pour coincer OMG.

Les affaires, c’étaient la guerre. Il était dangereux de laisser vos ennemis, en particulier les plus puissants, saisir toutes les opportunités.

La famille Chronos était directe en ce qui concernait les entreprises qui souhaitaient se lancer dans l’industrie à usage militaire. Mais ils ne s’attendaient pas à ce que leur adversaire puisse les placer dans une position passive juste en utilisant une simple astuce.

En réalité, de la planification à l’exécution, OMG avait mis 10 ans à se préparer, et ils n’avaient fait leur mouvement qu’après que leurs projets d’exploration spatiale aient reçu l’attention de l’Alliance de la Voie Lactée. Leurs préparatifs étaient suffisants. Mais personne ne s’était attendu à ce qu’ils heurtent un bloc juste au premier pas.

Ye Bingwen était quelqu’un qui avait vécu beaucoup de choses. Face à ces obstacles, il sut garder son calme. Comme ils avaient un problème avec leurs concurrents, ils ne pouvaient tout simplement pas retirer leur produit des rayons. Une flèche tirée ne revenait jamais. Ils devaient travailler sur le Mecha lui-même.

Lors de la réunion du conseil d’administration, Ye Bingwen éleva la voix. « Puisque ces gens sont prêts à se battre, nous allons faire un conseil de guerre ! Demandez à la R&D de collecter toutes les informations possibles et de les corriger ! »

Comme il n’y avait pas moyen de s’en sortir, ils ne pouvaient que suivre le rythme. S’ils perdaient, ils se retireraient des affaires militaires. S’ils gagnaient, ils auraient un nouveau marché et leurs adversaires auraient, en retour, fait la promotion de leur cause.

À ce stade, cela ne fonctionnerait pas s’ils ne montraient pas un peu d’enthousiasme.

À la fin de la réunion, Ye Bingwen contacta Zisu. « Hé, jeune fille. Je suis sûr que tu as entendu parler de ce qui s’est passé avec CT. En regardant cela sous un angle différent, cela pourrait bien être une bonne chose. Puisqu’il n’y a pas d’issue, nous les combattrons de front. Dans quelle mesure es-tu sûre de la conception ? »

À vrai dire, Ye Bingwen était un bon père. Il ne voulait pas que sa fille fasse des recherches sur les Mechas, ni avait l’intention de lui faire reprendre son entreprise. Cela lui convenait d’avoir un manager professionnel qui s’occupait des choses. Mais contrairement aux autres filles, la sienne avait montré un fort intérêt pour les Mechas dès son plus jeune âge. Ce n’était pas quelque chose dont il l’avait nourrie en tant que père.

Zisu était en effet extrêmement talentueuse pour le design de Mecha. Ye Bingwen ne faisait qu’aider sa fille à réaliser ses rêves en la soutenant avec du temps et de l’argent.

Voyant que Ye Zisu n’avait rien à dire, Ye Bingwen soupira. « C’est vraiment stressant cette fois-ci. Si nous ne pouvons pas pénétrer le marché, les plans de R&D devront être abandonnés. »

« Aimerais-tu voir un bon spectacle, papa ? »

« Un bon spectacle ? » Ye Bingwen n’était pas d’humeur à regarder des émissions.

« A partir de maintenant, tu restes en dehors de tout cela. N’intervient pas. Laisse cela se développer tout seul. Tu verras les résultats dans peu de temps. On s’occupera de l’équipe R&D. Nous avons déposé une demande de brevet avec succès. Aie foi en mon modèle. » Dit Ye Zizu.

Après avoir raccroché le Skylink, Ye Bingwen était dérouté. La voix de sa fille avait retrouvé confiance et calme.

Ye Bingwen secoua la tête. Il n’avait aucune idée de ce que faisait cette fille. Se pourrait-il qu’elle soit celle derrière cet incident avec CT ?

Ye Bingwen avait des croyances différentes des autres. Les parents ordinaires étaient terrifiés à l’idée que leurs enfants commettent des erreurs, alors ils les empêchaient de faire beaucoup de choses. Mais Ye Bingwen n’était pas d’accord. Il croyait que les gens grandissaient en faisant des erreurs. Tant que le chemin était le bon, peu importait ce que faisait son enfant. Faire des erreurs était une bonne chose.

D’ailleurs, qui était apte à juger ces choses de toute façon ?

De retour dans le dortoir, Ye Zisu lisait tous les commentaires négatifs avec entrain. Les gens avaient rendu le Wind God totalement inutile, disant qu’il y avait de l’espoir pour qu’il remporte la « Récompense du Plus Mauvais Design ».

Pour couronner le tout, il y avait même des journalistes de tabloïds qui voulaient l’interviewer. Les mauvaises nouvelles voyageaient toujours vite.

« Zisu, est-ce que ça va ? Pourquoi lis-tu de telles choses ? Ces gens veulent juste regarder le monde brûler !  » Dit An Mei. En tant que meilleure amie, An Mei craignait que quelque chose de grave n’arrive à Ye Zisu.

Ye Zisu sourit. « Ne t’inquiètes pas. Les critiques sont également des formes d’encouragement. Certains de ces commentaires ont également du sens. Ils peuvent être utilisés comme retour pour une amélioration.  »

An Mei la regarda. Elle avait entendu Yan Xiaosu parler de ce qui s’était passé à OMG. C’était la première étape et la plus importante d’OMG pour ses projets futurs, mais ils avaient déjà pris un coup.

Pour de grandes entreprises comme celle-là, ce n’était pas simplement un projet raté. Les réactions qui suivaient pourraient avoir de graves répercussions. Ce projet était dirigé par Ye Zisu. Si elle échouait, elle devrait en prendre la responsabilité.

« Tout va bien, vraiment. Le vainqueur n’est pas encore désigné. » Les yeux de Ye Zisu brillèrent ardemment.

…………

« Patron, qu’est-ce qu’on mange pour le dîner ce soi… C’est intéressant, OMG creuse sa propre tombe ! »

Le Grassouillet Luo Fei était l’adepte le plus fidèle de Lear. Sa principale préoccupation était la nourriture, mais quand Lear le regarda, il changea immédiatement de sujet, alors qu’en fait, il n’avait aucun intérêt pour les affaires internationales.

Lear venait de finir de lire le rapport qu’il avait reçu sur son Skylink. « Une entreprise d’outils agricoles avec de grandes ambitions. C’est trop dommage qu’ils se dirigent dans la mauvaise direction. »

« Ouais, ouais. » Luo Fei hocha la tête vigoureusement. Maintenant, il pouvait comprendre à quel point la compétition pouvait être effrayante dans l’industrie des outils militaires. S’attaquer les uns les autres était aussi courant que les heures de repas. « Mais c’est étrange. Pourquoi CT l’a promu tout en sachant qu’il n’allait pas fonctionner ? Est-ce qu’OMG a d’autres rivaux ? »

Lear lui lança un regard glacial. Une fois que la famille Chronos aller entrer en action, tous les autres ne pourraient que se tenir sur le côté et regarder. Si l’incident de CT n’était pas provoqué par ses gens, cela ne pouvait être que par Solon lui-même. C’était dommage que les gens qu’il avait implantés là eurent été invités à partir.

…OMG elle-même ?

Ils étaient si confiants que ça à propos de ce Mecha ?

Lear ressentait un sentiment étrange. Il aimait regarder sa proie se débattre, mais il n’aimait pas quand elle faisait quelque chose qu’il ne pouvait pas comprendre.

« Peut-être qu’ils font un pari. » Dit le Grassouillet.

Lear hocha la tête. Cela ne pouvait être compris que de cette façon. Mais il ne pouvait toujours pas se débarrasser de ce sentiment étrange.

« Patron, y-a-t’ il des récompenses pour avoir bien réussi à l’IG ? » Demanda Fatty, étincelant.

« Sur qui as-tu posé les yeux cette fois-ci ? Ne peux-tu pas avoir un peu de cran ? La dernière fois, tu n’as demandé qu’un autographe, quel gâchis ! » Lear ne pouvait plus le supporter. Il avait pensé que le Grassouillet voulait faire quelque chose d’obscène, alors il avait payé 5 millions de dollars pour cela.

Cette nuit-là avait été d’un prix énorme. Certes, certaines choses ne pouvaient pas être réalisées avec la richesse. Le statut de la famille Chronos était essentiel. Personne n’osait les offenser.

Luo Fei se gratta la tête. « Je voulais faire quelque chose, mais au moment où je l’ai vue, j’ai perdu toute mon énergie et toute mon âme. Il ne me restait que les posters. »

Lear se mit à rire. Il avait oublié que la capacité de Luo Fei était en phase d’avancement rapide et qu’il pouvait enfin voir de quoi les autres étaient capables. Les femmes comme elle étaient simplement de chair et d’os avec une âme pourrie. Personne avec la Capacité X ne serait intéressé.

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top