skip to Main Content
Menu

TSW – Chapitre 234 – Psychologie inversée

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice : Hellteach
Checkeur : KTA007

TSW - Chapitre 234 - Psychologie inversée

« Il est bon que les jeunes soient agressifs et motivés. Cependant, une entreprise n’est pas qu’un jeu. Si cela échoue, c’est un coup fatal pour le cours de l’action de l’entreprise. N’oubliez pas que nos concurrents ne se contenteront pas de rester à l’écart et de nous regarder. »

Ye Bingwen avait observé pendant tout ce temps. Il frappa sur la table et déclara : « La stratégie de l’entreprise pour développer un Mecha à usage militaire a été définie et les ressources qui ont été investies sont très importantes. Nous n’avons pas d’autre choix que de nous y tenir. Les stratégies conservatrices se sont avérées inefficaces. Ne soulevez pas ce sujet à nouveau !  »

Les autres actionnaires sourirent. Il semblait que le prestige de Ye Bingwen soit toujours inébranlable !

« Président, puisque Zisu est si confiante, nous allons certainement la soutenir au mieux de nos capacités. J’espère que nous ne laisserons pas tomber tout le monde après qu’ils aient mis leur confiance en nous ! »

Le sens sous-jacent était que si elle échouait, elle serait tenue responsable de l’échec. L’entreprise ne devait pas être considérée comme un jeu.

« Chers actionnaires, la série Wind God sera l’avenir des développements de Mechas. J’y ai une confiance absolue. Si cela affecte négativement l’entreprise, je porterai toutes les responsabilités. » Déclara Ye Zisu.

Ye Bingwen soupira. Cette gamine était encore jeune, mais il y avait des choses qu’il ne fallait pas dire.

« Pour être objective, l’entreprise a toujours été claire en matière de récompenses et de sanctions. La prochaine étape serait de contacter CT. Bien qu’il puisse être difficile de travailler avec eux, s’il y a une volonté, il y a un moyen. »

Ye Bingwen en était également conscient. C’était une bonne méthode. D’une part, ils pourraient être en mesure de tester la compétitivité du Mecha et d’identifier les éventuels problèmes. D’un autre côté, cela pourrait également leur faire de la publicité.

Cependant, un rapide coup d’œil révéla qu’il n’y avait pas une seule personne qui était prête à accepter la tâche. C’était une blague ! CT était la plateforme la plus chaude du moment. Pour une entreprise qui produisait des Mechas agricoles et qui venait de commencer la production de Mechas à usage militaire, tester leur nouveau Mecha sur CT était considéré comme un rêve.

De plus, une telle faveur ne pouvait être accordée qu’aux pays puissants.

La rumeur disait que Solon était une personne pratique et qu’ils ne pouvaient rien exploiter qui ne soit pas à son profit.

« Héhé, si Zisu a pensé à cette méthode, c’est qu’elle doit avoir une solution. Asseyons-nous et attendons la bonne nouvelle ! »

« Vous avez raison ! Récemment, de nombreux jeunes ont réussi dans le domaine des affaires. Zisu est quelqu’un qui va mener OMG au-delà du Système Solaire. Laissons cela entièrement à elle. »

L’expression dans les yeux de Ye Bingwen devint plus incisive. Il semblait que ce groupe de personnes était toujours mécontent que Ye Zisu soit intervenue dans les opérations de l’entreprise. Cependant, en tant que président du conseil d’administration, il ne les laisserait pas prendre toutes les décisions. Au moment où il allait dire quelque chose, le secrétaire, qui était à côté, se précipita.

« Président, il y a un mail urgent ! »

Ye Bingwen fronça les sourcils. « Laissez-le ici. »

Il était mécontent que la réunion ait été interrompue. Cependant, comme il s’agissait d’un courrier urgent, il voulait quand même y jeter un œil.

Ye Zisu se leva à ce moment. « Je serai responsable de contacter CT. En fait, je l’ai déjà fait ! »

Ye Zisu se sentait un peu en colère. Elle avait toujours détesté une réunion où les gens repoussaient leurs responsabilités. Cependant, elle devait assister à la réunion car cela faisait partie d’une entreprise.

Il y eut un petit rire dans la pièce. D’un coup d’œil, ils pouvaient dire qu’elle était une petite fille gâtée. Pensait-elle vraiment qu’elle attirerait l’attention simplement en mentionnant le fait qu’elle était la princesse d’OMG ?

Ye Bingwen se leva et son visage arbora un immense sentiment de fierté. « Le siège de CT du Système Solaire vient juste de nous envoyer une invitation. Ils souhaitent participer aux tests du nouveau Mecha d’OMG et le promouvoir au sein du Système Solaire. Zisu a fait du très bon travail ! »

Le public se tut soudain. Que se passait-il ?

Le soleil s’est-il levé à l’ouest aujourd’hui ?

CT avait pris l’initiative et voulait en faire partie ? C’était quoi ce cirque ? Solon avait-il pris le mauvais médicament ou n’en avait-il pas du tout prit ?

Ye Bingwen feuilleta le document envoyé par mail, et en haut du document se trouvait le cachet de CT. « L’autre partie nous a envoyé le projet de contrat. Non seulement ils sont prêts à le promouvoir, mais ils nous ont même proposé des conditions relativement attractives ! Gamine, quand as-tu appris à nous surprendre autant ? »

OMG… n’était qu’une entreprise qui produisait des Mechas à usage agricole…

Une image du sourire diabolique de Wang Zheng passa dans l’esprit de Ye Zisu. Cela aurait-il pu être lui ?

L’assemblée générale se termina bien. Un groupe d’actionnaires bavardait sans cesse sur ce qui s’était passé et ne pouvait s’empêcher de penser que cette affaire était vraiment incroyable.

En les ignorant, même Ye Bingwen avait beaucoup de questions sans réponse. C’était parce qu’il savait que ce n’était pas quelque chose qu’il avait fait. En fait, même s’il le voulait, ce serait probablement plutôt gênant. Le principal problème était de savoir si OMG était en mesure de fournir ce dont l’autre partie avait besoin. Avoir de tels termes était impossible !

Voyant les yeux perplexes de son père, Ye Zisu secoua la tête et dit : « J’ai un ami qui a dit qu’il ferait quelque chose à ce sujet, mais je vais devoir confirmer si c’était vraiment lui. »

Cependant, la douce expression de son visage la trahit.

Ye Bingwen avait eu une expérience similaire dans le passé. Il toucha doucement la tête de sa fille et dit : « S’il y a vraiment un ami, présente-le à ton père. Sois assurée que ton père est absolument ouvert à ce sujet. Je ne regarderai pas ses antécédents familiaux et vous soutiendrai certainement tant qu’il a un bon caractère et que tu l’aimes ! »

Ce n’était pas du bluff. Ye Bingwen n’était pas quelqu’un qui soulignait l’importance des origines d’une personne. Si c’était à lui de recommander quelqu’un, il serait également en mesure de recommander quelques gars exceptionnels. Il n’y en avait pas beaucoup dans son cercle social qui avaient de mauvais antécédents familiaux.

Cependant, la chose la plus importante dans une relation était l’affection mutuelle. Bien qu’OMG ne soit pas une grande entreprise, il ne recourrait pas à l’échange de la relation de sa fille contre quoi que ce soit. Il était certainement l’un des meilleurs au sein de son cercle social. De plus, quant à la capacité de l’autre partie, il croyait au goût de sa fille.

 

Terre, région Européenne.

Un certain gros homme avait du mal à survivre dans sa mauvaise passe.

« Grrr, qui ose toujours dire que je ne peux pas le faire ?! »

Vrooooomm…

Un Mecha Mi-Bête Avalon manœuvrait dans le paysage compliqué, évitant les attaques laser venant de toutes les directions.

Le prototype du Mecha Avalon était largement considéré comme l’un des Mechas les plus difficiles à faire fonctionner du Système Solaire. Dans son mode centaure, opérer quatre jambes avec une paire de mains était non seulement inconfortable mais aussi compliqué.

Sous le contrôle de Luo Fei, cela semblait si naturel. En fait, il avait battu plusieurs records de pilotage.

Évidemment, cela avait un prix… Dans la salle de maintenance, il y avait un total de trois prototypes de Mecha Avalon qui étaient complètement endommagés et en attente de réparation.

Les exercices de simulation étaient un jeu d’enfant ! Ici, il y avait de vraies épées et des armes à feu brandies. Cependant, ce que le P’tit Grassouillet ressentait, c’était que sa force augmentait rapidement. Il avait complètement changé pendant les vacances d’été !

Merde, si ces adversaires du passé devaient apparaître devant lui maintenant, il les vaincrait complètement.

Cependant, cela venait avec un prix énorme. Le P’tit Grassouillet… avait minci.

Y avait-il un enfer dans ce monde ? Si l’on avait demandé au P’tit Grassouillet avant les vacances d’été, la réponse aurait certainement été un rire suivi d’une insulte demandant si vous étiez fou. Pour l’instant, le P’tit Grassouillet répondrait oui avec des larmes coulant sur son visage.

À partir de maintenant, même le Mecha prototype Avalon le plus difficile de la salle d’entreposage des Mecha était maîtrisé ! En d’autres termes, la retraite était complète et il avait pu maîtriser de grandes compétences.

« Pas mal. »

Lear accepta les résultats de l’entraînement du P’tit Grassouillet et hocha la tête.

Voyant que Lear lui avait fait un signe de tête, l’œil de Luo Fei s’illumina. Il était temps pour le plaisir ! Lear lui avait promis de belles femmes et divers services inimaginables… Les vraies vacances d’été allaient enfin arriver !

« Donne-moi ton auto-évaluation. » Déclara Lear.

Pour les vacances d’été, Luo Fei avait répondu avec confiance : « Je suis invincible ! »

Lear jeta un coup d’œil à Luo Fei et laissa échapper un sourire. « La pause estivale se termine bientôt et tu as atteint les objectifs de la session d’entraînement. Envisages-tu de passer un bon moment maintenant ? »

Luo Fei hocha la tête avec force, incapable de retenir son désir pour les vacances d’été. Plages, belles femmes, saunas et prostituées en visite… Rien ne pouvait manquer. « Patron, vous me comprenez vraiment le mieux. »

« Génial, une dernière mission et tu obtiendras tout ce que tu souhaites. » Déclara Lear calmement.

Le visage du P’tit Grassouillet sombra rapidement. Il le savait !

Cependant, il croyait en ce que Lear avait dit. S’il disait que c’était la dernière mission, ce serait vraiment la dernière.

« Patron, vous l’avez dit… Puis-je vraiment avoir ce que je veux ? Et les belles femmes ? Je parle de celles qui ont un statut. » P’tit Grassouillet pouvait à peine retenir sa salive.

« Et l’actrice sur le poster à la tête de ton lit ? Tant que tu peux terminer la mission, tu pourras faire tout ce que tu désires avec elle. » Déclara Lear calmement.

La motivation était trop grande. Cependant, cela signifiait également que la mission dont Lear parlait serait certainement dangereuse. Après avoir réfléchi pendant un moment, Luo Fei décida de la faire. « Patron, ma vie est à vous maintenant. Je vous le promets et j’y vais ! »

Une heure plus tard.

Un dirigeable stratégique décolla de l’entrepôt. Au bout de deux heures, il avait traversé l’Afrique, l’océan Indien et pénétré dans la partie la plus profonde du pôle Sud.

« Distance de la destination, 50 kilomètres. »

L’avis du pilote retentit dans la cabine.

Luo Fei cligna des yeux et les baissa depuis les fenêtres du dirigeable. Un champ de neige. Serait-ce que Lear veuille qu’il s’entraîne dans de vraies batailles dans les champs de neige ? Cela ne semblait pas trop difficile. L’environnement du champ de neige était clairement un endroit où il pouvait démontrer sa force.

Un affichage holographique sortit du Skylink de Lear. Une carte stratégique apparut devant Luo Fei. Des explications furent données sur une base cachée dans la neige telle qu’elle apparaissait dans l’affichage.

En même temps, il y avait des sous-titres à expliquer.

C’était la base secrète de l’Organisation de Houston. Il y avait un total de trois niveaux.

Gardes du corps IA de catégorie ‘A’…

Huit guerriers Mechas étaient déployés dans le premier niveau…

Six guerriers Mechas au deuxième niveau…

Douze guerriers Mechas au troisième niveau…

Après quoi il y avait une explication détaillée sur la base, la structure du paysage et etc…

L’écran clignota et s’éteignit. Lear fit calmement la présentation : « Ta mission est de détruire cette base. »

La mâchoire de Luo Fei tomba.

S’il ne s’agissait que de gardes du corps IA de grade ‘A’, ce serait bien. Mais il y avait aussi un grand nombre de guerriers Mechas…

Était-ce une mission ou un suicide ?

« Puis-je ne pas y aller ? Ce que je veux dire, c’est de me laisser m’entraîner un peu plus… Une bataille en simulation… Permettez-moi de simuler la bataille deux fois, non, une fois suffirait. Permettez-moi de simuler la bataille une fois avant de revenir ? »

« Qu’en penses-tu ? »

Lear fit un sourire à Luo Fei en le regardant.

Luo Fei commençait à le regretter. Pourquoi se vantait-il de maîtriser ses grandes compétences devant Lear ? Il avait clairement trouvé des problèmes pour lui-même.

« Nous sommes arrivés à destination. Il est temps de commencer l’assaut, trois, deux, un… »

Boum !

Le dirigeable accéléra soudainement et émergea des nuages. Les plaques invisibles anti-détection extérieures furent ouvertes et les faisceaux laser se chargèrent rapidement.

Des sirènes intenses retentirent dans une base à cinq kilomètres. Cependant, c’était trop tard. En un clin d’œil, le canon flash du dirigeable fonça vers elle.

La surface fut brûlée, révélant l’espace souterrain sous la base.

Dans le même temps, un Mecha décolla du dirigeable stratégique et atterrit dans l’espace créé par le canon flash.

À l’intérieur du Mecha, le corps entier de Luo Fei tremblait. Il ne pouvait pas dire si c’était à cause de la peur ou d’autres facteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top