skip to Main Content
Menu

TSW – Volume 7 – Chapitre 18 – Sceller avec une seule flèche !

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 7 - Chapitre 18 - Sceller avec une seule flèche !

Wang Zheng haussa les épaules. « Non, mais je pouvais sentir le danger, alors j’ai décidé de donner un coup de main. Dieu merci, ça a réussi ! »

Pour participer à l’IG, il fallait passer par de nombreux tests. Les personnes ayant la Capacité X ne pouvaient pas le cacher. Tout au plus était-elle divisée entre force et pouvoir.

Les trois généraux se regardèrent et ne savaient pas quoi dire. Cette situation non conventionnelle était-elle attribuable à la chance ?

« Il n’a pas la Capacité X ? »

« Pensez-vous que notre équipement soit mauvais ? Je crois que ce gamin est à demi éveillé et de mauvaise qualité. Cependant, il est du type qui a beaucoup de potentiel par la suite, ce qui est très rare. »

« Les gens qui font de grandes choses dans la vie ont besoin d’un soupçon de chance ! » Meng Ao hocha la tête. Le succès de cette fois était dû à la chance, et tous les trois avaient été surpris dans le processus.

Après la victoire, les contributions de Meng Tian n’avaient pas été négligées. Cette flèche était plutôt effrayante et avait directement pris une vie. L’énergie froide qu’ils ressentaient était la capacité de Meng Tian. Ce n’était pas étonnant qu’elle ait été choisie comme commandant. Les autres, initialement insatisfaits de la sélection, avaient compris qu’il était très difficile de traiter avec l’un des commandants choisis.

Le moment était venu d’attendre la prochaine étape des plans d’attaque.

Song Li et deux autres avaient besoin de repos et ne pouvaient plus prendre part à l’attaque.

Cependant, avec la mort des Vers de cerveau, la probabilité de succès était beaucoup plus élevée.

Meng Tian décida de rejoindre l’attaque au milieu du chaos. Il n’y aurait aucun risque de victoire s’ils attendaient la réaction de la reine.

Bien que ce soit dégoûtant, quand les gens avaient vu Meng Tian vaporiser du liquide de Ver de cerveau sur elle, les autres n’eurent rien à dire puisque cette fille étant plus robuste que les autres gars.

L’équipe se mit en route. Song Li et les deux autres ne s’étant pas remis du combat précédent, donc cette bataille serait plus dangereuse.

« Qu’as-tu ressenti tout à l’heure ? »

« La Mer. »

« Le soleil. »

Zhao Wanxin et Qu Qiuzhi avaient déclaré qu’au moment du contact de Wang Zheng, ils avaient senti qu’on leur fournissait un flux constant d’énergie. C’était comme s’ils avaient trouvé une arme.

« Song, qu’as-tu ressenti ? » Parmi les trois, les compétences de Song Li étaient d’un niveau supérieur.

Song Li sourit. « La Voie Lactée… »

Quel genre de personne était Wang Zheng ?

Ce sentiment était indescriptible pour les étrangers. Il avait évidemment un pouvoir terrifiant, mais en même temps, il semblait éthéré. Parce que ce sentiment était anormal, cela pourrait être une illusion parce que Wang Zheng n’avait pas la Capacité X.

Wang Zheng et les 21 autres membres de son groupe étaient déjà entrés dans le nid. Ils voyaient parfois des Zergs autour d’eux, mais ils les ignorèrent. Certains avaient même peur de Wang Zheng et des autres.

Les participants de cette équipe ne pensaient pas pouvoir réellement tuer une reine Zerg. D’une part, ils ne pouvaient pas supporter le mépris des gens de la Lune et des Martiens, et d’autre part, ils voulaient faire quelque chose, et il était inutile de rester assis à attendre.

Qui aurait pensé qu’ils auraient l’occasion de tuer la reine Zerg maintenant ?

Même s’ils se promenaient parmi les Zergs, tout le monde avait maintenant plus confiance en soi. Même s’ils utilisaient le liquide du Ver de cerveau comme couverture, tout le monde devait respirer silencieusement.

Le labyrinthe des Zergs Faucille n’avait pas eu beaucoup d’effet sur Wang Zheng. Pour le dire simplement, la structure d’un ver de standard inférieur était plutôt simple. En tant que chercheur en physique spatiale ayant une connaissance approfondie des concepts spatiaux complexes, il s’agissait d’un peu de pédiatrie.

Il s’agissait uniquement de savoir qui avait la capacité de penser à l’application de la physique de l’espace dans ce domaine.

Les gens suivaient Wang Zheng car son sang-froid avait rassuré les autres.

Quand ils passèrent silencieusement au deuxième niveau, tout le monde ne pouvait s’empêcher de ressentir un sentiment de soulagement. En continuant vers le bas, ils entreraient sur le territoire de la reine Zerg et leur succès ou leur échec serait déterminé à ce stade. Il n’y avait pas de retour en arrière à ce point : soit ils tuaient la reine Zerg, soit ils seraient finis ici.

Masasi sourit alors qu’il s’était inconsciemment retrouvé à ce stade aussi. En fait, ce n’était pas sage de le faire, mais il ne pouvait s’empêcher de marcher plus vite. Il y avait un désir venant de l’intérieur – un désir d’essayer.

Debout devant l’entrée de la grotte, Wang Zheng sentit des battements de cœur. Ce n’était pas les leurs mais ceux de la reine Zerg. Il savait clairement que la reine Zerg était à l’intérieur.

Les trois généraux attendirent patiemment. Personne n’avait jamais employé une tactique aussi dangereuse et bizarre. Une petite erreur d’inattention pourrait entraîner la chute vers un endroit sans retour. D’autre part, la tactique employée par l’autre partie était claire : attirer les Zergs vers la destruction, attaquer tout en progressant, défendre tout en battant en retraite.

Mais les progrès étaient évidemment beaucoup plus rapides.

Bien qu’ils soient arrivés au nid de la reine Zerg, la situation était-elle telle qu’ils le pensaient ?

L’humeur de Wang Zheng changea un peu. Il y avait un sentiment sinistre dans son cœur. C’est à ce moment que toute la grotte commença à trembler.

Luo Fei s’accrocha au mur avec un énorme changement d’expression. « Ce n’est pas bon, les Zergs se dirigent vers nous. »

« Meng Tian, Runan, Masasi et moi, nous allons tous les quatre charger. Les autres restent ici et gardent l’entrée de la grotte. Profitez pleinement du temps dont nous disposons ! » Juste après avoir dit cela, Wang Zheng se précipita à l’intérieur et les trois autres le suivirent sans hésiter.

Meng Tian n’était-elle pas la personne que le tout le monde pensait être le chef ?

A ce moment-là, plus personne n’était tatillon. Zhang Shan cria à voix haute : « Mes frères, que nous progressions ou non dépendra de ce combat ! »

« Groupe défensif, restez devant. Ne vous retenez pas ! Que nous vivions ou mourions, nous devons nous battre jusqu’au bout ! »

Yuan Ye rugit à pleine gorge et chargea lui-même.

Dans ce moment critique, être décisif était la clé, et il ne fallait certainement pas ergoter.

On entendit un laser. Il n’y avait pas de retraite à ce stade, et ils ne pouvaient que défendre fermement sur le terrain donné.

Les grottes Zerg étaient toutes éclairées brillamment. Ce n’était pas dû aux minerais mais à une substance sécrétée par leurs corps. Dans la grotte brumeuse, un énorme Zerg exhalait une lumière verte étincelante sur des milliers de mètres au loin. Autour de lui se trouvait un groupe de Zergs renforcés pourvus de faucilles. Les Zergs les fixèrent du regard.

Lorsque la reine Zerg laissa échapper un cri aigu, tous les Zergs environnants se précipitèrent. Il y avait des centaines de Zergs améliorés et encore plus sortirent de coquilles d’œufs sur le sol. Ils se précipitèrent aussi vers eux.

« Je dirigerai de l’avant. Masasi, tu restes à gauche, Runan à droite, Meng Tian au milieu. Nous allons aider à pousser. Le reste dépendra de vous ! »

Wang Zheng sortit deux couteaux en alliage, Zhang Runan sortit une lance en alliage, Masasi sortit également son couteau en alliage, tandis que Meng Tian avait un arc dans la main. L’action suivante fut de se précipiter vers le groupe de Zergs qui s’approchait.

Le laser de Masasi et les flèches de Meng Tian furent lancés au même moment et environ sept ou huit Zergs tombèrent immédiatement. Zhang Runan et Masasi avaient été chargés de protéger les deux ailes tout en restant en mouvement en même temps. Des attaques à longue portée pourraient empêcher les Zergs de progresser. Cependant, les Zergs n’avaient pas peur de mourir. Tous les quatre continuèrent à avancer rapidement mais ne réussirent à progresser que de deux cents mètres. Ils approchaient de la zone de mêlée.

Faire face aux Zergs améliorés exigeait un effort supplémentaire et un meilleur rythme.

Zhang Runan rugit fortement et des rayons blancs sortirent de sa lance en alliage. Le couteau en alliage de Masasi ne semblait pas avoir subi de changement. Cependant, couper à travers les Zergs était comme couper à travers du tofu. Une étrange lumière brillait de son couteau en alliage et le corps du couteau tremblait.

Wang Zheng menait le front avec ses deux couteaux dansant dans les airs. Le groupe de Zergs ne pensait pas que l’équipe humaine pourrait encore progresser aussi rapidement face à eux.

La reine Zerg se sentit menacée et laissa échapper un cri déchirant. Bien que les Zergs soient en train de mourir rapidement, le groupe de Wang Zheng cessa d’avancer. Les Zergs derrière étaient plus nombreux, mais ils finiraient par être submergés jusqu’à la mort.

Wang Zheng rugit plutôt doucement. Des rayons blancs furent lancés et des dizaines de Zergs tombèrent.

Un couteau de lancer !

Chaque couteau pouvait percer de nombreux Zergs. Les Zergs avec une plus grande force étaient collés au mur et la distance qui les séparait des Zergs qui les poursuivaient s’accrut.

Zhang Runan a rugi puissamment : « Nous allons garder le terrain, vous autres, allez-y vite ! » Juste après cela, sa stature commença à se réduire.

Masasi renonça également à progresser et se tenait à côté de Zhang Runan, les protégeant des deux flancs.

Cependant, cette méthode de mise à mort n’était pas réalisable. Wang Zheng attrapa soudainement Meng Tian et dit : « Prêt ! »

Meng Tian se figea et, juste après, son corps, comme une flèche sortie d’un arc, fut lancé vers la reine Zerg. Des rayons blancs volèrent de l’arc dans toutes les directions vers les Zergs, les faisant se fripper. Elle ressemblait à une archère féerique, les flèches en alliage volaient gracieusement vers la reine Zerg.

Cependant, quand elle fut au point le plus haut, elle ne tira plus de flèches. Au lieu de cela, on pouvait voir une lumière argentée aveuglante se rassembler entre les mains de Meng Tian. À ce stade, tout le monde pouvait ressentir une énergie glaçante.

Zeng !

Une seule flèche d’argent vola vers les Zergs… C’était comme un boulet de canon argenté volant vers eux.

BOUM !

À ce moment, le temps semblait s’être arrêté alors que la reine Zerg et les Zergs qui l’entouraient se figèrent.

Capacité X – Sceau de Givre.

Meng Tian perdit toute son énergie après avoir utilisé sa Capacité X, alors elle commença à tomber du ciel.

Wang Zheng se précipita sur le côté à toute vitesse et rattrapa Meng Tian dans sa chute.

Meng Tian avait un visage pâle, mais elle sourit en disant : « Nous avons gagné. »

Wang Zheng voulut lui répondre, mais il entendit un cri venant de Masasi.

Une fois que la reine Zerg morte, les autres Zergs ne pourraient plus se défendre. Cependant, la reine Zerg exploserait avant de mourir.

Boum !

Une vague d’explosions se produisit et Wang Zheng plaça Meng Tian sous lui pour détourner les chocs.

Wang Zheng avait le vertige : c’était comme si son cerveau avait été frappé par un marteau. Qu’est-ce que c’était, se demanda-t-il.

Meng Ao avait une expression de dignité sur son visage. D’une part, il était fier de sa fille, tandis que de l’autre, il était surpris. Cette reine Zerg évoluait secrètement !

Une reine Zerg ordinaire ne pourrait pas lancer une telle attaque.

Le groupe de personnes à l’extérieur ne s’était pas échappé, mais elles furent poussées à l’entrée de la grotte. Ils étaient au seuil de la mort, mais les Zergs avaient commencé à se retirer après l’explosion.

Serait-ce que… ? Yuan Ye et les autres étaient incrédules !

Meng Tian sentit que Wang Zheng avait perdu son énergie. Elle était choquée et étreignit rapidement Wang Zheng dans ses bras tandis que des larmes coulaient de ses yeux.

Zhang Runan et Masasi se précipitèrent. Masasi avait plus d’expérience et plaça sa paume sur le front de Wang Zheng.

« Tout devrait bien se passer, non ? Tout ça c’est à cause de ma négligence ! » Dit Meng Tian.

Masasi arborait une expression étrange.

Zhang Runan marmona : « Pourquoi ce type est-il si inconstant ? »

Quand Masasi vit Zhang Runan, il se détourna avant de dire : « Il devrait aller bien… »

« On m’a frappé à la tête et j’ai failli mourir de suffocation. »

Wang Zheng prit une grande bouffée d’air alors qu’il reprenait conscience sans faire de préparation psychologique suffisante.

Masasi haussa les épaules, impuissant, et dit : « Tu es tellement chanceux. Même après avoir pris un coup de la part de la reine Zerg, tu peux toujours plaisanter. »

« Peut-être que c’est cet étreinte qui me met mal à l’aise et donc je suis réticent à mourir. » Dit Wang Zheng en riant.

Meng Tian ne put garder son calme et poussa Wang Zheng de côté. Wang Zheng poussa des cris alors qu’il était jeté sur le côté.

« As-tu une once d’humanité ? Pourquoi traites-tu une personne blessée comme ça ? »

 

Cet article comporte 6 commentaires
    1. C’est souvent le cas pour certains novels : il faut du temps que tout ce mette en place pour que l’intrigue décolle réellement ! Merci à toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top