skip to Main Content
Menu

TSW – Volume 7 – Chapitre 11 – Camarades de classe et coéquipiers

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 7 - Chapitre 11 - Camarades de classe et coéquipiers

Ce que Meng Ao avait vu en Wang Zheng, c’est sa vigilance jour et nuit, tandis que Lie Wuqing voyait sa dureté et son esprit de décision à l’égard des deux monstres et des autres hommes.

Même si leurs points focaux différaient, les trois généraux avaient tous trouvé ce dont ils avaient besoin.

Il était midi passé. Les temps heureux prirent fin lorsque les Zergs commencèrent à se déplacer. Mais s’étant adaptés aux événements de la veille, les élèves pouvaient au moins dévoiler leurs capacités cette fois-ci.

Ayant rencontré quelques personnes en chemin, Zhang Shan tomba sur Meng Tian.

« Je me demande comment vont Wang Zheng et Zhang Runan. Les gens de l’IG sont vraiment impitoyables ! Penser qu’ils utiliseraient de vraies choses sur nous ! Mais je crois que nous pouvons toujours nous en sortir compte tenu de nos capacités. »Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

« Ne t’excite pas trop tôt. Hier n’était qu’un échauffement. Si ma supposition est correcte, le programme commence officiellement aujourd’hui. Des Zergs apparaissant un à un n’est rien d’anormal. »

« … Tu veux dire qu’ils vont nous attaquer en groupe aujourd’hui ? » Zhang Shan était abasourdi.

Meng Tian hocha la tête. « C’est pourquoi nous devons nous rassembler rapidement. »

« Mais comment allons-nous chercher ? Nous n’avons pas la moindre idée, et ce n’est pas bon de se déplacer au hasard. »

Meng Tian réfléchit un moment. « Séparons-nous. Marque ZS sur les arbres et cherche de la nourriture tout en les recherchant. Wang Zheng et Runan sauront quand ils le verront. »

« C’est une très bonne idée. Faisons comme tu dis. »

Zhang Shan frappa dans ses mains et entra immédiatement en action. Il admirait vraiment Meng Tian. Cette petite fille froide était vraiment incroyable dans des moments cruciaux comme celui-ci. Elle était différente des autres filles qui agissaient comme si elles pouvaient tout faire à l’école mais révéleraient leur faible personnalité sur un champ de bataille comme celui-ci.

Presque tout le monde cherchait de l’aide, mais il y avait aussi des exceptions. Zhang Runan était resté au même endroit, attendant. C’était juste qu’il y avait deux grottes dans son voisinage.

Pendant la journée, les étudiants avaient été en mesure de gérer les choses assez facilement. De plus, le nombre de personnes était faible, donc lorsqu’ils frappaient, les Zergs ne faisaient pas le poids.

Mais la nuit, c’était les Zergs qui gouvernaient l’île.

« Mince. Leur nombre est énorme cette fois. »

« Tuer ces petits Zergs ne donne vraiment aucun sentiment de satisfaction. Où est la Reine Zerg, Milo ? Peux-tu la sentir ? Tous les huit, nous devons tuer chacun une reine Zerg avant que nous puissions être considérés comme ayant réussi. » Déclara Atos.

« Ne fait pas le fanfaron, Atos. Le nombre des Zergs est difficile à estimer. Nous n’avons pas de Mecha, et se fier uniquement à ces quelques armes est trop risqué. »

Les huit étoiles d’Achilles étaient déjà réunies. Avec Milo autour, il n’y avait pas besoin de s’inquiéter de la séparation. Le niveau actuel de danger n’était pas une menace pour ces huit-là maintenant.

Quant aux autres, ils n’oseraient pas provoquer ce groupe lors d’une rencontre. Provoquer les Huit Étoiles, c’était chercher les ennuis. Tandis qu’Achilles était incroyable, tous les huit avaient également leur propre réputation.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

« C’est trop dangereux. Une reine Zerg normale est sous la protection d’au moins quelques milliers de Zergs, et cela se subdivise en trois niveaux différents. Même si nous attaquions tous ensemble, ce serait toujours trop dangereux. » Expliqua Milo.

Il y avait toujours des membres féminins dans les équipes de la Lune. L’attention portée aux détails par une femme et son sang-froid pouvaient fournir à l’équipe de très bonnes suggestions. Si la femme avait des capacités dans ce domaine, son rôle était encore plus important.

« Milo a raison. Nous devrions nous asseoir et voir ce qui se passe. » La personne qui venait de parler était Dong Xiaosa, le plus grand parmi les huit.

« Frère Xiaosa, l’utilisatrice de la capacité X de type force de l’Ares College serait bien assortie avec toi. Vous deux pouvez former une équipe formidable. »

Pi Xiaoxiu se mit à rire. On ne devrait jamais être dupé par la voix douce de Pi Xiaoxiu. C’était un gars typique qui considérait l’insulte envers les autres comme une forme d’art.

« Pi Xiaoxiu, es-tu fatigué de vivre ? »

Tout le monde éclata de rire. Même s’ils participaient à une mission d’entraînement spéciale sur l’Île du Démon, cela n’avait eu aucun impact sur ces huit personnes.

Lear observa les huit personnes en silence, souriant pour lui-même. Les gens de la Lune avaient une telle estime de soi. S’il était indéniable que les Zergs ne constituaient pas une menace pour le groupe des huit, ce n’était pas l’objectif principal ni le motif de tout ce test.

Plus leurs capacités étaient fortes, moins ils devaient se réunir. S’ils étaient dans un groupe, alors ils auraient dû avoir comme but quelque chose de plus grand.

Être solide, stable et en sécurité signifiait également perdre de nombreuses opportunités.

L’aventurisme ?

Non. Lear n’avait jamais aimé les aventuriers. C’était un opportuniste.

À la tombée de la nuit, une odeur de danger planait dans l’air. Tout le monde attendait sagement que les attaques débutent et les gens commençaient à fabriquer des pièges et à trouver de bonnes cachettes.

Zhang Runan alluma un feu et le regardait fixement, sa lance en alliage placée sur ses genoux. Elle pouvait entendre des bruits de plus en plus forts de seconde en seconde.

Un incendie. L’odeur des humains. C’étaient ces choses qui exposaient les cibles aux Zergs dans le noir.

Le premier groupe à lui seul contenait plus de 10 Zergs. Il semblait que la deuxième nuit sur l’Île du Démon n’allait pas être facile.

À l’approche de l’ombre, les yeux de Zhang Runan émirent une lueur différente. Une énorme ombre descendait du ciel et la lance en alliage dans les mains de Zhang Runan se déchaîna à l’air libre.

Zoom !

Zhang Runan se leva, la lance à la main. Un par un, les Zergs sortirent de forêt environnante, regardant leur proie avec des globes oculaires de la taille d’un poing.

Tout à coup, Lie Wuqing se frappa la tête. « Je me souviens maintenant ! »

« Tu ne t’en souviens que maintenant ? » Meng Ao éclata de rire.

« Cette fille est allée à l’Académie X ! Mais elle a abandonné au bout d’une semaine. »

L’apparence de Zhang Runan lui avait causé beaucoup de problèmes. Maintenant qu’ils avaient tous grandi, les gens étaient plus ou moins gentils avec leurs paroles. Mais dans son enfance, les enfants ne filtraient pas leurs mots, encore moins à l’Académie X. C’était une mauvaise expérience et Zhang Runan avait finalement choisi de partir.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Lorsque la capacité de Zhang Runan commençait à peine à prendre forme, elle n’était pas trop forte et l’école n’avait pas insisté pour qu’elle reste. De plus, l’Académie X ne sélectionnait que les meilleurs, mais il semble qu’ils aient manqué quelque chose.

« Sa capacité est très bonne. »

« Regardons combien de temps elle dure. »

Sur les écrans, Zhang Runan avait déjà commencé à se battre. Elle était vive, féroce et très habile à utiliser la lance. Il était clair que la puissance de ses bras était la plus forte. Les carapaces des Zergs étaient épaisses et, même si la lance était tranchante, il fallait beaucoup de force pour les percer.

Mais utiliser seulement la force brute dans une bataille ne suffisait pas. Peu importait sa force, cette force et cette énergie finiraient par être épuisées. Sans la bonne répartition et les connaissances tactiques, la force ne serait d’aucune utilité.

C’était dommage. Avec cette capacité, si les connaissances tactiques avaient été acquises dès le plus jeune âge, ses aptitudes au combat auraient certainement été plus solides. Même si les attaques de Zhang Runan étaient féroces, ils étaient partout.

Les soldats étaient particulièrement préoccupés par la vitesse, la précision et la force. Certains clans militaires possédaient même un ensemble de compétences plus solides, mais avec des formules et des étapes logiques et spécifiques. Les méthodes de Zhang Runan, en revanche, étaient très irrégulières ; elles étaient presque entièrement percutantes, des attaques brutes.

Les généraux et les cinq dirigeants en bas se mirent à rire en la regardant.

« Cette fille laide a une force très inhabituelle. » Taros se sentait dégoûté. Il n’avait rien contre les femmes physiquement fortes, mais il ne pouvait tout simplement pas supporter ce monstre.

Lear restaient immobile. Achilles aussi. Le regard dans leurs yeux passa de détendu à lourd.

Ils avaient tous deux remarqué le changement l’un chez l’autre. Ils se jetèrent un coup d’œil et se retournèrent au même moment.

Mais ce fut Lie Xin qui parla. « Il y a un truc qui cloche ! On dirait qu’il y a une formule dans ses pas. Ça a seulement l’air en désordre. »

Lie Xin manquait d’un garde du corps, alors Zhang Runan était tout simplement faite pour elle.

« Qu’est-ce que vous en pensez, les gars ? » Meng Ao éclata de rire.

« Surprenant. Elle semble assez détendue. Il y a un sentiment poétique dans tout cela ! » S’exclama Drachmach. C’était vraiment une découverte inattendue. La Capacité X de type force était en soi un exploit, mais sans entraînement formel, elle était parvenue à découvrir une tactique de combat elle-même et il semblait que la tactique était en train de se combiner pour former un système.

Lie Wuqing n’était pas un homme ordinaire. Il avait en sa possession la tactique secrète de la famille Lie. Mais les attaques de Zhang Runan semblaient avoir leur propre style et leur propre niveau. Même si elle avait des capacités de type Force, elle semblait avoir maîtrisé sa propre voie.

Un génie !

Même Meng Ao ne s’attendait pas à ce que la Terre leur réserve deux surprises, et tous deux étaient des guerriers extrêmement talentueux.

Avec ses compétences, les 10 Zergs étranges ne faisaient pas le poids. Il n’avait pas fallu beaucoup d’effort pour qu’ils tombent tous au sol.

Zhang Runan regarda les Zergs, laissa échapper un léger soupir et s’assit à côté du feu.

En fait, alors que Zhang Runan se battait, quelques personnes regardaient déjà, mais aucune d’entre elles n’était sortie.

« Non seulement elle ressemble à un monstre, mais ses compétences sont aussi monstrueuses. »

« Nous ferions mieux de partir. Les singeries de cette personne vont sûrement attirer beaucoup de Zergs. »

« Penser que la Terre soit capable de nourrir de puissants combattants ! »

« La Terre est le berceau de tous les hommes. Ayant siégé pendant tant d’années maintenant, il est normal qu’ils aient quelques talents étranges. »

« C’est vraiment intéressant. »

« Dépêche-toi, on y va. Un énorme essaim de Zergs se dirige vers nous. »

Les ombres se mêlaient dans les hautes herbes et, en quelques instants, tout le monde se dispersa et partit.

Zhang Runan resta silencieusement assise près du feu, comme si elle n’entendait rien.

Meng Ao fronça les sourcils. Vu la situation plus tôt, Zhang Runan devrait avoir suffisamment confiance en elle, mais elle restait engourdie et apathique. Il semblait y avoir un problème.

Se pourrait-il qu’elle ait envie de se faire tuer ?

Voyant qu’elle était restée silencieuse tout le temps, il était évident que son apparence physique était une énorme source de problèmes qu’elle gardait pour elle seule. Les personnes ayant des Capacités X n’étaient pas épargnées par des problèmes de santé mentale. En fait, ces problèmes étaient souvent plus graves que ceux des hommes et des femmes ordinaires.

Cela était causé par un manque de guidance. Pourrait-elle être confiante dans sa propre existence ?

À peu près à ce moment-là, on put entendre des bruits de pas de plus en plus forts. L’étudiant Wang arriva, portant un énorme sac à dos.

« Aha ! J’en ai enfin trouvé un. »

Zhang Runan leva les yeux et jeta un coup d’œil à Wang Zheng. L’étudiant Wang s’affala. « Je suis crevé ! Mais où sont donc allés Meng Tian et Zhang Shan ? J’ai marché toute la journée et je ne les ai pas trouvés. »

Voyant que Wang Zheng avait pris place, Zhang Runan fronça les sourcils. « Tu ferais mieux de partir rapidement. »

« Pourquoi ? Il y a un feu prêt, juste parfait pour un barbecue. Je n’ai pas apporté de pistolet laser, et c’est épuisant de faire manuellement un feu moi-même. »

Wang Zheng ouvrit un paquet. A l’intérieur, il y avait un blaireau sauvage et un tas de fruits. Il ne pouvait s’empêcher de saliver. « Est-ce que tu sais ce que c’est ? C’est de la bonne cuisine ! Je l’ai déjà vu sur des images, mais je n’avais jamais pensé que je pourrais l’essayer une fois par moi-même. Quel dommage cependant. Nous pourrions en faire des centaines de milliers si nous vendions cela aux enchères sur Internet. »

« Tu n’y goûteras que si tu peux rester en vie. » Déclara Zhang Runan tandis que son estomac grondait de manière incontrôlable. Elle n’avait mangé que des fruits toute la journée.

Wang Zheng se mit à rire. « Tiens. Tu peux en avoir la moitié. Mange des fruits et patiente encore un petit moment. »

Wang Zheng sortit habilement son couteau et écorcha le blaireau pour le préparer au barbecue.

« Si tu ne pars pas maintenant, tu ne pourras pas partir plus tard. Environ 50 Zergs sont en train d’arriver ici. Je ne suis pas trop confiante moi-même. Je ne veux pas que tu me gênes, alors pars. Va aussi loin que tu peux. »

« Cela ne semble pas être une bonne chose à faire. Nous sommes camarades de classe et coéquipiers ; passer par la vie et la mort est peut-être un peu exagéré, mais se battre main dans la main est raisonnable. Ne t’inquiète pas, je serai le premier à m’échapper si nous ne pouvons pas les battre. » Dit Wang Zheng avec un petit rire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top