skip to Main Content
Menu

TSW – Volume 7 – Chapitre 9 – Devenir un démon ou mourir !

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 7 - Chapitre 9 - Devenir un démon ou mourir !

Sous l’arbre, un Zerg-Faucille s’était rapproché. Très lentement, Meng Tian encocha une flèche… Zoom !

Un rayon de lumière argentée traversa le ciel nocturne et disparut instantanément dans le corps du Zerg-Faucille. Le Zerg tomba au sol sans même la moindre chance de crier de douleur. Ses griffes bougèrent dans un spasme et il mourut.

Lie Xin leva les yeux. « Héhé ! Cette arme a la capacité de d’engourdir les nerfs ? C’est intéressant. On dirait qu’elle n’est pas simplement la fille de Meng Ao. »

Achilles sourit. « Pas engourdir. Meng Tian a une capacité rare qui peut mûrir et se développer. Même moi je veux la gagner. »

Il en avait dit suffisamment. Achilles n’avait pas tout dit, mais Lie Xin était devenue boueuse. Elle ne pouvait pas supporter que les femmes de la Terre fussent toujours insipides, elle ne pouvait pas non plus l’apprécier.

Les performances de Masasi et de ses compagnons étaient plutôt stables. Ils ne paniquèrent pas, ne serait-ce qu’un peu, et connaissaient bien les faiblesses des Zergs. Il était évident qu’ils avaient beaucoup de pratique.

Ce dont ils avaient besoin était de calmer leurs émotions et de traiter la bataille comme un entraînement de routine.

Pour eux, ce n’était qu’un test.

Un autre Zerg rebondit et se précipita vers Zhang Shan. Avant qu’il puisse l’atteindre, un pieu de bois l’avait transpercé. Zhang Shan attendait depuis longtemps maintenant. Il agita son couteau et coupa la tête du Zerg.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

« Quel idiot ! Ton grand-père Zhang fait travailler son cerveau ! Faire utilisation de jeux d’esprit ? Tu en es encore loin ! »

Incertain de la situation des autres, Wang Zheng n’avait pas à s’inquiéter tant qu’il ne jouaient pas avec le feu.

De son côté, Wang Zheng ne jouait pas avec le feu. Mais Zhang Runan le faisait.

Les Zergs n’avaient pas peur du feu. Deux Zergs-Faucille fixèrent Zhang Runan avec leurs yeux injectés de sang et coururent vers elle, hurlant et beuglant.

En regardant les flammes, Zhang Runan bondit tout à coup. La lance dans sa main sortit comme un éclair.

Zoom !

Elle traversa la coquille dure d’un Zerg. L’autre Zerg attaqua derrière elle, mais sans même le regarder, Zhang Runan décocha un tir de revers.

Les deux Zergs tombèrent et furent pris de spasmes au sol.

Ayant terminé son combat, Zhang Runan se rassit à côté du feu.

L’attention de Lie Xin avait été attirée sur les deux feux rouges éteints au même moment. La performance de Zhang Runan avait suscité son intérêt. C’était une personne intéressante. L’apparence physique n’était pas importante pour les gens de Mars, et celle-ci dégageait un sentiment de force.

Pas mal pour quelqu’un avec une Capacité X de type force. La capacité n’avait peut-être pas mûri, mais elle était décisive et forte.

Il semblait y avoir de bonnes surprises.

Luo le Grassouillet avait mal calculé. Il ressentait un fort sentiment de danger en dépit d’être sous terre, et se mit soudainement à faire irruption hors du sol. Une faucille bien tranchante se coinça dans le sol, lui laissant une petite coupure sur les fesses.

« Maudit sois-tu ! Tu as presque coupé mes parties importantes ! »

Sous le choc, le Grassouillet enfouit sa tête dans ses bras et courut. Un Zerg le poursuivit furieusement. Il ne pourrait jamais battre un Zerg en vitesse.

Les Zergs tombaient du ciel. On aurait dit que le Grassouillet n’avait pas d’endroit où se cacher. Il se couvrit la tête et s’accroupit.

Zoom !

Le Zerg fut empalé.

Le Grassouillet n’était pas sûr de savoir quand il avait fabriqué ce piège. Il se tâta les fesses. « Pfffff, il vaut mieux avoir quelques trucs dans sa manche. » »

Il sentit du sang couler sur son derrière.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Il se précipita dans son abri. Il craignait visiblement que ses fesses ne pourrissent.

Mais les Zergs n’étaient pas toxiques, ou du moins la plupart ne l’étaient pas. Leurs capacités en tant que soldats individuels étaient suffisantes, il n’y avait donc pas besoin d’utiliser des astuces comme du poison.

La salle de contrôle dans laquelle se trouvait Lear ne détenait pas la plus haute autorité.

La salle de contrôle des généraux avait une analyse de données plus complète et pouvait voir les choses plus clairement. De plus, chaque fois que l’attaque de quelqu’un atteignait le niveau ‘exceptionnel’, les écrans étaient directement affectés à ces attaques.

« Cette femme a une force physique monstrueuse ! Comment se fait-il que nous n’ayons pas découvert cela plus tôt ? » Demanda Lie Wuqing.

« Tu ne la reconnais pas ? » Dit Meng Ao en souriant.

« Euh, je la connais ? »

« En fait, vous l’avez tous déjà rencontrée. »

Lie Wuqing et Drachmach se regardèrent, mais aucun d’eux ne s’en souvenait. Un maître comme ça ne devrait pas être inconnu. De plus, avec la Capacité X supérieure, cette personne aurait dû entrer à l’Académie X.

Les écrans changèrent pour montrer quelques autres visages. Ils étaient tous définitivement des joueurs très forts. Ces personnes étaient émotionnellement calmes et pouvaient bien étaler leurs capacités.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

À présent, avec la compréhension des Zergs par l’humanité et leur entraînement complet, les guerriers exceptionnels devaient pouvoir prendre le contrôle de la situation. De plus, leurs armes avaient été fabriquées avec une extrême précision.

« Ils sont tous passables. »

« Dommage qu’il n’y ait pas de surprises. Avec ce standard, nous ne pouvons compter que sur Achilles et les autres. C’est un risque. »

Juste au moment où la voix s’estompait, les voyants d’avertissement se mirent à clignoter sur les écrans, affichant une autre scène.

Une silhouette. Un Zerg-Faucille. Ou plus précisément, un Zerg qui avait été coupé en deux.

« Remontez en arrière. »

L’avertissement en rouge indiquait une attaque de haut niveau.

Mais la simple rediffusion laissa les trois généraux stupéfaits.

Wang Zheng errait sans but. Les ténèbres ne l’affectaient pas. Il ne savait pas trop pourquoi, mais venir à cet endroit lui donnait l’impression d’être à nouveau dans le Rubik’s Cube. C’était un peu réel, mais aussi un peu comme un rêve.

Ce n’était pas une bonne sensation. Cela pourrait susciter des émotions négatives.

Quel était le vrai sens d’être un guerrier ?

Quelle que soit la qualité de son explication ou de son emballage, la véritable essence était difficile à masquer – à tuer !

Mais les humains étaient des êtres rationnels. C’est pourquoi ils avaient converti ces émotions négatives pour se réconforter, que ce soit la justice ou la morale. Mais ce que Wang Zheng avait dû traverser était trop extrême. Il ne pouvait pas mourir et, avec la Technique de Régression Primordiale, son esprit ne serait jamais écrasé. Mais certaines choses n’étaient effectivement pas sous son contrôle.

Cela ne pouvait pas être contrôlé par Tête d’Os, et il ne pouvait jamais non plus le comprendre. Heureusement, Wang Zheng était un optimiste né et une personne tenace, surtout après sa rencontre avec Aina, ce qui lui avait permis de devenir encore plus ferme et inamovible. Mais cela ne voulait pas dire que ses désirs innés de tuer avaient disparu. Certains environnements éveillaient naturellement ce désir.

Comme Wang Zheng se déplaçait, il était incapable de se calmer. Il faisait de son mieux pour le faire, mais il ne pouvait pas supprimer l’excitation.

Les ténèbres, le danger, le désir. Ils se balançaient juste devant lui, le séduisant, le tentant.

Un Zerg gourmand aperçut Wang Zheng et, à toute vitesse, sauta sur cette proie errante. En un instant, il fut juste devant Wang Zheng. Wang Zheng ne pouvait que lever les yeux et couper la faucille du Zerg-Faucille qui déchiquetterait un homme.

Meng Ao regarda attentivement. Cet étudiant allait certainement mourir. Quelqu’un était-il venu à son secours ?

L’instant suivant, une scène choquante se déroula devant lui. Le Zerg-Faucille rata son coup, et le bras de cet étudiant traversa le corps du Zerg et le déchira en deux moitiés comme s’il déchirait une feuille de papier.

Le sang gicla, mais complètement à l’avant. Il n’avait même pas une seule goutte de sang sur lui.

La salle de contrôle était dans un silence complet. Quelques instants plus tard, Meng Ao se mit à parler. « Gros plan. Je veux regarder son visage. »

Tous trois virent un visage calme et paisible qui avait un petit sourire avec une nuance de satisfaction.

Devenir un démon ou mourir.

« Arès Collège. Wang Zheng. 16 ans. Prodige de la physique et des mathématiques. Contributions remarquables en physique spatiale. »

Meng Ao se mit à lire ses informations. Le portfolio d’introduction de Wang Zheng portait en réalité sur la science ! « Ça alors… »

Drachmach fut surpris. « Quoi ? Il est CE  Wang Zheng ? »

Lie Wuqing applaudit et déclara : « De quoi parlez-vous ? Ce gamin a du caractère. J’aime bien. Il est à moi ! »

Meng Ao lui jeta un coup d’œil. « Hé, t’as pas pris tes médicaments ? C’est un Terrien. »

« Je me souviens de quelqu’un qui disait qu’il n’y avait pas de frontières. » Répliqua Lie Wuqing.

« Et bien, personne n’a dit qu’il irait vers vous, les gens de Mars. »

« Vous deux, arrêtez de vous quereller. Jetons un autre coup d’œil. »
« Tss, tss… Ce gamin est universellement renommé. Dire qu’il est réellement là ! C’est incroyable. » Drachmach secoua la tête en souriant. Il ne pouvait tout simplement pas y croire.

« Ne tourne pas autour du pot. Crache le morceau ! »

« Vous souvenez-vous des dernières réalisations de Xiao Fei dans la navigation spatiale récemment ? »

« Non arrête de te foutre du monde. La nouvelle de cela était partout. Si tout se passe bien, ce sera une révolution militaire. Qu’est-ce que ça a à voir avec ça ? »

« Hé hé. De ce que je sais, les découvertes fondamentales sur le sujet ont été effectuées par ce garçon ici même. Je pensais que c’était juste un enfant du même nom quand j’ai parcouru la liste des noms. » Déclara Drachmach. « On dirait que nous étions aveugles. Nous avons presque ignoré un vrai dieu. »

Ce que la navigation spatiale et ses développements signifiaient, ces soldats le savaient mieux que quiconque. Si la théorie pouvait être appliquée dans la vie réelle, elle serait d’abord utilisée militairement avant d’être utilisée par des civils.

« Un cerveau et des muscles. Parfait comme assistant de Lie Xin. Ça règle le problème ! » Dit Lie Wuqing.

« Est-ce que ta Lie Xin est un dieu ? » Meng Ao était mécontent. Cet enfant venait de l’Ares College et semblait avoir de bonnes relations avec sa fille. La Capacité X de Meng Tian était lente à se développer et son niveau n’était pas assez élevé. Sinon, il pourrait vraiment devenir le bras droit de Meng Tian. Maintenant, avec lui, les capacités de Lear seraient définitivement renforcées. Il serait plus difficile pour la Lune de briller.

Franchement, Meng Ao appréciait beaucoup Lear. Il connaissait les appels politiques de Cronos, mais ce n’était pas le problème, c’était en fait une force. Bien entendu, Lear devait être assez bon et sa fille devait être disposée.

À l’époque, il aurait tout fait pour que cela se produise. Mais les temps étaient différents maintenant ; ce n’était plus une ère de guerre intra-planétaire. La Fédération du Système Solaire devait s’unir. Il ne pouvait y avoir qu’un seul dirigeant sur cinq et Meng Tian devrait assister le dirigeant le plus fort. Cependant, Lear n’était pas le seul, pas encore.

Il avait donc choisi de rester assis et d’attendre pour voir les capacités de cet enfant, Lear.

« Je pense que le style de ce type pourrait faire monter Achilles. » Dit Drachmach très sérieusement. Il se frotta inconsciemment le menton, comme s’il cherchait à comprendre les possibilités de cette combinaison.

Pendant que les trois hommes discutaient, Wang Zheng entra dans une grotte.

« Ne me dites pas que ce gamin veut… » commencèrent les trois. Tout le monde savait qu’il n’y avait certainement pas qu’un seul Zerg dans la grotte. Pourtant, il y était entré.

Drachmach réfléchit un instant et soudain, il appuya sur un bouton. Le signal de Wang Zheng disparut des écrans des cinq rois en bas.

« Couvrez-le un peu. Regardons ses capacités avant de décider. Qui sait, il pourrait être un guerrier talentueux. » Dit Drachmach en souriant.

Wang Zheng était excité. Il se sentait éveillé. Cinq Zergs l’entouraient, deux en haut et trois en bas.

« Est-il devenu fou ? Il n’a pas apporté son pistolet laser ! » S’exclama Lie Wuqing. Les nids Zerg sur l’Île du Démon étaient contrôlés. Wang Zheng était dans un passage ordinaire et il n’y avait pas beaucoup de Zergs. S’il avait un pistolet laser et de bons réflexes, ce ne serait pas un problème. Même les cinq personnes en bas pourraient faire ça facilement.

Cet article comporte 12 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top