skip to Main Content
Menu

TSW – Tempest of the Stellar War – Volume 1 – Chapitre 12

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 1 – Volume 1. Chapitre 12 – Du lait de soja et des gressins !

En regardant ces gens, Aina inclina légèrement la tête. A ce moment-là, elle n’était pas Petite Shi, mais la première princesse héritière de l’Empire Aslan. Non pas la Terre, non pas le Soleil, mais le point central de la Coalition Galactique.

Wang Zheng et Yan Xiaosu étaient également choqués. Ils avaient un peu deviné que Petite Shi pouvait être l’enfant d’une famille très riche, mais ça, ça dépassait leur entendement.

Yue Jing, cette soi-disant princesse, avait l’air d’un bousier en face d’une vraie princesse.

Et qu’était donc un bousier ? C’était comme une tortue à la carapace molle !
Incapable de supporter un simple coup !

En contemplant Aina Aslan, Yue Jing ouvrit la bouche, mais aucun mot n’en sortit.
Cela dit, la princesse ne lui accorda aucune attention, et au contraire se dirigea directement vers Wang Zheng.

Leurs yeux se rencontrèrent, et Wang Zheng exposa un sourire étincelant. Les amis ne faisaient aucun cas du statut.

Les gardes qui l’accompagnaient ne se souciaient pas de l’endroit où ils étaient. Quel que soit l’endroit où la princesse se trouvait, cela devenait une ambassade d’Aslan. Les personnes sans liens furent mises à l’écart.

La princesse tendit la main. Yue Long et tous les autres étaient abasourdis. La princesse ne ferait pas cela même pour le représentant de la région Asiatique.

« Aujourd’hui, Petite Shi est vraiment très belle et très élégante ! »

Aina sourit légèrement, fit un clin d’œil furtif, puis reprit immédiatement son attitude princière. « La région Asiatique est le berceau de l’humanité, et je suis vraiment très heureuse d’être ici, et tout particulièrement de rencontrer quelques nouveaux amis. Avant de venir ici, je pensais que seul l’Empire Aslan représentait l’élite, mais Wang Zheng ici présent m’a fait comprendre mon ignorance. Il est la future fierté de la Coalition Galactique ! »

Cette évaluation était suffisamment élevée pour inquiéter même les Cieux !
Le banquet tout entier changea de saveur. Yue Jing Yue Jing s’était fait jeter comme une vieille chaussette. On devait bien dire que Wang Zheng et Yan Xiaosu avaient fermement imprimé leur marque.

Ces deux-là étaient des amis de la princesse ?
Mais quelle était donc leur connexion !

Le début de la visite de la princesse dans la région Asiatique commença officiellement.
Le jour suivant, cela faisait la une de tous les journaux de la région Asiatique. Bien sûr, le point principal n’était pas Wang Zheng et Yan Xiaosu, mais plutôt l’image de compassion véhiculée par son altesse.

L’Empire Aslan avait un système de pouvoir centré sur les élites, et son image diplomatique était excessivement rigide. Mais cette image avait commencé à changer depuis les dernières années. La diplomatie compassionnée de la princesse obtint de très bons résultats.

Bien évidemment, les serviettes hygiéniques Little Lucky Star se vendirent bien, le vieux Yan était si heureux qu’il avait du mal à le cacher. Avoir la possibilité qu’une telle relation soit affichée dans les journaux principaux équivalait à un énorme investissement publicitaire.

Yan Xiaosu était comme dans un rêve. Il n’avait jamais imaginé que le désespoir pourrait un jour subir un tel revirement de situation pour finir de cette manière.
Ensuite, toutes les chaînes ne parlaient pratiquement que des apparitions de la princesse dans la région Asiatique.

Aina Aslan conquit la Terre avec beauté !
La plus belle des princesses faisait l’éloge de la région Asiatique, et cette dernière se sentait renaître.
La persistante princesse d’Aslan était conquise par la culture Asiatique !
La princesse d’Aslan salua le système d’éducation de la région Asiatique, en disant que c’était un système très abouti qui pouvait rivaliser avec celui de l’Empire Aslan !

Pendant une période, la région Asiatique entière fut suspendue dans un tourbillon royal. Chaque mouvement et action d’Aina devint une tendance. Les lentilles de contact « œil étoilé » devinrent en vogue sur une large échelle. Dans le même temps, encore plus de gens commencèrent à s’intéresser à la culture et à la philosophie d’Aslan.

Bien sûr, tout ce processus fut maintenu sous le plus haut niveau de sécurité. La princesse était douce à l’extérieur, mais ferme à l’intérieur. Elle ne serait pas intimidée par quelques actions terroristes locales. Plus il en serait ainsi, moins elle leur donnerait satisfaction !

Lors de la dernière conférence de presse, plus de mille journalistes des médias essaimèrent dans le grand hôtel Shangri-La, les appareils photos crépitant constamment.

« Votre altesse, je suis du Daily Times. Puis-je vous demander si vous reviendrez dans la région Asiatique ? »
Aina sourit et acquiesça. « Oui, si l’opportunité m’en est donnée, je reviendrai à coup sûr. La beauté de cet endroit est inoubliable. »
« Votre altesse, je suis du Financial Weekly. Puis-je vous demander quelle est votre opinion concernant l’influence constamment déclinante de la Terre dans le discours de la Coalition Galactique ? L’Empire Aslan va-t-il élaborer une quelconque stratégie de coopération avec la Fédération Solaire ? »

En regardant Petite Shi calme et imperturbable sur l’écran, Wang Zheng et Yan Xiaosu étaient tous les deux ébahis. Ils étaient juste en train de manger des gressins trempés dans du lait de soja.
« Boss, c’est réellement notre Petite Shi. Oh mon dieu ! J’aurai dû lui demander un autographe, ça se serait certainement vendu cher ! » Yan Xiaosu était bouche bée.

Ces cheveux n’étaient vraiment pas teints, les cheveux violets et les pupilles étoilées étaient les symboles de la famille impériale d’Aslan. Mais qui aurait pu le croire ? Même si Petite Shi l’avait dit elle-même, personne n’y aurait cru.

En ce moment, Aina était capable de répondre rapidement et de façon fluide, invulnérable, et la conférence de presse se déroula sans le moindre heurt.

« Voltre altesse, je suis du Daily Entertainment. Je représente tous les hommes célibataires de ce monde pour vous poser une question. Que recherchez-vous chez votre âme sœur ? »

Quand cette question fut posée, tous les journalistes de la salle firent silence et regardèrent la princesse intensément. La romance de cette belle princesse était indubitablement le centre d’intérêt de toute la galaxie. Un attaché de presse était déjà en train de se précipiter pour endiguer la question. « Je suis désolé, mais la princesse ne répondra pas aux questions personnelles. »

Aina leva soudainement la main, se leva, son visage révélant un sourire rusé. « Un jour, il me ramènera chez lui, me fera un petit déjeuner composé de gressins et de lait de soja, et m’appellera doucement par mon nom. »

Pffffffffff………….

Yan Xiaosu cracha une goulée de lait de soja dans le visage de Wang Zheng. « Boss, tu es mon idole ! Non, mieux, tu es mon dieu ! »

La conférence de presse se termina de façon très satisfaisante, sous des applaudissements nourris, en particulier pour la dernière réponse.
Les gressins et le lait de soja était une spécialité locale de la région Asiatique, et cela démontrait que la princesse les avait vraiment compris, et par là, gagna la bonne impression de beaucoup de gens.

Et avec l’approbation de la princesse, les gressins et le lait de soja devinrent la dernière tendance en matière de snack dans la galaxie.

La princesse se prépara à rentrer chez elle. Sa visite du système Solaire s’était terminée de façon satisfaisante.

L’image de compassion et de beauté véhiculée par la princesse avait envouté le système Solaire entier, et avait également adouci considérablement l’image diplomatique rigide de l’Empire Aslan.

Une semaine après le départ de la princesse, l’enthousiasme des nouvelles s’effaça progressivement. Wang Zheng et Yan Xiaosu retournèrent à la vie normale. Bien sûr, Yan Xiaosu se vantait encore de temps en temps, mais quasiment personne ne le croyait.

Même s’il y avait eu un bref interlude au banquet d’anniversaire, les gens pensaient seulement que c’était une manière pour la princesse « d’agir bravement en face de l’injustice », donnant au passage une petite leçon contre le harcèlement.
Wang Zheng et Yan Xiaosu reçurent officiellement leurs diplômes, l’un aussi mauvais que l’autre. Ce qui méritait des félicitations, c’est que Yan Xiaosu réussit l’examen d’entrée au Wargod Military College, dans le programme des affaires interstellaires. Et Wang Zhang se préparait énergiquement à s’enrôler.

« Ah, Petit Yu, tu n’es pas assez fraternel, tu n’as même pas montré ton ombre au moment clé ! »
Il parlait de Xie Yuxi, leur autre frère, mais différent de Wang Zheng et de Yan Xiaosu. Xie Yuxi était un génie avec un score génétique supérieur à quatre-vingt-dix. Ses résultats étaient encore plus extraordinairement incomparables.

Dans toute l’école, il était le seul qui avait été recruté au Wargod College, et qui plus est, dans le programme de commandement militaire, le creuset des officiers.
Ce garçon incarnait la coexistence de la beauté et de la sagesse. Et il était vraiment terriblement beau. Même si son expression était toujours distante et froide, les filles de l’école s’avançaient vers lui courageusement et par vagues.

Xie Yuxi plaça une enveloppe sur la table. « Wang Zheng, c’est pour toi. »

« Bon sang, ne crois pas qu’une lettre te fera pardonner. Si je ne te donne pas une bonne raclée aujourd’hui je ne m’appellerai plus Xiaosu ! » Yan Xiaosu attrapa la lettre mais quand il vit l’en-tête, il eut l’air distrait.

« C’est une lettre de d’introduction pour l’examen spécial d’entrée à la Wargod Academy. Je peux faire ça au moins. » Xie Yuxin sourit légèrement. Il ne souriait que lorsqu’il était avec Wang Zheng et Yan Xiaosu.

« Merde, Yuyu, mon petit chéri, je t’ai accusé faussement, viens, fais un câlin à ton frère. »
« Comment as-tu fait ça ? »
« Ce n’est rien du tout, je me suis assis devant la maison du directeur pendant deux semaines. A l’origine, je pensais que ça prendrait plus de temps. »

Wang Zheng et Yan Xiaosu se regardèrent, et puis levèrent le pouce en l’air. « Frère, tu es brillant, personne n’aurait plus croire que ce beau mec sinistre jouerait le rebelle de manière si géniale. »

« Wang Zheng, j’ai toujours pensé que le score génétique n’était qu’une référence. Ta force est suffisamment élevée et quantitative pour entrée au Wargod College » dit Xie Yuxin.

En fait, lorsque ces trois-là s’étaient rencontrés, ils ne s’entendaient pas. Xie Yuxin était la fierté de Daybreak, mais Wang Zheng lui avait fait réaliser ce que signifiait « y avoir un quelque chose  au-dessus du ciel ».
Il ne pouvait pas se comparer à lui en matière de capacité d’apprentissage, le seul problème c’est qu’il ne se débrouillait pas bien aux examens.
Wang Zheng se sentait impuissant. Parce que le vieux marchand avait dit qu’il devait maintenir ses notes pour passer, dans le cas où un jour il ne serait plus là.
« Allez, félicitations à l’avance ! »
« Haha, Boss réussira à coup sûr, les trois frères que nous sommes dirigerons la galaxie ! »
Tous les trois levèrent leur bière. C’était juste une blague de jeunesse, mais toutes les légendes commençaient par une plaisanterie….

*******

« Directeur Gu Te, vous savez que je suis très occupée, j’ai encore beaucoup d’expériences à mener ! »
Dans le bureau se tenait un vieil homme aux cheveux argentés qui avait l’air en bonne santé et plein d’entrain. C’était le trente-troisième directeur du Wargod Military College, le général Gu Te.

L’autre personne était une femme, qui avait l’air d’avoir vingt et quelques années, mais néanmoins un des meilleurs scientifiques sur Terre. A treize ans, elle avait obtenu deux doctorats en physique et astrophysique. C’était un génie de la physique avec un score génétique de quatre-vingt-dix-huit.

« Hum hum docteur Xiao Fei, il y a un étudiant spécial qui devrait requérir votre examen. A ce que l’on dit il est très talentueux en ce qui concerne la physique. »
Le docteur en face de Gute arrivait à lui donner la migraine. Les génies étaient pratiquement tous des monstres, et tout spécialement dans la recherche en astrophysique.

« Vraiment, j’espère que vous ne me faites pas perdre mon précieux temps. »
Gute acquiesça. Xie Yuxin était son petit-fils, et ce petit salopard s’était vraiment assis devant sa maison chaque jour. Le score génétique n’était en fait qu’une référence. Mais officieusement, c’était vraiment le premier critère de sélection, et jusqu’à aujourd’hui, il n’y avait pas eu de trop grandes différences, et de plus ça augmentait considérablement l’efficacité.
Mais cela dit, s’il semblait y avoir vraiment du talent, alors on ne pouvait le laisser fuir.

A l’extérieur du bureau, Wang Zheng était aussi en train de se préparer. Il ne savait pas en quoi consistait le test.

« Entrez. »
Lorsque Wang Zheng vit l’examinateur, il eut l’air surpris. C’était une enseignante qui avait tout au plus quelques années de plus que lui… Ah, si tous les professeurs actuels étaient aussi beaux, c’était vraiment un avantage.

Xiao Fei lui montra une chaise. « Assied-toi. En tout premier lieu, je désapprouve complètement le fait d’entrer par des voies non officielles. J’espère que tu ne me feras pas perdre mon temps. Entrons dans le vif du sujet, dis-moi quelles sont tes pensées à propos de l’espace. »

Xiao Fei était très fière. A l’origine, faire quelque chose de cette sorte s’accordait mal avec sa personnalité, mais le directeur était le directeur après tout, et elle ne pouvait lui refuser une petite faveur, et encore plus s’il y avait des liens connexes avec son financement.

Wang Zheng rassembla ses pensées. Cette question était trop large, mais en fait, c’était un sujet sur lequel il avait maintes fois débattu avec le vieux marchand.
« Je crois personnellement que la technologie spatiale devrait être la direction  principale du développement de l’humanité. Mais cela dépend du cadre théorique spatial. A présent, le courant principal de la théorie de l’espace est quelque peu orienté… La théorie de la vélocité courbe n’est qu’une compréhension superficielle de l’espace. Le futur de l’humanité réside définitivement dans les sauts spatiaux et le pliage spatial. Je crois que quelques parties de la théorie des espaces parallèles peuvent être examinées, et elles pourraient être particulièrement fusionnées avec le système spatial courant. Quelques parties d’une telle théorie sont un peu avancées, mais néanmoins on peut déjà commencer des recherches maintenant. »

Wang Zheng ne se souciait pas de parler longuement. Ce sujet avait tourné en dispute entre lui et le vieux marchand, et à l’époque, ils avaient argumenté jusqu’à avoir le visage rouge. Le vieux marchand était trop têtu, dédaigneux vis-à-vis de l’idée d’une théorie de « déclinaison ». Mais pour Wang Zheng, il lui semblait cependant que c’était ce qu’il y avait de mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top