skip to Main Content
Menu

TSW – Volume 7 – Chapitre 5 – La puissance de Frère Runan

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice :
Checkeur :

TSW - Volume 7 - Chapitre 5 - La puissance de Frère Runan

La salle entière se tut quand elle eut finit de parler. Les équipes de la Lune et de Mars se tournèrent vers elle. Yuan Ye était sans aucun doute bon quand il s’agissait de force, mais quelqu’un osait vraiment le défier ?

Yuan Ye était extatique. « Petit dinosaure, essayes-tu de me faire peur ? Si tu peux me battre en trois secondes, je mangerai cette table ! »

Zhang Runan posa son coude sur la table, mais Yuan Ye lui fit dédaigneusement signe de parler. « Que se passera-t-il quand tu perdras ? »

« Je vais me retirer. » Zhang Runan allait toujours droit au but.

« Runan, ne t’abaisse pas à leur niveau. » La pressa Zhang Shan. Zhang Shan n’était pas du genre à combattre un loup. Bien qu’il ait perdu, il avait vu de quoi l’adversaire était capable. C’était bon de perdre parfois. De plus, il était habituellement spécialisé en physique.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

« Très bien, directe ! Je vais me mesurer à toi ! » Yuan Ye laissa tomber son coude sur la table.

Immédiatement, le juge Luo Fei plaça sa main sur les leurs. « Ok ! Trois… Deux… Un… ALLEZ-Y ! »

Ils venaient tout juste de commencer et Yuan Ye sentit une force énorme venir à lui. Par instinct, il plia et resserra tout son bras, le rendant aussi dur que de l’acier. Quand il eut rassemblé toutes ses forces, son corps n’était pas différent d’un morceau de métal. Il ne tomberait jamais à moins que ses os ne soient brisés.

Une seconde… Deux secondes !

Juste à ce moment, les vêtements amples de Zhang Runan bougèrent et CRAC !

Le corps de Yuan Ye fut soulevé et il fut complètement épinglé au sol.

La salle entière se tut complètement. Yuan Ye avait perdu connaissance.

À cet instant, Wang Zheng pensa avoir vu quelque chose jaillir de Zhang Runan.

« La Capacité X ! »

« Et c’est une capacité de type de force ! Depuis quand la Terre possède quelqu’un comme ça ? »

Quelques instants de silence plus tard, les gens commencèrent à murmurer entre eux. Les gars d’Europe s’avancèrent et soulevèrent maladroitement Yuan Ye, mais ce dernier pouvait encore tenir debout. Il s’était réveillé très vite et regardait Zhang Runan, les yeux grands ouverts.

« Bordel ! Je ne suis pas mort ! » Dit-il tandis qu’il luttait pour se relever. D’un mouvement brusque, il s’essuya la bouche. Il avait mal partout. Était-ce là la puissance de quelqu’un avec une Capacité X ?

« Boss, ça… nous… »

En voyant que Yuan Ye voulait causer plus de problèmes, tout le monde se rua pour l’arrêter. Ça serait mettre sa vie en danger ! Entrer en compétition avec une personne ayant la Capacité X n’était pas une chose futée à faire.

« J’ai perdu. J’ai dit des bêtises, tu es très forte ! » Yuan Ye était très sérieux. Les gens d’Europe étaient impulsifs, mais ce qu’ils admiraient le plus, c’était les gens forts.

« Comment t’appelles-tu ? As-tu un petit-ami ? Laisse-moi être ton petit ami ! »

Gazouilla Yuan Ye avec passion. Même s’il n’y avait pas de différences majeures dans la manière dont ils percevaient la beauté, chaque planète avait ses préférences spécifiques. Prenons, par exemple, les gens d’Europe : ils aimaient les femmes en forme et fortes.

Etant donné le contraste extrême d’avant et d’après, toute la bande le regarda fixement.

Zhang Runan regarda froidement Yuan Ye et ne dit qu’un mot : « Dégage ! »

Yuan Ye sourit. « Pas de précipitation, pas de précipitation, apprenons à nous connaître lorsque nous en aurons le temps. Qu’est-ce que vous regardez ? Amenez-moi à l’infirmerie ! »

Il ne pouvait même pas rester debout pendant qu’il parlait. Il ne faisait que bonne figure. Ça avait été dur. Ses amis d’Europe l’emmenèrent rapidement.

Les yeux du Grassouillet s’illuminèrent. « Wow… Puissante. Sans aucun doute la n°1 de la Terre ! Je n’ai pas rencontré cette senior. Soupir, on dirait que vous n’avez pas donné tout ce que vous aviez la dernière fois. »

Zhang Runan ignora Luo Fei et continua à manger, mais personne n’osa plus minimiser l’Ares College maintenant. Une personne avec une Capacité X de type force ! Il n’y avait aucun moyen que cela puisse être ignoré. Dans un endroit comme celui-ci où étaient rassemblés les meilleurs des meilleurs, seuls ceux qui étaient vraiment capables pouvaient gagner le respect des autres.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

« Ah, il y a vraiment des gens comme ça venant d’Ares ? Masasi, tu ne nous l’as jamais dit. » Atos eut un petit rire.

« On dirait que nous ne pouvons vraiment pas sous-estimer nos adversaires. » Milo sourit. « En dehors de ce Wang Zheng, nous devrions garder un œil sur cette Zhang Runan. Et Meng Tian. Seul ce Zhang Shan est en-dessous de la norme. »

« Nous allons les combattre au fur et à mesure. Lear est notre seul véritable adversaire. » dit froidement Masasi.

« Ha. Lear est encore assez brut, pas à la hauteur de Boss. Ce sur quoi nous devrions nous concentrer maintenant, c’est garder les choses sous contrôle. Nous ne pouvons pas nourrir et semer la discorde. » Répondit Milo.

Outre la sélection, les concurrents étaient également ici pour se battre pour les titres de meilleur joueur et de meilleure équipe.

Les concurrents continuaient d’arriver, mais aucun des plus forts n’était en vue.

Luo Fei était revenu dans le groupe du Zeus College. Une demi-heure plus tard, un officier vêtu de l’uniforme de l’armée de la Fédération du Système Solaire entra et la salle s’installa.

L’officier sourit. « Bonjour à tous. Je suis Su Yan. Je peux être considéré comme votre aîné. L’IG est une bonne occasion pour tout le monde de se mettre à niveau et de se faire des amis. J’espère que vous passerez tous un bon moment ici. »

Un coup d’oeil et on pouvait dire que Su Yan était une personne de la Lune. Il était beau et n’avait l’air d’avoir qu’une trentaine d’années. Il était au grade colonel.

« Haha ! Que tout le monde se détende. Il n’y a pas de tâche pour aujourd’hui, c’est juste pour que tout le monde fasse connaissance. Vous serez libres et à l’aise lorsque vous sortirez d’ici plus tard. Rassemblez-vous simplement ici demain matin. N’hésitez pas à me faire part de vos questions. Vous pouvez me considérer comme un ami. »Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Ceux du Moonlight College eurent un sourire maladroit et restèrent silencieux. Ceux des autres collèges s’en moquaient bien.

« Colonel Su, quand le concours commencera-t-il ? »

« Juste ici, au Moonlight College ? »

« Sommes-nous autorisés à courtiser les jolies filles ici ? »

La salle éclata de rire. Su Yan était amusé. « Cela dépendra de vos capacités ! Les informations relatives au concours seront publiées ici à 8 heures demain matin. Vous saurez alors. Autre chose ? Posez vos questions ! »

« Nous aimerions savoir combien de personnes seront sélectionnées cette fois-ci. » Demanda quelqu’un de Kalaka.

Su Yan hocha la tête. « Bonne question. Il n’y a pas de limite. Vous pourrez rester aussi longtemps que vous réussirez. C’est une chose pour laquelle vous devriez vous sentir honoré. Ceux qui y parviendront auront leurs portfolios enregistrés dans l’armée fédérale et pourront même représenter le système solaire dans la véritable compétition de l’IG. Ceci peut être décrit comme votre tremplin vers l’univers. »

« Colonel Su, avez-vous participé au véritable concours de l’IG ? »

Su Yan eut un rire étouffé. « Oui, mais je n’ai pas eu de bons résultats. »

Ceux qui étaient assis ne purent plus s’empêcher de rire. Aucune personne qualifiée pour la compétition n’était faible.

« Un rappel amical. Pour réussir, en plus des capacités individuelles exigeantes, le caractère est également très important. Peut-être que certains d’entre vous ont du caractère mais n’ont que des compétences moyennes. Ce n’est pas grave tant que vous passez le tour. Si votre personnalité est remarquable, vous aurez les mêmes chances. Donc, se montrer est la chose la plus importante. Les juges vont naturellement vous évaluer. »

Les paroles de Su Yan provoquèrent une certaine agitation. La sélection pour l’IG avait toujours été la pépinière des généraux. Outre la sélection de guerriers exceptionnels, d’autres capacités étaient également importantes. C’était une occasion pour tous les candidats. S’ils gagnaient, leurs vies prendraient un chemin totalement différent à partir de maintenant.

C’était en effet aussi relaxant que Su Yan l’avait décrit. La réunion se termina rapidement et ils furent simplement congédiés. Cela ne ressemblait pas à un concours, mais plutôt à des vacances.

Masasi ne s’enfuit pas. Il prit l’initiative de dire bonjour. « Bienvenue sur la Lune. Même si nous sommes maintenant des adversaires, j’espère que tout le monde obtiendra d’excellents résultats. »

« Je te souhaite la même chose ! La lune est un endroit magnifique. » Dit Wang Zheng en souriant.

Quant à Carlos, il n’avait pas une bonne impression d’Ares et ne s’en souciait pas. Masasi ne dit pas grand chose de plus. À ce stade, tout se passerait sur le champ de bataille.

Grâce à l’explosion de Zhang Runan, ils avaient immédiatement gagné le respect partout. Même le traitement qu’ils recevaient n’était pas le même. Le Moonlight College avait spécialement désigné quelqu’un pour les faire venir. Sinon, personne ne s’en serait soucié.

Le Grassouillet avait disparu au moment où ils avaient été renvoyés. Bientôt, il réapparut dans une maison hors du campus du collège.

Luo Fei regarda autour de lui et évalua l’endroit. Il sourit en voyant Lear sortir après une séance de sport.

« Boss, j’ai agi comme prévu. Mais il y a eu un petit problème. Ares College a quelqu’un avec la Capacité. Son nom est Zhang Runan, elle a une Capacité X de type force. »

Grassouillet resta détendu devant Lear.

Lear acquiesça. « Pas trop mal. »

« Boss, il y a quelque chose que je ne comprends vraiment pas. Vous m’aviez demandé d’échouer exprès à l’échange et maintenant de provoquer Ares. Mais maintenant, pour l’IG, ils ne sont même pas nos cibles ! »

Luo Fei était troublé. Il se fichait pas mal de se faire taquiner, mais il ne comprenait tout simplement pas. Pourtant, Boss n’avait pas aimé quand il avait posé des questions.

Cette fois, Lear sourit légèrement. « Et qui est notre cible ? »

« Achilles. »

Lear regarda par la fenêtre et sourit. « Savais-tu que la Lune n’avait jamais eu quelqu’un qui soit destiné à être roi ? »

Luo Fei secoua honnêtement la tête. Étaient-ils simplement malchanceux ?

« Le statut de la Lune est considérablement bon dans l’ensemble de la Voie Lactée. Mais historiquement parlant, ils sont puissants, mais ils n’ont jamais été une seule fois dirigeants. C’est parce qu’ils cherchent la perfection. Pas seulement la perfection pour eux-mêmes, mais aussi pour leurs adversaires. Je t’ai dit de faire une erreur, donc de façon stratégique, c’était en fait ma responsabilité. Une mauvaise compréhension de la situation signifie égarer les bonnes personnes. Comment penses-tu qu’Achille se sentira lorsque Masasi lui fera le rapport de la situation ? »

« Aha ! Sa fierté le mettra certainement mal à l’aise. »

« Après avoir enterré cette graine, tout ce qui en sortira sera un résultat positif pour nous. De plus, le titre de l’échange ne nous importe pas. Quant à Ares, tu n’as pas besoin de savoir. Laisse tout le monde se reposer et se préparer. Nous ferions mieux de ne pas gêner les gens de la Terre. »

« Oui, chef ! »

Luo Fei acquiesça. Le grassouillet était le camarade apprécié de Lear, mais il était vraiment difficile de comprendre quel genre de capacités un petit grassouillet espiègle et malicieux puisse avoir pour retenir l’attention de Lear.

Depuis très longtemps, les Chronos avaient découvert et prit soin de jeunes ayant un potentiel et provenant de partout dans le monde. La devise de la famille Chronos était : ‘Charmer vos guerriers afin qu’ils puissent mourir pour vous.’ Cela avait très bien fonctionné avec Lear.

Après que Luo Fei soit parti, Lear sirota son thé de l’après-midi qui était servi dans de l’argenterie sans fioritures. C’était extrêmement rare sur la Lune.

C’était l’état d’esprit du cheminement d’un roi. D’une manière ou d’une autre, Lear était en excellente condition. C’était comme s’il était illuminé, et il avait le sentiment qu’il avait tout sous contrôle. Il semblait que sa capacité X soit en train de s’améliorer.

Achilles, Lie Xin, Raston et Taros étaient ses quatre adversaires pour le moment.

On avait pensé à Achilles pour représenter la jeune génération du Système Solaire. Il avait maintenu le meilleur score à l’Académie X. Il était sans faille, il était calme, il était sage.

Mais pour Lear, ce genre de personnes n’était que des opposants à long terme qui ne l’affecteraient pas. Les gens de la Lune n’avaient tout simplement pas de forts désirs et étaient excessivement idéalistes, surtout quand il s’agissait de prendre le pouvoir. Ils étaient plus concernés par ‘un bon nom’.

Cet article comporte 8 commentaires
  1. Merci pour le chapitre
    si Séléniens veule un être parfait il y a une solution ,mais ça risque de déclenche un guerre avec les différent Fédération du Système Solaire,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top