skip to Main Content
Menu

TOTB – Chapitre 55 – Le gant est jeté

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice : Hellteach
Checkeur : KTA007

TOTB - Chapitre 55 - Le gant est jeté

Les mains de Samantha tremblaient de manière incontrôlable lorsque M. Simon quitta son bureau. Elle avait peur que tout cela puisse être une sorte de mauvaise blague et priait pour que cela soit vrai parce qu’Ayrlarng ne pouvait pas se permettre de perdre Wang Ben.

C’était un formulaire de demande soigné, avec les rapports académiques, les cartes de pointage et les rapports médicaux de Wang Ben en pièces jointes. Tout était bien préparé, comme prévu de la part d’une personne issue d’une famille militaire.

Pour être honnête, Samantha n’avait aucune idée de ce qui se passait. Elle se demandait pourquoi le célèbre Wang Ben choisirait de postuler pour Ayrlarng au lieu d’accepter les offres d’autres académies. Quoi qu’il en soit, Ayrlarng accueillerait à bras ouverts l’admission de Wang Ben.

Mais maintenant, elle était troublée par un autre problème : tout comme Ma Xiaoru et Hu Yangxuan, Wang Ben devrait assister à la Classe F lors de son admission. Samantha avait peur que sa décision ne dérange Wang Ben.

Elle se leva et commença à faire des allers-retours. Pour adhérer ou non à ses principes, elle devait prendre une décision.

En fin de compte, elle décida de s’en tenir à ses principes parce qu’elle savait que sa conscience de soi et l’avenir d’Ayrlarng étaient bien plus importants que l’admission de Wang Ben.

Pourtant, c’était une décision difficile. Mettant tout de côté, Samantha commença à rédiger sa réponse à Wang Ben, disant qu’Ayrlarng était heureux de recevoir un tel honneur, mais malheureusement, selon les règles de l’académie, il devait assister à la Classe F au début et se verrait remettre la chance de progresser vers la Classe A grâce à des performances académiques. S’il acceptait son offre, elle enverrait la lettre d’admission sous peu.

L’e-mail fut ensuite envoyé sur Sky-net de Wang Ben, et Samantha se sentait nerveuse. La décision de Wang Ben était très importante pour Ayrlarng.

Samantha commença à comprendre ce que cela faisait de s’asseoir sur des épingles et des aiguilles : il lui était désormais impossible de se concentrer sur le reste de son travail.

« Toc toc ! »

Wang Tong attendait, mais personne ne répondit, alors il décida d’entrer dans le bureau de Samantha et fut surpris de la trouver à rêvasser.

Il avait l’intention de parler mais fut stupéfait en regardant Samantha. La lumière du soleil brillait à travers la fenêtre en verre à carreaux, son chemisier blanc nacré convenait parfaitement à sa maturité et sa sagesse, et la simplicité de ses boucles d’oreilles mettait habilement en valeur le côté féminin. À ce moment-là, Wang Tong était fasciné par sa sensualité.

« Oh, coucou toi. » Samantha se rendit finalement compte de la présence de Wang Tong.

« Ah, je suppose que vous ne m’avez pas entendu frapper… Madame… »

« C’est bon, tu peux m’appeler Samantha quand il n’y a personne autour. C’est un peu gênant de t’entendre m’appeler ‘Madame’. »

Pour le moment, Samantha était déprimée par le fait que la réponse de Wang Ben ne soit pas encore en vue, et elle ne pouvait s’empêcher de se demander si elle venait de ruiner la chance d’Ayrlarng de restaurer ses jours de gloire.

« Tout va bien ? » Wang Tong sentit que quelque chose la dérangeait.

Samantha secoua la tête et répondit : « Non, je me sens juste un peu maussade concernant la route difficile devant moi. Qu’est-ce qui t’amène ici aujourd’hui ? »

« Oui, je me demandais si je pourrais obtenir votre permission pour emprunter la salle de simulation pour mes pratiques de combat aérien ? »

« Wouah, non mais regarde-toi ! La charmante dame t’a gonflé à bloc, hein ? Eh bien, comme tu le souhaites, permission accordée. Mais s’il te plaît assure-toi qu’il y ait de l’amélioration, d’accord ? » Samantha sourit, elle pensa que Wang Tong était stimulé à se pavaner devant Ma Xiaoru.

« Je ferai de mon mieux. » Déclara Wang Tong.

Au même moment, Samantha entendit un bip familier et accéda rapidement à son Sky-net, puis attrapa son poing avec excitation en lisant l’e-mail. Elle avait gagné le pari !

Evidemment, Wang Ben n’était pas un lâche, bien sûr, il accepterait de partir du tout début, tout comme Ma Xiaoru et Hu Yangxuan. Peu importe qui vous êtes, les nouveaux étudiants d’Ayrlarng doivent commencer à la Classe F – et aucune exception ne sera faite !

Pas pendant son mandat !

« Bonne nouvelle, je présume ? » Demanda Wang Tong.

« Ouais, super nouvelle en fait ! Tu es vraiment ma bonne étoile, mais gardons ça entre nous pour le moment. » Samantha se sentait merveilleusement bien, même si elle ne savait pas pourquoi Wang Ben la remerciait pour son appréciation puisqu’ils ne s’étaient jamais rencontrés auparavant, pourtant, cela valait vraiment la peine d’être célébré.

Wang Tong hocha la tête et était sur le point de s’excuser quand Samantha l’arrêta : « Informe Hu Yangxuan qu’il y aura une fête chez Xiaoru ce soir. Je vous annoncerai la bonne nouvelle plus tard. »

« Ne devrions-nous pas l’avoir ce week-end à la place ? » Wang Tong hocha de nouveau la tête, d’une manière ou d’une autre, il pouvait deviner ce qui se passait.

« Ça me paraît bien. Hourra ! » La magnifique directrice semblait avoir des nouvelles en or.

« Oh, au fait, tout va bien en ce qui concerne ton devoir de gardien ? » D’une manière ou d’une autre, Samantha avait trouvé étrange de ne pas avoir reçu de plaintes d’activités ‘perverses’ au dortoir n° 5, et il n’y avait aucun problème ! Les étudiantes d’Ayrlarng ne devaient pas être aussi faciles à gérer.

« Jusqu’ici tout va bien, je fais toujours le travail. » Samantha ne dit pas grand-chose à sa réponse. Elle était toujours de bonne humeur, au point qu’elle avait même oublié son intention initiale de nommer Wang Tong comme concierge.

En plus d’être excitée, Samantha réalisa alors qu’elle n’avait pas encore contacté Martyrus. Que Dieu bénisse Wang Ben d’avoir choisi Ayrlarng ; enfin, ils pouvaient avoir une chance contre Bernabeu. Même ainsi, elle devait agir avec prudence face au vieux renard rusé.

Elle regarda l’heure, pensant que la vieille ordure pourrait bien l’appeler incessamment sous peu pour faire pression sur elle.

Dring ! Dring !

« Haha, alors Principal Samantha, puis-je entendre votre décision finale ? » Martyrus apparut à l’écran, souriant aimablement à Samantha comme un vieil homme normal.

« Je suis désolée principal Martyrus, mais je dois encore réfléchir un peu plus… » Samantha donna l’impression qu’elle luttait toujours avec ça.

Martyrus sourit et répondit : « Je crains que ce ne soit pas possible. Principal Samantha, vous devez comprendre que votre décision affectera le résultat de cet événement et aussi l’avenir d’Ayrlarng. Comme vous pouvez le voir, les académies classées A n’ont pas toujours une opportunité aussi précieuse de rivaliser avec des académies classées S. Juste pour que vous le sachiez, j’ai reçu une invitation de la Rousseau Academy il y a peu de temps, quand même, j’ai décidé de vous réserver cette opportunité, au nom de la bonne relation entre Ayrlarg et Bernabeu depuis plus d’une décennie. »

Martyrus ne se précipitait pas trop en remarquant l’expression indécise de Samantha. Elle était peut-être une étudiante exceptionnelle, mais il restait certainement encore beaucoup à faire en tant que directrice d’une académie. Sans oublier qu’Ayrlarng n’était rien de plus qu’une statue en décomposition à ses yeux, et elle s’effondrerait et serait de toute façon oubliée à la fin. D’une manière générale, le temps ne s’accordait pas à son idéologie.

« Eh bien, ce n’est pas grave si vous décidiez d’abandonner de toute façon, parfois des jeunes comme vous ont besoin d’apprendre à être plus stables et à ne pas devenir trop impulsifs. » Les paroles étaient intentionnellement prononcées par Martyrus.

« Non, Principal Martyrus, nous avons décidé d’accepter votre défi, même si Ayrlarng n’est peut-être pas aussi bon que Bernabeu, mais je suis sûre que nous pourrons gagner avec notre courage et notre intrépidité. » Répondit Samantha avec sévérité.

« Oh bravo ! Voilà l’esprit qu’il faut avoir ! Je m’attends donc à ce que vous convainquiez Ma Xiaoru et Hu Yangxuan de participer à ce moment-là. » Martyrus gloussa.

« Ne soyez pas trop arrogant, principal Martyrus. Il est encore trop tôt pour décider qui sera le gagnant. »

« Très bien, je vous verrai dans l’arène alors. »

« Certainement, à dans un mois. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top