skip to Main Content
Menu

TOTB – Chapitre 54 – La principale frappée par des cailles toutes rôties tombant du ciel

Traducteur Français : Hellteach
Éditrice : Hellteach
Checkeur : KTA007

TOTB - Chapitre 54 - La principale frappée par des cailles toutes rôties tombant du ciel

Cette nuit-là, la Confédération de la Terre fut surprise par une nouvelle de dernière minute : Wang Ben, le fils du général Hu Ben, avait parfaitement réussi sa deuxième opération d’ouverture d’esprit et avait directement évolué en tant que combattant de niveau 4. Le rapport déclarait même que ses lectures d’Énergie de l’Âme étaient presque à 200 %. La nouvelle provoqua un tollé dans toute la Confédération.

Wang Ben avait participé aux évaluations militaires dès qu’il avait terminé sa deuxième opération d’ouverture de l’esprit, et même les troupes des forces spéciales de quatrième classe n’étaient pas à sa hauteur. De toute évidence, il avait été béni avec un énorme geyser de puissance après avoir traversé une longue période de dépression.

Avec Wang Ben réussissant la deuxième opération d’ouverture d’esprit, les résultats et les améliorations étaient clairs à voir d’après le nombre d’entraînements rigoureux qu’il avait subis. En fin de compte, un autre génie était né dans la Confédération de la Terre, et le pouvoir énorme qu’il possédait avait même pu ébranler le sol des successeurs de quelques Maisons.

Mais le général Hu Ben était très calme à ce sujet, malgré tout, il y avait un long chemin à parcourir qui attendait son fils.

Étonnamment, Wang Ben avait accepté d’être interviewé même s’il n’aimait pas beaucoup les médias, et tout ce qu’il avait dit était quelque chose de bizarre : « Hé Einherjar Wannabe, à tout moment, n’importe où, je serai là ! »

Einherjar Wannabe ? C’était un nom ? Cela avait l’air drôle à coup sûr. Tout le monde savait ce qu’était un Einherjar, mais Einherjar Wannabe ressemblait plus à un sobriquet foireux.

Pourtant, certains journalistes furent été assez intelligents pour se souvenir du match précédent de Wang Ben à l’AP et se demandèrent si cela pouvait être cette personne.

Un petit coup de pouce avait suffi pour créer un génie. Pour les gens normaux, ce n’était rien d’autre qu’un autre match occasionnel, mais pour Wang Ben, c’était une vocation.

Il était la lueur d’espoir de Wang Ben pendant sa période de désespoir lorsque son père l’avait abandonné et quand il s’était enfermé dans une profonde dépression. Il était la seule personne qui avait pensé que Wang Ben avait ce qu’il fallait pour être un homme.

Wang Ben était à l’origine une personne volontaire. Tout cela grâce à la petite ‘poussée’, il avait pu se ressaisir malgré la noyade dans la dépression et a fait une percée à la fin.

Pour le moment, tout ce que Wang Ben souhaitait était de tenir la promesse faite entre deux hommes, car pour Wang Ben, cette promesse qui ne semblait pas une grosse affaire était tout ce qui l’avait soutenu pendant les périodes de désespoir. Il préférait mourir plutôt que de rompre la promesse.

Les lâches ne devaient pas exister dans la famille d’un soldat !

DREAM Corporation, d’autre part, ne pouvait pas cacher son enthousiasme en apprenant que Wang Ben appelait pour un match. Nul doute que Wang Ben était désormais l’as parmi les jeunes, le golden boy des médias. Pourtant, ce jeune homme puissant avait décidé de défier personne à un match PA, et c’était définitivement hors de ce monde.

Sans oublier que c’était un fait bien connu pour les membres de la famille militaire de ne pas aimer les médias, mais Wang Ben avait accepté l’interview. De toute évidence, ce type, Einherjar Wannabe, était une personne importante pour lui.

DREAM Corporation sentit une tempête d’opportunités d’affaires sur son chemin.

Qui était cet Einherjar Wannabe ? Pourquoi était-il si important pour Wang Ben ? Pourrait-il être la prochaine légende ?

Le saut de ‘réincarnation’ de Wang Ben avait fait commencer un jeu d’arraché entre les académies du monde entier, mais en fin de compte, il s’agissait en fait d’une lutte interne entre deux académies classées S.

Capth et Yalden s’étaient affrontés depuis le tout début pour occuper le poste d’académie supérieure de la Confédération de la Terre. Aucun d’entre eux ne voulait donner le précieux ‘amélioré’ Wang Ben.

En d’autres termes, il appartenait à Wang Ben de décider lequel des deux était le meilleur, et la réputation de l’académie qu’il avait choisi de fréquenter serait certainement stimulée.

Wang Ben n’était pas été ébranlé malgré l’énorme renommée et l’attention qu’il avait sur lui. C’étaient peut-être ses temps morts qui l’avaient façonné avec une telle maturité et l’avaient amené à comprendre la philosophie de la vie.

Pour l’instant, la question restait la même : « Quelle académie choisirait-il de fréquenter ? »

Samantha était anxieuse, le défi de Martyrus lui donnait mal à la tête et elle devait prendre une décision finale d’ici la fin de la journée. Si elle choisissait de refuser, Ayrlarng perdrait l’opportunité précieuse de rivaliser avec Bernabeu, mais si elle acceptait, Ayrlarng n’aurait peut-être aucune chance. Être ou ne pas être, les deux résonnaient plutôt mal.

Samantha avait un doctorat en philosophie. Même si les gens disaient souvent que ceux qui étudiaient la philosophie étaient des paranoïdes et des fous, il y avait une chose sûre : ceux qui préféraient la philosophie étaient capables d’analyser avec un esprit calme et ne se laisseraient pas tenter. Samantha avait attendu patiemment une raison d’accepter le pari, mais pour le moment, ce n’était toujours pas suffisant même si elle avait déjà Wang Tong comme atout.

En fin de compte, elle décida de refuser le défi de Martyrus dans l’après-midi. Elle préférerait subir une petite défaite que de perdre tout ce qu’ils avaient.

Contrairement à ce à quoi elle ressemblait quand elle est devenue directrice d’Ayrlarng, Samantha était assez épuisée récemment. Elle était confiante et pleine de passion à l’époque, et avait même apporté des fonds et deux étudiants distinctifs à Ayrlarng ; cependant, tout cela ne suffisait pas du tout, et elle ne serait même pas nécessaire si l’argent était la solution à tout. Elle savait que ce serait un voyage de difficultés en premier lieu, surtout avec des gens contre elle et attendant son échec, la regardant dans le dos. Elle devait rester forte. Elle était la toute-puissante Samantha pour l’amour de Dieu, bien sûr, elle pouvait endurer cela, sans oublier que ce n’était qu’un petit problème.

Elle prit une profonde inspiration et commença à préparer les prévisions budgétaires et les rapports de dépenses d’Ayrlarng. La gestion d’une académie exigeait une énorme somme d’argent à laquelle personne n’aurait pu s’attendre. Si Xiaoru n’était pas là pour elle, il n’y avait aucun moyen qu’elle aurait pu s’en sortir seule.

Ayrlarng devait réaliser quelque chose de grand, pas s’ils voulaient que tout s’écroule.

On devait supporter le coût d’être le patron – leçon apprise.

Soudain, ses pensées profondes furent interrompues par un coup rapide à la porte, la magnifique principale fronçant légèrement les sourcils. « Entrez s’il vous plaît. » Dit Samantha d’une voix calme.

« Madame, madame, cette lettre… » M. Simon était à bout de souffle, la lettre avait l’air importante.

« Encore une lettre de recommandation ? Alors ils s’attendent vraiment à ce qu’Ayrlarng soit un centre commercial ou quelque chose comme ça ? » Samantha était furieuse, néanmoins, Ayrlarng était une académie classée A, et le semestre avait commencé il y a longtemps, mais la Confédération ignorait sa présence et envoyait des demandes d’admission l’une après l’autre.

Si cela arrivait à Capth ou à Yalden, le directeur aurait déchiré la lettre sans même y poser les yeux. Mais avec seulement une histoire glorieuse laissée à l’académie, le directeur d’Ayrlarng n’était pas en mesure de le faire.

« Non Madame, voici la demande d’admission de Wang Ben ! » M. Simon était très excité, tellement excité qu’il avait couru directement dans le bureau du directeur au moment où il avait reçu la lettre.

« Wang Ben… CE Wang Ben ? Le fils du général Hu Ben ?! »

« Oui Madame, je ne pouvais même pas en croire mes yeux quand cela est arrivé ! Le garçon qui a réussi sa deuxième opération d’ouverture d’esprit a décidé de venir dans notre académie ! Oh mon Dieu oui ! »

Samantha comprit son enthousiasme, la réputation d’Ayrlarng allait certainement monter en flèche avec l’aide de la renommée de Wang Ben, et avec Wang Ben rejoignant Ayrlarng, il deviendrait également l’un des nouveaux as, avec Ma Xiaoru et Hu Yangxuan, mettant Ayrlarng en tête du match parmi Académies classées A.

Pourtant, Samantha resta calme, ce qui était crucial en particulier pendant des moments comme celui-ci. « Merci beaucoup, M. Simon, je vais le prendre d’ici, et s’il vous plaît, gardez ceci entre nous avant que ce ne soit officialisé. »

« Oh oui, bien sûr, Madame, pas de souci. J’attendrai tranquillement les bonnes nouvelles, donc. »

Simon était un vieux parti rusé dans l’académie, il choisissait son camp en fonction de la situation, et échappait aux ennuis quand il y en avait. Au début, il n’était pas convaincu par le fait qu’une Demoiselle issue d’une famille aisée reprenne l’administration d’Ayrlarng. Mais maintenant, il pouvait voir Ayrlarng se relever.

Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top