skip to Main Content
Menu

SwS – Volume 7 – Chapitre 2 – Arrivée

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Hellteach

SwS - Volume 7 - Chapitre 2 - Arrivée

« Petit-ami ? » Xu Xin regarda son frère Xu Gang avec les yeux grands ouverts. Son frère ne savait-il pas… qu’elle et Luo Feng n’avaient pas encore confirmé leur relation ?

« Petit-ami ? » Luo Feng avait une expression étrange alors qu’il restait silencieux.

Cependant, son image de Xu Gang s’améliora un peu. Même si ce ‘beau-frère’ valorisait trop la position et l’autorité, il ne pouvait pas lui en vouloir. Luo Feng n’avait pas été amusé lors de leur première rencontre, mais à vrai dire, Xu Gang l’avait fait pour sa sœur ! Et maintenant, il promouvait activement leur relation…

Ce n’était pas mal d’avoir un beau-frère qui pouvait comprendre la situation.

« Luo Feng. » Sourit Xu Gang. « J’ai été assez irrespectueux lors de notre première rencontre, j’espère que le mari de ma sœur cadette peut ignorer cela… »

En un clin d’œil, l’identité de Luo Feng était passée du petit ami de Xu Xin à son ‘mari’.

« Mon frère ! » Ne put s’empêcher de crier Xu Xin.

« Ah. » Dit Xu Gang sur un ton étrange. « Ma sœur est gênée. Luo Feng, je t’inviterai la prochaine fois. Pour l’instant, je vais repartir avec l’oncle Bo et les autres afin que nous ne vous distrayions pas tous les deux. » En disant cela, il tira sur le bras de Sun Chao en l’entraînant. « Sun Chao, allez, rentrons. Ne fait pas intrusion dans leur monde de deux personnes. »

L’expression de Sun Chao était figée et maladroite alors qu’il était entraîné.

……

Sun Chao, Xu Gang et leur famille sortirent de l’aéroport et prirent place dans trois voitures.

Dans une élégante et longue limousine.

Sun Chao et Xu Gang étaient assis au dernier rang. Xu Gang n’était pas aussi énergique qu’avant alors qu’il regardait calmement Sun Chao à côté de lui : « Sun Chao, tu ferais mieux de ne pas jouer avec la relation entre ma sœur et Luo Feng, sinon… »

« Nous avons grandi ensemble, alors en tant que ton frère aîné, je te le rappelle. Les supérieurs de notre famille Xu approuvent et soutiennent complètement la relation de ma sœur et de Luo Feng. Celui qui s’embrouille avec ça, même si ton père le protège, n’aura pas un bon avenir. » Déclara Xu Gang tranquillement. « L’affaire entre ma sœur et Luo Feng est actuellement la chose la plus importante de notre famille. »

Sun Chao resta silencieux, sans rien dire.

Après un certain temps, Sun Chao formula une phrase. « Xu Gang, ce Luo Feng… pourrait-il être le Luo Feng du Dojo des Limites ? »

« Oh, tu es au courant ? » Dit Xu Gang en riant.

« Il y a deux jours à l’étranger, mon père m’a appelé et a mentionné ce Luo Feng. Il a dit que ce Luo Feng avait une certaine réputation au Palais des Wargods. » Sun Chao poussa un profond soupir. « À l’aéroport tout à l’heure, tes paroles me rendaient furieux. Cependant, j’ai eu l’impression d’entendre le nom ‘Luo Feng’. Et je me suis souvenu après être monté dans la voiture. »

Xu Gang rit en le regardant : « Tu veux toujours te battre pour ma sœur ? »

« Se battre pour quoi ? »

Sun Chao lança un regard noir à Xu Gang : « Ta sœur m’ignore toujours et ne m’accorde jamais le moindre respect. Cependant, je m’en fichais à l’époque… Je pensais juste que je n’avais pas encore passé assez de temps avec elle. C’est pourquoi je suis venu avec toi cette fois. Cependant, qui aurait su que le petit ami de Xu Xin était ce Luo Feng. Je ne peux pas me battre pour ça. Si j’essaye vraiment, mon père me cassera probablement les jambes ! »

Le père de Sun Chao était un Fighter de niveau wargod ! L’un des wargods invités de la famille Xu.

En raison de la position de son père, Sun Chao avait le droit de gérer une entreprise sous la famille Xu en Amérique. Sun Chao était assez au clair… que même son père ne pouvait pas rattraper ce Luo Feng, alors oserait-il jouer avec lui ? Se battre pour la petite amie de quelqu’un, et que ce quelqu’un soit Luo Feng. Cherchait-il la mort ?

« Et toi. Xu Xin a un petit ami comme ça et tu ne me préviens même pas à l’avance. » Déclara Sun Chao avec mécontentement.

« Tu me blâmes ? Mon emploi du temps était chargé et j’ai dû aider à surveiller les affaires de notre famille en Amérique. Du début à la fin, je ne t’ai rencontré que trois fois en Amérique. Comment pourrais-je savoir que tu es seulement revenu au pays pour courir après ma sœur. N’as-tu pas dit… que tu avais le mal du pays et que tu voulais rendre visite à tes parents ? » Xu Gang lui lança un regard noir.

Sun Chao était sans voix.

C’était juste une excuse… « Je suppose que je suis revenu pour rien. Quoi qu’il en soit, je présume que je peux aller rendre visite à mes parents. Quant à Xu Xin, premièrement, elle n’est pas intéressée, et deuxièmement, mon cœur devient froid chaque fois que je pense aux légendes de Luo Feng. Putain… ce type est un ‘wargod invincible’ qui peut facilement me tuer avec la quantité d’effort qu’il faut pour manger de la nourriture ou boire de l’eau. »

…………

Vers 20 h, la nuit était tombée. La faible lumière des lampadaires se répandit sur le trottoir en béton.

Luo Feng et Xu Xin marchaient côte à côte. Ils avaient dîné ensemble et maintenant, Luo Feng la raccompagnait chez elle !

« Les riches sont bien sûr différents. Le terrain dans une ville quartier général est inestimable, et pourtant l’endroit où vivent les riches est si calme. Presque personne n’est ici. » Dit Luo Feng en souriant. « Si c’était dans le secteur d’un autre quartier, alors les rues seraient remplies de voitures et de gens. Le secteur des riches n’a quasiment personne. »

Xu Xin jeta un regard sans voix à Luo Feng puis dit : « Tu parles de gens riches ? Tu n’as pas d’argent ? Même si tu retires tout l’argent utilisable de ma famille, ce ne serait toujours pas suffisant pour acheter ton auto jet ! »

Même si la famille Xu était l’une des douze familles du pays et extrêmement riche, la majeure partie de son argent était investie dans des immobilisations. L’argent qu’ils pouvaient réellement utiliser n’était en effet pas suffisant pour acheter l’auto jet de Luo Feng.

« Comment tu as su à propos de l’auto jet ? » Luo Feng était sous le choc.

Quand ils mangeaient, Luo Feng savait que Xu Gang et les autres avaient délibérément caché ses informations lorsqu’ils étaient à l’étranger. Cependant… c’était un secret de Polichinelle. Après l’incident de l’hôtel des ventes aux enchères du palais des Wargods, Luo Feng était devenu encore plus célèbre. Xu Xin avait appris cela à travers les forums de discussion internes de l’Alliance HR.

« Luo Feng le grand Examinateur, votre jet est stationné dans le secteur Ming-Yue, mais aucun pilote n’y entre ou n’en sort. Serait-ce possible que vous soyez pilote ? » Xu Xin se mit à rire.

Luo Feng était sans voix.

Un pilote ? Chaque pilote de chaque avion de combat avait besoin d’une formation approfondie. Peu importait leur génie, ils ne pouvaient pas devenir pilotes d’avions de combat sans une énorme formation.

Luo Feng n’était pas un pilote, les gens de l’Alliance HR avaient facilement pu le déterminer. Donc, Luo Feng devait se déplacer dans un ‘auto jet’ ! La plupart des Fighters réguliers ne le savaient pas, mais les hauts responsables de l’Alliance HR étaient clairs à ce sujet. Même les hauts responsables du Dojo des Limites, comme les Examinateurs et les Enquêteurs, devaient payer, après rabais, 180 milliards de dollars chinois pour un ‘auto jet de niveau empereur’.

D’autres pays et l’Alliance HR voulaient l’acheter ?

Bien sûr !

Tant que vous pouviez en payer le prix. L’acheter pour 200 milliards ? Dans tes rêves !

« Qu’en dis-tu, allons faire un tour en auto jet ? » Suggéra Luo Feng.

Xu Xin le voulait, mais elle regarda sa montre. « Il est tard maintenant, donc si nous nous précipitons là-bas pour monter dedans, il sera probablement 23 heures ou minuit avant notre retour. »

« Ça ne sera pas long. » Sourit Luo Feng en ordonnant : « N° 1, viens ici. »

« Que fais-tu ? » Demanda Xu Xin d’un ton confus.

Luo Feng sourit mystérieusement en levant la tête vers le ciel.

Xu Xin, toujours confuse, leva également la tête vers le ciel.

Une lumière flottante s’arrêta dans au-dessus d’eux, qui était en effet le jet triangulaire bleu foncé. Il descendit lentement. Xu Xin vit le jet de combat triangulaire dans les airs, bouche bée : « Si rapide… »

« La vitesse maximale de l’auto jet dépasse Mach 10. Tant que je serai sur terre, je pourrai lui envoyer un ordre. » Luo Feng sourit en tirant la main de Xu Xin. « Allez, allons-y ! » Immédiatement, morceau de lame après morceau de lame apparut du cou de Luo Feng. Les 365 morceaux de lame se transformèrent rapidement en l’Envol de la Navette. Luo Feng monta sur l’Envol de la Navette avec une main tenant la main de Xu Xin et l’autre main tenant sa taille.

Whoosh !

L’Envol de la Navette vola vers le haut et la trappe de l’auto jet en vol stationnaire s’ouvrit automatiquement.

« Ça, ça… » Xu Xin regarda vers le bas avec choc.

Elle était en train de voler ?

Après cela, Xu Xin réagit : Luo Feng la tenait dans ses bras !

« Xu Xin. » Luo Feng tenait la taille de Xu Xin alors que son corps poussait contre le sien. Il sentit la température venir du corps souple de Xu Xin et ne put s’empêcher de baisser la tête et de la regarder. Son cœur battit plus fort et il baissa la tête… et l’embrassa.

Alors que le vent soufflait en plein air, Xu Xin était distraite : son premier baiser a été volé juste comme ça.

Après leur baiser.

Luo Feng baissa la tête et regarda Xu Xin, qui était rouge vif, alors qu’il disait doucement : « A partir de maintenant, toi, Xu Xin, seras la petite amie de Luo Feng. »

« Tu es si déterminé. » Xu Xin ne put s’empêcher de lui lancer un regard noir. « Et si je ne suis pas d’accord ? »

« Alors, je vais te lâcher et te laisser tomber. » Luo Feng eut un sourire espiègle alors qu’il desserrait délibérément sa main.

Le corps de Xu Xin trembla un peu et elle fut choquée en voyant les arbres et les rues en dessous. Elle ne put s’empêcher de dire : « Attention, le sol est à 70 à 80 mètres en-dessous. »

« Tu oses toujours être en désaccord ? » Dit en riant Luo Feng.

« Pffff. » Xu Xin gloussa. « Il t’a fallu si longtemps pour te déclarer que je pensais que tu avais trop peur. » En effet… Luo Feng et Xu Xin avaient fréquemment bavardé par vidéo et leurs conversations duraient une à deux heures. Même si aucun d’entre eux ne l’avait dit clairement, la façon dont ils agissaient était exactement la manière dont les gens en couple agissaient.

Il manquait juste la déclaration.

« Parce que, dans le passé, je n’avais pas assez de puissance. Je ne voulais pas te déranger. » Dit doucement Luo Feng.

Les yeux de Xu Xin rougirent et elle ne put s’empêcher d’enfouir sa tête dans la poitrine de Luo Feng.

Exactement comme ça…

L’auto jet planait dans les airs. À côté du jet, Luo Feng étreignait Xu Xin alors qu’il se tenait sur l’Envol de la Navette. Pendant longtemps…

Cette nuit était destinée à être spéciale.

…………

Dans l’espace.

Les étoiles étaient nombreuses. Cet univers infini était assez mystérieux. Personne ne savait quelles merveilles l’univers détenait.

Whoosh !

Un flux doré de lumière s’approcha rapidement de la Terre depuis l’espace à une vitesse proche de la vitesse de la lumière ! Ce flux doré de lumière transperça rapidement l’atmosphère et tomba vers la Terre.

Terre, océan Pacifique. À quelques centaines de kilomètres des îles appelées ‘îles hawaïennes’ avant la période du Grand Nirvana.

Whoosh !

Le flux doré de lumière vola directement dans la mer. Ce qui était étrange, c’était que même s’il était descendu à une vitesse proche de la vitesse de la lumière, cela n’avait pas du tout fait changer la surface de l’océan. Les vagues étaient les mêmes que toujours. Non seulement l’océan n’avait pas changé du tout, mais aucun satellite ou appareil n’avait pu détecter ce flux de lumière doré !

Au fond de la mer…

À environ 3000 mètres de profondeur, la lumière dorée s’était déjà dissipée, laissant derrière elle un œuf noir de forme ovale d’environ 12 mètres de diamètre. Il y avait des marques dorées particulières à la surface de l’œuf noir. Gardez à l’esprit que les ‘œufs de dragon’ de la Terre n’avaient qu’un diamètre d’environ un mètre.

À ce moment-là… il y avait un silence total !

Chaque satellite de chaque pays, et même les appareils spéciaux des ruines archéologiques, fonctionnaient comme d’habitude. Aucun d’eux n’avait pu détecter son arrivée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top