skip to Main Content
Menu

SwS – Volume 6 – Chapitre 8 – Événement imprévu

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Noxvae

SwS - Volume 6 - Chapitre 8 - Événement imprévu

« Pourquoi veux-tu son numéro de téléphone ? » La voix de Venina émanait de la montre de communication tactique.

« Dépêche-toi, ne perds pas de temps. » Exhorta Li Yao.

La voix de Venina contenait un peu de colère : « Yao, tu ferais mieux de ne pas déconner. Si tu veux confirmer la position de Luo Feng, tu devrais le faire en passant par moi. Même si tu peux confirmer sa position en composant son numéro, il pourra également découvrir ta position ! »

« Et si tu l’appelles, ça va éveiller ses soupçons. » Venina n’était pas amusée. « Je trouverai un moyen de te localiser son emplacement. »

Li Yao fronça les sourcils, il savait que sa femme avait raison.

« Très bien, dépêche-toi. » La pressa Li Yao.

……

Dans la ville quartier général de Paris, dans une grande salle.

Trois ordinateurs portables avaient été ouverts en même temps, et deux hommes et une femme étaient assis chacun devant eux. Venina se tenait sur le côté alors qu’elle ordonnait : « Utilisez le numéro du domicile de Luo Feng pour l’appeler. »

« Oui. »

Grâce à leur logiciel, il leur était facile de faire afficher par la montre de communication tactique de Luo Feng le numéro qu’ils souhaitaient.

« Madame, coordonnées confirmées. » Dit la femme noire.

« Envoie-le à Monsieur. » Commanda Venina.

……

Li Yao, qui se tenait sur la rive du fleuve, ne put s’empêcher de ricaner en regardant les coordonnées qu’il venait de recevoir : « Il n’était donc qu’à quelques dizaines de kilomètres de moi. »

Pour les wargods, quelques dizaines de km n’étaient rien.

Les Fighters comme les wargods, en particulier les puissants dont le corps était qui sait combien de fois plus dur que le diamant, avaient une force de poing de plusieurs centaines de milliers de kg. Même les balles tirées par un fusil de sniper ne pouvaient pas percer leur peau. Les organismes avancés comme eux… étaient des armes humaines qui représentaient une menace plus grande qu’une armée entière.

Whoosh !

Comme un éclair, il se mit en chasse vers la position de Luo Feng.

Pendant qu’il courait, Luo Feng avançait également sous l’eau.

Avec le niveau de condition physique de wargod débutant de Luo Feng, il pouvait retenir son souffle sous l’eau pendant près d’une demi-heure. Même les personnes normales pouvaient retenir leur souffle sous l’eau pendant quelques minutes, il était donc normal que Luo Feng soit capable de gérer une demi-heure.

« Hum ? »

« Ma montre de communication tactique a vibré ? » Luo Feng jeta un coup d’œil sur sa montre de communication tactique avec confusion. Il s’agissait d’une montre de communication tactique livrée avec son uniforme de combat de la 9e série. L’étanchéité n’était qu’une partie infime de ses fonctions. « L’affichage indique que cet appel provient de chez moi ? »

« Ce n’est pas vrai, je n’ai même pas donné mon nouveau numéro de téléphone à ma famille ! »

Luo Feng était confus.

Luo Feng utilisait ce nouveau numéro de téléphone comme appât pour attraper le couple Vautour et Scorpion, il n’avait donc rien dit aux membres de sa famille. Il communiquait avec sa famille via le téléphone portable qu’il avait acheté !

« Mes parents sont des gens normaux. S’ils voulaient me contacter, ils pourraient simplement appeler mon téléphone portable. Comment ont-ils pu franchir autant d’étapes pour obtenir mon numéro du camp d’entraînement d’élite, puis m’appeler ? » Luo Feng était clair sur le fait qu’il n’était pas difficile pour quelqu’un d’autre d’obtenir un certain numéro de téléphone à afficher sur l’écran de la montre de communication tactique.

« Vous essayez à nouveau de me trouver par mon numéro de téléphone ? »

« Désolé. »

Luo Feng sourit et appuya sur le bouton d’arrêt. Il maintint la pression-

Bip !

La montre de communication tactique s’éteignit directement.

Pour empêcher d’autres personnes d’appeler son numéro pour connaître son emplacement, il existait deux méthodes : 1. Jeter la montre de communication tactique et la séparer de son utilisateur. Ils pouvaient trouver la position de la montre de communication tactique, mais pas celle du propriétaire. 2 Retirer la batterie ou l’éteindre.

L’éteindre ! Une fois éteinte, la montre de communication tactique n’était plus qu’un morceau de métal.

……

Au bord de la rivière.

« Coordonnées ? »

« Je te demande, où sont les coordonnées ? » Li Yao ne pouvait s’empêcher de rugir, son visage était féroce.

L’écran de la montre de communication tactique montrait Venina qui secouait la tête. « Yao, Luo Feng a déjà désactivé sa montre de communication tactique. »

« Que tu veux dire par là ? » Les yeux de Li Yao semblaient sur le point de tirer des flammes.

« Je ne peux plus localiser Luo Feng. » Venina secoua la tête.

Li Yao serra les poings de colère. On ne peut pas le localiser ?  Il avait parcouru à la hâte des dizaines de milliers de kilomètres depuis l’Europe avec un groupe de personnes et, juste à son arrivée, ses hommes avaient été tués par Luo Feng. Et maintenant, Luo Feng avait désactivé sa montre de communication tactique. Maintenant qu’il ne pouvait pas localiser Luo Feng, il ne pouvait même pas songer à le tuer !

Tout cela pour rien !

TOUT CELA POUR RIEN !

« SALOPARD ! SALOPARD ! » Li Yao était tellement en colère que les veines sur son front gonflaient.

Quand Li Yao avait perdu la trace de Luo Feng, il faisait déjà nuit. Le ciel était sombre et un avion de combat triangulaire volait dans le ciel australien à une vitesse alarmante.

Dans l’avion de chasse se trouvait un pilote et deux passagers.

« Ce Li Yao est vraiment cruel. Il a sorti un canon laser juste pour s’occuper de Luo Feng. » Parmi les deux passagers, une grande et corpulente brute éclata de rire. À côté de lui se trouvait un indien maigre, aux cheveux légèrement bouclés, qui dit dans son chinois accentué : « Il est complètement fou, alors il se fiche de la méthode. »

« Hehe, Puka, tu peux parler chinois ? » Le complimenta la grande brute.

L’Indien sourit légèrement et ne dit rien.

« Héhé, un canon laser. Honnêtement, bien que j’aie déjà atteint ce niveau, je n’ai pas vu de canon laser après toutes ces années. » La brute ne put s’empêcher de soupirer. Je suppose que la famille Paulinus n’est pas un marchand d’armes pour l’esbroufe. Grâce à leur contrôle des armes, ils ont même obtenu un canon laser. »

« Hmph. »

L’Indien dit en reniflant : « Ils vendent en privé plusieurs bombes nucléaires et canons laser. »

Soudainement, la vitesse de l’avion de combat ralentit rapidement.

« Nous sommes arrivés. » La grande brute se leva. « Puka, prépare-toi à descendre. »

« Ok.» L’Indien acquiesça légèrement.

……

Sur une montagne de la Chaîne de Montagnes du Singe, James et les élites de la famille Paulinus étaient en train de se reposer. À ce moment-là, un avion de combat triangulaire noir apparut dans le ciel.

Quand il vit cet avion de chasse, l’expression de James changea.

« C’est l’avion de chasse du Dojo des Limites ! » S’exclama James.

« Le Dojo des Limites !» De nombreux autres Fighters d’élite l’avaient reconnu.

De nos jours, les avions de combat étaient généralement en forme de disque. Les avions de combat de forme triangulaire étaient généralement moins efficaces que ceux en forme de disque. Cependant… seuls les avions de combat triangulaires fabriqués par le Dojo des Limites possédaient un pouvoir d’attaque extrêmement élevé. Ils étaient les meilleurs avions de combat sur la terre.

Les gouvernements américain, européen, etc., souhaitaient tous que le Dojo des Limites rende publiques ses techniques de fabrication d’avions de combat.

Malheureusement, Hong les avait ignorés.

Ainsi, ces types d’avions de combat étaient devenus fondamentalement un symbole du Dojo des Limites.

« N’est-ce pas James ? »

La trappe s’ouvrit et deux silhouettes sautèrent du haut des airs pour atterrir sur la montagne.

« Puka ? Tie Zong ? » James était stupéfait. Les wargods rejoignaient tous le palais des Wargods, alors James, un wargod, reconnaissait ces deux personnages célèbres.

« James, qui sont-ils ? » Les autres Fighters d’élite étaient paniqués.

Il semblait que ces deux personnes ne soient pas des gens ordinaires.

« L’Alliance Mondiale interdit aux gens d’utiliser les canons laser contre d’autres personnes.» La grande brute balaya la foule du regard. La foule des Fighters d’élite se sentit comme si un laser leur frappait les yeux et souffraient énormément. « Sur ordre du Chef, nous allons saisir ce canon laser ! »

« Quoi ?! » Klein écarquilla les yeux en criant : « C’est notre famille Paulinus… »

« Foutaises ! »

Les yeux de la grande brute étaient comme des éclairs tandis qu’il rugissait, « Demandez à James. »

Klein se tourna vers le seul wargod de leur côté, James. James gronda également : « Dépêche-toi et obéis à leur ordre. Sais-tu qui sont ces deux personnes ? Ce sont des wargods du Dojo des Limites. Dites directement à Li Yao les noms ‘Puka’ et ‘Tie Zong’ et Li Yao va certainement rester silencieux. »

Klein se figea.

« Dépêche-toi, démonte le canon laser et mets-le dans les caisses. » Ordonna la grande brute.

« Nous ? » Klein se figea.

Non seulement ils étaient venus chercher leur canon laser, mais ils voulaient aussi qu’ils le démontent.

« Qui d’autre sinon vous ? » Gronda la grande brute avec mécontentement.

Même James aidait les adversaires, donc Klein et son groupe n’avaient d’autre choix que de se plier à leurs exigences… en même temps, ils contactèrent rapidement Li Yao à ce sujet.

……

Li Yao, dont l’estomac était rempli de colère parce qu’il ne pouvait pas trouver Luo Feng, reçut l’appel de Klein.

« Monsieur, le canon laser a été enlevé !!! »

« Par deux personnes nommées Puka et Tie Zong ! »

Après avoir entendu la première phrase, Li Yao était sur le point de commencer à jurer, mais après avoir entendu la deuxième phrase, il ravala de force les malédictions qui étaient à mi-chemin de sa gorge. Cependant, son visage était pourpre de colère : « Puka et Tie Zong ? Les forces spéciales du Dojo des Limites ? Et dirigés par le Capitaine d’Escadron Puka ? »

En tant que vétéran wargod de niveau avancé, Li Yao se fichait totalement de la force de Tie Zong.

Cependant, Puka…

Le Fighter de génie de l’Inde qui avait obtenu son diplôme en étant dans le top trois du camp d’entraînement d’élite.

En tant que génie possédant également l’ensemble Dieu Noir, il avait une habileté et un pouvoir extraordinaires et était même l’un des étudiants de Hong. Li Yao s’était même battu deux fois contre Puka dans l’espace virtuel et il avait perdu les deux fois !

Comme prévu, Luo Feng, âgé de 19 ans et qui peut déjà se comparer à un wargod de niveau avancé avec sa force spirituelle, est très apprécié du Dojo des Limites… Bien sûr, le Dojo des Limites a probablement gardé la trace de tout ce que Luo Feng a fait via satellite. Li Yao plissa les yeux.

Il a découvert que j’avais apporté un canon laser et que je me préparais à tuer Luo Feng avec, ce qui n’aiderait pas du tout Luo Feng à s’entraîner. En réponse, ils ont directement envoyé leurs forces spéciales pour le saisir !

« Bon sang. »

« M’utiliser comme outil pour affûter Luo Feng ? »

Li Yao était immobile, mais ses yeux étaient horribles. Comme un vautour qui mourait de faim depuis 10 jours déjà, il était poussé à la limite de la folie !

« Mon fils est mort ! Mon fils unique est mort ! Et ils veulent m’utiliser comme un outil ? Haha… Hong, Hong, regarde, je vais te faire regretter cette décision ! » Dit le vautour Li Yao à voix basse. Après cela, il se dirigea vers la rivière…

Lui, Li Yao !

Il n’abandonnera pas sa mission de tuer Luo Feng !

……

Après avoir éteint sa montre de communication tactique, Luo Feng avait avancé avec désinvolture dans la rivière. De temps en temps, il sortait la tête hors de l’eau pour respirer un peu, puis continuait d’avancer sous la surface.

Il n’était pas pressé.

Luo Feng arriva à destination à la nuit tombée, un lac d’une superficie d’environ 100 km carrés.

Le lac était grand et un son étrange émanait parfois de l’eau. À ce moment-là, Luo Feng avait les pieds sur son bouclier tandis qu’il planait au-dessus de la surface du lac. Il observa le centre du lac avec un visage surpris : « Comment cela se peut-il ? Ce lac… » Le lac devant lui était complètement recouvert d’une brume sans fin.

Plus on se rapprochait du centre, plus la brume était épaisse !

Même avec la vision d’un wargod, on pouvait à peine voir à plus de 100 mètres. La chose étrange était que… la brume au bord du lac était mince et il n’y avait aucune brume sur les terres environnantes.

« Qu’est-ce que c’est que cet endroit ? » Luo Feng ressentit une pression invisible.

Cet article comporte 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top