skip to Main Content
Menu

SwS – Volume 5 – Chapitre 27 – Convocation

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Noxvae

SwS - Volume 5 - Chapitre 27 - Convocation

Le dernier jour d’avril, au matin. Il y avait de la bruine dehors et il faisait un peu frais.

Dans la ville quartier général de Hong-Nin, dans une pagode calme de style ancien faisant partie du camp d’entraînement d’élite.

Jiang Fang, qui portait des vêtements blancs, était assise en tailleur dans la salle d’entraînement. Elle inspira et expira profondément et lentement. Au cours du processus, Jiang Fang commença à transpirer de toutes les parties de son corps et sa peau était légèrement rouge. Soudain, un long son de flûte résonna, obligeant Jiang Fang à ouvrir les yeux.

« Qui peut bien appeler à cette heure ? » Jiang Fang se leva avec confusion et marcha pieds nus dans la salle d’entraînement, en direction de son téléphone portable dans le coin.

Elle regarda le nom affiché sur le téléphone portable.

Le visage de Jiang Fang changea et elle modifia immédiatement son attitude : « Enquêteur Wang ! »

« Jiang Fang, allez contacter votre élève Luo Feng et amenez-le-moi. » Un son légèrement enroué se fit entendre du téléphone portable.

« Oui. » Répondit Jiang Fang.

Après avoir raccroché, Jiang Fang laissa échapper un sourire. Comme je le pensais, les plus haut placés vont venir chercher Luo Feng. Eh bien oui, nous n’avons pas vu un étudiant qui figure déjà dans le top 100 lors de son premier mois au camp depuis huit ans déjà, et Luo Feng est N° 68.  La convocation des plus hauts gradés était entièrement dans ses prédictions. Après cela, Jiang Fang composa le numéro de téléphone de Luo Feng.

BIP, BIP, BIP…

Cette personne était actuellement occupée.

« Hum ? »

« Comment se fait-il qu’il ne décroche pas. » Jiang Fang fronça les sourcils et rangea son téléphone portable. Elle changea de vêtements et commença à marcher vers la maison de Luo Feng.

******

À la pagode Jiang-Nan, dans la salle d’entraînement souterraine de Luo Feng.

Luo Feng était torse nu et pieds nus ; il ne portait que des pantalons longs. À ce moment-là, il était complètement trempé de sueur et ses cheveux étaient complètement mouillés.

« TRANCHE ! »

Dans cette salle d’entraînement souterraine large et longue de cinq mètres, les pieds de Luo Feng se déplaçaient et avançaient comme un éclair. Dans le même temps, il donnait des coups tranchants avec sa main droite nue.

« CHI »

L’air émit un son de papier que l’on déchirait qui fut suivi d’un bang sonique. Et après avoir tranché de la main droite, Luo Feng profita de l’élan pour faire un pas en arrière.

La force spirituelle de Luo Feng avait clairement senti son coup de poing diviser l’air comme de l’eau, ce qui avait provoqué un puissant bang sonique.

Sa main ressemblait à une vraie lame et chaque coup dépassait la vitesse du son.

Dans cette salle d’entraînement en alliage, la silhouette de Luo Feng était parfois floue et parfois claire. Chacun de ses pas était incroyablement rapide et sa main attaquait l’air comme une vraie lame. Chacune de ses attaques explosait avec 2,8 fois sa force initiale.

Après avoir frappé mille fois, la technique devenait naturelle.

C’était l’une des phrases que Jiang Fang avait mentionnée. Jiang Fang avait déclaré que, que ce soit la technique de la lame, la technique, etc., le seul moyen de s’améliorer était de pratiquer encore et encore. Si vous restiez assis et pensiez, vous ne vous amélioreriez pas, peu importe combien de temps vous réfléchissiez.

Voulez-vous améliorer votre technique ?

Entraînez-vous !

Voulez-vous améliorer votre technique de lame ?

Entraînez-vous !

Voulez-vous améliorer votre force du poing ?

Entraînez-vous !

Utilisez votre cerveau en pratiquant encore et encore sur une longue période. Ce n’était qu’en faisant cela que vous améliorerez !

……

Jiang Fang, qui portait un uniforme d’entraînement noir et ample en soie, tenait un parapluie à son arrivée à la pagode Jiang-Nan.

« Luo Feng ! » Cria Jiang Fang juste quand elle arriva dans la cour de la pagode Jiang-Nan.

Une jeune fille avec un parapluie à la main sauta du deuxième étage de la pagode voisine ; c’était précisément Zhao Ruo. Zhao Ruo rigola : « Professeur Jiang Fang, si vous voulez trouver Luo Feng, vous auriez pu appeler. Pas besoin de venir personnellement. »

Whoosh !

Dans la pagode de Luo Feng, une ombre apparut au premier étage et vola dans les escaliers. « Professeur, je vais descendre dans un instant. »

Zhao Ruo et Jiang Fang se figèrent.

Toutes les deux étaient des expertes avec une vision incroyable. Bien sûr, elles avaient vu que Luo Feng était pieds nus et ne portait qu’un pantalon long.

« Il travaille vraiment dur. Son corps est trempé de sueur. » Le félicita Zhao Ruo. « Son corps est très joli aussi, n’est-ce pas professeur ? »

« Espèce de vilaine petite fille. » Dit Jiang Fang en riant.

En fait, elle s’était fait taquiner par cette Zhao Ruo.

Zhao Ruo fit une drôle de tête et rigola.

« Où est Shi Jiang, il n’est pas là ? » Demanda Jiang Fang.

« Senior Shi Jiang s’est rendu aux Neuf Grands Étages ce matin. Contrairement à nous, il passe beaucoup de temps dans la salle d’entraînement et dans la salle de gravité archéologique. » Zhao Ruo secoua la tête et soupira délibérément. « Comme c’est triste. Dans un ou deux ans, Luo Feng figurera probablement dans le top 10. Par rapport à eux, je suis tellement pitoyable ! »

Jiang Fang se mit à rire. « Si tu veux t’améliorer, alors tu devrais commencer à réfléchir. »

À ce moment-là, Luo Feng, vêtu d’une tenue décontractée, foncait en bas un parapluie à la main. « Professeur. »

« Viens avec moi. » Dit Jiang Fang.

Luo Feng tint son parapluie avec obéissance et quitta la pagode Jiang-Nan avec Jiang Fang.

Marcher dans un camp d’entraînement submergé de brouillard avait un goût différent.

Jiang Fang jeta un coup d’œil sur Luo Feng et sourit. « Luo Feng, l’Enquêteur Wang veut te voir. »

« L’Enquêteur ? » Luo Feng en fut choqué.

Enquêteur : c’était le titre du sommet absolu du Dojo des Limites. Les rumeurs disaient que le chef et les cinq grands enquêteurs prenaient toutes les décisions dans le Dojo des Limites ! En tant que combattant le plus puissant au monde, le chef ne pouvait pas s’impliquer dans beaucoup de choses, c’est là que les cinq grands enquêteurs entraient en jeu.

« Je t’ai dit la dernière fois que les plus hauts responsables voudraient te rencontrer, n’est-ce pas ? » Dit Jiang Fang en riant.

« Professeur, à quoi devrais-je faire attention lorsque je rencontrerai cet Enquêteur ? » Luo Feng était un peu nerveux.

C’était un Enquêteur après tout !

Une existence au sommet de l’humanité avec une force extraordinaire. Luo Feng avait seulement jeté un coup d’œil sur ‘Zhu Xi’ de loin aux funérailles du wargod Xu Gang. A cette époque, toutes les grandes personnalités du gouvernement et des wargods étaient extrêmement polies avec lui.

« Ne t’inquiète pas, tu ne vas pas le supplier. Et le Dojo est celui qui veut te recruter. » Expliqua Jiang Fang d’un ton léger. « Alors, ne sois pas trop nerveux. Je crois que lorsque l’enquêteur Wang te verra, même s’il ne sourit pas, ne se comportera pas comme les Enquêteurs le font habituellement »

« Tu dois juste surveiller ton attitude un peu et ne pas devenir arrogant. Traite-le simplement comme tu traiterais un aîné ou un enseignant. » Déclara Jiang Fang.

« Oh. » Acquiesça Luo Feng.

En suivant Jiang Fang, il arriva rapidement dans la zone résidentielle des professeurs wargods. Là-bas, il découvrit une villa apparemment normale et calme. Cette villa avait le style de la dynastie Tang. La seule chose particulièrement différente de cette villa par rapport aux villas des autres wargods était …… qu’elle occupait un peu plus d’espace.

« Professeur Jiang Fang, Monsieur l’Enquêteur vous attend, vous et l’étudiant Luo Feng. » À la porte de la villa, un vieux majordome sourit en disant cela.

Après être entrés par la porte.

Luo Feng jeta un coup d’œil et vit trois femmes en train de discuter dans le hall de la villa.

« Hé, c’est Jiang. » Une des femmes qui avait une belle peau et qui dégageait une aura aristocratique souriait. « Le vieux Wang attend dans le salon à l’étage. Le vieux Wang vient de dire de laisser ce gamin Luo Feng monter seul. Jiang, viens discuter avec nous. On peut jouer au mah-jong plus tard ? »

« Oui, Jiang, ne t’entraîne pas tout le temps ! » Déclara une autre femme.

Ce genre de femmes était généralement de la famille des professeurs wargods.

« Tu monte le premier. » Dit Jiang Fang.

« D’accord. »

Luo Feng monta les escaliers seul. Quand il arriva au deuxième étage, il sentit une odeur de thé légère mais néanmoins relaxante. En suivant l’odeur, il arriva facilement à la porte du salon.

La porte était entrouverte.

« Entrez. » Résonna une voix enrouée.

Luo Feng entra dans le salon et vit immédiatement la seule autre personne dans la pièce – un homme maigre qui était assis en tailleur. Il avait une moustache et semblait avoir environ 40 ans. D’après son apparence, on pouvait voir qu’il était très beau quand il était jeune. À ce moment, les yeux de cet homme maigre étaient fermés et il tenait un chapelet de prière dans une main.

Une tasse de thé était placée sur la table devant lui.

« Monsieur l’Enquêteur. » Luo Feng s’inclina légèrement.

L’homme maigre entrouvrit les yeux. Alors qu’il se sentait regardé, Luo Feng eut l’impression que son corps avait quitté ce monde. Le salon était juste une pièce simple, et cet homme maigre était comme ‘l’esprit’ de ce salon ; la pression qu’il dégageait était suffisante pour étouffer Luo Feng.

« Assied-toi. » L’homme maigre pointa du doigt la table devant lui.

Il n’y avait pas de chaise dans cette pièce, comment s’asseoir ?

Luo Feng ne pouvait que copier l’Enquêteur Wang et s’asseoir en tailleur sur le sol.

« Regarde attentivement le contrat devant toi. S’il n’y a pas de problème, signe-le. » Dit doucement l’Enquêteur Wang. Après ça, il referma les yeux et frotta les perles de son chapelet de prière.

Sur la table se trouvait un contrat composé de trois feuilles de papier au total.

Luo Feng les prit et les examina soigneusement.

Contrairement aux contrats normaux, il s’agissait d’un contrat de recrutement officiel du Dojo des Limites. Par exemple, lorsqu’un Fighter ordinaire rejoignait le Dojo des Limites, il ne recevait aucun salaire, tout comme Luo Feng par le passé ! Même s’ils n’avaient pas de salaire, le Dojo des Limites ne leur demandait pas beaucoup.

Cependant, ce contrat était différent !

Il y avait de l’autorité et de l’argent ! Mais il y avait aussi la responsabilité !

Cinq milliards de dollars chinois par an ?  Luo Feng fronça légèrement les sourcils. Cette somme n’était pas élevée ; en fait, c’était assez bas.

Un wargod de niveau débutant pourrait gagner autant d’argent en un an.

Et Luo Feng était actuellement mieux traité que les wargods de niveau avancé. Aucune des autres organisations qui l’avaient invité ne proposait un prix inférieur à 10 milliards de dollars chinois.

Hein ?

Selon ce contrat, seul un très petit nombre de personnes dans le Dojo des limites a un salaire ? Dans le contrat, il y avait beaucoup d’informations sur les salaires. Même la position la plus élevée, « l’Enquêteur », ne recevait que 10 milliards par an.

Le Dojo des limites ne payait pas beaucoup.

Cependant, les gens ne rejoignaient généralement pas le Dojo des limites pour de l’argent !

Hein ?

Les yeux de Luo Feng brillèrent lorsqu’il se parcourut la troisième page.

Si votre amplificateur de capacité de combat atteint 12 avant le 1er août 2057, vous pourrez recevoir un ensemble d’uniforme de combat de la série Q, une collection complète d’armes, un manuel d’instructions complet et une portion de sang de dragon d’une valeur de 80 milliards.

Si votre amplificateur de capacité de combat atteint 12 entre le 1er août 2057 et le 1er janvier 2058, vous serez éligible pour recevoir un ensemble d’uniformes de combat de la série Q, une collection complète d’armes et une goutte de chrysoprase d’une valeur de 30 milliards.

Si votre amplificateur de capacité de combat atteint 16 avant le 1er janvier 2060, vous pourrez recevoir un ensemble d’uniformes de combat de rang SS, une collection complète d’armes, trois manuels d’instructions complets, une portion de sang de dragon d’une valeur de 80 milliards et un ensemble ‘Black God’ des ruines archéologiques.

Si votre…

Cet article comporte 8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top