skip to Main Content
Menu

SwS – Volume 4 – Chapitre 40 – La promesse de Luo Feng

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Thomas

SwS - Volume 4 - Chapitre 40 - La promesse de Luo Feng

Après être entré dans le secteur Ming-Yue, Luo Feng ouvrit directement la lettre.

Même si la petite amie de son frère, Zhen Nan, l’avait écrite pour son frère, Luo Feng était inquiet de son contenu… Son frère venait juste d’essayer de se suicider hier et était extrêmement instable émotionnellement. S’il y avait des éléments stimulants dans la lettre, cela pourrait faire perdre le contrôle à son frère. Luo Feng ne voulait pas risquer ça !

Je veux voir ce qui est écrit ici.  Le visage de Luo Feng était rempli de colère mais, alors qu’il lisait la lettre, son expression commença à se détendre.

Soupir  Luo Feng secoua la tête. Au moins mon frère a l’œil pour les gens. Luo Feng réalisa à partir de cette lettre que…

Les parents de Nan avaient parlé avec Luo Hua dans son dos ! Nan ne savait même pas que ses parents savaient qu’elle sortait avec Luo Hua. Elle ne s’en était rendu compte que lorsqu’elle avait appris que Luo Hua avait tenté de se suicider dans l’étang.

Après avoir entendu cela, Nan avait faillit s’évanouir.

Ses parents ne permettaient pas à Nan de rencontrer Luo Hua, peu importe à quel point elle pleurait et se disputait. Après cela, elle avait supplié avec tout ce qu’elle avait et avait convaincu ses parents en leur disant que c’était la dernière fois qu’elle rencontrerait Luo Hua.

Cependant, peu importe le nombre de fois où elle avait appelé Luo Hua à la porte du secteur Ming-Yue, elle n’avait jamais reçu de réponse. Comme elle ne pouvait même pas rencontrer Luo Hua, elle n’avait d’autre choix que d’écrire une lettre et de demander à sa famille de la lui remettre.

Continuer secrètement leur relation ? Le cacher à ses parents ? Se marier après avoir obtenu leur diplôme ?  Luo Feng lut la lettre et soupira. Il semblait que cette fille, Nan était têtue à ce sujet, car elle n’était clairement pas convaincue par ses parents.

Villa n° 199 du secteur Ming-Yue, qui est la maison de Luo Feng. L’atmosphère était clairement assez lourde : le père Luo Hong Guo était assis sur le canapé du salon et il semblait avoir beaucoup vieilli en un peu plus d’une nuit.

« Papa. » Une voix se fit entendre de l’extérieur.

« Feng. » Luo Hong Guo se leva. À ce moment-là, Luo Feng était déjà entré dans la maison et Luo Hong Guo lui dit calmement : « Ta mère est actuellement dans la chambre avec ton frère. L’état émotionnel de ton frère s’est un peu stabilisé, mais peu importe ce que nous lui disons, il ne répond pas du tout. »

« Je comprends. » Luo Feng prit une profonde inspiration et se dirigea vers la chambre de son frère.

Couic ! Après avoir ouvert la porte, la mère, Gong Xin, qui était assise à côté du lit, vit Luo Feng et se leva : « Feng. »

« Maman, tu peux aller dehors et te reposer en premier. » Dit Luo Feng.

Gong Xin Lan jeta un coup d’œil sur son jeune fils, Luo Hua, qui était assis sur son fauteuil roulant sur le balcon sans faire de bruit, puis secoua la tête avant de quitter la pièce.

Cette fois, mon frère est tout à fait… Luo Feng découvrit que le visage de son frère était beaucoup plus pâle qu’auparavant. Il ne faisait aucun bruit tandis qu’il regardait simplement par la fenêtre. Qui sait ce qu’il se passait dans sa tête à ce moment-là.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

« Luo Hua. » Cria Luo Feng.

Le frère Luo Hua était assis sur le fauteuil roulant sans faire le moindre mouvement, comme s’il n’avait pas entendu la voix de son frère.

« Luo Hua, je te promets que tu peux épouser Nan. » Luo Feng poursuivit avec une deuxième phrase.

Le corps de Luo Hua se déplaça légèrement sur le fauteuil roulant et il se tourna finalement vers Luo Feng, se fendit d’un sourire amer, puis secoua la tête en murmurant : « Mon frère, tout ce que tu pourrais dire maintenant ne servirait à rien. Nan et moi n’avons pas d’avenir… Et j’ai complètement laissé tomber. Je n’épouserai jamais une fille de ma vie ! Jamais ! Je n’en suis pas digne. »

« Quel genre de paroles idiotes racontes-tu ? » Luo Feng fronça légèrement les sourcils tandis qu’il le réprimandait.

« Des paroles stupides ? » Luo Hua s’agita immédiatement : « Est-ce que je me trompe ? Un handicapé comme moi aux jambes inutiles peut-il épouser Nan ? Oui, Nan veut bien être ma femme, mais après cela ? À l’avenir, tout le monde va pointer du doigt Nan et dire que son mari est handicapé. Comment la famille et les amis de Nan vont-ils la regarder ? »

« Je suis une personne handicapée ! Rien qu’un handicapé ! »

« Nan et ses parents n’auront plus aucune fierté pour rencontrer leurs parents et amis après son mariage avec moi, et les gens parleront toujours derrière leur dos. Même si je réussis, les gens ne penseront que Nan est avec un handicapé à cause de ce que j’ai et non de qui je suis ! » Luo Hua secoua la tête. « Je ne veux pas qu’une fille aussi bonne que Nan tombe au point où les gens la montreront toujours du doigt et la regarderont de haut. »

« Je ne veux pas la traîner vers le bas ! »

« Je vais gâcher la vie de celle qui m’épousera, donc je ferai aussi bien ne pas épouser qui que ce soit. Il est inutile qu’un handicapé comme moi pense aux petites amies et aux mariage. » Luo Hua laissa échapper un sourire, qui était teinté d’un peu de folie.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

PAN !

Une forte claque atterrit sur le visage de Luo Hua, ce qui le fit presque tomber de son fauteuil roulant. Le sang coulait de la bouche de Luo Hua.

« Frangin. » Luo Hua se figea.

Après toutes ces années.

Jusqu’à présent, Luo Feng ne l’avait jamais frappé.

« LÂCHE !!! » L’expression de Luo Feng était horrible.

« Il y a beaucoup de personnes handicapées qui peuvent bouleverser le monde ! Il y en a même un exactement ici dans notre ville de Jiang-Nan : le wargod ‘Yu Yang’ dont les bras ont été inutiles depuis sa naissance. Mais avec juste ses deux jambes, il a gagné le surnom de ‘Hache Gigantesque’, car ses jambes étaient comparables à des haches gigantesques ! Il y a des tonnes de cas similaires dans le cercle des Fighters, alors ne parlons même pas des gens normaux. » Après que Luo Feng ait dit cela, le visage de son frère changea de nouveau.

Bien sûr, Luo Hua était au courant de ces cas.

Depuis qu’il était petit, il avait lu beaucoup trop de cas comme celui-ci. Il pouvait probablement en recracher plus d’une centaine en une respiration. « Ta petite amie a écrit cette lettre pour toi, jettes-y un œil. » Luo Feng lui remit la lettre.

Luo Hua l’accepta avec suspicion et, en la lisant, l’expression de son visage commença à changer encore.

« Se marier ? »

« Nan est une bonne fille, une très bonne fille et quand je suis avec elle, j’ai l’impression d’être dans un rêve. Cependant, je ne veux pas que les gens la pointent du doigt dans le futur. Je ne veux vraiment, vraiment pas que cela se produise. » Après avoir dit cela, Luo Hua ne pouvait plus retenir ses larmes et elles se mirent à couler sur la lettre. Luo Hua leva la tête et regarda Luo Feng : « Mon frère, aussi longtemps que je pourrai secrètement regarder Nan profiter de sa vie, ça sera suffisant, plus que suffisant. »

« Si tu te soucies vraiment d’elle, alors tu resteras avec elle. » Gronda Luo Feng.

« Mais je viens juste de… » Luo ​​Hua ne pouvait s’empêcher d’atteindre ses jambes, mais l’endroit où ses cuisses devaient être étaient depuis longtemps… « Viens avec moi. » Luo Feng poussa le fauteuil roulant et sortit directement de la pièce.

« Feng. » Le père Luo Hong Guo et la mère Gong Xin Lan, qui étaient à l’extérieur de la maison, étaient sous le choc.

« Je vais parler un peu à Luo Hua. » Avec une légère pression des mains de Luo Feng, le fauteuil roulant de son frère fut aligné horizontalement alors qu’il se dirigeait vers la salle audiovisuelle du deuxième étage.

Dans la salle audiovisuelle.

« Frangin. » Luo Hua regarda Luo Feng.

« Regarde l’écran. » Au même moment, Luo Feng donna son ordre : « Allumez ! » Bip… Bip

Le projecteur fit rapidement jaillir de la lumière sur le mur. Luo Feng s’assit sur le canapé et tapa sur le clavier sans fil. Il entra dans le forum de discussion de la ‘Maison des Limites, forum de discussion des warlords’ et rechercha dans le tableau les trois mots ‘Élixir de Vie’.

Très peu de gens parlaient réellement de l’Élixir de Vie.

Cet objet était tout simplement trop rare, de sorte que la plupart des Fighters de niveau warlord ne pouvaient jamais en trouver. Naturellement, il y avait très peu de nouvelles à ce sujet. Cependant, il y avait encore quelques dizaines de posts qui en parlaient.

Luo Feng ouvrit directement l’un des posts. Bien sûr, Luo Feng avait déjà lu tout cela depuis qu’il avait cherché partout des informations sur l’Élixir de Vie.

« C’est… » Luo Hua se figea.

« Regarde ce post et finis de le lire. » Dit Luo Feng froidement.

Luo Hua tourna la tête et commença à lire le court post qui était décrit comme ‘l’Élixir de Vie’. Même s’il était court, il expliquait toujours les ingrédients les plus importants ainsi que l’effet de l’élixir. Naturellement, il mentionnait également le prix auquel il se vendait il y avait quelque temps. Cet Élixir de Vie était extrêmement rare ; il n’y avait pas d’offre, seulement de la demande. Chaque fois qu’il apparaissait, c’était dans une vente aux enchères.

« L’ingrédient principal est l’essence de l’âme du monstre de niveau Empereur de classe SS, le ‘Dragon de la Terre’, qui surpasse les Chefs de horde. L’élixir pouvait vous faire pousser de nouveaux bras et jambes ? Tant que vous êtes encore en vie, vous pouvez les faire repousser, peu importe dans quel état vous êtes ? »  Luo Hua était complètement abasourdi par ce que cet article décrivait et, en même temps, ses yeux brillaient.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Que ce soit à cause des ingrédients ou de leurs effets.

« Pas d’offre et seulement de la demande ? Le dernier Élixir de Vie s’est vendu pour un prix astronomique de 30 milliards de dollars chinois ? » Luo Hua, qui était extrêmement excité, se sentit comme si un énorme seau d’eau froide lui était versé dessus.

« 30 milliards ? » Luo Hua connaissait les investissements et les actions.

Connaissant bien ce domaine, il comprenait très bien ce qu’était une somme gigantesque de 30 milliards de dollars chinois !

« Tu vois cela ? Tu peux simplement faire repousser tes jambes avec un ‘Élixir de Vie’ ! À ce moment-là, tu pourras te lever et te tenir confiant devant Nan et ses parents ! » Comme Luo Feng disait cela, Luo Hua secoua la tête.

« Frangin, 30 milliards bon sang. »

« Oui, les avoirs des hommes extrêmement riches de Chine avoisinent les 100 milliards. Cependant, ce n’est que le prix de leurs actions. Premièrement, leurs actions sont limitées, de sorte qu’ils n’ont pas le pouvoir de tout vendre. Ensuite, même s’ils le pouvaient, l’énorme quantité briserait le marché, puisque leur valeur avoisine les 100 milliards. Ils auraient de la chance de les vendre pour 40 à 50 milliards. » Luo Hua secoua la tête. « 30 milliards en espèces. Très, très peu de gens dans toute la Chine peuvent sortir cette somme. »

Luo Feng sortit son téléphone portable de sa poche et commença à se connecter à son compte anonyme de la Swiss International Bank.

En l’espace d’un instant, il entra sur le compte.

« Frangin, qu’est-ce que tu fais ? » Luo Hua regarda Luo Feng avec une expression confuse sur le visage.

« Regarde ceci. » Luo Feng lui passa le téléphone.

Luo Hua était plein de confusion ; pourquoi son frère lui passait-il son téléphone à un moment pareil ? Il baissa la tête et regarda l’écran du téléphone, qui indiquait clairement la somme d’argent stockée.

« Un zéro, deux zéros, trois zéros… » Luo Hua regarda fixement le nombre ’28 800 000 000′.

« 28,8 milliards ! »

Luo Hua leva la tête en direction de Luo Feng ; son visage était sous le choc. Son frère était récemment devenu Fighter, alors comment avait-il gagné cette somme gigantesque ! Cette somme d’argent était effrayante. Ce qu’il ignorait, c’est que Luo Feng avait pris tellement de risques qu’il avait presque perdu la vie, et cela aussi avec ses pouvoirs spéciaux de Spirit Reader.

« Luo Hua. » Déclara Luo Feng.

Luo Hua regarda fixement son frère, ne sachant que dire.

« Tout ce que je veux te dire, c’est que ton frère a la capacité d’acheter un ‘Élixir de Vie’. »

Luo Feng regarda son frère avec sérieux : « Et toi, tu te relèvera certainement ! »

Le corps entier de Luo Hua tremblait.

Il n’était pas idiot. Evidemment, son frère avait pris un risque gigantesque pour gagner ces 28,8 milliards, car rien n’est gratuit dans ce monde. Plus le risque était grand, plus la récompense était grande. Et tout cela… c’était pour lui.

« Frangin ! » Luo Hua étreignit Luo Feng dans ses bras et ne put plus retenir ses larmes.

Luo Feng tapota légèrement le dos de son frère.

Un long moment plus tard… « Luo ​​Hua, tu es intelligent, encore plus intelligent que moi. » Déclara sérieusement Luo Feng. « Tu sais probablement qu’une telle somme d’argent aussi gigantesque peut causer beaucoup de problèmes. Donc, tu ne peux certainement pas dire un seul mot à ce sujet à quelqu’un d’autre, y compris maman, papa et ta petite amie. Si jamais tu disais quelque chose… ton frère pourrait perdre la vie ! »

Luo Hua en fut choqué : « Frangin, je ne le dirai pas même si cela signifie la mort, je ne te laisserai pas… »

« Pas de soucis. » Sourit Luo Feng.

Luo Feng n’avait seulement dit cela que pour faire comprendre à son frère l’importance de cette affaire. En fait, même si les deux guerriers ‘Vautour’ et ‘Scorpion’ le découvraient, ils ne pourraient remonter cela à lui. Même si son frère laissait bêtement le chat sortir du sac, combien de personnes le croiraient réellement ?

« Luo Hua, je t’ai dit que tu te tiendrait debout en confiance devant Mademoiselle Nan et ses parents. Et je ne reviens jamais sur ma parole. » Dit doucement Luo Feng.

« D’accord. » Luo Hua acquiesça lourdement.

Il savait qu’il ne pourrait probablement jamais oublier la somme astronomique qui lui avait été montrée sur le téléphone de son frère dans la salle audiovisuelle.

Et il n’oublierait jamais… la promesse que son frère lui avait faite.

Cet article comporte 12 commentaires
  1. Merci pour le chapitre!

    Je suis heureux qu’elle vraiment la personnalité que je pensais. Maintenant son frère va pouvoir rétablir ses émotions 🙂 Car, c’est dur de vivre avec cette voix dans la tête qui te dit que tu pourras jamais avoir de petit-amie ou te marier dans la vie que tu passera ta vie dans la solitude qui te faire des chose horrible..
    Bref, me demande comment va-il récupérer l’argent restant, peut-être son frère avec les jeu de bourse qui va s’améliorer grâce à la motivation pour l’avenir 🙂

  2. Merci pour ce 100eme chapitre hell !!
    Sinon a ton avis, il va donner cette somme astronomique a son frère pour la réinvestir et avoir plus d’argent ? Sinon a quand le chap 5 et encore merci pour le chapitre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top