skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 146 – Le Dresseur apparaît

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 146 - Le Dresseur apparaît

« Arrêtez-les ! »

Kirk savait que leur cible était le manoir. S’ils permettaient à l’ennemi de se rapprocher de celui-ci, alors cela signifierait des problèmes. La situation au manoir était déjà trouble de prime abord, et elle ne pourrait que s’empirer s’il y avait les poissons volants qui se joignaient à la mêlée.

Les bancs de poissons sous la mer ne pouvaient se frayer un chemin sur la berge, donc peu importait à quel point ils essaieraient, ils ne seraient pas une menace sérieuse pour le manoir. C’était pour cela que Kirk était sur le point de faire manœuvrer les équipes de défense dans la mer et de les faire changer de cible. Mais il ne s’était pas imaginé qu’il avait encore sous-estimé la menace posée par ces créatures marine.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

« Patron, les serpents de mer !! »

Kirk était sur le point de donner un ordre aux équipes sous-marine, mais avait dû jeter un œil sur l’écran lorsque le subordonné près de lui avait interrompu ses actions.

Un tas de serpents de mer avaient compté sur leur agilité et leur corps minces pour éviter les tirs et commencèrent à grimper sur la berge. Rien que le motif des serpents de mer était suffisant pour glacer le sang de Kirk. Le venin craché par ces serpents de mer était extrêmement corrosif, et ça avait sans l’ombre d’un doute rendu la bataille défensive encore plus difficile qu’auparavant. Ses subordonnés lui avaient même dit qu’il y avait des serpents de mer plus gros et d’autres créatures marines et terrestres aquatiques sous la mer, donnant l’impression à Kirk qu’il ne pouvait plus respirer. Un combat où les deux mains et les deux pieds étaient liés était simplement vachement étouffant.

Heureusement, il avait de nombreuses années d’expérience pour l’aider à traverser cette crise. Après que Kirk se soit rapidement calmé, il commença à donner des ordres une fois de plus.

Un groupe de personnes recula vers la côte et commença à cibler ces créatures marines qui s’étaient frayé un chemin sur la berge. L’autre groupe de personnes attaquant les poissons devaient protéger Warsaw au centre et ne pouvaient pas bouger…

Pendant que Kirk et Castella étaient durement pressurés par l’ennemi, Cillin tapa la tête du chat gris en disant : « Prête attention à ces poissons volants. J’ai le sentiment que ce dresseur est sur l’une de ces créatures. »

Les personnes à l’extérieur du manoir n’avaient pas eu la plus petite chance de respirer du tout. Si ce n’était grâce à leur génotype de rang supérieur, ils se seraient effondrés depuis longtemps. Pendant ce temps, les personnes à l’intérieur du manoir étaient en alerte maximale. Personne ne s’était attendu à faire face à un combat aussi massif entre le poisson et l’homme. La bonne nouvelle, c’était qu’un poisson était toujours un poisson, et il ne pouvait pas voler aussi haut ou être aussi agile qu’un véritable oiseau. Par conséquent, il était encore relativement facile de les descendre.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Il n’était pas possible que la main d’œuvre de la famille Feniers dans d’autres endroits du Secteur H puisse arriver immédiatement, donc ils faisaient durer la bataille le plus longtemps qu’ils le pouvaient. Une fois que les renforts seraient arrivés, la situation devrait s’améliorer.

Les boucliers autour du manoir furent érigés lorsque les poissons volants étaient apparus. Cependant, cela ne leur prit pas longtemps pour réaliser que quelque chose clochait avec les boucliers. Le personnel de réparation d’urgence découvrit que les endroits en faute étaient jonchés de plusieurs corps de crevettes et de crabes. Il était évident qu’ils étaient morts en touchant les circuits énergétiques.

Donc, c’était là que les produits de la mer qui étaient supposés être servis à table et qui avaient disparu se trouvaient. Leur objectif le plus important n’était pas Tobo, mais les boucliers défensifs.

Tout en observant tout ce qui arrivait à l’intérieur du manoir, Castella pouvait finalement avoir une idée d’à quel point l’influence d’un dresseur était réellement puissante. Avec simplement la force d’une seule personne, elle avait fait en sorte que les créatures marines d’une planète toute entière deviennent dingues… Hmmm ? Une planète toute entière ?

Soudain, Castella se mit à trembler des pieds à la tête.

Ce n’était pas ça !

Il n’était pas possible qu’il n’y ait seulement qu’un seul dresseur !

Cela aurait été bien plus maîtrisé si un seul dresseur pouvait commander tant de bancs de poissons et être à de si nombreux endroits au même moment. Si les anciens dresseurs pouvaient réellement réaliser de tels exploits individuellement, il était impossible qu’ils aient décliné dans le Secteur H.

Castella avait reçu la nouvelle que les zones côtières subissaient l’attaque des bancs de poissons, et que ces bancs contrôlés étaient déployés à presque chaque zone importante de la côte de toute la planète. Ils n’auraient pas échoué à mobiliser la main d’œuvre sinon.

Même si Warsaw avait dit que la famille Wiesen n’avait qu’un seul ancien dresseur, mais si par hasard ils avaient plus d’un ancien dresseur…

Le fait que de si nombreuses zones soient attaquées par des bancs de poissons contrôlés indiquait qu’il y avait plus qu’un seul ancien dresseur dans la situation. Mais pourquoi seulement cet endroit ?

Il était vrai que le petit jeune maître Tobo de la famille Feniers, le PDG du Secteur H de la famille Feniers et les hommes de la famille Binger étaient tous au manoir. Toutefois, ce manoir n’était rien d’autre qu’une zone résidentielle, et les quelques zones d’administration centrales responsables des affaires du Secteur étaient toutes localisées ailleurs. Si ces zones devaient être endommagées, alors leur gestion du Secteur H ferait face à de gros problèmes. Si le but était de frapper les affaires de la famille Feniers dans le Secteur H, alors il y aurait certainement trop à gagner en attaquant ces endroits. Mais pourquoi épargner ces endroits et seulement retarder les renforts s’ils avaient réellement plus d’un seul ancien dresseur ?Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

C’était contradictoire !

Castella savait que ce n’était pas le moment de penser à de telles choses, mais une fois que la réflexion avait commencé, il était difficile de l’arrêter. Castella sentit le sang dans son corps se glacer plus que d’habitude.

Quelle autre famille avait mit son nez où il ne fallait pas ?!

S’il y avait vraiment une quatrième famille impliquée dans ce combat, alors la situation n’était plus aussi optimiste qu’il le pensait auparavant. Cela dit, d’après ce qu’on pouvait en voir, l’attitude de cette quatrième famille était un peu trop ambiguë. Bien qu’ils aient décidé d’aider la famille Wiesen à frapper la famille Feniers, ils s’étaient assurés de ne pas dépasser les limites et de ne pas se tenir complètement du côté de l’adversaire. Cela n’aurait pas du tourner ainsi d’après ce que Castella comprenait de ces familles qui avaient des rancunes contre la famille Feniers.

Le chat gris avait prêté attention aux poissons volant dans l’air dès qu’il avait eu le rappel de Cillin. Lentement, il zooma sur un poisson particulier.

« Cillin, c’est celui-là ! »

Lorsque le chat gris prononça cela, Cillin avait à l’évidence fait la même découverte également. Tout en fixant du regard le poisson volant qui avait fait semblant d’avoir été touché par un tir dans le ciel, il tapota le chat gris et dit : « Allons-y. Allons jeter un œil à ce dresseur légendaire ! »

Cillin et Wheeze sautèrent directement par la fenêtre. L’équipe de surveillance rapporta l’activité de Cillin à Castella, et celui-ci envoya quelques hommes pour les suivre. Il savait qu’avec les capacités du Lieutenant Commandant Cillin, il devait avoir fait une découverte. Cela devait aussi être quelque chose d’important.

Le poisson volant qui prétendait avoir reçu un tir atterrit non loin du jardin du manoir. Son ventre était à l’air, et il apparaissait banal parmi les nombreux autres poissons volants qui avaient été descendus. Toutefois, peu de temps après avoir atterri au sol, il déversa une flaque de quelque chose de gluant de son dos qui touchait le sol. La couleur de la substance gluante était très similaire au dos du poisson volant, et en ajoutant le fait qu’elle était collée au dos du poisson volant précédemment, il n’était pas étonnant que l’anomalie n’ait pas pu être détectée facilement pendant que le poisson volant était dans les airs.

Sous la couverture de nombreux corps de poissons volants, la substance gluante se mit à lentement modifier sa direction en allant vers le manoir.

Cillin n’agit pas immédiatement. Au lieu de cela, il força les gens que Castella avaient envoyés pour le suivre à s’arrêter.

Les hommes qui le filaient n’apparurent pas trop surpris ou embarrassés d’être surpris par Cillin. Toutefois, ce que Cillin leur dit plus tard était définitivement un coup choquant.

Cillin pointa du doigt la direction générale de la chose gluante et dit : « Le dresseur est juste là, mais vous devez d’abord informer Castella qu’il y a de nombreux poissons volants au sol qui sont encore capables de bouger. Dites-lui d’envoyer quelques hommes et de donner le coup de grâce. »

Les poissons volants qui s’étaient effondrés sur le sol étaient grièvement blessés et avaient l’air de saigner de partout. Mais ils étaient encore vivants. Si quelqu’un venait les scanner en utilisant un détecteur de vie, il découvrirait qu’un tiers des poissons volants qui étaient tombés au sol étaient encore en vie. S’ils étaient utilisés à nouveau par le dresseur avant qu’ils ne soit complètement morts, alors le manoir pourrait subir un gros coup. C’était comme un serpent décapité. Même s’il ne restait que la tête, un serpent pouvait toujours attaquer par réflexe.

Naturellement, le groupe d’hommes savaient cela également. Après avoir entendu les explications de Cillin, ils rapportèrent immédiatement la nouvelle à Castella. Après que celui-ci ait entendu cela, il mit immédiatement ses hommes en action.

Ça, c’était les affaires de la famille Feniers. La raison pour laquelle Cillin s’intéressait au dresseur n’était pas seulement à cause de sa capacité mystique à contrôler les créatures marines, mais aussi les poissons volant eux-mêmes.

Cillin n’avait rien lu à propos de ce type de poissons volants pendant qu’il compulsait quelques livres à propos des espèces spéciales de poissons du Secteur H. Cillin suspectait que ces poissons étaient génétiquement modifiés et élevés secrètement soit par le dresseur lui-même, ou par la famille Wiesen.

La flaque de fluide gluant sembla remarquer qu’elle avait été découverte, donc elle se condensa en une forme humaine et révéla sa véritable forme. Il pouvait bouger d’une manière beaucoup plus agile dans sa forme humaine.

Un change-forme ! Le dresseur était en fait un extrêmement rare change-forme !

Cela avait demandé beaucoup à la famille Feniers pour trouver le dresseur, donc naturellement ils avaient dépensé une énorme quantité de main d’œuvre pour s’occuper de lui.

Tandis que les hommes de la famille Feniers se battaient contre le dresseur, Cillin et le chat gris continuaient à collecter des données non loin de là. Cillin réalisa qu’il sentait quelque chose de familier provenant de ce dresseur.

Cet article comporte 4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top