skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 95 – Affrontement

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH -Chapitre 95 - Affrontement

Dans la jungle, Dias ouvrit le conteneur subspatial dans sa main et ravitailla tout le monde en munitions.

Normalement, les conteneurs subspatiaux étaient instables sur des planètes qui étaient sous le rang d’habitabilité. Par conséquent, ce n’était que sur des planètes habitables que les conteneurs subspatiaux était les plus fréquemment vus et utilisés. D’un autre côté, les utilisateurs devraient supporter divers degrés de risques s’ils ouvraient leur conteneurs subspatiaux sur des planètes qui étaient d’ordinaire d’un rang d’habitabilité B ou inférieur. Mais pourtant, Dias prit le risque. S’ils ne se ravitaillaient pas en balles maintenant, il ne dureraient pas longtemps lorsque le combat commencerait. Heureusement, le conteneur subspatial s’était ouvert plutôt doucement, et bien qu’il y eût quelques niveaux d’impact et d’instabilité, au moins ils avaient réussi à prendre l’approvisionnement.

« Lieutenant, ces choses ne viennent pas seulement d’une seule direction ! » avertit Xiao Shang.

Le scanner afficha encore deux autres points. Un second balayage et une analyse paramétrique croisée confirma qu’il s’agissait de ces formes de vies avec une peau cornée dans la zone devant eux.

Les bêtes avaient encerclé Dias et les autres dans une formation en pointe, et ils avaient soit l’intention de les encercler pour les anéantir ou… les forcer à aller dans un certain endroit derrière eux.

« Ils nous forcent à reculer ! » dit Xiao Shang.

C’était vrai. S’ils avaient l’intention de les encercler et de les annihiler, alors pourquoi  les approcheraient-ils seulement en formation en pointe ?

S’ils voulaient les forcer à reculer, alors qu’est-ce qui les attendait à l’arrière ? Ils ne le savaient pas, mais ce serait certainement plus dangereux et plus désavantageux pour eux.

Par conséquent, ils ne pouvaient pas reculer ! Ils étaient déjà en pleine crise maintenant, et s’ils reculaient, alors ils pourraient bien se retrouver aux portes de la mort, ou même les franchir !

Il semblait que ces choses aient une intelligence bien au-dessus de leur imagination. Avec leurs munitions ravitaillées, les balles perforantes devraient être suffisantes pour s’occuper de toutes ces choses en les ciblant fermement. Cependant, ces bestioles bougeaient encore plus vite qu’auparavant comme si elles étaient la Mort en personne qui venait réclamer leurs vies.

Bang !

 

La balle frappa et pénétra la substance dure qui formait la peau de la créature à la peau cornée, entrant dans sa tête.

C’était bien plus facile maintenant qu’ils pouvaient tuer ces créatures en un tir, mais parce qu’il y avait trop d’ennemis, la distance entre les deux côtés se réduisait toujours.

Le groupe avait plutôt confiance dans leurs chances, même il n’étaient que douze à faire face à plus de trois cent de ces bestioles. Tout au moins, la situation n’était pas trop urgente là maintenant.

Mais juste au moment où ils avaient cette pensée, l’alarme résonna encore, et cette fois leur cœur sombra à l’instant où ils virent les choses affichées sur leurs scanners.

Encore un autre groupe de créatures inconnues s’était montré derrière les formes de vies à la peau cornée. Ils étaient d’une rapidité formidable, et ils ne se déplaçaient pas en ligne droite.

Plus inhabituel encore était le fait que ces créatures inconnues avaient maintenu une formation en pointe, alors même qu’ils zigzaguaient pour éviter leurs tirs.

Il fallut peu de temps avant que tout le monde ne vit les créatures courant derrière les créatures à la peau cornée par le biais du système de vision à distance. Ils étaient plus gros que les formes de vie à la peau cornée. Sans tenir compte des épines sur leur dos, les formes de vie à la peau cornée mesuraient environ un mètre de haut, mais ces nouvelles formes de vies avaient au moins deux fois leur taille.

Si l’on pouvait dire que les créatures à la peau cornée étaient partiellement protégées, alors ce nouveau groupe d’ennemis était totalement protégé !

C’était encore un de ces satanés groupes d’ennemis avec une ‘armure’, et le niveau auquel ils étaient blindés les rendaient bien plus difficile à gérer que ces créatures à la peau cornée qui n’étaient blindées qu’autour de la tête et sur une partie de leur torse ! Leur corps étaient complètement couverts d’une substance durcie rouge et noire qui ressemblait à du cristal, et ils avaient l’air un peu d’un léopard vu de l’extérieur.

Cary récupéra un type différent de balles. Ces balles avait l’air similaires aux balles perforantes, mais leur couleur était différente, et il y avait un label spécial imprimé sur chacune de ces balles.

Bang !

La balle toucha l’une des grosse bestioles, pénétrant la substance durcie de sa surface et entrant dans son corps. Ensuite, elle explosa. Du sang gicla de la gueule de la créature, et une grande partie de la substance rouge et noire fut emportée par l’onde de choc interne. Cependant, son corps avait l’air d’aller bien en surface et n’était pas éclaté en mille morceaux. Bien entendu, même s’il avait l’air d’aller bien, ses organes internes étaient complètement détruits, donc après s’être tortillé deux fois, il perdit tout signe d’activité.

Lorsque ses semblables virent ceci, ils accélérèrent encore plus, avec une plus grande légèreté, un éventail de sauts plus large, et une plus grande habileté à la course. Il était très difficile de les verrouiller et de leur tirer dessus. Les deux tirs que Cary effectua plus tard manquèrent leur cible et au lieu de cela frappèrent les troncs des arbres, et les explosions causées n’affecta pas beaucoup ces créatures. Tant que ce n’était pas un coup direct, ils ne subiraient pas beaucoup de dommages même si l’explosion se produisait juste à côté d’eux. La peau durcie sur leur corps était suffisante pour les protéger de ce niveau de déflagration.

Les bêtes à la peau cornée devant coururent encore plus vite puisque les monstres rouges et noirs étaient juste derrière eux.

Les bêtes à la peau cornue étaient la chair à canon pour attirer le feu du groupe et mourir en premier. Les monstres à l’arrière se dénombraient à environ 20, et c’était juste leur nombre apparent. Dias n’était pas sûr s’il n’y en avaient pas d’autres qui ce cachaient au-delà de son rayon de balayage, ou même tapis en attente derrière eux. Jusqu’à maintenant, le seul monstre rouge et noir qui avait été tué était celui de Cary. Il était incroyablement difficile pour eux de se défendre contre les deux types de formes de vies en même temps.

Les deux côtés s’approchèrent de plus en plus.

« Reculez pour le moment ! Ralentissez-les ! Le commandant et les autres vont arriver et nous aider bientôt ! » rugit Dias. Là maintenant, il n’avait pas non plus le moyen de gérer ce genre d’attaque. S’ils ne faisaient pas une retraite stratégique et ne trouvaient pas une couverture convenable pour se défendre, il deviendrait très difficile de tuer les ennemis lorsqu’ils se rapprocheraient. Les monstres à l’arrière pourraient probablement les tuer d’une simple baffe.

Est-ce qu’ils devraient grimper sur un arbre ? Impensable : faire cela ne serait pas différent d’un suicide. Même l’arbre le plus épais ne résisterait pas à ces griffes, sans mentionner qu’à en juger de la manière dont ces créatures se déplaçaient, elle pouvaient également grimper aux arbres. En fait, elle pourraient bien être plus agiles sur les arbres. Pourquoi pas les hoverboards ? Ils les avaient apportés avec eux, très bien, mais ils n’osaient pas les utiliser. Ils ne pouvaient que voler au-dessus de la jungle, et à juger par la puissance de détente de ces créatures, elles pourraient atteindre une certaine hauteur si elles utilisaient les arbres comme tremplin. Qui plus est, de nombreux oiseaux s’étaient rassemblés dans le ciel au-dessus de la jungle avant qu’ils n’aient pu s’en rendre compte. Ils ne pouvaient seulement voir que leurs ombres passer à toute vitesse par les interstices entre les feuilles des arbres, mais dès le moment où ils monteraient, ils se feraient très certainement attaquer de tous côtés. Un humain n’était en aucune façon plus agile que ces gros oiseaux dans le ciel, et aller là-haut ne ferait que les inviter à une mort plus rapide.

Même s’il y avait une situation plus difficile qui les attendait à l’arrière, ils n’avaient pas le choix. À ce moment là, ils ne pouvaient que procéder sans plan et improviser lorsque cela serait nécessaire pendant qu’ils attendaient les renforts de l’arrière.

Boum —

 

Quelqu’un avait utilisé son lance-roquettes. Bien qu’un lance-roquettes soit plus destructeur, et que son pouvoir mortel soit définitivement bien plus grand que les balles, l’effet qu’il eut sur les grosses bestioles n’était pas très encourageant. La raison en était à cause de l’environnement dans lequel ils se trouvaient. C’était la jungle, et il y avait des grands arbres épais partout. De plus, ces grosses bestioles étaient à la fois précises et rapides, donc il était vraiment difficile de les verrouiller. La puissance destructrice de l’obus d’énergie lorsqu’il avait touché un tronc pouvait au mieux endommager une bête à la peau cornée à un certain degré, mais sur ces grosses bestioles, le dommage était principalement superficiel. Au mieux, il avait fait voler un peu de la peau durcie. Cela dit, balayer quelques-unes de ces bêtes à la peau cornée devant avec le lance-roquettes avait ôté pas mal de poids sur les épaules du groupe.

Les trois quarts des bêtes à la peau cornée à l’avant furent éliminés, et il restait encore à s’occuper des monstres à l’arrière. Ils ne pouvaient pas s’occuper d’eux avec seulement douze personnes.

L’une des grosses bestioles qui couraient à l’arrière tomba sur la plante-piège aux fleurs rouges et blanches pendant qu’il esquivait les balles, et il la déchira en deux instantanément avec ses deux griffes. Cela donna au groupe une image encore plus claire de la difficulté de combattre ces créatures en combat rapproché. Même quelqu’un ayant un génotype de rang A n’oserait pas les combattre de front sans une arme, sans mentionner que les créatures avait l’avantage du nombre de leur côté également.

Les deux paires de mains supplémentaires de Ba Dao jouèrent un rôle efficace dans cette bataille. Alors que sa visée ne pouvait pas se comparer à celle des autres, il était quand même d’une aide supplémentaire. Les tirs rapides de Cillin avaient tué presque toutes les bêtes à la peau cornée dans cette zone, et il devrait être dans les compétences de ses camarades de gérer les dernières qui restaient.

Cillin changea de balles et visa son canon directement sur les grosses bestioles derrière les bêtes à la peau cornée. Ces bêtes avaient une conscience incroyablement aiguisée, et ils étaient devenus encore plus vigilants après avoir regardé Cillin tuer l’un des leurs d’un seul tir. Ils étaient très sensibles au verrouillage de cible, et ils esquivaient avant que le tireur ait une chance d’appuyer sur la détente.

Bang !

Un trou s’ouvrit en grand sur la tête d’une des grosses bestioles. Sa peau durcie noire et rouge s’éparpilla partout alors qu’il roulait deux fois sur le sol sous l’effet de l’inertie, et devint complètement immobile. Il n’avait même pas eu la moindre sensation d’être ciblé ; il était juste en train de courir encore et encore et soudain, on lui avait tiré dessus et il avait été tué on ne sait comment.
Bang ! Bang ! Bang !

Ces trois tirs rapides suivirent, et trois créatures rouges et noires supplémentaires s’effondrèrent au sol.

Lors que Cillin en eut tué un total de sept, les bêtes à la peau cornée qui restaient et les grosses bestioles à la peau durcie les atteignirent finalement.

Zzzt —

Des étincelles apparurent lorsque leurs lames de poignet s’allongèrent et tranchèrent contre la peau de la grosse bestiole, montrant exactement à quel point la peau était dure. Même si la lame avait réussi à pénétrer, la blessure était encore trop superficielle. À moins qu’ils ne tranchent encore et encore au même endroit, ils pourraient être déchiquetés sans toutefois infliger de réel dommage à l’ennemi.

Le condensateur à ultrabasse température et les lance-flammes n’étaient pas réellement efficaces non plus. Leur surface défensive était simplement trop bonne. Heureusement, Cillin s’était lui-même occupé de sept de ces bestioles, et en ajoutant celle que Cary avait tuée au début, il ne restait maintenant que quinze de ces bêtes.

Les bêtes à la peau cornée ne s’étaient pas arrêtées pour combattre, et au lieu de cela avaient continué à sprinter au loin, donc le groupe n’avait qu’à affronter ces quinze grosses bestioles.

Bien qu’ils soient revêtus de combinaisons protectrices, le groupe était quand même plutôt rapide à éviter les attaques. Ils esquivaient tout en recherchant des points d’attaque.

Peut-être était-ce à cause du fait que Cillin leur ait infligé les plus gros dommages, mais trois des bêtes avaient choisi de l’attaquer.

En utilisant la force de rebond de sa lame de poignet qui s’abattait contre leur corps, Cillin bondit en l’air et tira une balle directement dans la gueule d’une des grosses bestioles qui chargeait. L’impact de la balle eut pour conséquence que d’innombrables morceaux de sa peau durcie furent soufflés, et du sang rouge foncé et des morceaux d’entrailles jaillirent hors de sa gueule.

Cillin ne s’arrêta pas après ce premier tir. Après avoir évité la bête qui l’attaquait par l’arrière, il marcha sur un tronc d’arbre, tordit son corps et sauta rapidement hors du chemin avant de tirer encore une autre balle sur la bête qui se jetait sur lui par le côté. La chaîne de mouvements était si rapide que même Dias se trouva lui-même bien en peine de se déplacer à un tel degré tout en portant une combinaison de protection. Les pattes de la grosse bestiole étaient en l’air, ce qui fut la raison pour laquelle il ne put pas faire une action d’évitement instantanée pour éviter le tir.

Il retira sa lame de poignet et tira trois petits crochets en même temps, qui s’attachèrent autour des troncs d’arbres environnants. Il tourna autour des troncs d’arbres, se retourna et tira encore une fois, touchant avec perfection la bête qui était sur le point de l’attaquer.

Dias, qui luttait contre une grosse bestiole lui-même, rugit intérieurement : le gamin en a descendu trois à lui tout seul avant même que j’en ai tué une !

Après s’être occupé des trois bêtes, Cillin saisit une ouverture et en tua une autre pour Xiao Shang. L’erreur que la bête avait commise fut d’avoir jeté Xiao Shang au loin à ce moment exact, donnant donc à Cillin une opportunité exploitable. Si les deux parties avaient été trop proches l’une de l’autre, il aurait vraiment été difficile d’ouvrir le feu.

« Cillin, va aider Cary ! Deux des bêtes étaient en train de l’attaquer ! » rugit Xiao Shang.

Puisque Cary avait été le premier à tuer l’un des leurs, ces grosses bestioles l’avaient estampillé lui et Cillin comme des menaces dont il fallait s’occuper. Cillin était la plus grosse menace, donc ils avaient envoyé trois d’entre-eux pour s’occuper de lui. La plus grosse menace suivante était Cary, donc ils avaient envoyé deux d’entre eux pour s’occuper de lui. Le nombre de bêtes restante était juste suffisant pour combattre le reste du groupe à un contre un.

Cary ?

Même si ce gars était poussé trop loin par ces deux bêtes et s’était retiré plus loin en arrière que les autres, il ne pouvait quand même pas s’être déplacé hors du rayon des scanners, n’est-ce pas ?

Cary n’était pas comparable à Cillin en terme d’agilité, donc la seule chose qu’il pouvait faire, c’était d’éviter de se faire attraper par les deux bêtes dans une attaque en tenailles. Mais même alors, le gars ne pouvait pas s’être retiré si loin en arrière qu’on ne pouvait même pas voir son ombre, n’est-ce pas ?

Cet article comporte 8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top