skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 47 – Retour à l’Université

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

Chapitre 47 - Retour à l’Université

Sur le vaisseau, Cillin, Pride et Hard avaient été assignés à la même infirmerie. Sird et Knight étaient là aussi. Bien que Knight ne soit pas blessé, il avait quand même été renvoyé à Seven Lights par Huo Neil. Knight n’y voyait pas d’inconvénient, car il se sentait un peu plus à l’aise parce qu’il gardait lui-même l’infirmerie, juste au cas où il y aurait une autre tentative d’assassinat.

Puisque le problème avait finalement été résolu, naturellement, Cillin se ‘remit’ vraiment rapidement, et maintenant tous les cinq bavardaient à l’intérieur de la chambre. Trois étaient couchés sur leur lit, et deux étaient assis sur des chaises. Sird pelait quelques fruits pour eux, et Knight postillonnait tout autour de lui pendant qu’il racontait les nouvelles qu’il venait juste d’apprendre.  « J’ai entendu dire que les chromosomes de la grosse souris noire avaient été multipliés après qu’elle ait muté et qu’elle était capable de reproduire un paquet de petite souris noires de manière asexuée. Euh… la hiérarchie était exactement comme celle d’une reine des abeilles et ses faux-bourdons. Mais je ne suis pas non plus exactement sûr des détails. Les autres stations de recherche sont venues pour collaborer sur les recherches. Comme vous pouvez l’imaginer, si des résultats substantiels devaient ressortir de ces recherches, alors cela pourrait être publié sur un magazine électronique de type universitaire qui serait au moins à soixante-dix points de contribution galactique ou au-dessus. De cette manière, ils deviendraient célèbres. »

« Est-ce que les chercheurs sur la station ne ressentent vraiment aucun traumatisme de cet incident ? » demanda Sird. À cet instant, il se souvenait de la scène où les souris noires l’avaient frôlé et inconsciemment il ressentait des frissons dès que le sujet des souris était abordé.

« C’est ce qui les excite. Prenons un exemple. Tu as été touché pendant une opération et tu y a survécu de justesse. Est-ce que tu as peur des armes à feu alors ? Est-ce que tu prendrait encore ton arme et participerais-tu à l’opération suivante ? »

« Bien sûr que je participerais à l’opération ! Qu’y a-t-il d’effrayant à propos des armes ; n’est-ce pas une chose commune que de se faire tirer dessus ? »

« Et ils ressentent exactement la même chose. N’est-il pas commun pour un chercheur de se retrouver face à des choses bizarres ? Hey, cesse de m’interrompre ; laisse-moi continuer. » Knight s’éclaircit la gorge et continua : « J’ai entendu dire que la mutation produisait une sorte d’enzyme à l’intérieur de leur corps qui permettait aux souris noires de pratiquer la respiration anaérobique pendant une période de temps étendue. Cela explique aussi pourquoi elles pouvaient survivre à l’intérieur des tunnels souterrains pendant une aussi longue période. »

Knight était le genre de personne qui pouvait donner à la plupart des gens un regard de ‘père impatient’ mais il aurait une attitude entièrement différente envers une personne qu’il reconnaissait. Il parlait aussi beaucoup plus.

En voyant la façade ‘Je Suis Un Expert’ de Knight, les yeux de Pride se tournèrent dans un coin alors qu’il émettait un « Tsss, quelle conduite honteuse ! »

« Hoho, notre jeune maître nous ferait-il la grâce de nous donner son opinion ? Tu devrais bien regarder ta face de lâche dans un miroir. C’est pardonnable que Cillin et Hard aient été blessés, mais qu’en est-il de toi ? Jeune boulet inutile ? » En voyant le regard indigné de Pride, Knight lui lança un grain de raisin. « Ne me dis pas que tu n’as pas remarqué que ces soldats dans ton escadron étaient des agents spécialement assignés. »

« C’est exactement parce que j’ai remarqué qu’ils étaient spécialement assignés que je voulais les éviter ! »

« C’est pour ça que tu mérites d’avoir été égratigné par les souris noires. Crois-tu sérieusement que tu peux gérer ce genre de situation tout seul ? Tu t’imagines être un Star Rank Hunter ou un Heavenly Edict Soldier ? Utilise ta cervelle, ou tu n’arriveras jamais à rattraper ton frère Feihang Zweig ! »

« Si je ne peux pas devenir un Heavenly Edict Soldier, penses-tu que tu le peux ? »

« Bah au moins, j’en serai un avant toi. » dit Knight dédaigneusement. Si Feihang Zweig ne lui avait pas demandé de surveiller Pride, qui se serait soucié de cet idiot ?

En voyant que Pride était sur le point de se battre à mort avec Knight, Sird s’avança hâtivement pour faire l’intermédiaire entre les deux.

Cillin regardait d’un air amusé le duo. Si Sird n’était pas intervenu pour tempérer les choses, Pride était probablement sur le point de se faire gifler par Knight une fois encore. Une situation similaire était déjà survenue de nombreuses fois.

Cela dit, le sujet du Heavenly Edict Soldier et du Star Rank Hunter avait attiré l’attention de Cillin.

Il y avait d’innombrables Hunters dans l’Alliance Galactique, et ceux qui se tenaient au pinacle avaient tous reçu le titre de ‘Star’, plus connus sous le nom de Star Rank Hunter dont Knight parlait. À ce jour, il y avait six personnages publiquement connus dans le monde des Hunters de l’AG qui possédaient le titre de ‘Star’. Les chefs des quatre grands régiments de Hunters et les deux insaisissables et mystérieux rangers solitaires étaient tous des Star Rank Hunter. Ensemble, ces six là étaient connus comme étant les Six Stars de la Chasse.

Pendant ce temps, Heavenly Edict Soldier était l’honneur le plus élevé qui pouvait être attribué parmi les soldats de l’armée. Toutefois, leur existence était particulièrement mystérieuse, et beaucoup de leurs exploits étaient listés top secret par l’armée. Pour le public, il n’existaient que dans les légendes, et même la progéniture de généraux comme Knight et Pride ne savaient pas qui ils étaient. Ils savaient seulement qu’il y en avait quatre.

Les quatre Heavenly Edict Soldiers et les Six Stars Hunters. C’étaient les légendes de cette époque que les soldats et les Hunters poursuivaient.

« Ce n’a été qu’au travers de cette mission que j’ai réalisé l’écart entre les étudiants et l’armée régulière. Nous avons encore besoin de travailler dur. » soupira Hard pendant qu’il était allongé sur son lit d’infirmerie.

Knight et Pride regardèrent à l’unisson Cillin après avoir entendu les paroles de Hard. Ils ne dirent rien du tout.

« Hé, quelle genre de récompenses pensez-vous que l’université va nous donner quand nous rentrerons ? » demanda Sird avec espoir.

« Des récompenses ? » Knight se frotta la joue. « Ce sera soit des crédits, soit du liquide. Mais, un mérite militaire sera inscrit dans nos profils également, c’est rien d’extraordinaire. Toutefois, c’est un badge d’honneur au moins. Cela sera sans doute utile si tu t’enrôles dans l’armée dans le futur. »

« Cela sera suffisamment bien. Un mérite militaire est tout ce que je demande. » répondit Hard avec un sourire.

Le vaisseau s’arrêta à la station spatiale lorsqu’ils arrivèrent à la Planète Seven Lights. Ils furent transportés dans un aéronef et atterrirent sur un aéroport à la Division Entraînement. Cillin et Hard étaient poussés dans un fauteuil roulant. À l’origine, Pride aurait du être sur un fauteuil roulant également, mais il le refusa par fierté.

Il y avait de nombreuses personnes qui s’étaient déjà rassemblées à l’aéroport. Certains des gros bonnets de Seven Lights étaient aussi là. C’était une opération qui avait débuté à cause d’un accident sur la station de recherche de Seven Lights après tout. Les étudiants de la Division Entraînement étaient présents, Lung et Ci Jincheng étaient également là. Toutefois, Lung fit un clin d’œil à Cillin et utilisa son menton pour pointer dans une direction. Il y avait une limousine volante très familière garée dans cette direction.

Une personne sortit de la limousine après que Cillin fut descendu de l’aéronef. Après avoir vu cette personne, Knight jeta au loin son soi-disant code de la fraternité et largua Cillin derrière. À ce que l’on pouvait voir, il voulait rester le plus loin possible.

En voyant cette personne, Cillin releva les coins de sa bouche. « Pourquoi êtes-vous venu, Monsieur… »

En maintenant un regard sévère, et après avoir vérifié Cillin sous toutes les coutures très sérieusement , et après avoir confirmé qu’il s’était plutôt bien remis, Mo Heng leva une main, et tira.

Les gens à l’aéroport de la Division Entraînement, les étudiants et les gros bonnets accueillant et consolant les blessés, et ceux qui se déversaient continuellement de l’aéronef pouvaient se compter à environ plusieurs milliers au total. Ce fut sous l’attention de ces quelques milliers de personnes que Cillin fut réprimandé pendant que Mo Heng lui tirait les joues. L’énorme aéroport tout entier était rempli de la voix puissante et claire de Mo Heng.

Il y avait de nombreux étudiants des classes supérieures dans la zone, et ils n’avaient jamais connu Mo Heng que sous sa gentille apparence par le passé. Depuis quand avait-on vu un tel sous-directeur Mo auparavant ? Leurs propres visages se sentaient douloureux uniquement en voyant Cillin se faire pincer les joues.

Cependant, les quelques gros bonnets présents furent surpris par les actes de Mo Heng. Ceux qui comprenaient Mo Heng savaient que le vieil homme ne tirerait les joues que de quelqu’un à qui il tenait vraiment. Et alors que Mo Heng pouvait donner l’impression qu’il réprimandait Cillin, en vérité, il avertissait tout le monde que Cillin était sous sa protection, et que quiconque penserait à vouloir lui faire du mal aurait affaire à lui en premier.

 

Sur une planète dans le Secteur D des Dix Secteurs Commerciaux. À l’intérieur d’un manoir, pas très loin de la ville trépidante. Aiflon tenait un arrosoir et arrosait les plantes tranquillement pendant que, derrière lui, son majordome Sopho lui rapportait la situation.

« … Ces familles on subi pas mal de dommages. La saisie des biens par les militaires, l’enquête soudaine du gouvernement, les partenaires commerciaux qui rompaient leur coopération, et même plusieurs universitaires bien connus qui étaient invités qui changeaient d’avis à propos de certaines choses… »

Aiflon ne montra aucune réaction pendant qu’il écoutait. Après avoir terminé d’arroser les plantes, il accepta la serviette que Sopho lui tendit, s’essuya les mains, et seulement alors, il dit : « Triplons sa récompense cette fois. »

« Oui. Et… à propos de cette personne responsable des communications à Seven Lights… »

« Nous maintiendrons le plan originel. »

« Oui. Je vais travailler dessus tout de suite. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top