skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 265 – Des étrangers ! Alerte rouge ! (Partie 1)

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 265 - Des étrangers ! Alerte rouge ! (Partie 1)

Du côté de Cillin, le travail était presque fini quand ils reçurent l’avis que l’opération minière était terminée.

Le transport aérien avait transporté les espèces d’arbres et les matières premières qu’ils avaient sélectionnées vers la navette spatiale. Le chat gris et sa bande étaient également très satisfaits de ce voyage, étant donné qu’ils s’étaient tellement goinfrés de nourriture qu’ils ressemblaient à des ballons.

« Allons-y. Nous pouvons revenir plus tard si nous avons besoin d’autre chose. »

Cillin rassembla tout le monde de ce côté et retourna sur le site minier. Après un moment d’inspection, ils prirent la navette spatiale, retournèrent au vaisseau stationné à l’extérieur de la planète et commencèrent le voyage de retour.

Le temps d’opération de chaque équipe était différent les uns des autres. Lorsque Cillin et les autres revinrent, il y avait encore trois équipes qui étaient occupées à extraire des minerais énergétiques et des minerais métalliques.

« À quoi ressemble la récompense ? » Demanda Shawton à Cillin en regardant le groupe de personnes qui déchargeaient les marchandises non loin de là.

Cillin lui sourit. Il était évident qu’il était plus satisfait que d’habitude.

« C’est bon. Nous n’avons pas trouvé de bons minerais métalliques à extraire, mais les minerais énergétiques que nous avons trouvés sont acceptables. Plus important encore, nous avons transplanté des plantes importantes qui nous feront économiser beaucoup sur le coût des matières premières médicinales. La bio-activité et la qualité des médicaments ne sont pas mauvaises. »

Ils avaient remis le rapport de la situation détaillée de cette planète à l’équipe technique. L’équipe technique de l’Escadron Six B intégrerait les informations recueillies par les équipes opérationnelles pendant leur opération et compléterait la carte stellaire. De temps en temps, ils rapportaient les informations intégrées au personnel concerné parmi les Escadrons A afin que la Vanguard puisse profiter d’un agencement des cartes stellaires plus approfondi de la région dans laquelle ils se trouvaient. Cela rendrait les opérations futures plus pratiques.

Après avoir discuté un peu avec Shawton de son voyage, le duo arriva au petit jardin de Sigma.

Dans le passé, il n’y avait que quelques plantes locales plutôt primitives qui étaient cultivées dans le petit jardin de Sigma. Bien que le jardin ait beaucoup d’espace, il n’y avait pas beaucoup de contenu. L’idée avait germé dans la tête de Sigma après avoir regardé certaines vidéos publiées par les médias, mais il avait rapidement découvert lors de l’exécution qu’il n’y avait que beaucoup de mauvaises herbes et pas beaucoup d’espèces de flore sur la planète. Cela ne ressemblait en rien aux jardins colorés et jolis des vidéos.

Cette fois cependant, le petit jardin de Sigma s’était enrichi.

Ils avaient également acquis des œufs de poisson qui avaient été conservés et élevés dans des aires de reproduction spécialisées et les avaient donnés à Sigma. Cillin était sûr que l’ajout de ces poissons et de nouvelles espèces d’arbres donnerait à ce petit jardin un tout nouveau look à l’avenir.

En ce moment, le chat gris et les animaux passaient presque toute la journée à lancer des suggestions terribles les unes après les autres dans le petit jardin de Sigma. Ils n’avaient pratiquement aucune expérience de jardinage et disaient carrément n’importe quoi. Heureusement, Sigma avait spécifiquement étudié ce domaine auparavant, et Czedow était là pour apporter son soutien. Plus de 90 % des espèces d’arbres avaient été plantées avec succès.

Il y avait aussi des œufs dans le petit jardin de Sigma. C’étaient les œufs des Lovages. Les bêtes gardiennes Lovages étaient entrées dans une saison de reproduction, mais Sigma était celui qui avait incubé et fait éclore les œufs des nouveaux nés. Actuellement, l’environnement du jardin était très propice à l’incubation des œufs des bêtes synthétisées. Ils pouvaient simplement être laissés au jardin sans avoir besoin de contrôler la température ou l’humidité.

Quelques jours plus tard, sept Lovages de deuxième génération étaient nés.

Les Lovages étaient omnivores, et Sigma avait dit qu’ils pouvaient manger beaucoup de choses et résister à la faim. Cependant, ces nouveau-nés n’étaient pas aussi résistants à la faim que leurs homologues adultes. Étant donné que l’Escadron Six B n’avait pas de viande pour les épargner, ils n’avaient pas d’autre choix que de maintenir les petits Lovages sur un régime végétarien et nutritif, reconstituant les divers nutriments dont ils avaient besoin pour grandir.

Cillin avait déterminé que la première génération de Lovages avait déjà mangé de la viande, et la majorité de leurs repas à base de viande étaient aussi des humains. C’était parce que les Lovages l’avaient regardé comme s’il était un aliment familier quand il les avait rencontrés pour la première fois.

Ces nouveau-nés regardaient les humains avec des yeux plutôt amicaux. Peut-être que la puce qui fonctionnait comme leur cerveau contenait un tel programme. Pourtant, ces petits camarades n’avaient toujours pas pris la vie ou mangé de la viande auparavant, et il ne pouvait pas les emmener dans une exploitation minière parce qu’ils ne quitteraient pas la planète. Par conséquent, Cillin se demandait s’il devait capturer certains ‘insectes’ à l’avenir et leur faire profiter de leur premier goût de chair.

Cillin ne partit pas à la recherche de ses ‘insectes’. C’est parce que quelque chose s’était produit sur la planète avant l’arrivée de l’opération suivante, peu de temps après qu’il ait eu l’idée.

Ce jour-là, Shawton parcourait les rapports de situation des équipes opérationnelles et préparait un résumé. C’était parce que l’Escadron A envoyait quelques personnes pour inspecter leurs progrès et les récompenser avec des ressources matérielles en fonction de leurs mérites.

Shawton était plongé dans la lecture lorsqu’il reçut soudainement un avis d’urgence d’un membre de l’Escadron.

« Commandant, une navette spatiale se dirige vers nous. Nous n’avons reçu aucune réponse à nos messages d’avertissement, à l’exception d’un signal de détresse en boucle. Que faisons-nous ? »

Normalement, tous les objets volants non identifiés recevaient un avertissement en premier, puis étaient abattus plus tard si l’appel d’avertissement n’avait pas été entendu. Cependant, cette navette spatiale avait envoyé un flux continu de signaux de détresse sans répondre à aucune de leurs demandes de communication.

« Y a-t-il des signes de vie sur le vaisseau ? » Demanda Shawton.

« Le scanner indique oui, mais ces signes de vie ne sont pas clairs. Ils sont également presque complètement stationnaires. Aucun autre signe n’a été détecté à part ceux-ci. »

« Les scanners n’ont rien trouvé d’autre sur la navette spatiale ? »

« Non, à tout le moins, l’extérieur de la navette spatiale ne contient aucun parasite ni virus. »

Shawton réfléchit un instant avant de demander : « Combien de temps cela leur prendra-t-il pour arriver ici ? »

« À peu près cinq minutes. En regardant sa trajectoire, elle atterrira en dehors du domaine de la base si elle atteint notre planète. Les coordonnées sont… »

Le membre de l’Escadron envoya certaines des données qu’il avait analysées à Shawton.

« Surveillez-les de près. »

Par cela, Shawton voulait dire qu’ils permettaient à la navette spatiale de descendre, mais se tenaient également parés. Ils considéreraient cette navette spatiale comme une menace, qu’elle en soit une ou non. Mieux valait prévenir que guérir.

« Ce sera fait, commandant. » Le membre de l’Escadron commença à faire un travail de suivi après le rapport. Il avait l’air un peu excité, et était évidemment impatient de guérir une partie de son ennui accumulé avec cette cible inconnue.

Shawton se connecta à un canal différent après avoir coupé la communication avec ce membre de l’Escadron.

« Attention à toutes les équipes, attention à toutes les équipes, un objet volant non identifié atteindra notre planète dans… »

Shawton informa tout le monde à l’intérieur de la base de l’incident. Tout le monde savait ce qu’il fallait faire pour faire face à une telle situation.

Certaines personnes qui étaient sur le point de dormir sautèrent de leur lit et coururent à l’extérieur avec enthousiasme, rencontrant les membres de leur propre équipe.

Cillin vérifiait simplement les arbres en croissance dans le petit jardin de Sigma, notant que certains arbres commençaient déjà à produire des fruits. Lorsqu’il entendit l’annonce de Shawton, il déposa le fruit dans sa main et sortit.

La ligne bleue sur le visage de Sigma clignota une fois, et il apprit rapidement la situation grâce au scanner de la base. Mais contrairement au passé, Sigma n’avait rien à faire cette fois. L’Escadron Six B gérerait lui-même la situation. Sigma était très curieux de savoir comment l’Escadron Six B allait gérer cela, et il laissa donc le petit Lovage sauter de son bras et quitta le petit jardin.

Les membres de l’équipe se réunirent et s’assignèrent des rôles. Il n’y avait pas besoin d’explication approfondie, car ils s’étaient déjà coordonnés ainsi plusieurs fois.

« Très bien, c’est tout. Maintenant, allez-y. Attention à vos défenses. »

L’équipe entièrement armée de Cillin se rua avec impatience à la seconde où il eut fini de parler.

« De quoi s’agit-il, Tico ? » Demanda Cillin en fronçant les sourcils quand il vit Tico toujours debout au même endroit.

« Quelque-chose cloche. »

Tico désigna le lapin caché dans la poche avant de son manteau avec son menton. Le lapin baissait actuellement les oreilles et enfouissait sa tête plus profondément dans la poche de Tico. On aurait dit qu’il essayait de se cacher de quelque chose.

Cillin alluma son communicateur après avoir vu le comportement du lapin : « Attention à tous les membres de l’équipe. Alerte rouge ! Alerte rouge ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top