skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 25 – L’Hébergement le Plus Dégueulasse en Ville (partie 2)

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

Chapitre 25 - L'Hébergement le Plus Dégueulasse en Ville (partie 2)

Lorsqu’ils virent le duo entrer, les sourires sur les visages des employés s’agrandirent encore. Cependant, leur état d’esprit était différent de celui avec lequel ils avaient fait face à Ci Jincheng. Là maintenant, le duo faisait de son mieux pour essayer de sourire aussi honnêtement et chaleureusement que possible, mais en vérité, des gouttes de transpiration courraient tout le long de leur dos.

Avec leur perspicacité, naturellement, ils avaient remarqué que la voiture volante,  qui avait l’air d’avoir été incrustée d’une couche de pierres précieuses, n’était pas quelque chose qu’une famille riche ordinaire pouvait acheter. Et puis, il y avait ce hoverboard. Pour commencer, c’était un hoverboard de qualité militaire ! Un hoverboard de qualité militaire n’était pas comparable à une voiture volante ordinaire, et il n’y avait qu’un seul endroit dans toute l’Université Seven Lights qui possédait ce genre de hoverboards : la division entraînement. Ils savaient très bien tous les deux quel genre de personnes résidaient dans la division entraînement. Si ce garçon avait pu obtenir un hoverboard de la division entraînement, alors il était évident qu’il venait tout à fait d’un milieu militaire. Ceux qui venaient d’un milieu militaire n’étaient pas des gens faciles avec qui composer.

« Yo, l’étudiant Parthenocissus Tricuspidata ! On se rencontre à nouveau ! C’est le destin ! » Lung se fendit d’un sourire brillant. Il ne s’attendait pas vraiment à rencontrer Cillin à ce moment là.

Bien que Lung puisse conduire une voiture volante de luxe, il portait encore les mêmes vêtements que Cillin lui avait vu porter dans la Zone Commerciale. C’était vraiment une vision incongrue.

« Quelle coïncidence. » Cillin lui répondit avec un sourire. Cillin ne ressentait pas de dégoût envers cette personne ; en fait, il pensait qu’il était drôlement intéressant. Venir d’un milieu proéminent ne pouvait cacher les capacités de cet homme. Il pouvait bien y avoir de nombreuses personnes à qui cela échapperait, mais Cillin était sûr que la véritable puissance de Lung était loin d’être faible.

Quant à l’autre jeune homme qui était arrivé en hoverboard, il portait un air d’arrogance cachée sous un air de force morale, et lorsqu’il vit Cillin, une volonté de combattre formidable passa dans son regard, comme une étoile. Même en tant que simples spectateurs, les deux employés ressentirent un sentiment de peur à son égard.

Ce jeune homme n’était nul autre que celui qui avait regardé avec Huo Neil tout le processus dans lequel Cillin frappait sur les voitures volantes, à la division entraînement, Knight.

Lorsqu’il vit le regard de Knight, Cillin se sentit confus. Et bon dieu, qui est ce type ?! On dirait qu’il me reconnaît. Toutefois, Cillin ne montra aucune intention de battre en retraite de quelque manière que ce soit alors qu’il faisait face à la volonté de combattre intimidante dans les yeux de Knight.

A la fois la carte de Seven Lights de Knight et de Lung étaient Ecarlates, juste comme celle de Cillin. Après que les deux cartes furent passées dans la machine, les informations du duo s’affichèrent sur l’écran.

Lung Andrea ! Knight Feigler !

Les deux employés s’entre-regardèrent et ressentirent un violent battement de cœur. Après tant d’années à Seven Lights, ils étaient bien entendu familiers avec certains des noms les plus sensibles de la galaxie. Alors que tout le monde connaissait les Andrea, la Famille ‘Si Pauvre Que Tout Ce Qui Reste C’est l’Argent’, le véritable nœud du problème était aujourd’hui l’apparition soudaine du nom ‘Feigler’ !

Les Feigler étaient une famille militaire bien connue. Il y avait déjà pas mal de généraux qui portaient le nom de Feigler, et il y en avait même un qui faisait partie des huit grands amiraux de l’Armée de l’Alliance Galactique.

Les deux employés marchaient sur des œufs quand ils s’occupèrent du duo qui se tenait devant eux ; ils étaient terrifiés qu’il puissent offenser les deux petits démons. Il pouvait bien y avoir kyrielle de gamins riches à Seven Lights, mais ceux venant d’un milieu aussi fantastique se comptaient sur les doigts d’une main. En comparaison, le propre milieu de Cillin, avec la Famille Douance, était bien plus discret.

A l’origine, les deux employés avaient prévu de rendre compte du problème à la hiérarchie, et préparer de nouvelles villas individuelles, mais à leur grande surprise, Lung et Knight avaient choisi directement de rester dans la même villa que Cillin et Ci Jincheng. Il y avait vraiment très peu de personnes venant d’un milieu aussi important qui auraient choisi le moins populaire des hébergements quadruples. Avec ce genre de milieu et d’histoire, il n’avaient qu’à insister un peu pour avoir leurs villas individuelles.

Après avoir terminé toutes les procédures, Lung agita la main et dit : « Venez, mes colocataires. Nous monterons dans ma voiture. Notre belle vie à quatre vient de commencer ~~ Mode 4 places ! »

Au début, il n’y avait qu’un seul siège. Alors que la voix de Lung commandait, cette somptueuse voiture volante qui était la sienne se transforma rapidement. Son habitacle s’étira légèrement, et trois sièges apparurent l’un après l’autre.

Cillin sauta directement sans façons dans la voiture. Ce serait du gâchis que de refuser un trajet gratuit. En voyant les actes de Cillin, Ci Jincheng hésita une seconde avant de sauter dans le véhicule également. Knight ramassa son hoverboard rétracté et entra dans la voiture de Lung.

« Oh ? Je vois que ma voiture te convient maintenant, frère ? Je pensais qu’elle était un peu trop pauvre à ton goût lorsque je t’ai offert de t’emmener un peu plus tôt. » Lung plaisantait quand il vit Knight sauter dans la voiture.

Plus tôt dans la journée, pendant que Lung conduisait de la Zone Commerciale et était sur le point d’atteindre la zone de l’école, il était tombé sur Knight qui pilotait son hoverboard et volait en venant de la Zone Entraînement.

« Cesse de dire des bêtises, tu n’avais même pas ajouté un siège à ce moment là. Il était clair que tu me faisais une offre juste pour le plaisir. » La bouche de Knight se tordit.

Lung sourit et ne répondit pas. Comme Knight l’avait dit, il avait vraiment fait une offre pour le plaisir. Même si Knight voulait prendre un ascenseur, il l’aurait ignoré. Mais puisqu’ils allaient tous rester dans le même hébergement maintenant, comme le vieil homme l’aurait dit, ils étaient maintenant « les siens », et il était seulement naturel de traiter mieux les siens.

Après avoir vu la voiture volante s’éloigner à toute vitesse jusqu’à ce qu’elle disparaisse complètement de leur vue, les deux employés se détendirent et s’affalèrent sur leurs sièges.

« Bordel de merde, il y avait tellement de personnes qui sont venues s’enregistrer aujourd’hui, mais je ne m’attendais pas à un tel bouquet final à la toute dernière heure. »

« Ouais, et qui aurait pensé que quatre poids lourds se montreraient en même temps. Spécialement Knight. Hé, dis-moi, en venant d’un tel milieu militaire important, pourquoi diable est-il venu à Seven Lights et pas dans une académie militaire du secteur C ? Cela ne ressemble pas au style de la Famille Feigler. »

« C’est rien ça, mec, ces gamins de riches sont tous bizarres. Peut-être qu’il avait envie de changer d’air. Regarde donc la Famille Andrea et dis-moi lequel d’entre eux n’est pas ‘unique’ ? »

« C’est vrai. »

« Hébergement numéro 13 secteur 6. Cela pourrait bien être celui du trimestre, non attends, cela pourrait bien être l’hébergement le plus dégueulasse même dans l’Université Seven Lights toute entière… »

L’hébergement du quartet était au numéro 13 du secteur 6. Le Secteur 6 se référait à une zone de villas privées, et le numéro 13 était le numéro de la maison. Le numéro qui s’affichait sur l’écran du système d’enregistrement était exactement 0613.

Après que le numéro 0613 fut entré, une route de navigation claire était apparue, et avant longtemps, le quartet était arrivé à son hébergement assigné. Le rez-de-chaussée de l’hébergement avait une taille d’au moins 500 mètres carrés, et il y avait trois niveaux au total. Le rez-de-chaussée  était la zone la plus large, alors que le premier et le deuxième étage avaient à peu près la même taille. En excluant le jardin, les trois niveaux ensemble avaient une superficie d’au moins 1 200 mètres carrés. Le grand jardin était engazonné, et au dessus des clôtures il y avait un rideau lumineux de détection qui atteignait le ciel. Ceux qui n’appartenaient pas à cet hébergement n’auraient pas l’autorisation d’entrer, et forcer l’entrée déclencherait l’alarme et il y aurait des représailles. L’objet de détection serait la carte de Seven Lights.

Pendant qu’ils traitaient les documents au centre d’enregistrement, les informations du quartet avaient déjà été entrées dans le système de gestion de l’hébergement. En détectant leurs cartes de Seven Lights, une ouverture apparut dans l’écran lumineux dans le jardin, et la voiture volante se dirigea directement dans le jardin.

Au premier regard sur son hébergement, Lung soupira. « Mec, cet endroit est vachement petit. »

Cillin : « … »

Bien que Ci Jincheng et Knight n’aient rien dit, leurs expressions étaient à l’évidence alignées sur les pensées de Lung.

Cillin soupira intérieurement. Très bien, nous pauvre peuple, nous n’allons pas concourir contre eux.

La clé de leur logement était la carte de Seven Lights. Quant aux verrous sur leurs chambres respectives, cela serait arrangé différemment. Chaque chambre avait son propre système de configuration utilisé pour configurer les verrous de leurs chambres, salle d’étude, salle d’entraînement etc. respectives.

Les quatre salles d’entraînement, le salon et la cuisine étaient tous ici. A la grande surprise de Cillin, outre le rez-de-chaussée, le premier et le deuxième étage pouvaient être configurés selon les goûts de chacun. L’espace était juste comme des petits cubes qui pouvaient être bougés et combinés, ce qui était la raison pour laquelle il n’y avait pas de limite clairement définie entre le premier et le deuxième étage après une série d’ajustement. Il n’y avait seulement que le rez-de-chaussée et le haut.

Après avoir nettoyé leurs chambres, salles d’études, etc. respectives, Lung cria et dit : « Sortons et allons manger un morceau d’abord ; bon sang, j’ai tellement faim que je pourrais mourir. Je n’ai pas l’énergie de nettoyer le reste des choses. »

Conneries, est-ce que tu as seulement fait quelque chose ? Alors, à quoi servent ces deux robots domestiques ? La seule chose que tu as fait, c’est quelques ajustements de l’espace !

Cela dit, il était presque l’heure de manger. Oh, et bien, il pourrait finir le reste du boulot après le repas.

« Est-ce qu’on commande et on se fait livrer ou allons-nous manger au réfectoire ? »

« Bien entendu, nous devons absolument visiter le réfectoire pour notre premier jour, en plus, nous devons jeter un œil aux jolies filles de Seven Lights. Je vous le dis moi, elles sont plutôt pas mal. » Lung arborait un sourire de pervers sur son visage.

Il y a 7 secteurs dans la zone d’hébergement. Les secteurs 1 et 2 contenaient des villas individuelles, les secteurs 3 et 4 contenaient des villas doubles, les secteurs 5 et 6 contenaient des villas quadruples et finalement le secteur 7 contenait des appartements individuels. Ces sept secteurs se joignaient pour former un anneau, et le centre de la zone qu’ils entouraient était le réfectoire, le supermarché, l’hôpital, le café etc.

Le réfectoire était construit en forme d’heptagone. Chacun de ses sommets pointait vers une zone d’hébergement.

Lorsque tous les quatre arrivèrent au réfectoire, il passèrent en premier leurs cartes et réservèrent leurs places. Ils pourraient parfaitement les laisser tant qu’ils pouvaient revenir sous trente minutes. Si la personne qui avait passé sa carte ne revenait pas après trente minutes, alors la réservation de la place serait automatiquement annulée et la place redeviendrait libre.

Une fois qu’ils avaient réservé leurs places, le groupe se sépara pour aller chercher leur propre nourriture. Les goûts de chacun différaient les uns des autres après tout. Cependant, pendant que Cillin choisissait son repas, un cri surgit soudainement derrière lui.

« Cillin ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top