skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 232 – ‘Âge rare’, Cité du commerce

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 232 - 'Âge rare', Cité du commerce

Bien qu’il n’y ait pas eu de récoltes plus satisfaisantes à la fin de la mission minière, dans l’ensemble, c’était un très bon résultat. Leur mission n’avait pas été faite en vain s’ils en retiraient un seul type de minerai précieux, et ils avaient certainement trouvé plus d’un type de minerai précieux au cours de leur voyage.

Le plan initial était de consacrer cinquante jours AG à la recherche de minéraux, mais en réalité, ils avaient utilisé un total de soixante jours. En effet, ils avaient trouvé quelques minerais énergétiques au cours de la seconde moitié de la mission. Bien que la qualité des minerais énergétiques ne soit pas bonne, elle n’était pas de qualité inférieure non plus. Par conséquent, les deux commandants d’Escadron avaient décidé d’utiliser les minerais énergétiques pour maintenir dix jours supplémentaires de recherche de minéraux.

Lorsque le soixantième jour arriva, les deux commandants donnèrent l’ordre de quitter le Secteur U. Ils n’avaient pas rencontré beaucoup de difficultés tout au long du voyage, ni rencontré de voleurs en cours de route. Ils avaient rencontré quelqu’un de la Heaven’s Birth, mais s’étaient séparés après de simples salutations. Blue Butterfly continuait à garder un profil bas, tandis que ‘Mist’ et ‘Merciless’ semblaient s’être à nouveau évaporés dans l’air.

Tout le monde pensait que la situation générale avait dû se calmer temporairement. Sinon, il n’y avait aucun moyen que leur voyage se soit déroulé aussi bien.

Cillin ne pensait pas que ces camarades se calmeraient si facilement. La raison pour laquelle ils n’avaient jusqu’à présent rencontré aucune perturbation était peut-être parce que le conflit ne se déroulait pas dans leur région. Peut-être qu’un conflit majeur se produisait quelque part dans l’AG alors que tout le monde pensait que tout était pacifique.

Cependant, Cillin n’avait pas besoin d’y penser pour le moment. S’il n’avait pas la force, même s’il entrait en contact avec ce niveau de conflit, il n’aurait pas le droit de parler. Il ne serait que de la chair à canon.

« Allons-nous cette fois aussi dans le secteur I ?»

À l’intérieur de la salle de réunion, Wa Qing lança la question à Shawton.

Normalement, ils devaient d’abord soumettre les données sur les minéraux précieux qu’ils avaient trouvés aux Escadrons A, sauf s’il s’agissait d’une mission spécifique. Les Escadrons A décideraient alors de la façon dont les minéraux précieux circuleraient. Généralement, les Escadrons A gardaient une partie pour eux-mêmes selon leurs besoins et vendaient le reste des minéraux précieux. Cette fois, il n’y eut aucune exception non plus.

Shawton hocha la tête : « Le commandant Falvey et moi avons décidé de nous diriger vers la Cité du Commerce, ‘Âge Rare’. »

C’était un résultat prévisible. La Cité du Commerce, ‘Âge Rare’ était un excellent choix pour vendre ces minéraux précieux à un prix satisfaisant.

La Cité du Commerce, ‘Âge Rare’ dont Shawton avait parlé n’était pas la ville habituelle que la plupart des gens imaginaient dans leur tête. Alors qu’elle avait utilisé le mot ‘Cité’, elle était de loin, beaucoup, beaucoup plus grande qu’une ville réelle.

‘Âge Rare’ était située sur la planète I-I100 du secteur I. Cette planète n’était pas petite. Elle était cinq fois plus grande que la planète Terre Brune où Cillin était né.

En regardant de l’espace, la planète I-I100 n’avait qu’un seul continent, et ce continent occupait soixante-dix pour cent de la surface de la planète. Le reste de la planète était recouvert de mer avec quelques îles sporadiques de toutes tailles dispersées ça et là.

C’est là que se trouvait la cité du commerce, ‘Âge Rare’ dont parlait Shawton. Le continent tout entier était une ville commerçante et c’était le plus grand et le plus célèbre centre commercial du Secteur I. Des transactions d’une valeur incroyable se produisaient à chaque endroit et à chaque seconde dans ‘Âge Rare’.

L’histoire de la fondation de la Cité du Commerce, ‘Âge Rare’, s’était étendue sur plusieurs milliers d’années dans le passé. Il y a plusieurs milliers d’années, quelques hommes d’affaires avaient transformé le seul continent de cette planète en un centre commercial. Plusieurs milliers d’années de développement plus tard, la Cité du Commerce, ‘Âge Rare’ était devenue l’un des endroits les plus riches de l’ensemble de l’AG.

Bien que cette ville de commerce ait une longue histoire, en réalité son architecture était orientée vers le néoclassique. Il ne manquait pas dans les bâtiments anciens d’une histoire incroyable, et certains de ses bâtiments séculaires bien conservés avaient captivé le cœur de certains chercheurs en littérature et artistes.

La Cité du Commerce, ‘Âge Rare’, était également le plus grand choix pour le négoce et le traitement des minéraux précieux du Secteur I. Il y avait beaucoup de joyaux célèbres, des blocs d’énergie enviables et des matériaux rares familiers qui étaient échangés à partir de cet endroit.

Le caractère unique de la Cité du Commerce était exactement la raison pour laquelle son niveau de sécurité était classé parmi les meilleurs de l’ensemble de l’AG. En fait, ses mesures de sécurité étaient encore meilleures que dans certains endroits du Secteur A. Par conséquent, aucune transaction inestimable menée au sein de la Cité du Commerce n’avait à s’inquiéter des tentatives de vol. Bien sûr, ce qui s’était passé à l’extérieur de la planète n’était pas examiné par la sécurité de la Cité du commerce, bien que quiconque soit venu ici pour faire du commerce soit à la fois capable et influent. Il n’y avait aucune chance que le voleur moyen puisse obtenir quoi que ce soit d’eux.

Cette fois, les deux Escadrons prévoyaient d’enregistrer les minéraux précieux qu’ils avaient trouvés pour une vente aux enchères au centre commercial. Il n’était pas nécessaire de s’inquiéter de la vente des minéraux précieux ; il y avait beaucoup de gens qui avaient un besoin urgent de ces types de minéraux qui surveillaient le centre commercial jour et nuit et inspectaient les marchandises qui traversaient toute la Cité du Commerce. Ils se dirigeaient automatiquement vers les maisons de vente aux enchères dès qu’ils trouvaient ce dont ils avaient envie ou ce dont ils avaient besoin.

Les articles et les échantillons avaient été soumis au Centre Commercial ‘Âge Rare’. Cinq jours plus tard, ces minéraux précieux seraient mis aux enchères pour le public. Cependant, ces minéraux étaient tous vendus aux enchères séparément au lieu d’un paiement unique. En effet, le prix global des minéraux serait trop élevé et la plupart des gens ne pourraient pas préparer l’argent dont ils avaient besoin pour enchérir au premier avis. Par conséquent, les vendre aux enchères séparément donnait aux acheteurs un intervalle de temps pour rassembler leurs fonds et permettait également de vendre les minéraux précieux à un prix plus élevé.

L’inspection de sécurité de la planète I-I100 était incroyablement stricte. Une personne était forcée de passer par plusieurs inspections pour empêcher le transport d’articles dangereux ou de virus inconnus sur place.

Ce n’était pas la première fois que Cary venait ici, mais il était inhabituellement nerveux cette fois. Il n’était pas nerveux pour lui-même, mais pour le non-humain derrière lui.

Leur groupe avait traversé le tunnel d’inspection de sécurité successivement. Cillin avait traversé le tunnel sans aucun problème, et le chat gris sur son épaule n’avait déclenché aucune alarme non plus.

Czedow entra lentement dans le tunnel derrière Cillin, et le reste du groupe qui avait traversé le tunnel en toute sécurité le regarda avec le cœur qui battait rapidement. Cary avait vu une fois une personne impénitente qui s’était fait prendre avec une mini-grenade à main avec lui, et d’innombrables canons et armes étaient soudainement apparus tout autour du tunnel. Comme c’était une grenade à main que le gars portait, il avait été instantanément zappé dans une sculpture de glace par les armes à température ultra-basse autour de lui.

Normalement, tout armement qui ne dépassait pas les limites prédéterminées de puissance offensive serait restitué à la personne après avoir atteint l’autre côté du tunnel d’inspection de sécurité sans problème.

Cela étant dit, Czedow ne serait probablement pas exécuté sur le champ, n’est-ce pas ? Au pire, il serait expulsé du centre commercial avec un avertissement sérieux.

Ce serait un mensonge si Cillin disait qu’il n’était pas nerveux lui-même. Il avait peut-être confiance en sa création, mais Czedow n’avait jamais non plus subi d’inspection réelle. La décision de faire suivre Czedow n’était pas sans risques.

Alors que Czedow faisait un pas après l’autre dans le tunnel, Cillin et le cœur de tous les autres remontèrent dans leur gorge et retombèrent dans leur poitrine.

Aucune alarme ne fut déclenchée. Les mots ‘humain ordinaire’ fut même affiché à la fin.

Shawton brandit un pouce levé à Cillin. Même le robot de Frentz n’avait pas pu obtenir un verdict ‘humain ordinaire’, n’est-ce pas ?

Tang Qiuqiu avait fait un tapage pour venir avec eux aussi. Elle avait entendu dire que les bonbons ici étaient extrêmement rares et elle était prête à dépenser pour ça même s’ils étaient extrêmement chers.

Snowball l’avait également suivie dans le centre commercial. Le tunnel d’inspection de sécurité n’avait pas classé un animal comme lui comme une menace.

Lorsqu’ils se promenaient dans les rues de la Cité du commerce, ils ne pouvaient s’empêcher de se sentir comme s’ils étaient revenus dans les temps anciens.

Aucun bâtiment ne dépassait les nuages. Les bâtiments d’une riche architecture traditionnelle étaient partout.

Shawton et Falvey avaient emmené quelques hommes avec eux et étaient allés à l’Hôtel des ventes aux enchères qu’ils avaient contacté plus tôt. Les autres avaient du temps pour eux. Le groupe de Cillin se divisa en quatre : Tico et Rikulab allèrent vérifier les Hôtels des ventes aux enchères de type médical ; Cary, Xiao Shang, Beaver et Ba Dao allèrent visiter les bars car Cary avait dit que l’alcool ici était assez savoureux ; et Dias et Asiya partirent quelque part pour profiter de leur temps seuls.

En réalité, Cillin allait suivre le groupe de Cary dans les bars. Cependant, puisque Tang Qiuqiu voulait acheter des bonbons, il leur dit qu’il les rejoindrait au bar après avoir acheté les affaires de Tang Qiuqiu.

Czedow, Snowball et Vent Écarlate marchaient avec Cillin. C’était la première fois que Vent Écarlate voyait un environnement comme celui-ci, donc il pouvait à peine cacher la curiosité dans ses yeux. Bien qu’il ne puisse s’empêcher de se méfier par habitude, la curiosité était toujours l’émotion dominante dans son esprit. Pendant ce temps, Czedow absorbait de nouvelles informations à chaque instant, mais contrairement à Vent Écarlate qui révélait à la fois sa curiosité et sa méfiance dans ses yeux, il gardait une expression douce sur son visage.

En suivant le plan de la Cité du Commerce, le groupe arriva à ‘La Rue des Bonbons’. Toute cette rue était utilisée pour vendre des desserts. Le chat gris exhortait Tang Qiuqiu à acheter des bonbons dès que possible. Ensuite, ils pourraient aller dans la rue commerciale juste à côté où des fournitures de luxe pour animaux de compagnie étaient vendues et acheter des biscuits au poisson.

Cependant, Tang Qiuqiu manquait manifestement de résistance contre toutes sortes de sucreries alors qu’elle se mordait le doigt en hésitant. Elle voulait vraiment acheter toute la rue.

« Hé, Qiuqiu, plus vite, plus vite ! Vent Écarlate et moi attendons toujours pour aller acheter des trucs dans la rue d’à côté, tu sais ! » Dit le chat gris avec impatience par-dessus l’épaule de Cillin.

Tang Qiuqiu ignora les plaintes du chat gris et continuait à hésiter. Soudain, son attention fut attirée par une vague d’agitation.

C’était un magasin construit dans le style d’un village. La flore qui ornait les rebords des fenêtres était en réalité entièrement faite de bonbons. En fait, les rebords des fenêtres qui semblaient être faits de bois et de pierre étaient également faits de bonbons. Dans l’ensemble, tout le bâtiment dégageait une atmosphère néoclassique et un riche parfum sucré.

Tang Qiuqiu n’était pas attirée par l’architecture de la boutique, mais par la sucette géante flottait lentement au-dessus du magasin. C’était le signe d’échantillons gratuits.

« Attends ici, grand frère Cillin. Je vais prendre des bonbons ! »

Tang Qiuqiu se rua avant que Cillin ne puisse dire quoi que ce soit. Snowball l’avait suivie aussi tandis qu’ils se serraient dans une foule d’autres enfants.

Voyant que ceux qui se frayaient un chemin jusqu’au magasin étaient tous des enfants, Cillin décida de se tenir à côté et d’attendre.

Ce n’est que lorsque les bonbons étaient impliqués que Tang Qiuqiu agissait comme une enfant.

Il y avait une règle non écrite dans cette rue, et c’était que les enfants étaient les seuls à être autorisés à participer à des événements de chasse aux bonbons et autres. Il était interdit aux adultes d’y participer. Par conséquent, les gardes du corps, les nounous, les pères et les mères environnants ne pouvaient que crier de l’extérieur de se méfier et ne pas être piétinés par d’autres personnes.

En réalité, ce magasin était une petite succursale créée par une fabrique de bonbons. Ils faisaient la promotion de toutes sortes de bonbons, et il y avait beaucoup de gens qui passaient des commandes énormes chaque jour dans cette usine parce que leurs enfants adoraient ces bonbons.

Les bonbons ici étaient extrêmement chers ; c’était évident à la seconde où on regardait l’étiquette du prix. Ces bonbons étaient les produits de luxe parmi les bonbons, et ce petit sac de bonbons pouvait déjà faire le prix d’une voiture volante.

Cependant, aucune étiquette de prix ne pouvait arrêter les pas des amoureux de sucreries de l’AG, et Tang Qiuqiu était l’une d’entre eux.

Alors que les enfants se déchaînaient, des bruits de craquement résonnèrent soudainement d’un endroit non loin de là. Puis, une grosse boule suspendue dans le ciel explosa soudainement avec fracas et les bonbons stockés à l’intérieur commencèrent à pleuvoir, littéralement.

C’était encore un autre événement de chasse aux bonbons.

Voyant que les enfants environnants chargeaient maintenant dans cette direction, Cillin se retourna et demanda : « Qiuqiu, pourquoi n’es-tu pas allée les attraper… »

La voix de Cillin s’arrêta brusquement. C’était parce qu’il ne pouvait voir Tang Qiuqiu ou Snowball nulle part.

Il n’y avait absolument aucun moyen que Cillin les ait ratés. Si Tang Qiuqiu et Snowball avaient abandonné l’événement de chasse aux bonbons ici et étaient partis, ils n’auraient pas pu éviter le champ de vision de Cillin.

Comment était-ce possible ?!

Cet article comporte 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top