skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 220 – La Rébellion des Robots [Partie 1]

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 220 - La Rébellion des Robots `{`Partie 1`}`

Tout à l’heure, le chat gris avait intercepté un segment d’une transmission électromagnétique qui indiquait que ces robots avaient l’intention de se rebeller.

Cependant, Cillin était perplexe : pourquoi diable avaient-ils attendu jusqu’à ce qu’ils arrivent pour se rebeller ? Pourquoi n’avaient-ils pas choisi un moment plus tôt ou plus tard ? Aussi, ‘Grim Reaper’ était-il derrière la rébellion des robots ?

Bien qu’il n’ait pas pu le confirmer, tout ce qui concernait ‘Grim Reaper’ devait toujours être traité avec prudence. Sinon, il n’y aurait aucune chance de regretter quoi que ce soit s’ils étaient complètement mis en déroute.

Une personne déguisée en domestique conduisit Cillin au bureau de Frentz.

Cillin ne prêta pas délibérément attention au serviteur ouvrant la voie devant lui. Ce serviteur était également un robot et il faisait également partie de ces ‘rebelles’. À première vue, le serviteur ne semblait pas s’être éloigné du rôle que Frentz lui avait assigné. Il était poli, il arborait un sourire sur son visage et il avait l’air très amical. Si le chat gris n’avait pas intercepté l’onde électromagnétique transmise par ce serviteur, Cillin n’aurait pas connu son prochain objectif non plus.

Le domestique se tenait à la porte du bureau de Frentz et appuya sur le bouton d’invite. Un écran sortit de la porte et montra le visage d’un homme d’âge moyen.

« Qu’est-ce que c’est ? » Demanda l’homme d’âge moyen.

A en juger par le ton de sa voix, il était visiblement un peu insatisfait de l’interruption à cet instant-là. Cet homme n’était autre que Robert Frentz.

« Maître, ce monsieur dit qu’il doit parler aux deux messieurs qui sont entrés plus tôt de quelque chose en rapport avec les minéraux T13. » Déclara le serviteur avec respect.

Falvey et Shawton assis dans la pièce sentirent un frisson dans leur cœur. Frentz n’avait pas changé le paramètre de communication en mode privé, afin qu’ils puissent entendre chaque mot dit entre le maître et le serviteur, et voir que la personne se tenant derrière le serviteur était Cillin. C’était aussi pourquoi ils savaient que quelque chose devait se produire puisque Cillin n’était pas familier avec les détails du contrat de minerais T13, et ce n’était pas quelqu’un qui dirait de telles choses sans raison particulière.

Falvey et Shawton ne montraient rien sur leur visage même s’ils avaient quelque chose en tête. Au lieu de cela, ils dissimulèrent activement le mensonge de Cillin.

L’irritation sur le visage de Frentz se dissipa un peu tandis qu’il hochait la tête. « Si c’est pour la question des minéraux T13, alors entrez pour que nous puissions parler. »

Shawton remarqua que les doigts de Cillin pendus le long de son corps semblaient se secouer au hasard. Ses doigts n’avaient même pas bougé depuis cinq secondes, et pendant ces cinq secondes tout ce que Cillin fit, c’était d’entrer dans la pièce depuis la porte, dire bonjour et saluer brièvement Frentz. Cependant, ces cinq secondes étaient trop choquantes pour Falvey et Shawton.

La signification déchiffrée derrière le code que les mouvements des doigts de Cillin avaient transmis était : Alerte élevée, rébellion des robots, ils veulent tuer Frentz.

Frentz jeta un coup d’œil à Cillin et était sur le point de parler. Soudainement, environ une douzaine de canons de fusils sortirent du bras de Carl et ouvrirent le feu sur Cillin, Falvey et Shawton en même temps.

Pendant ce temps, une lame laser à haute énergie sortit de la main du serviteur qui était entré, tandis que son autre main prenait un instrument en forme de disque. Il chargea l’endroit où Frentz était assis. Il y avait un bouclier énergétique invisible qui bloquait le chemin, et le serviteur balança l’instrument en forme de disque vers le bouclier.

Le disque rond rendait le bouclier énergétique de plus en plus faible, tandis que Frentz était visiblement un peu pris au dépourvu par l’agitation soudaine qui se passait autour de lui. Il ne pouvait sérieusement pas comprendre pourquoi ces robots avaient réagi comme ils l’avaient fait. Ce ne fut que jusqu’à ce que le bouclier énergétique se soit dissipé et que le serviteur charge vers lui avec sa lame laser qu’il pensa finalement à esquiver.

Cillin envoya le serviteur voler avec un coup de pied alors qu’il coupait le poignet du serviteur en deux avec sa propre lame de poignet. Le poignet sectionné du serviteur n’avait pas de sang dedans. Il s’agissait uniquement de fibres composites, de circuits conducteurs, etc.

La lame de poignet que Cillin brandissait actuellement avait été obtenue à la base. C’était mieux que cette tragique lame de poignet qui avait été détruite comme le tofu, et elle avait coupé le poignet du robot plutôt en douceur.

Le robot ne ressentit pas de douleur malgré son poignet coupé. Ses mouvements ne ralentirent pas à cause de la perte d’un membre.

Cillin évita le coup de pied soudain du serviteur, abaissa son corps pour éviter l’attaque de la lame laser et passa sa propre lame de poignet sur le cou du serviteur comme un éclair en même temps.

Zzzt——

 

Bien que le cou du robot n’ait pas été complètement coupé, le résultat était presque le même. Certains des circuits du serviteur avaient été sectionnés et la lame laser avait disparu dans sa poignée. Cependant, Cillin ne se relaxa pas simplement parce que la bataille semblait terminée. Il remarqua quelque chose qui clochait et déplaça réflexivement sa tête sur le côté. Deux faisceaux laser passèrent par la pointe de ses cheveux et provoquèrent une odeur de brûlé.

Les deux faisceaux laser à haute densité d’énergie avaient été tirés des yeux du domestique. Cillin n’eut pas d’autre choix que de continuer à écraser le serviteur après avoir découvert qu’il était capable de monter une contre-attaque comme celle-ci même après avoir eu la gorge tranchée.

Oui : écraser. Il frappa ses poings sur le visage du serviteur encore et encore. Il avait compris la ténacité des matériaux composites externes du robot tout en le combattant, et il savait que c’était bien même s’il devait le briser avec seulement des coups de poings.

Le robot arrêta finalement de donner des coups de pied et expira après que sa tête fut écrabouillée en forme de galette.

Le trio qui était préparé avait pu esquiver loin de l’attaque de Carl. Ils avaient également pu activer les boucliers énergétiques portables qu’ils transportaient avec eux. Avant leur entrée, leurs armes avaient toutes été placées dans la boîte de rangement à côté de la porte. Ils n’avaient que leur lame de poignet et quelques petits outils de coupe avec eux. Mais c’était suffisant. Tant que leurs boucliers énergétiques portables étaient activés, ils pouvaient se rapprocher de Carl et trouver une chance de le tuer.

Pendant que Cillin traitait avec ce serviteur, les deux figures de niveau commandant se battaient contre Carl en même temps et le forcèrent à battre en retraite encore et encore. Finalement, Carl sembla avoir enfin compris la situation et se retira de la pièce.

La pièce où était Cillin n’était pas le seul endroit à s’activer soudainement. Une bataille avait également commencé dans la grande salle. La grande salle entière avait été transformée en un désordre complet par les deux parties, et la luxueuse table à manger avait déjà été détruite au-delà de toute reconnaissance en de nombreux petits morceaux.

Vent Écarlate avait depuis longtemps perdu son apparence innocente, et son corps tout entier était en proie à la brutalité à ce moment-là. Ses longues griffes étendues transperçaient le cœur d’une servante avant qu’il ne divise son corps entier avec force. Malgré avoir vu le corps fendu de la servante tomber au sol, Vent Écarlate lui lacéra encore une fois la tête. À l’instant, quelqu’un a été blessé par les rayons laser projetés par les yeux de ces robots, et il n’avait aucune idée s’ils étaient complètement morts. Vent Écarlate avait donc agi avec beaucoup de prudence. Il détruirait complètement toutes les parties du corps qui présentaient une menace, et si un seul coup ne suffisait pas, il le faisait encore plusieurs fois.

Non loin de là, les membres de l’Escadron Trois B sentirent leurs yeux se contracter rapidement face aux actions de Vent Écarlate.

C’est juste trop, vraiment trop putain de brutal !

 

Tang Qiuqiu n’avait peut-être pas la capacité brutale de Vent Écarlate, mais ses compétences en tir étaient très bonnes. Il n’y avait presque pas de pause entre ses tirs et il n’y avait rien de tel que du temps de visée pour elle. Elle comptait pleinement sur les sensations dans ses mains et son instinct pour s’en sortir. Les balles modifiées entrèrent dans la tête des robots à travers leurs yeux avant d’exploser. Par conséquent, chaque tir de Tang Qiuqiu explosait littéralement la tête de ses ennemis.

Un robot sans tête possédait toujours un certain degré de puissance offensive, mais c’était le genre d’attaque aveugle qui frappait non seulement les Escadrons Trois et Six, mais aussi d’autres robots. Cela avait également réduit le fardeau de chacun.

Il y avait aussi une ombre blanche se précipitant ici et là, et partout où elle allait, des robots étaient toujours envoyés voler dans le plafond ou les murs environnants. Les murs n’étaient pas endommagés du tout, mais les robots étaient sur le point de s’effondrer. Même ceux qui ne s’étaient pas effondrés bougeaient au mieux lentement.

Pendant ce temps, les vaisseaux spatiaux en dehors de la planète se détachèrent de la station spatiale pour éviter toute menace potentielle qui pourrait survenir de cet endroit.

Cillin avait déjà envoyé une transmission aux vaisseaux spatiaux en dehors de la planète avant d’entrer dans le bureau de Frentz. Bien sûr, la transmission était codée. Pour un étranger, cela ressemblerait à une transmission normale, et pour un membre de l’équipe qui la décodait, cela se transformait en quelque chose d’autre. Cillin leur avait demandé de prêter une attention particulière aux activités de leur côté, et la seconde où ils remarqueraient quelque chose qui clochait, ils devraient se détacher de la station spatiale et ne pas entrer en contact avec n’importe quelle question liée à la planète. La question des renforts devait être arrangée avec une grande prudence, et ils ne devaient absolument pas être sortis dans l’espace avant de pouvoir venir les aider.

À l’intérieur du bureau, après avoir sorti le domestique et forcé Carl à s’éloigner, Cillin expliqua brièvement à Frentz le développement de l’affaire. Après tout, c’était les robots de Frentz qui étaient devenus des traîtres. Il n’avait pas encore été confirmé ce qui se passait exactement et si la rébellion était causée par ‘Grim Reaper’ ou d’autres facteurs.

Frentz jeta un regard compliqué à Cillin avant de se diriger vers le mur derrière sa chaise en silence. Il s’adossa au mur.

Là où la paume de Frentz avait touché, une surface plate qui ressemblait à un panneau électronique apparut. Frentz appuya sur quelques chiffres sur le panneau. Ces chiffres n’étaient certainement pas des codes d’accès, ou il n’avait aucun moyen de les insérer juste devant Cillin et les autres.

Une fois les numéros insérés, un diagramme et des données apparurent sur le mur. Après avoir regardé le diagramme et les données, Frentz s’exclama avec découragement :

« La 3ème génération… »

« Quoi ? » Demanda Falvey. En ce moment, il était incroyablement malheureux. Ce qui était un simple commerce s’était soudainement développé dans cet état, sans compter que ses subordonnés combattaient toujours les robots à l’extérieur. Il ne savait pas non plus exactement comment ils s’en sortaient.

Frentz laissa échapper un soupir : « Tous les robots de 3ème génération sont devenus des traîtres ! »

Cet article comporte 5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top