skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 217 – La coopération avec l’Escadron Trois B [Partie 2]

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 217 - La coopération avec l'Escadron Trois B `{`Partie 2`}`

En fin de compte, tout le monde accepta de se diriger vers le Secteur G. Ils devraient être en sécurité avec la force combinée de deux escadrons B, et les bénéfices qu’ils gagneraient de cette opération n’étaient pas mauvais non plus.

Après la réunion de haut niveau, Cillin quitta le bureau de Shawton et commença à se diriger vers sa chambre. Cillin réfléchissait aux problèmes du Secteur G.

La famille Robert était considérée comme le Royaume des Robots au sein de l’AG, et certains des membres de leur famille travaillaient au sein de l’armée. Bien qu’ils ne soient pas nécessairement comparables à d’autres grandes familles en termes de puissance, leurs prouesses technologiques étaient indéniables. Leur richesse et leur soutien étaient la raison pour laquelle ils avaient pu se tenir debout parmi les grandes familles de l’AG.

Certaines personnes disaient que les membres de la famille Robert étaient nés pour interagir avec des robots. Lorsque Cillin apprenait à assembler des pièces avec Mo Heng, il avait également évoqué le sujet avec quelques personnes au sein de la famille Robert. Leur précision globale d’assemblage n’était pas faible et ils formaient une famille extraordinairement talentueuse.

En réfléchissant, il entendit la voix du chat gris. « Tu es revenu, Cillin ! »

Il était évident que ce gars se sentait assez bien en écoutant sa voix seule.

Le chat gris grimpa familièrement sur les jambes de Cillin et s’approcha de son épaule. Sa queue frappa le dos de Cillin à plusieurs reprises alors qu’il arborait un air heureux sur son visage.

« À quoi penses-tu maintenant ? » Cillin gratta le bas du menton tendu du chat gris.

« Ce n’est rien. J’ai simplement enseigné au p’tit gros blanc certaines techniques de tir, c’est tout. » C’est ce qu’il disait, mais son ton contenait une implication flagrante pour que Cillin le félicite.

« Heyo, je vois que tu as commencé à donner des cours aux élèves maintenant, monsieur le chat. » Cillin donna au chat gris la satisfaction qu’il désirait et dit ce qu’il voulait entendre.

« Ah oui, pourquoi Shawton te cherchait, Cillin ? Avons-nous un nouveau boulot ? »

« Tu as bien deviné. »

« Wahaha, oh miaou, je veux tellement montrer mes capacités maintenant ! Ahem, bien sûr, il n’est pas nécessairement besoin de se battre. » Le chat gris se corrigea quand il vit Cillin le regarder de côté et dit : « C’est vraiment ennuyeux d’être coincé ici, tu sais ? Si l’équipe n’était pas occupée, j’aurais suggéré que nous partions faire un tour. »

« Haha, ce n’est pas nécessaire maintenant. Toute l’équipe s’en va. Cependant, cette fois, nous ne travaillons pas seuls, mais coopérons avec l’Escadron Trois B… »

Cillin expliqua l’opération au chat gris en revenant dans sa chambre. Il parla également des robots du Secteur G. Cela suscita sans aucun doute un grand intérêt de la part du chat gris, mais Cillin lui ordonna également de ne pas révéler son identité de demi-cyborg à moins qu’il n’ait pas le choix.

Tout le monde dans l’Escadron Six B devint plein d’entrain quand ils entendirent qu’ils avaient une mission à accomplir. Cary, qui s’était flétri ces derniers jours, était redevenu aussi excité qu’un drogué. Pendant les quelques jours où ils préparaient la mission, il appela Vent Écarlate, Tang Qiuqiu et Udoze pour une éducation complète et expliqua certaines des contre-mesures à prendre s’ils rencontraient certains scénarios d’urgence pendant la mission.

Avant le début de l’opération, Rikulab développa finalement les antibiotiques avec l’aide de Tico. Cela renforça sans aucun doute la confiance de l’Escadron Six B encore plus.

Vent Écarlate saisit et caressa sa propre combinaison de combat avec admiration. Il aimait particulièrement le trou dans son pantalon et l’élastique à cet endroit. Cela lui permettait d’étirer sa queue très facilement. Après avoir enfilé le costume, il constata que celui-ci était beaucoup plus confortable et plus résistant que les vêtements qu’il portait auparavant.

Ils devaient également choisir leurs propres armes portables. Cillin avait raconté à Cary que sa lame de poignet avait été facilement coupée en morceaux après son retour du Secteur S. Cary était à la fois séduit par la force de l’arme ennemie et attristé par les crédits AG qui étaient partis dans les égouts.

Chaque équipe avait quelques nouveaux membres qui se joignirent à la grande opération, et l’ajout à l’équipe de Cillin était le plus étrange de tous. Ils avaient un médecin, un fabricant de médicaments, quelques animaux et un Vent Écarlate qui n’était pas complètement humain se joignant à eux.

Udoze sortit l’insigne qu’il portait à l’intérieur de son costume. Il était très heureux de pouvoir porter l’insigne ouvertement cette fois.

Ils avaient accepté de rencontrer Falvey à la station spatiale en dehors de la planète. Un grand nombre de navettes spatiales appartenant aux 2 escadrons B volèrent vers les différents vaisseaux stationnés à l’extérieur de la station.

Les membres de l’escadron suivaient leur lieutenant-commandant direct et firent voler leurs navettes spatiales respectives dans les vaisseaux spatiaux.

Au moment où le chat gris était revenu sur le vaisseau spatial familier, il commença immédiatement à inspecter son territoire après une longue période. Cette fois, il emmena Snowball, Dough debout sur la tête de Snowball et Little White lors de l’inspection. Le lapin Little White étreignait et mâchait une carotte en observant son environnement. Il n’avait pas besoin de marcher cette fois, donc il avait l’air plutôt insouciant.

Vent Écarlate était resté dans une petite pièce que Cillin avait divisée pour lui dans ses quartiers parce qu’il était encore jeune, et il y avait beaucoup de choses qu’il ne connaissait pas encore assez pour les gérer. S’il rencontrait des problèmes, Cillin pourrait l’aider à les gérer de cette façon.

Snowball restait évidemment avec Tang Qiuqiu, tandis que le lapin blanc suivait Tico.

Cependant, les animaux se réunissaient pour jouer tous les jours. En ce moment, Dough se sentait de plus en plus heureux chaque jour. Dans le passé, il était le seul animal sur le navire, et il ne pouvait que rester dans un certain coin et hiberner seul après avoir été jeté hors de la pièce par Eudy. Plus tard, le chat gris avait rejoint l’Escadron Six B, suivi par Snowball le p’tit gras blanc, et maintenant un lapin. Leur armée grandissait de jour en jour !

Udoze se frotta le visage en regardant les quatre animaux gisant sur le sol et jouant à un jeu d’échecs holographique complet avec une expression sérieuse sur le visage. Monstres ; ils se sont tous transformés en monstres…

Les plus petits vaisseaux des deux escadrons subissaient une fusion à l’intérieur des vaisseaux principaux, c’est pourquoi un étranger ne pouvait voir que les deux vaisseaux principaux qui appartenaient à l’Escadron Trois B et à l’Escadron Six B volant dans l’espace.

Dans la salle de contrôle à l’intérieur du vaisseau principal de l’Escadron Trois B, Falvey était assis sur une chaise et regardait l’écran devant lui. Il était aussi silencieux que d’habitude et l’écran affichait la carte stellaire en deux dimensions du Secteur G. Cependant, les pensées de Falvey n’y étaient pas pour le moment.

La raison pour laquelle Falvey avait vu Cillin sous un jour complètement nouveau était que Nata lui avait dit quelque chose sur Cillin ce jour-là ; quelque chose que même Shawton lui-même ne savait pas.

Personne ne pouvait contrôler avec précision le déclin d’une colonie de parasites. Falvey avait déjà vu les spécimens des deux types de parasites, et il avait entendu les évaluations des chercheurs de l’Escadron A à leur sujet.

Un parasite artificiellement conçu était une arme terrifiante. Ni énergie radioactive puissante ni conflit de puissance de feu n’étaient nécessaires pour la déployer. Si ces parasites étaient autorisés à se reproduire sur une planète normale sans qu’on leur injecte une série de gènes induisant la mort qui causeraient leurs décès programmés à un moment précis comme un robot au préalable, ils pourraient détruire une planète entière si les choses tournaient mal.

Nata avait déclaré que Cillin pourrait être la seule personne dans toute la Vanguard qui pourrait continuer l’héritage de Chamonidine, le ‘Code parasite’ conformément à ses normes d’origine. Ce n’est pas que Falvey ne connaissait pas la valeur du ‘code parasite’. Au contraire, il savait très bien à quel point le ‘Code parasite’ était important, c’est pourquoi il avait beaucoup modifié son point de vue sur Cillin après avoir entendu les paroles de Nata. Ce sont exactement ces paroles qui avaient incité Falvey à prendre l’initiative de chercher l’Escadron Six B pour établir une relation de coopération.

Ce jour-là, Nata avait regardé un document entre ses mains et avait dit : « ‘Grim Reaper’ a le ‘Parrain’, mais nous à la Vanguard pourrions bien produire une existence qui ne sera pas plus faible que le ‘Parrain’ dans le futur. »

Cette ‘existence’ dont il parlait était Cillin.

Pendant que Falvey réfléchissait à l’évaluation de Cillin par Nata, ‘l’existence’ dont Nata parlait était allongée dans sa propre chambre et dormait comme un loir.

Auparavant, il avait dormi parce qu’il avait besoin d’absorber les données laissées par Chamonidine en mode ‘sommeil’. Cette fois cependant, il avait dû travailler pendant la nuit avec Eudy et Beaver pour faire des recherches sur le système de défense de la prison du Secteur S, et la raison pour laquelle ‘Mist’, `’Merciless’ et ‘Grim Reaper’ avaient pu l’infiltrer et provoquer une paralysie du système.

Durant les quelques jours suivants, Eudy et Beaver n’avaient pas pu supporter la fatigue et avaient dû s’arrêter deux fois temporairement pour refaire le plein d’énergie. Cependant, Cillin ne s’était pas arrêté pour se reposer un seul instant. Pendant ce temps, sa vision était remplie de programmes et de formules de calcul densément tassés à la seconde où il fermait les yeux, et si quelqu’un devait exprimer des chiffres pertinents à côté des oreilles de Cillin, il remplacerait immédiatement les chiffres dans ces formules compliquées et trouverait les résultats. C’était le réflexe conditionné qu’il pratiquait pendant la recherche.

Si ce n’était grâce à Cillin, seul Dieu sait combien de temps il faudrait à Eudy et Beaver pour terminer leurs recherches seuls.

En ce moment, Cillin, Eudy et Beaver dormaient tous dans leurs propres chambres respectives. Il n’avait même pas pris la peine de se raser. Le chat gris sauta à côté de Cillin, jeta un coup d’œil et donna un petit coup de griffe et un reniflement sur ses cheveux en bataille. Une odeur étrange s’en dégageait. Combien de jours s’était-il écoulé depuis la dernière fois qu’il s’était lavé les cheveux !?

Après avoir laissé échapper un éternuement avec dédain, le chat gris sauta sur le petit lit de Vent Écarlate, saisit sa queue et se roula en boule, endormi. Le caméléon avait dit que les jours à venir pourraient être un peu plus difficiles que d’habitude, c’est pourquoi il devait parfaire sa force pour la grande offensive. Oui, c’était l’expression correcte à utiliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top