skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 215 – Le ‘Code Parasite’ laissé par Chamonidine [Partie 2]

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 215 - Le 'Code Parasite' laissé par Chamonidine `{`Partie 2`}`

Cillin resta à l’intérieur du bureau et feuilleta les cahiers manuscrits. Il savait qu’il y avait sûrement des caméras de sécurité dans le bureau, mais il n’y prêta pas attention. À l’heure actuelle, l’important était de mémoriser ce qu’il pouvait le plus rapidement possible. Avec la faculté de mémoire de Cillin, il n’a pas besoin de photocopier le moindre document. Il avait simplement besoin de lire les documents originaux une fois. À l’avenir, il ne reviendrait pas souvent ici car il ne savait pas quand il aurait la chance de retourner à la base une fois qu’il serait parti en mission avec son Escadron.

Cillin découvrit que Chamonidine aimait écrire ses informations en plusieurs occasions. De plus, il aimait particulièrement utiliser les cahiers en papier les plus courants, considérés à certains endroits comme des produits du passé.

À l’heure actuelle, le cahier manuscrit que Cillin tenait à la main était l’un de ces objets. Lorsqu’il parcourut le cahier, il s’aperçut que Chamonidine avait noté de nombreux enregistrements qu’il avait écrits à la plume. Il avait même dessiné de nombreux types de parasites dans ses cahiers. Les croquis semblaient incroyablement réalistes. Chamonidine avait déjà mentionné dans un cahier que l’on ne pouvait mieux comprendre ces formes de vie que si on les dessinait de ses propres mains, se mettant ainsi à la place du parasite et comprenant leurs faiblesses potentielles et leurs caractéristiques écologiques pertinentes.

Alors que Cillin savait qu’il y avait une caméra de surveillance dans le bureau, il n’aurait jamais pu imaginer qui le surveillait actuellement.

« Combien penses-tu qu’il peut mémoriser ? » Demanda une personne.

« Je ne sais pas. » Nata secoua la tête.

« Ce gamin est extraordinaire ! » Tout en parlant, la personne ne pouvait s’empêcher de sourire : « C’est un jeune Hunter naissant ; et un rare, pas moins ! »

« Il est rare que vous donniez une telle évaluation, patron. »

L’homme à qui Nata s’adressait en tant que ‘patron’ n’était nul autre que le leader numéro un de la Vanguard et l’un des Six Stars Rank Hunters – Ji Feng !

Cillin parcourut les cahiers très rapidement, même lorsqu’il lisait le livre qui constituait l’essence même des recherches de Chamonidine, ‘Code Parasite’. Alors qu’il avait l’air de feuilleter les livres distraitement, Cillin avait en réalité tout mémorisé à l’intérieur.

Cillin resta dans le bureau pendant trois jours et pendant cette période, Nata avait envoyé ses hommes lui apporter de la nourriture. Outre le fait de manger, Cillin passa le reste de son temps à parcourir les archives du bureau. Nata n’essaya pas de conseiller Cillin contre ses actions et le laissa simplement faire.

Trois jours plus tard, Cillin se leva finalement de sa chaise, étirant ses membres quelque peu raides et faisant jouer ses muscles. Après trois jours de forte concentration à lire sans s’endormir ni se reposer, il avait épuisé une énorme quantité d’énergie cérébrale et pouvait sentir une vague d’épuisement se dérouler clairement.

Il se frotta les yeux. Cillin sortit du bureau, remercia et dit au revoir à Nata avant de partir.

Comme avant, Falvey pilota l’avion de Nata et ramena Cillin chez lui. Cependant, Falvey regardait maintenant Cillin sous un jour différent. Cillin ne savait pas exactement ce que Nata lui avait dit, mais Falvey avait en fait pris l’initiative de lui adresser quelques paroles. Cillin fut très surpris par la tournure des événements.

Après son retour à l’Escadron Six B, Cillin commença par se mettre au lit. Il ne prêta aucune attention aux progrès de Rikulab dans la recherche médicale. Il avait jeté un coup d’œil grossier et n’avait vu aucun problème qu’il puisse trouver à ce moment-là. Rikulab finirait par résoudre toutes les complications actuelles s’il disposait d’un peu plus de temps.

Cillin ne prêta aucune attention à Eudy qui recherchait des données sur le système de défense de la prison qu’il avait volé dans le Secteur S non plus. Le document qu’Eudy lui avait fait glisser plus tôt avant son départ était une demande faite à Cillin de voler les programmes du système de défense de la prison et les données pertinentes à des fins de recherche.

À l’heure actuelle, le cerveau de Cillin était complètement rempli de paquets de parasites denses, de formules moléculaires volantes et d’ADN. Il avait besoin de les digérer correctement.

Avant que Cillin ne puisse retourner dans sa chambre et commencer son ‘isolement et sa grande cultivation’, Dias lui a dit qu’Asiya et lui allaient célébrer leur mariage dans dix jours. Il lui a dit qu’il devait se réveiller avant le jour quoi qu’il arrive, sinon il le tirerait du sommeil d’une manière ou d’une autre.

En réalité, le processus de ‘digestion’ prit moins de dix jours. Cillin se réveilla après avoir dormi huit jours de suite.

Il y avait beaucoup de petites choses qui s’étaient passées pendant ces huit jours. Par exemple, Tico avait officiellement rejoint la Vanguard, le corps des animaux de l’Escadron Six B avait de nouveau fait une descente dans l’armoire de stockage de Cary, et le logement de Tico était maintenant connu du public comme le lieu le plus effrayant de l’Escadron Six B…

Quoi qu’il en soit, Shawton était très satisfait de l’actuel Escadron Six B. L’Escadron avait eu la chance de pouvoir compter sur un flot continu de nouveaux et excellents talents, et son ancien commandant, Seru, avait même pris grand soin de lui quand il était dans l’Escadron A auparavant. Shawton était submergé par les faveurs de son ancien supérieur, car Seru était impatient de l’entraîner dans un coin et de lui donner un coup de poing ou deux chaque fois qu’il le voyait auparavant.

Dernièrement, Dias rayonnait de bonheur. Pour citer les paroles de Cary, « Un homme de famille ou une femme n’est tout simplement pas la même chose ! »

Lorsque les anciens ou les nouveaux amis de Dias avaient entendu dire que l’homme était sur le point de se marier, même ceux qui ne pouvaient pas assister au mariage lui avaient volontairement adressé leurs félicitations. Le lieu du mariage n’était autre que la grande salle de réunion de l’Escadron Six B.

Cillin avait offert à Dias un énorme paquet rouge, demandé par Dias lui-même. Dias avait dit plus tôt qu’il souhaitait que son cadeau soit un peu plus pratique et pragmatique, raison pour laquelle Cillin lui avait envoyé une carte de débit comportant six chiffres. Dias était si ravi que ses sourcils lui échappèrent presque du visage.

Le jour du mariage, Dias s’habilla très formellement. Comme dit le proverbe, les gens sont de bonne humeur lorsqu’ils sont impliqués dans de joyeuses occasions. Dias avait le sourire aux lèvres tout le long du chemin alors qu’il entrait dans la grande salle de réunion et tenait les mains de la mariée entre les siennes.

Devant eux, les deux compagnons Vent Écarlate et Tang Qiuqiu tenaient chacun un panier de fleurs et couvraient le sol de pétales fleurs tout le long.

Vent Écarlate avait travaillé dur pour ne pas remuer la queue, mais c’était une réaction difficile à contrôler quand il était de bonne humeur. Son sourire était si large que même ses canines étaient visibles. C’était la première fois qu’il assistait à une telle chose et c’était la première fois qu’il se retrouvait avec autant de gens. Il était très heureux de faire l’expérience d’une atmosphère si joyeuse.

Il y eut une période de temps consacrée au spectacle, et beaucoup de gens montèrent sur scène pour présenter leurs discours de félicitations ou leurs performances. Parmi eux, la performance la plus éblouissante de tous était le PK entre le chat gris et Rikulab – une danse funk.

Quand Cary apprit que Rikulab allait défier le chat gris en une danse funk, il avait regardé le gars avec un air compatissant. Alors que les autres ne connaissaient peut-être pas les secrets du chat gris, il était au moins instruit dans certains d’entre eux, en particulier sur la forme de machine du chat gris. Défiez cette forme de vie bizarre en une danse funk ? Quelle est la différence entre cela et se rendre la vie plus difficile ?

Cillin, Udoze et Tang Qiuqiu étaient les seuls à avoir vu les deux ‘fléaux’ danser lors de la soirée au ‘Dance Night’ à Acallela dans le Secteur F. Il y avait beaucoup de gens qui n’avaient jamais rien su à propos de l’atmosphère dans laquelle ces deux personnes avaient pris naissance dès la seconde où elles avaient commencé à danser. Par conséquent, lorsque Rikulab et le chat gris se fondirent dans le rythme et firent le premier pas, l’attitude de chacun changea.

Encore une fois, Rikulab présenta sur la scène son aura en tant que ‘Wolf King’ du Dance Night. Bien qu’il soit incomparable avec le chat gris qui avait déjà un avantage en premier lieu, les deux danseurs firent absolument exploser la passion de toutes les personnes présentes au mariage. Même les commandants des autres Escadrons qui s’étaient présentés uniquement pour suivre le mouvement ne pouvaient s’empêcher de féliciter l’Escadron Six B d’avoir obtenu quelques personnages de niveau ‘démon’ cette fois. Nata et d’autres arboraient aussi des regards pensifs.

Il n’y avait pas besoin de preuve d’armes. La salle de réunion s’était échauffée sous cette atmosphère unique.

Dias déclara que ce mariage n’avait pas seulement uni Asiya et lui, mais avait également répandu la renommée de Rikulab et du chat gris dans tout le groupe de la Vanguard.

Quand les deux danseurs eurent fini, il fallut beaucoup de temps avant que les gens ne reviennent enfin à eux-mêmes et réalisent qu’ils étaient des humains et non des robots. Ils dansaient la danse du robot, et ils avaient été emportés au point qu’ils avaient oublié qu’ils étaient humains pendant un temps.

Alors que les robots pouvaient aujourd’hui s’exprimer et se déplacer de manière identique ou même plus couramment que les humains avec la technologie actuelle, l’illusion d’exécuter une série d’instructions programmées était restée dans le cœur de la foule pendant très longtemps.

Il ne pouvait y avoir de mariage sans banquet et l’Escadron Six B ne manquait pas de gloutons. Cela était particulièrement vrai pour un certain p’tit grassouillet blanc qui courait joyeusement.

Le Little White de Tico continua à grignoter et à mâcher ses carottes tranquillement dans un coin avec délectation. Cependant, ses yeux se posaient de temps en temps sur le chat gris, Snowball et d’autres personnes présentes dans la salle.

Peu de temps après la fin du mariage, l’Escadron A annonça que la perturbation dans le Secteur S avait officiellement cessé.

La fin de la perturbation dans le Secteur S ne signifiait pas que c’était le début d’une période de tranquillité. Peut-être qu’une marée encore plus grande s’approchait progressivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top