skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 210 – Tico et son lapin blanc [Partie 1]

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 210 - Tico et son lapin blanc `{`Partie 1`}`

Il y avait beaucoup de médecins vêtus de blouses blanches qui se dépêchaient depuis d’autres zones du centre de récupération. Malgré la sueur qui leur recouvrait la tête, ils ne voulaient même pas l’essuyer et firent simplement irruption directement dans l’unité de soins intensifs, semblant beaucoup plus pressés qu’ils ne le feraient normalement lorsqu’ils effectuaient un sauvetage d’urgence. Certaines infirmières avaient même éclaté en sanglots à cause de l’anxiété.

Le bâtiment était probablement rempli de gens. Certains des médecins et des infirmières qui n’avaient pas réussi à se frayer un chemin tournaient tous autour d’eux avec un air inquiet. De temps en temps, ils regardaient à l’intérieur et s’informaient de la situation chez des personnes environnantes.

« Que s’est-il passé là-bas ? » Demanda Cary.

Ils se tournèrent tous pour regarder la belle vêtue de blanc. La question lui était adressée pour commencer.

Cependant, la belle vêtue de blanc écarta les bras et exprima le fait qu’elle ne le savait pas non plus.

Cillin et d’autres examinèrent l’expression étrange sur le visage de la belle en blanc avant de se tourner vers le lapin qui mordillait ses radis. Ils ne pouvaient pas s’empêcher de penser qu’ils savaient ce qui se passait.

Le chat gris regarda le lapin blanc pas très loin sur la table. Il pouvait confirmer que ce petit lapin blanc était presque identique à un lapin normal. Sa constitution ne pouvait être considérée que comme saine, mais elle n’était pas aussi spéciale que celle de Snowball. De plus, il ne put pas détecter de fluctuations d’énergie inhabituelles chez le lapin. Pour résumer, ce n’était qu’un lapin bélier miniature normal. Cependant, c’était ce p’tit gars qui n’était pas si différent d’un lapin normal qui donnait au chat gris un sentiment étrange. Le chat gris ne pouvait pas dire ce que cet étrange sentiment était, mais il se sentait absolument étrange malgré tout.

Cillin fixait également le lapin au sommet de la table. Si ses yeux ne se s’étaient pas trompés plus tôt, les yeux du lapin étaient légèrement rougis à son retour. Ce n’est que quand il avait sauté sur la chaise qu’ils étaient revenus lentement au noir. Ce lapin était définitivement lié à l’incident qui se déroulait de l’autre côté tout à l’heure, mais comme la belle vêtue de blanc ne voulait rien admettre, il ne voulait pas approfondir cette affaire.

Un vaisseau spatial survola la zone dix minutes plus tard. Personne ne dit rien, même après qu’il ait fait tomber un coin du bâtiment. Ensuite, un objet de forme longue fut transporté depuis l’intérieur du bâtiment. Cillin et les autres pouvaient seulement voir que l’objet ressemblant à un conteneur avait été transporté dans le vaisseau spatial, mais comme il y avait beaucoup de gens dans le passage, ils ne pouvaient pas voir exactement ce que c’était.

« Qu’est-ce que c’est ? » Demanda Xiao Shang.

La belle vêtue de blanc n’expliqua pas. À la place, Rikulab prit la parole.

« Généralement, il s’agit d’un dispositif qui peut sceller une personne presque morte à l’intérieur, tout en préservant son état avant son scellage. Parfois, le lieu où se trouve un blessé manque de certains médicaments ou d’équipements de survie et les médecins sont incapables de faire quoi que ce soit pour sauver une vie. Dans ce cas, ils scellent les blessés à l’intérieur d’un conteneur comme celui-ci et les transportent dans un autre lieu avec les qualifications appropriées pour effectuer un sauvetage de suivi. »

« Alors, tu veux dire que le conteneur contient quelqu’un qui est sur le point de mourir ? » Dit Cary.

Rikulab regarda le vaisseau spatial qui partait. « Ce peut être quelqu’un qui est sur le point de mourir. Il peut aussi s’agir de quelqu’un dont le cœur vient de s’arrêter il n’y a pas longtemps. »

« Cela… est-ce que ça pourrait être… » Xiao Shang avait vu le robot de service qui était parti plus tôt revenir et n’exprima donc pas la dernière partie de sa phrase. Au lieu de cela, il adressa à chacun un regard significatif.

Ils savaient tous de qui Xiao Shang allait parler.

Il faisait allusion à ce jeune homme arrogant qui s’était étouffé avec de l’eau et avait été précipité à l’unité de soins intensifs.

En parlant, Cillin aperçut une silhouette.

« Dias arrive ! »

« Où ? Où ça ? »

Cary, Xiao Shang et les autres cessèrent de discuter en écoutant les paroles de Cillin. Ils se dépêchèrent de regarder les alentours.

Deux personnes marchaient au loin vers eux. C’était un homme et une femme qui se tenaient l’un à l’autre. Ils n’étaient autres que Dias et Asiya.

« Lieutenant-Commandant… heu, grand frère Dias. » Cary appela Dias comme d’habitude, mais remarqua qu’il s’était trompé. Il se dépêcha de changer la façon dont il s’adressait à lui, se leva et courut vers Dias.

Cary, Beaver et les autres allèrent saluer Dias. Cillin commanda quelques autres plats adaptés aux patients en convalescence et ajouta quelques tabourets supplémentaires à la table.

« Ça faisait longtemps ! » Dias arriva et fit un gros câlin à Cillin. « Nous sommes allés nous promener et nous vous avons manqué. »

Son bras déchiré avait terminé son processus d’induction directionnelle et de différenciation. Il se remettait bien aussi.

Il y avait plusieurs façons de récupérer un bras déchiré. On pouvait effectuer une culture de tissu en utilisant un tissu spécifique sur son corps et reconnecter le bras avec une opération une fois que le bras était complètement développé in vitro. On pouvait aussi choisir d’effectuer un clone mono localisé (NdT : se réfère à l’adjectif ‘monoclonal’) et ainsi de suite. Cependant, ces choix étaient tous une induction in vitro. Dias avait choisit la méthode la plus douloureuse afin d’obtenir la reconstruction la plus parfaite de son bras : l’induction directionnelle et la différenciation des cellules à partir de son propre corps.

L’induction directionnelle et la différenciation des cellules étaient effectuées là où Dias avait perdu son bras pendant le traitement de base. Au cours de ce processus, l’anesthésie ne pouvait pas être injectée afin d’induire et de mouler avec précision le bras du patient en pleine croissance. Le corps principal devait supporter toute la douleur provoquée par l’induction, et ce n’était pas une sorte de douleur que n’importe qui pouvait endurer. C’était également la raison pour laquelle plus de gens étaient disposés à accepter l’induction et le moulage in vitro.

Cependant, l’avantage de l’induction directionnelle à partir du corps principal était que le bras reconstitué serait plus compatible avec le corps principal. En tant que Hunter, il était évident qu’un bras ainsi induit et repoussé était plus bénéfique pour Dias.

Cillin lui fit un signe de tête. « Tu es un vrai homme ! »

Cary, Beaver, Xiao Shang et les autres se déclarèrent également d’accord : « Un vrai homme ! » Cependant, leurs regards étaient aussi vulgaires qu’on pouvait l’imaginer, faisant des va-et-vient répétés entre Dias et Asiya.

Les hommes devinrent légèrement plus sérieux seulement après qu’Asiya prit une expression sévère et leur eût jeté un regard noir. Cependant, il y avait une rougeur évidente sur son visage, et son visage sévère n’était plus aussi imposant qu’avant. Alors qu’Asiya ne faisait pas attention, les hommes firent un clin d’œil à Dias avec une expression signifiant : ‘nous comprenons tout à fait’.

« Aiyo, ma chère petite Tang Qiuqiu, tu m’as tellement manqué ! » Dias porta Tang Qiuqiu et la jeta en l’air.

« Hein ? Wow, nous avons là un vrai ours. Pourtant, je pensais que c’était juste un sac-à-dos en forme d’ours. » Dias regarda Snowball derrière Tang Qiuqiu alors qu’il lui frottait fort la tête et lui pinçit ses oreilles rondes avec un petit rire. Mm, l’ours donne une impression assez confortable au toucher. Dieu sait combien il a mangé pour grossir autant.

Snowball sourit en arborant un visage simple et honnête et dit : « Bonjour, grand frère Dias ! »

Cette fois, Dias et Asiya furent surpris. Même la belle vêtue de blanc l’observait avec curiosité. Cet ours pouvait en fait parler !

Leurs réactions firent grandir encore plus le sourire de Snowball.

« Ne vous laissez pas berner par le visage de ce p’tit gars. En réalité, c’est juste un gamin méchant qui est aussi mauvais que Dough ! » Renâcla Cary.

Dough ouvrit grand la bouche et sauta sur les épaules d’Eudy, semblant reprocher les déclarations de Cary, ce que Cary ignora directement. Par conséquent, lorsque Cary tenta de ramasser une boulette de viande avec sa cuillère, Dough l’intercepta et vola la boulette avec sa longue langue en un éclair. Après l’avoir avalé directement dans sa gorge, Dough se lécha même les babines et se cacha derrière le cou de Beaver, en tendant la tête et frimant devant Cary.

« Que la diarrhée réclame ta vie ! » Dit Cary avec colère.

Cependant, Dough était l’une des variantes les plus inhabituelles parmi les caméléons. Il pouvait littéralement manger n’importe quoi, que ce soit cuit ou cru, ou il n’aurait pas incité le chat gris et d’autres à piller le garde-manger de Cary si souvent.

Cillin présenta ensuite brièvement à Dias Udoze, Rikulab et Vent Écarlate. Dias était très satisfait de leur recrutement du plus profond de son cœur, et pour Beaver et les autres, le fait qu’ils aient pu satisfaire Dias leur donnait l’impression qu’ils avaient mangé une pilule de réconfort.

« Très bien, viens t’asseoir avant de continuer à parler, patron. Je vous invite aujourd’hui, alors commandez tout ce que vous voulez, grand frère, belle-sœur. » Dit Cillin en souriant.

« Ouais, qu’est-ce que vous voulez manger, grand frère et belle-sœur… »

Cary n’avait pas fini sa phrase avant qu’Asiya ne lui ait fait avaler le reste de ses mots avec un regard noir et un visage rouge. Bien que Cary n’ait rien dit de plus, son sourire ne s’estompa pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top