skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 203 – Le ‘Star Net’ de ‘Grim Reaper’ [Partie 2]

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 203 - Le 'Star Net' de 'Grim Reaper' `{`Partie 2`}`

En réalité, Jiada donnait l’impression de s’approcher de l’âge moyen. Par conséquent, quand il les avait soudainement appelés ‘petits garçons’, Cillin et Lung sentirent une crampe musculaire sur leur visage.

Soudain, Cillin se souvint de son professeur étrange. Sir Mo l’avait même appelé un ‘enfant’ à l’époque. Maintenant qu’il y pensait, cet homme devant lui avait probablement plus de cent ans, n’est-ce pas ?

« Ahem. Bonjour, je m’appelle Lung. » Lung s’inclina et le salua. Son utilisation de l’étiquette que Berzett lui avait enseignée était assez impressionnante ; la forme de sa salutation était parfaitement standard. Il ne donna pas son nom de famille directement car il y avait beaucoup de gens qui n’aimaient pas les membres de la famille Andrea.

« À en juger par vos salutations, vous êtes probablement membre d’une certaine grande famille, n’est-ce pas ? » Dit Jiada. En même temps, il rendit une salutation correspondante, en ressemblant beaucoup plus à un gentleman que Lung.

Le visage de Lung ressentit à nouveau une crampe. Une simple salutation avait révélé son identité.

« Euh, ouais. Mon nom complet est Andrea Lung. » Il ne mentit pas. Lung pensait qu’il serait absolument découvert s’il tentait de mentir compte tenu de ses propres capacités. L’homme avant lui était un vieux monstre après tout.

« Oh, alors tu es le descendant de ce vieux renard. »

Lung se lamentait dans son cœur : Ah, mon grand-père bien-aimé, ton titre de renard est vraiment répandu !

Cependant, Lung laissa échapper un soupir de soulagement intérieurement lorsqu’il entendit la réponse de Jiada. À tout le moins, Lung n’avait ressenti aucune méchanceté au moment où l’autre partie avait entendu le nom d’Andrea.

« Vous êtes pas mal. Vous avez de meilleures perspectives que votre père. » Commenta Jiada avant de regarder Cillin.

« Je m’appelle Cillin Gen. » Il ne salua pas comme Lung. Il exécuta simplement une salutation très courante quand un jeune Hunter rencontrait ses aînés.

Lung jeta un coup d’œil et réfléchit : depuis quand t’appelle-t-on encore Gen ?

« Vous êtes un Hunter ? » Jiada savait que Cillin était un Hunter au moment même où il avait vu la salutation qu’il avait effectuée.

« Oui, en effet. »

« Êtes-vous un Hunter solo ? Ou êtes-vous avec un Régiment de Hunters ? »

« Je suis avec un Régiment de Hunter ; le Régiment de Hunters de la Vanguard. »

Jiada hocha la tête. Rien d’autre ne pouvait être vu sur son visage.

La réaction de Jiada fit ressentir un léger pincement de déception à Cillin. Il avait pensé donner le nom de famille ‘Gen’ pour voir si l’homme devant lui réagirait. Les résultats cependant étaient un peu décevants.

Après avoir examiné Cillin et Lung, Jiada agita une main et déplaça deux grandes boîtes contenant des blocs d’énergie à plusieurs mètres de distance devant Cillin et Lung. Il dit : « Prenez ces deux boîtes avec vous. Le reste est à moi. »

Cillin et Lung soupirèrent de voir que l’autre partie n’avait pas l’intention de se pencher plus avant sur leur intrusion. Le fait qu’il leur ait donné deux boîtes de blocs d’énergie était déjà respectueux de sa part.

Après avoir remercié Jiada, Lung retira ensuite les deux boîtes de blocs d’énergie dans le conteneur sub-spatial sur sa main. Les blocs d’énergie ne pouvaient pas être placés dans le conteneur sub-spatial pendant une période prolongée. Il devrait donc les retirer dès leur retour dans le vaisseau spatial afin d’éviter le conflit entre les énergies entraînant la déstabilisation et l’effondrement du sous-espace.

« À votre retour, saluez ce vieux renard Fergus et ce vieil homme Ji Feng pour moi. » Dit Jiada.

Le grand-père de Lung, Fergus, exerçait une grande influence au sein de l’AG, sa sphère d’influence s’étendant aux affaires, à la politique, à l’armée, etc. Quant à Ji Feng, il était le chef de file de Vanguard et l’un des Six Stars des Hunters – un Star Rank Hunter !

Si Jiada avait seulement mentionné Fergus, Cillin et Lung n’auraient pas été aussi surpris. Après tout, les activités de Fergus couvraient un grand nombre d’endroits, sans compter qu’il y avait beaucoup de gens qui connaissaient et traitaient avec Fergus. Ji Feng était différent, cependant. Si cet homme était capable de dire directement le nom de Ji Feng et de parler d’un Star Rank Hunter avec un ton pareil, alors…

Jiada !

Cillin regarda vers Jiada. « Êtes-vous ‘Couteau de Chasse Jiada’, senior ? »

Le titre honorifique utilisé par les Hunters était ‘senior’, et Jiada ne démentit pas non plus. Il agita ses mains et fit signe à Cillin et Lung de partir : « Il vous reste une heure complète. Le Star Net de Grim Reaper sera activé dans une heure et avec votre niveau actuel de force, vous ne pourrez pas y survivre quand cela se produira. »

« Star net ? » Ils savaient que ceux de Grim Reaper étaient ici, mais qu’était-ce qu’un ‘Star Net’ ?

Jiada ne donna aucune explication supplémentaire : « Vous saurez quand le moment viendra. C’est une expérience de ‘Grim Reaper’. »

Quand il eut fini, Jiada se retourna et ne s’embêta plus avec Cillin et Lung. Il continua à ouvrir une nouvelle boîte et à absorber l’énergie à l’intérieur.

Cillin jeta un coup d’œil à Lung pour transmettre le message qu’ils devaient partir avant de faire quoi que ce soit d’autre.

Après avoir quitté la salle de stockage d’énergie, Cillin et Lung ne perdirent pas de temps à s’embrouiller avec les mystères non résolus et se précipitèrent à l’endroit où le chat gris se trouvait. Selon leurs calculs, ils devraient atteindre cet entrepôt dans dix minutes. Après avoir collecté la nourriture, ils quitteraient cet endroit et retourneraient à bord du vaisseau spatial. S’il n’y avait pas d’incident, ils devraient avoir suffisamment de temps.

Cette fois, Cillin et Lung ne dissimulèrent pas leur présence délibérément. Au lieu de cela, ils se déplacèrent plus rapidement et se dépêchèrent en chemin. Il n’y avait plus beaucoup de personnes dans le couloir menant à l’entrepôt d’aliments, et si Cillin et Lung passaient du temps à effectuer une analyse approfondie, ils découvriraient qu’il ne restait plus beaucoup de personnes à l’intérieur de la prison. La plupart d’entre elles avaient couru dehors.

Quand ils passèrent à un carrefour, Cillin vit une personne se pencher à ce croisement. Oui, il les avait certainement vus. Cillin pouvait la voir même si cette personne était à l’évidence en état d’invisibilité.

Il ne pouvait pas identifier son visage. Il y avait juste une approximation floue où le visage aurait dû se trouver.

La personne les regarda simplement et n’attaqua pas quand Cillin et Lung passèrent à côté de lui. Même s’il savait que Cillin pouvait les voir, il ne bougea pas et regarda simplement Cillin et Lung le suivre à toute vitesse.

Quand Cillin et Lung s’échappèrent, cette personne laissa échapper un petit rire : « Les jeunes de cette génération sont vraiment intéressants. »

Comparé à ce Papillon Fantôme Dix-sept qu’il avait rencontré plus tôt, la personne pensait en fait que ces deux jeunes hommes étaient plus intéressants. Même s’ils pouvaient à l’évidence le voir, aucun des deux ne l’avait activement attaqué comme l’avait fait Papillon Fantôme Dix-sept. Leurs gardes étaient assez élevées aussi. Ils restaient en garde même s’ils avaient couru loin, très loin d’elle.

Après s’être éloignés de ce carrefour, Lung déclara en courant : « Il y avait une personne dans ce carrefour tout à l’heure. »

« Je sais, mais elle ne semblait pas avoir l’intention de nous attaquer. »

« La personne qui a blessé Papillon Fantôme Dix-sept, c’est elle, n’est-ce pas ? »

« Même si ce n’est pas le cas, ils ne sont pas alliés. »

« Un de ‘Grim Reaper’. Dieu merci, il n’avait aucune intention de nous attaquer, car aucun de nous ne passerait un bon moment maintenant. »

Cillin et Lung étaient pressés en ce moment, et ils se demandaient s’ils pourraient gagner contre cette personne s’ils s’étaient réellement battus. Même s’ils le pouvaient, ils auraient perdu beaucoup de temps. Après avoir écouté les paroles de Jiada, le duo voulait simplement aller à l’entrepôt, stocker de la nourriture et partir le plus rapidement possible.

Ils ne savaient pas ce qu’était le ‘Star Net’, mais comme le mot venait de Jiada, Cillin et Lung pensaient qu’il existait.

En chemin, ils rencontrèrent des condamnés par groupes de deux ou trois. Ils étaient fondamentalement tous dans un état confus et dès qu’ils virent Cillin et Lung, ils les chargèrent directement. Cependant, ils furent tous rapidement éliminés par le duo.

Quand ils arrivèrent à l’entrepôt, ils virent le chat gris qui serrait un poisson et faisait de grands bruits de craquement tandis qu’il lui mordait la tête. Le poisson qui était presque cent fois plus gros que le chat gris était mangé au point qu’il ne restait plus que des arêtes.

À côté du chat gris, Vent Écarlate mâchait du bœuf séché. Le chat gris lui avait dit de manger autant qu’il le voulait, aussi ne faisait-il pas de quartier.

Cillin et Lung collectèrent sélectivement des denrées alimentaires dans l’entrepôt. Ils avaient encore beaucoup de nourriture sur le vaisseau spatial, leur priorité était donc maintenant de trouver de la nourriture fraîche. Les provisions de produits frais autour de plusieurs autres entrepôts connectés furent emportées par Cillin et Lung.

Cillin regarda les entrepôts vides et vérifia l’heure : « Nous avons encore quarante minutes. »

« Partons. Nous devrions nous dépêcher. » Dit Lung.

« Il est temps d’y aller, les gloutons ! » Cillin se retourna et appela Vent Écarlate et le chat gris.

Voyant que Cillin, Lung et Vent Écarlate se dirigeaient vers l’extérieur, le chat gris tint la tête de poisson qu’il avait à moitié consommée dans sa gueule et sortit. Même si la moitié de la tête de poisson avait été consommée par le chat gris, elle était toujours beaucoup plus grande que sa taille actuelle. En fait, le pharynx du poisson et les dents acérées de sa bouche étaient exposés car la moitié de sa tête avait été rongée. C’était un spectacle plutôt laid, les dents se balançant au rythme du chat gris qui le tenait dans sa bouche et courait.

Rien n’impressionnait plus Cillin que la capacité du glouton à manger en courant. Il courut et courut encore, et la tête de poisson à moitié mangée entra dans son estomac juste comme ça.

Comme Vent Écarlate ne maîtrisait pas encore très bien la course à pied sur deux jambes, il se remit à courir à quatre pattes après quelques pas en avant. Il ne serait pas capable de rattraper les autres sinon.

Le nombre de personnes en dehors de la prison avait beaucoup augmenté. Lorsque le groupe de Cillin quitta la prison, ils se heurtèrent à une quantité de résistance considérable. Certaines venaient des gardes de la prison et d’autres des forçats. Lorsque Vent Écarlate rencontra ces hommes qui montraient manifestement de la malice et une intention meurtrière à leur égard, il se transforma instantanément d’un toutou chéri obéissant en un animal sauvage juste comme il l’était à l’origine, lorsqu’il chassait des proies sur sa planète natale. La manière dont ses griffes s’enfonçaient profondément dans les corps des ennemis et les déchirait directement avec une force brute impressionnante retournait l’estomac de Lung.

Le comportement du chat gris était cependant beaucoup plus modéré. Il avait simplement donné des coups de pied et laissé de profondes traces de griffes postérieures sur le visage de ces personnes. Après tout, Cillin avait déclaré qu’ils étaient dans une course contre la montre et il avaient sommeil après avoir mangé jusqu’à ce qu’il soit gavé.

Heureusement, la résistance ne persista pas tout le long du chemin. Les combats se concentrèrent principalement au port où les transports et les navettes spatiales étaient garés. Les condamnés voulaient s’emparer d’un navire et se s’échapper de cet endroit, et les gardiens de prison refusaient absolument de les laisser réussir. Par conséquent, les deux parties étaient engagées dans des combats intenses à cet endroit.

L’endroit choisi par le groupe de Cillin était loin du port. Après être arrivé dans un lieu temporairement vide, Lung leva la main et sortit un tableau de bord de son poignet, effectuant un contrôle à distance. Dans le même temps, les robots pilotèrent le vaisseau spatial et le dirigèrent vers eux. Après que le vaisseau spatial se soit verrouillé sur leur position, le groupe de Cillin se téléporta de nouveau sur le vaisseau spatial.

Après leur retour, le vaisseau spatial ne s’éloigna pas immédiatement de la planète. Au lieu de cela, il maintint son invisibilité et observa depuis un endroit proche.

Après avoir placé les blocs d’énergie dans la salle de stockage et les aliments dans l’entrepôt, Cillin et Lung regardèrent ensuite les scènes se dérouler sur les écrans de la salle de contrôle.

Il restait deux minutes à l’horloge lorsqu’ils vérifièrent l’heure.

Les condamnés chanceux avaient réussi à s’emparer d’une navette spatiale et à quitter la planète. Le réseau de défense par satellite situé au périmètre de la planète étant paralysé depuis longtemps, ces navettes spatiales purent partir à leur guise.

Peut-être que ces chanceux condamnés n’auraient pas pu imaginer ce qui allait se passer sur la planète ?

Au bout d’une heure, une toile ressemblant beaucoup à des rayons lumineux électriques apparut soudainement à l’extérieur de la planète. Ça avait enveloppé la planète entière.

« Est-ce que c’est le ‘Star Net’ ? »

Cet article comporte 3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top