skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 201 – Le parrain de ‘Grim Reaper’ [Partie 2]

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 201 - Le parrain de 'Grim Reaper' `{`Partie 2`}`

Décidant de ne plus s’embrouiller avec cette affaire, et considérant que les personnes qui faisaient du tapage dehors s’étaient un peu calmées, Papillon Fantôme raconta sa rencontre au duo.

À l’origine, ils avaient planifié l’heure de début de l’opération. Une fois le compte à rebours commencé, les condamnés sortiraient de l’intérieur de la prison tandis que Papillon Fantôme Dix-sept les soutiendrait de l’extérieur. Il ne devrait pas y avoir de grande agitation si tout se passait comme prévu. Cependant, cette confusion qui avait soudainement éclaté avait complètement fait foirer leurs plans. Après avoir reçu les nouvelles de Papillon Fantôme Quatorze de l’intérieur de la prison, Papillon Fantôme Dix-sept s’était préparé à lui apporter son soutien. Toutefois, en chemin, il avait rencontré une personne, avait été battu et s’était retrouvé dans l’état dans lequel il se trouvait. Une partie de son matériel avait également été détruite. S’il ne s’était pas échappé rapidement, il serait mort sur le coup. Après s’être échappé, il s’était caché dans la salle de bain.

« Qui est le gars qui t’a blessé ? » Demanda Cillin.

« Je ne sais pas. Il était invisible. Il était très fort. » Répondit Papillon Fantôme Dix-sept.

« Je suis surpris. Vous autres de Blue Butterfly êtes emprisonnés dans des prisons de troisième niveau seulement ? » Dit Lung en se frottant le menton.

Papillon Fantôme Dix-sept n’avait évidemment pas prévu de poursuivre la discussion sur le sujet. Il se sentait maintenant beaucoup plus vif et il dit qu’il allait retrouver ses compagnons et partir après avoir effacé les traces à l’intérieur de la salle de bain.

« Oh oui, puisque vous êtes déjà là, laissez-moi vous dire quelque chose. » Avant son départ, Papillon Fantôme Dix-sept déclara : « Il y a un VIP dans cette prison de troisième niveau. Il est probablement sorti maintenant. Prenez soin de vous et ne l’offensez pas. »

« De qui s’agit-il ? »

Cillin et Lung regardèrent Papillon Fantôme sur le champ.

« Couteau de Chasse Jiada. »

Après s’être séparés, Cillin et Lung se cachèrent sous un nouvel endroit relativement camouflé et réfléchirent aux paroles de Papillon Fantôme Dix-sept.

« À quoi penses-tu ? » Demanda Lung.

« Il n’y a pas de sang. » Dit Cillin.

« Ah ? »

« Tu te souviens du moment où nous sommes allés le chercher ? Il n’y avait pas de sang sur le sol. Il ne saignait pas quand il s’échappait et il n’a commencé à saigner que lorsqu’il s’est trouvé dans la salle de bain. Cela signifie qu’il pouvait contrôler le saignement de ses blessures. La porte de la salle de bain avait également été traitée. Il y avait d’autres odeurs qui couvraient l’odeur du sang. Pas même une bête gardienne n’aurait pu le sentir. »

« Quelqu’un de Blue Butterfly ne peut vraiment pas être sous-estimé. » Après une pause, Lung demanda de nouveau : « Que vas-tu faire à propos de Couteau de Chasse Jiada ? »

« Prenons les choses comme elles viennent. Espérons que nous ne le rencontrerons pas, mais même si c’est le cas, il ne devrait pas lever la main contre du menu fretin comme nous, tant que nous ne l’offusquons pas, n’est-ce pas ? »

Tout en soutenant sa propre tête, Lung étira ses doigts dans ses cheveux et se gratta, pensant : « Je ne pensais vraiment pas qu’outre Blue Butterfly, Couteau de Chasse Jiada serait ici aussi. Si nous interrogions les données des condamnés, nous ne retrouverions probablement pas ses archives. »

« En fait, je suppose que ‘Mist’ ou ‘Merciless’ avait aussi un VIP caché dans cette prison de premier niveau où nous étions auparavant. » Dit Cillin.

« C’est vraiment inattendu. Penser que les prisons du Secteur S étaient devenues leurs cachettes. »

« Est-ce qu’on y va quand même ? Après tout, tu es l’employeur de cette mission pour venir dans le Secteur S. À toi de choisir. » Cillin regarda Lung.

« Tu ne penses pas que ce serait vraiment dommage de partir comme ça ? Allons-y. Nous devons clarifier certaines choses maintenant que nous sommes déjà ici, et même si nous ne pouvons pas, il est toujours très important pour nous d’obtenir des informations. »

Boum !

 

Il y eut une autre explosion à la prison.

« Allez, c’est notre chance ! »

Cillin et Lung saisirent l’occasion du chaos créé par l’explosion pour entrer dans la prison par un trou dans le mur. À la seconde où il entra dans la prison, Lung ressentit soudain une gêne sur tout son corps. Cillin attira Lung dans un bureau vide. Il n’y avait personne à l’intérieur. Les gardiens de prison étaient tous sortis pour s’occuper des condamnés.

« Qu’est-ce qui se passe ? Je ressens une gêne sur tout mon corps. » Lung examina le scanner et confirma qu’il n’y avait aucune autre forme de vie autour d’eux. Mais il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir mal à l’aise.

« Des matières radioactives !! »

En entendant les paroles de Cillin, Lung examina précipitamment le mini-détecteur placé sur sa main : « Il y a des rayons radioactifs et des particules, mais elles ne se situent pas à un niveau menaçant. Mon détecteur aurait sonné l’alarme il y a longtemps si c’était très grave. »

Cillin sentit les substances en suspension autour de lui avant de secouer la tête : « Il y a des substances radioactives dans l’air, et beaucoup aussi. Cependant, elles ont subi plusieurs désintégrations et ne sont plus menaçantes. La période menaçante est déjà passée. »

Lung examina les éléments et le degré de radiation affichés sur son détecteur. « Tu dis qu’elles ont déjà subi la plupart des désintégrations radioactives ? »

« Une substance radioactive ayant subi une désintégration se transforme en un autre type d’élément. Pas étonnant que les données affichées sur le détecteur soient étranges. »

« Mais comment se sont-elles décomposées aussi rapidement ? C’est compréhensible s’il ne s’agit que d’une petite quantité, mais d’après ce que tu dis, il s’agit d’une quantité énorme de substances radioactives ! Je pensais que le moment précis de la désintégration des éléments radioactifs ne pouvait pas être estimé ? »

« Le Parrain ! » Cillin prononça le nom directement.

Le corps entier de Lung trembla une fois et, la bouche béante, il fixa Cillin, incrédule. Puis il s’accroupit sur le sol et se couvrit le visage : « Cillin, pourquoi notre chance est-elle si sacrément ‘bonne’ ?! »

Le ‘Parrain’ était une personne. Il y a vingt ans, il avait découvert une méthode permettant de contrôler le temps de désintégration des éléments radioactifs en tant qu’étudiant quatre étoiles à l’Institut de Recherche de l’AG. Il était capable de manipuler l’activité dans le noyau d’un élément radioactif et de faire en sorte que le temps de désintégration se déroule conformément à ses plans. À l’époque, cette recherche touchait l’ensemble du cercle universitaire de l’AG, mais de nombreux académiciens – en particulier de l’Institut de Recherche de l’AG – avaient exprimé des opinions différentes. Plus tard, lorsque les recherches du ‘parrain’ eurent coûté la vie à de nombreux chercheurs innocents au cours du processus, la recherche avait été maîtrisée.

Le ‘Parrain’ s’était échappé plus tard avec sa technologie et avait rejoint l’organisation ‘Grim Reaper’. Comme il avait toujours été une autorité dans la recherche d’éléments radioactifs et de la désintégration, il reçut plus tard le titre de ‘parrain’.

Le ‘Parrain’ avait touché beaucoup de gens. Le ‘bien’ ou le ‘mal’ mis à part, en termes de recherche d’éléments, les gens avaient grandement admiré ce ‘parrain’ pour son travail. Il n’y avait plus eu aucune nouvelle du ‘Parrain’ après son adhésion à l’organisation ‘Grim Reaper’.

Puisque le ‘Parrain’ avait emporté avec lui ses découvertes en matière de technologie et de recherche et avait rejoint l’organisation ‘Grim Reaper’, rien de moins, ce qui aurait pu lui faire gagner un espace sur la publication de l’autorité absolue, ‘Code’, avait été balayé comme ça.

S’ils devaient parler du ‘parrain’, ils devaient également parler de ‘Grim Reaper’. ‘Grim Reaper’ était une organisation non conventionnelle. Leur dictionnaire ne contenait aucune notion de bien ou de mal, et ils n’appartenaient pas à la catégorie des Hunters, des aventuriers ou des tueurs à gage. Bien que le gouvernement les ait qualifiés de ‘menace’, ils avaient encore beaucoup de partisans au sein de l’AG. La raison en était leur pouvoir – leur pouvoir absolu.

Bien que la force de combat individuelle moyenne de Blue Butterfly soit la plus élevée de tous les régiments de Hunters, ils ne que pouvaient se soumettre à la défaite quand on les comparait à ‘Grim Reaper’. Cela étant dit, tous les membres de ‘Grim Reaper’ n’avaient pas une incroyable force de combat individuelle. Par exemple, le ‘Parrain’ avait une faible force de combat puisque son expertise était tournée vers les matières universitaires. Dans l’ensemble, chaque personne de ‘Grim Reaper’ possédait son propre domaine d’expertise et une autorité absolue dessus. C’était juste qu’ils appliquaient cette autorité avec une action réelle.

Désintégration radioactive, piratage de système, destruction des défenses et force de combat inconnue. ‘Grim Reaper’ était encore plus une prise de tête à la fois pour le gouvernement et l’armée comparé à ‘Mist’ et ‘Merciless’. Au moins, ‘Mist’ et ‘Merciless’ étaient plus simples à définir – des organisations de tueurs à gages, n’est-ce pas ? – Mais ce n’était pas le cas avec ‘Grim Reaper’. Ils pouvaient aussi jouer le rôle d’un tueur à gages, d’un Hunter ou d’un Académicien.

Cependant, la quantité d’activités de ‘Grim Reaper’ avait été pitoyable ces derniers temps. La génération de Cillin et celle de son père avaient seulement entendu parler de ‘Grim Reaper’ en tant qu’entité légendaire.

Mais maintenant…

« C’est ça. Ce doit être ‘Grim Reaper’. La destruction instantanée du réseau de satellites un peu plus tôt était probablement aussi leur travail. » Cillin soupira. Depuis qu’il était arrivé dans le Secteur S, le nombre de soupirs qu’il avait poussés avait évidemment augmenté.

« Pourquoi ‘Grim Reaper’ est-il venu ici ? »

« Qui sait ? Exactement comme personne ne s’attendait à ce que ‘Mist’ et ‘Merciless’ apparaissent dans une prison de premier niveau, tous ceux qui auraient dû apparaître sur des planètes-prison de cinquième niveau ont tous surgi dans des endroits inattendus. »

Cillin envoya un message au chat gris. La situation sur cette planète étant devenue encore plus compliquée qu’auparavant, il dut les avertir une fois de plus.

Le chat gris répondit rapidement à son message. Ils avaient trouvé un entrepôt de stockage de nourriture et il y avait encore de la nourriture fraîche à l’intérieur. Ils étaient en train de manger…

La bouche de Lung se contracta en voyant la réponse du chat gris.

« Laisse tomber. Nous ne reviendrons pas les mains vides au moins ! » Lung ajusta les paramètres de son mini détecteur et dit : « Allons voler un profit pendant que c’est chaotique ! »

« Qu’est-ce qu’on vole ? »

« Des blocs d’énergie ! »

La quantité d’énergie nécessaire pour maintenir les défenses d’une prison de troisième niveau était bien supérieure à celle d’une prison de premier niveau. Par conséquent, la quantité d’énergie emmagasinée ici devrait également correspondre.

« Les stocks de produits frais sur le vaisseau spatial sont également en train de baisser. Après avoir reçu les blocs d’énergie, nous irons chez Wheeze chercher de la nourriture, juste au cas où nous serions retardés par quelque chose qui pourrait arriver plus tard et que nous ne puissions pas trouver de nourriture. »

Les pilules nutritives étaient vraiment désagréables. Il était absolument hors de question que Lung veuille vivre sa vie en les mangeant.

Après avoir élaboré leurs plans et élargi l’analyse pour acquérir la configuration générale de la prison, Cillin et Lung choisirent un itinéraire et se dirigèrent directement vers la salle de stockage contenant les blocs d’énergie.

Ce qui était étrange, c’est que plus ils s’approchaient de la salle de stockage d’énergie, moins il y avait de personnes sur leur chemin. En effet, la plupart des personnes qui avaient survécu assez longtemps pour venir ici étaient mortes. Il y avait beaucoup de morts gisant sur le sol du passage menant au local de stockage du bloc d’énergie, mais aucune blessure mortelle n’avait été retrouvée à la surface de leur corps. Toutes les blessures visibles avaient été infligées par eux-mêmes, les uns aux autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top