skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 198 – De quelle force s’agit-il ? (Partie 1)

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 198 - De quelle force s'agit-il ? (Partie 1)

Cillin considérait que le problème de Vent Écarlate était d’une grande importance. Il avait dit auparavant qu’il donnerait à Vent Écarlate deux choix : devenir un homme ou un chien.

 

Des choix différents signifiaient différentes manières de s’entraîner. En ce moment même, Vent Écarlate était presque une ardoise vierge, excluant ses capacités actuelles et sa nature apportées par ses gènes. Il laisserait le choix de la voie de développement à suivre à Vent Écarlate lui-même. Si ce dernier devait le regretter à l’avenir, il ne pourrait s’en prendre qu’à lui-même. On était encouragé à faire des progrès seulement si la décision était personnelle.

Vent Écarlate s’était éduqué lui-même très vite et son intelligence était évidente pour tous ceux qui le voyaient. Les gènes et le cerveau dont il avait hérité lui procuraient une quantité considérable de talents que beaucoup de gens ne possédaient pas. Même s’il avait commencé lentement, il pourrait bientôt rattraper son retard.

Homme ou chien ?

Le chat gris regardait Vent Écarlate depuis les hauteurs alors que ce dernier s’exerçait à converser avec une machine d’apprentissage intelligente. En réalité, le chat gris n’était pas vraiment intéressé par le choix de Vent Écarlate de se développer en homme ou en chien. Du point de vue d’un cyborg, ni l’homme ni la bête ne faisaient beaucoup de différence à ses yeux. C’était bien tant que Cillin était d’accord avec ça. Que les autres soient des hommes ou des bêtes ne le concernait pas. Ils étaient juste des compagnons supplémentaires.

En fait, Vent Écarlate lui-même ne comprenait pas très bien pourquoi Cillin avait souhaité qu’il prenne une telle décision dans le passé. Cependant, après avoir compris les différentes orbites de la vie d’un homme et d’un chien, Vent Écarlate choisit de devenir un homme sans hésitation. Les chiens mettaient l’accent sur la domestication et la loyauté, tandis que les hommes mettaient l’accent sur l’autonomie. La raison pour laquelle Cillin avait décidé à ce moment-là de ramener Vent Écarlate avec eux était parce qu’il aimait ‘l’autonomie’ de ce dernier par rapport aux autres Chiens de l’Enfer. Vent Écarlate n’avait pas obéi aveuglément à la responsabilité tordue et obstinée d’un chien protecteur.

Bien que Cillin ait prédit que Vent Écarlate choisirait de devenir un homme, il fut cependant très heureux quand celui-ci fit son choix avec fermeté. Puisque Vent Écarlate avait choisi de devenir un ‘homme’, il devrait alors enseigner à ce dernier en utilisant les principes d’un ‘homme’.

Cillin demanda à Vent Écarlate de marcher sur ses pieds au lieu de se mettre à quatre pattes et de commencer à utiliser ses mains lorsqu’il mangeait ses repas. En ce moment, Vent Écarlate ne connaissait toujours pas l’utilisation de ses griffes, non, de ses mains. Parfois, ses cinq doigts étaient trop raides. Bien qu’ils aient été assez agiles lorsqu’ils avaient déchiré une proie, manier des outils était une autre histoire. En fait, il avait accidentellement écrabouillé beaucoup d’outils parce qu’il ne pouvait pas contrôler sa force correctement. Cependant, Cillin ne prêtait aucune attention à cela. Cela faisait de nombreuses années, il devait donc y avoir un processus pour que ses habitudes se forment.

La bonne nouvelle était que Vent Écarlate voyait souvent les mouvements de Cillin et Lung et apprenait assez rapidement. Il n’était toujours pas habitué à marcher sur les deux jambes et ne pouvait pas courir vite, mais marcher n’était plus un problème. Une partie de ses poils avait également été rasée, car la description ‘imberbe’ ne pouvait pas être appliquée à Vent Écarlate. Les cheveux du petit gars étaient beaucoup trop épais puisqu’il avait les gènes d’un chien. Bien que cela ne soit pas aussi évident que le pelage d’un chien, ses cheveux étaient plutôt scandaleusement remarquables par rapport à un être humain normal.

Après avoir rasé les poils du visage, de ses mains et d’autres endroits, lui ayant coupé une petite mèche de cheveux et lui ayant mis des vêtements, Vent Écarlate ressemblait plus ou moins à un enfant normal si l’on ignorait ses oreilles plus pointues que la normale et sa queue poilue dans le dos.

Aujourd’hui, après s’être réveillé littéralement de plusieurs jours de sommeil, Lung fit plusieurs fois le tour de Vent Écarlate et admira son apparence.

« Je n’arrive pas croire que ce petit chiot d’autrefois aie vraiment l’air décent maintenant. » Dit Lung à la table du dîner.

C’était une petite table à manger avec quatre sièges. Vent Écarlate tenait une cuillère avec ses mains et pelletait la nourriture dans le bol. Ses longs ongles étaient depuis longtemps rétractés dans ses doigts et il avait l’air plutôt inoffensif avec son visage souriant et enfantin.

Le chat gris ramassait de temps en temps les poissons grillés dans son assiette avec ses pattes, tout d’abord en les clouant avec ses griffes avant de les soulever comme une fourchette et de les porter à la bouche.

Après avoir taquiné Vent Écarlate pendant un moment, Lung dit : « Cillin, as-tu trouvé sur quelle planète tu veux aller ? »

Avant de dormir, Lung avait dit à Cillin de considérer la dernière partie de leur voyage. Comme ils avaient décidé de se diriger vers une planète-prison de troisième niveau, ils devaient d’abord décider sur laquelle exactement se diriger. Lung lui-même se moquait bien de l’endroit où ils allaient et avait passé le pouvoir décisionnel directement à Cillin. Il allait voler directement vers leur destination après son réveil.

La raison pour laquelle ils avaient choisi une planète-prison de troisième niveau était parce qu’il y avait trop de forces autochtones du Secteur dans les planètes-prison de premier et deuxième niveau. Ces forces étaient devenues encore plus anti-étrangères après que la planète-prison de premier niveau ait subi un coup dévastateur.

Les planètes pénitentiaires de haut niveau étaient trop difficiles pour eux car ces lieux étaient actuellement la principale cible de la puissance de feu. La plupart des forces importantes en dehors du Secteur S avaient toutes les yeux sur ces planètes pénitentiaires de haut niveau. Après avoir calculé les risques pendant un moment, une planète-prison de troisième niveau était la cible la plus appropriée pour eux. Si, après le voyage, ils se sentaient comme s’ils ne s’étaient pas encore pleinement amusés, ils pourraient peut-être jeter un coup d’œil à une planète-prison de haut niveau, en fonction des circonstances. Ces planètes n’étaient pas des endroits où ils pourraient causer le bazar comme ils le voulaient, de toute manière. La bravoure n’équivalait pas à chercher les ennuis.

S’il devait faire un choix, Cillin préférait alors y accorder quelque réflexion derrière. Il choisit une planète après avoir regardé la carte stellaire. Cette planète carcérale de troisième niveau n’était pas trop éloignée de celle où ils se trouvaient actuellement et ce n’était pas la planète-prison de troisième niveau la plus proche de celle de premier niveau où ils étaient précédemment. Lung accepta après avoir jeté un coup d’œil. Il inséra les coordonnées de cette planète-prison de troisième niveau comme destination cible du vaisseau spatial et se dirigea vers elle à l’aide du pilotage automatique assisté par robot.

Maintenant qu’il y avait un nouveau compagnon qui parlait, Lung taquinait Vent Écarlate comme s’il taquinait un enfant. Vent Écarlate se plia au jeu de Lung et n’exprima pas d’aversion pour la bouche bavarde de Lung, cependant.

Ils reçurent une transmission secrète avant d’arriver à destination. C’était une transmission de la famille Andrea. Après que Lung ait inséré le programme de décryptage, le message se révéla au duo.

La famille Andrea n’avait peut-être pas beaucoup participé à cet incident il y a cinquante ans, mais plusieurs de leurs aînés avaient déjà été envoyés dans les prisons du Secteur S. Par conséquent, la principale raison pour laquelle ils avaient envoyé leurs hommes cette fois-ci était pour protéger la sécurité de ces quelques personnes âgées de la famille. Après tout, personne ne pouvait dire si quelqu’un saisirait l’occasion de les assassiner dans les circonstances actuelles. Maintenant que ‘Mist’ et ‘Merciless’ étaient sortis et que ‘Blue Butterfly’ des quatre grands s’agitait également, qui ne serait pas de la plus grande prudence ?

Lung partagea également la transmission secrète avec Cillin après l’avoir parcourue. Le message ne contenait pas beaucoup de secrets, et c’était de toute façon utile pour leur dernière opération.

« Une catastrophe dévastatrice ? » Murmura Cillin après avoir lu le message.

Lung se gratta la tête : « N’est-ce pas trop exagéré ? Même si ce groupe de personnes dont tu parlais est venu dans le Secteur S, a sauvé et tué des gens, cela n’aurait pas pu déclencher une catastrophe planétaire, n’est-ce pas ? Une catastrophe apocalyptique, pas moins ? »

En réalité, aucune planète-prison du Secteur S n’était au rang d’habitabilité planétaire A. Elles étaient toutes de rang B ou de rang C, et plus le grade d’une planète-prison était élevé, plus son habitabilité planétaire était basse. Les planètes de rang A du Secteur S étaient principalement contrôlées par les forces originaires du Secteur S.

Mais même une planète de rang B ou C était toujours précieuse. N’était-ce pas dommage de la détruire comme ça ?

Cillin soupira. « Bien sûr qu’ils s’en moquent car ce n’est pas leur propre planète. »

C’était une déclaration vraie. La raison pour laquelle les forces du Secteur S étaient anti-étrangères n’était pas simplement parce qu’elles détestaient l’ingérence des forces étrangères dans leurs propres entreprises, mais aussi parce qu’elles craignaient que des forces étrangères ignorent les situations d’un secteur et détruisent de bonnes planètes. Après tout, même une planète de rang B était difficile à trouver de nos jours.

Lorsqu’ils se rappelèrent ce qui s’était passé sur cette planète-prison de première niveau, Cillin et Lung tombèrent tous deux dans le silence. Pour certaines personnes, détruire une planète n’était que trop facile. Il s’agissait peut-être d’une prison de premier niveau, mais elle avait tout de même été détruite en moins d’une demi-journée. Personne ne pouvait dire si les autres planètes-prison suivraient ses traces.

« Les défenses d’une prison de premier niveau étant relativement plus simples que d’autres, il n’a donc pas fallu grand-chose à ‘Mist’ et ‘Merciless’ pour les détruire. Auparavant, ils ont utilisé des virus pour créer de la confusion. Les autres forces peuvent également utiliser une méthode similaire. » Dit Cillin.

Tout comme la façon dont Cillin avait utilisé des parasites pour presque transformer la planète ‘Poison Fang’ en garnison dans un cimetière, il n’existait que trop de méthodes pour détruire une planète et la plonger dans une catastrophe apocalyptique.

Parfois, les gens se plaignaient du fait que l’armée et le gouvernement de l’AG soient trop puissants et hypocrites, mais on ne pouvait nier que les lieux gouvernés par l’armée de l’AG et le gouvernement de l’Alliance aient une loi et un ordre bien meilleurs que ceux d’autres lieux. Dans le Secteur S, les forces autochtones étaient les seules à avoir mal à la tête après la destruction d’une planète. L’armée et le gouvernement de l’AG s’en moquaient bien.

« Faisons plus attention une fois que nous y serons arrivés. Maintenant que même les planètes-prison de premier niveau ne sont plus sûres, nous risquons de tomber dans une échauffourée parmi les planètes-prison de troisième niveau. »

« C’est tout ce que nous pouvons faire. La situation n’est pas si grave que nous devions abandonner, n’est-ce pas ? » Lung bailla et alla à l’armurerie pour préparer le matériel. Cette fois, ils devraient faire encore plus de préparatifs pour ne pas trop se mettre sur la défensive si quelque chose se passait.

Quand ils furent presque à destination, Cillin hésita sur le fait d’emmener Vent Écarlate avec eux. Après tout, le chat gris avait décidé de le suivre quoi qu’il en soit, et le petit gars avait l’air très malheureux d’être seul sur le vaisseau. Il regarda Cillin et Lung d’un air pitoyable pendant toute la journée, allant même jusqu’à émettre des sifflements gémissants et revêtir une apparence désolée.

« Amène-le. » Le chat gris se lécha les pattes et essuya son visage. « Ce n’est pas comme s’il était faible. »

Lung accepta également d’amener Vent Écarlate avec eux. Après tout, même s’ils ne travaillaient pas ensemble, il pourrait peut-être les aider avec ses talents bestiaux.

En raison de quelque chose qui se passa plus tard, Cillin ne tarda pas à donner son consentement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top