skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 186 – Contre-attaque [Partie 1]

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 186 - Contre-attaque `{`Partie 1`}`

En parlant de Qi Geyou, il avait rarement rencontré de redoutables rivaux parmi ses pairs, à l’exception des quelques personnes sur lesquelles il pouvait compter parmi les candidats de la nouvelle génération pour succéder au ‘Serpent Volant’. Il croyait que les autres ne pouvaient pas se comparer à lui, raison pour laquelle les gens autour de lui étaient fondamentalement tous des subordonnés. Cette pensée avait également nourri son comportement consistant à traiter les autres à partir d’une position de supériorité. Cependant sur ce vaisseau, Qi Geyou avait déjà été humilié plus d’une fois. En seulement deux jours, il se retrouvait à s’étouffer à chaque fois qu’il tenterait de sentir les profondeurs de Cillin et Lung.

Les deux autres personnes qui avaient été sauvées avec Qi Geyou de la capsule de survie s’appelaient Snarker et Serpenter. Ils tombaient dans la catégorie des ‘irréductibles loyalistes’ et la confiance que leur accordait Qi Geyou avait encore augmenté après cet incident. Si à l’avenir, Qi Geyou était capable de prendre le relais du ‘Serpent Volant’ avec succès, il n’y avait aucun doute que ce duo resteraient également très haut dans la hiérarchie.

Cillin et Lung ne firent pas attention à la manière dont ils interagissaient. Ce qui intéressait Lung, c’était la façon dont ils avaient été battus et avaient presque perdu la vie. Il avait même analysé la question en leur nom en utilisant des mots qui pourraient rendre des gens fous, en mettant en plein dans le mille et en ne se souciant absolument pas de leur fierté. Chaque fois que Qi Geyou était si en colère, il souhaitait pouvoir juste assassiner les deux types – non, trois, puisque ce chat à la fesse tremblante avait également participé à la conversation.

« Hey petit serpent volant, tu ferais mieux de ne pas perdre cette fois ! Nous avons investi du capital sur vous, vous savez ! » Dit Lung tout en croisant ses jambes.

Quel capital ? Capital quoi ?

Des veines gonflèrent sur le front de Qi Geyou, mais il se retint et ne se mit pas en colère. Il ne s’était jamais retenu comme cela chez ‘Flying Snake’, mais pour employer les paroles de Cillin, on ne choisit pas toujours. Quand Cillin avait dit cela, le chat gris sur ses épaules avait même ajouté avec un sérieux prétentieux : « Jeune homme, soyez calme, ne soyez pas impatient. »

Allez bouffer de la merde avec votre impatience !

Qi Geyou voulait s’exercer à l’abri des regards, mais il lui fallait s’asseoir dans la salle de contrôle et montrer le chemin. Il était le seul à connaître davantage les parcs plus cachés de cette région. S’il passait la tâche complètement à Lung, il pourrait y avoir un hic potentiel. Il devait absolument faire attention à son opportunité actuelle.

Lors du précédent incident, Qi Geyou avait perdu un groupe de personnes et avait presque perdu la vie. Naturellement, il ne pouvait pas se sentir trop bien quelles que soient les circonstances. Au début, il avait perdu patience et avait attaqué Cillin et Lung après avoir subi leurs propos acerbes et brutaux, mais lorsque Cillin avait saisi sa lance en forme de serpent, à mains nues, Qi Geyou sut qu’il ne pouvait absolument pas se comparer à Cillin en termes de force individuelle.

Quand Snarker et Serpenter virent cela, leurs cheveux se dressèrent pratiquement droits derrière leur tête. La lance de serpent de Qi Geyou contenait une haute tension, et si c’était eux, ils auraient déjà succombé à l’attaque. Cependant, Cillin était capable de supporter la haute tension sans que son expression change le moins du monde. Bien que Qi Geyou n’ait lancé que deux niveaux de sa lance de serpent – la lame la plus tranchante et le croc de serpent n’étaient pas encore lâchés – son attaque n’était cependant pas ce qu’une personne ordinaire pourrait saisir.

Snarker et Serpenter voulaient également tester leurs mains contre Cillin – c’était une démangeaison qu’ils ressentaient souvent lorsqu’ils rencontraient quelqu’un qui pouvait se battre – mais Cillin leur avait immédiatement lancé une phrase : « Vous voulez vous battre avant que vos os ne soient guéris ? Est-ce que de la merde est entrée dans vos tête ? »

À la fin, Lung exprima une idée. C’était le bras de fer enfantin.

Cillin avait gagné par une courte marge.

Lung avait déclaré que l’amitié naît de l’échange de coups, il avait donc sorti son vin et fait la fête pendant un moment. Après que Qi Geyou ait avalé quelques bouteilles de vin, il s’assit à côté et regarda le groupe de quatre se saouler sauvagement et chanter. Chaque personne chantait plus fort et plus faux que la suivante ; c’était comme si ils étaient en compétition pour voir qui pourrait chanter le plus faux de tous. Après avoir fini de jouer les bacchanales, ils s’étaient mis à jouer aux cartes avec une grande vigueur. Compte tenu de leur terrible état d’ivresse, tout le monde avait triché, joué à l’idiot, agi sans vergogne et fait l’imbécile jusqu’à ce qu’ils s’endorment.

Bien que Qi Geyou soit tellement exaspéré par Cillin et Lung que les veines bleues sur sa tête aient grossi d’une taille supplémentaire, il devait admettre qu’il les reconnaissait dans son cœur. Le courage seul ne suffisait pas pour que deux personnes entrent seules dans le Secteur S. Sans véritables capacités, ils n’auraient pas pu survivre longtemps dans cet endroit. En ce qui concernait le caractère, bien que le duo ait une vilaine bouche qui balançait des remarques acérées, c’était aussi toutes des vérités. Bien sûr, le fait que cela soit totalement fait exprès n’était pas exclu.

Qi Geyou n’arrivait pas à comprendre Cillin et Lung. Les anciens de ‘Flying Snake’ avaient dit un jour que s’ils rencontraient des gens comme eux, des personnes qui semblaient peu fiables à la surface mais qui cachaient réellement leurs véritables capacités, elles ne devraient pas les offenser de manière imprudente. Qi Geyou lui-même n’avait aucune intention de se faire de puissants ennemis, en particulier lors d’une telle occasion.

Ils arrivèrent rapidement sur la planète mentionnée par Qi Geyou. Cette planète était le siège de ‘Flying Snake’, c’était un endroit très important. Dans quelques jours, il y aurait une réunion de ‘Flying Snake’ dans ce domaine. C’était quelque chose qui avait été programmé à l’avance quelques jours auparavant. À l’origine, cette réunion n’était qu’un travail de routine et n’était pas très importante, mais l’incident de ‘l’Agent Double’ avait porté un coup dur à ‘Flying Snake’, lui faisant perdre un groupe d’élites et même ‘Petit Serpent Volant’, Qi Geyou, qui était actuellement disparu au combat.

La nuit tomba sur le côté obscur de la planète. Les rues étaient illuminées de lanternes rouges et le vin coulait à flots, la vie nocturne était riche, et partout on observait des groupes de jeunes qui montaient sur des hoverboards ou conduisaient des voitures volantes modifiées. Beaucoup d’entre eux avaient moins de vingt ans. Ils hurlaient dans l’air à la recherche de stimulation et d’excitation.

Un petit cortège de voitures survola avec les feux appropriés allumés, et les personnes qui étaient à l’origine des sifflements sauvages et des vols au hasard ouvrirent la voie de leur propre initiative. De plus, certaines personnes rejoignait le cortège automobile sur son chemin ; les voitures volantes qui les suivaient juste derrière et les hoverboarders retiraient leurs hoverboards avec des mouvements entraînés avant de se jeter directement dans les voitures aux toits ouverts. Les toits des voitures volantes se repliaient lentement après l’entrée des gens. C’était comme s’ils coopéraient comme ça depuis très longtemps.

Un adolescent aux cheveux hérissés, âgé de quinze à seize ans, s’adressa au gars assis au volant : « Y a-t-il des nouvelles du patron ? »
Le conducteur contrôlait la direction d’une main et agrippait une cigarette de l’autre. Lorsqu’il entendit la question de l’adolescent, il prit une bouffée de fumée et fronça les sourcils. « Pas encore. »

Pendant un moment, l’atmosphère dans la voiture fut un peu étouffante et oppressante. L’adolescent roula une cigarette, l’alluma et la fuma. Il avait complètement freiné son comportement impétueux lors du vol stationnaire avec d’autres personnes et semblait exceptionnellement silencieux.

« Les enfants ne devraient pas fumer cela. Cela affecte la croissance du corps. » Déclara le conducteur.

« J’ai bientôt 16 ans. » Rétorqua l’adolescent en tapotant sa cigarette. « Je me suis déjà beaucoup battu avec vous. Ne me traite plus comme un gosse. Dis-le, qu’est-ce qu’on va faire cette fois ? »

Le chauffeur cessa de se tortiller à cause du fait de fumer, aspira une profonde bouffée et jeta la cigarette inachevée dans une ouverture. La cigarette fut aspirée dans la petite ouverture quand elle la survola. La petite ouverture se ferma.

« Nous en parlerons lors de la réunion d’aujourd’hui. »

« Et si ces personnes trouvaient une raison de la retarder à nouveau ? » Demanda l’adolescent.

« Alors nous le ferons nous-mêmes. » Ses mots étaient extrêmement durs.

« Vous avez les armes à feu ? »

« Oui. » Le chauffeur laissa échapper un sourire moqueur. « Serpent Noir veut nous utiliser pour éliminer ces gens de Mad Owl et créer un incident ce faisant afin que nous ne puissions pas revenir ? Dans ses rêves !  »

Le conducteur rouvrit le toit de la voiture. La fumée à l’intérieur de la voiture fut instantanément emportée et les hommes à l’intérieur furent également un peu réveillés par le vent.

La taille du groupe de gens rassemblés autour de ce cortège devenait de plus en plus grande. À la fin, il était devenu un grand cortège de plusieurs centaines de personnes. Si les personnes à l’intérieur des voitures devaient être incluses, leur nombre serait bien supérieur à mille.

Le cortège arriva à côté d’un vaste bâtiment. Il y avait déjà des gens qui les attendaient là-bas. Les gens garèrent leurs voitures volantes et sortirent.

« Vous êtes venus les gars ! » Dirent les gens qui attendaient à l’immeuble.

 

Cet article comporte 2 commentaires
  1. Merci pour le chapitre

    Quel travail incroyable que tu nous proposes régulièrement =))

    Pour savoir? Il y a combien de chapitre dans la version originel?

    1. Merci à toi, ça fait plaisir 😉 Quant au nombre de chapitres de SRH, il y en a quelque chose comme 427. La traduction en anglais en est au chapitre 280. Cela dit, le traducteur anglais a fait des demi-chapitres du coup, comme je ne veux pas m’embêter avec les permaliens lorsque je publie, je mets entre parenthèses le numéro de la partie mais continue la numérotation des chapitres. Ce qui signifie que lorsque j’aurai terminé, il y aura probablement plus que 427 chapitres ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top