skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 184 – ‘Le petit serpent volant’ Qi Geyou [Partie 1]

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 184 - 'Le petit serpent volant' Qi Geyou `{`Partie 1`}`

« Comment est-ce possible ?! » S’exclama le jeune homme avec effroi.

Ce dernier était resté calme et désinvolte depuis son arrivée sur cette planète-prison de troisième niveau. Il n’avait jamais été aussi surpris jusqu’à maintenant.

Il ne pouvait pas non plus être blâmé pour sa surprise. Même le Papillon Diabolique de la génération actuelle, Zéro, avait été impitoyablement choqué lorsqu’il avait vu cette personne qui exsudait de la paix et du calme et qui était très incompatible avec son environnement.

Le ‘Couteau de Chasse’ Jiada, un loup solitaire, était l’un des loups solitaires les plus célèbres. Sa réputation n’était reléguée au second plan que par le seul Star Rank Hunter. Même les vétérans de l’Escadron A de la Vanguard devaient faire très attention lorsqu’ils affrontaient Jiada le ‘Couteau de Chasse’. Alors que Jiada le ‘Couteau de Chasse’ arborait un aspect paisible à l’extérieur, il était impitoyable à l’intérieur. Sinon, il n’aurait pas été connu sous le nom de ‘Couteau de Chasse’.

Jiada connaissait bien les lames et il ne manquait pas d’hommes réputés qui étaient morts sous son épée. Un grand nombre de ces personnes étaient du même niveau que Barthus et c’était une des raisons pour lesquelles les gens avaient peur de Jiada.

Ses pistes étaient déjà indéterminées en tant que Hunter solitaire, mais des pistes indéterminées ne signifiaient pas qu’il avait complètement disparu sans laisser de trace. Même s’il n’y avait pas beaucoup d’informations sur les loups solitaires jadis célèbres, ils semblaient quand même paraître de temps à autre pour prouver leur existence.

Plus tard, depuis la fin du conflit de cinquante ans auparavant, il n’y avait aucune nouvelle du Couteau de Chasse Jiada depuis très longtemps. Aucune publication électronique liée aux Hunters n’avait rapporté quoi que ce soit sur Jiada. Cette disparition avait duré cinquante ans. Ceux qui connaissaient un peu cet incident à l’époque ne pensaient pas que Jiada ait participé à cet événement, sans parler du fait que la liste des personnes emprisonnées à l’époque n’incluait pas le loup solitaire Jiada le Couteau de Chasse. Autrement, cela aurait été une nouvelle époustouflante, non moins décisive que l’emprisonnement du personnel important des Quatre Grands concernés.

Certaines personnes avaient même supposé que ‘Couteau de Chasse’ Jiada ait pu mourir quelque part dans un coin de la galaxie, mais Papillon Démoniaque n’aurait jamais imaginé qu’il rencontrerait ce loup solitaire dans une prison de troisième niveau. À l’origine, il n’avait pas besoin de terminer lui-même cette mission à la prison de troisième niveau, mais puisqu’il passait par là, il avait repris le travail pour Papillon Démoniaque Dix-sept. Papillon Démoniaque Dix-sept était le jeune homme qui avait pris la parole tout à l’heure. Une coïncidence avait permis à Papillon Fantôme Zéro de rencontrer ‘Couteau de Chasse’ Jiada, disparu depuis cinquante ans.

« Comment quelqu’un comme ‘Couteau de Chasse’ Jiada peut-il être emprisonné dans une prison de troisième niveau ? » Le jeune homme parut un peu inquiet. Ce nom lui avait causé une grande inquiétude.

Avec quelqu’un de l’habileté de ‘Couteau de Chasse’ Jiada, comment une prison de troisième niveau pouvait-elle le retenir ?

« Se pourrait-il qu’il soit grièvement blessé ? » Demanda le jeune homme.

« Il va très bien. Il a toujours la même apparence qu’avant et il est toujours aussi fort. » Il était toujours le même diable à la peau douce.

Le jeune homme tourna en rond, mal à l’aise. « Qu’en est-il de l’opération ? »

« Continuons. J’en ai déjà discuté avec eux. Tant que nous ne mettons pas cet homme en colère, ça devrait aller. »

« Zéro, disons… Combien d’autres personnes, comme ‘Couteau de Chasse’ Jiada, se cachent-elles dans les prisons de niveau trois du Secteur S ? »

« Je ne sais pas. »

Pendant ce temps, Cillin et Lung avaient intercepté beaucoup de transmissions secrètes. Cependant, les informations utiles pouvant être déchiffrées n’étaient pas très importantes et ces quelques joueurs importants n’étaient pas mentionnés dans ces messages déchiffrés. Toutefois, à travers ces fragments éparpillés de messages décryptés, Cillin et Lung avaient tous deux senti en même temps que la préparation de la tourmente était déjà terminée, agitée et déchaînée. Tout ce qu’elle attendait était un certain détonateur.

Cela dit, personne ne savait que ce détonateur n’était qu’un simple incident de bagarre dans une prison de premier niveau.

Aujourd’hui, Cillin et Lung arrivèrent dans un district situé dans une zone sans importance du Secteur S. Cette zone était un peu mélangée, et contenait beaucoup de planètes pénitentiaires de niveau 1. Après tout, le nombre de personnes incarcérées dans les prisons de premier niveau était le plus élevé.

Il y avait une règle tacite dans le Secteur S. Les condamnés qui étaient enfermés derrière les barreaux des prisons de premier niveau étaient soit les voyous du Secteur S, soit des subordonnés qui étaient détestés ou punis et enfermés de la sorte comme un moyen de discipline par des personnalités légèrement réputées au sein des gardes du Secteur S ou d’une garnison de niveau un. Outre les prisons de premier niveau, la plupart des prisons de deuxième niveau étaient aussi comme ça. Il y avait très peu de gens qui venaient d’autres Secteurs.

« Je n’imaginais pas qu’il y aurait tant de plaisir dans les prisons de premier niveau. » Les doigts de Lung glissèrent sur l’écran tandis qu’il relevait son menton. Il lisait les récents incidents dans cette zone. Quatre-vingt-dix pour cent des nouvelles dans cette zone concernaient les choses à l’intérieur de la prison, telles que le nombre de victimes infligées lors de la bagarre entre gangs dans la prison de xxx, ou le nombre de forces impliquées dans le conflit entre les prisons de xxx et xxx, etc.

Les combats de gangs entre les planètes pénitentiaires de premier niveau et les planètes pénitentiaires de deuxième niveau étaient chose courante. Cela relevait de la situation interne du Secteur S, il n’était donc pas commode d’intervenir, même pour les gouvernements concernés des autres Secteurs. Bien sûr, ils pouvaient être impliqués dans les incidents, ajoutant secrètement de l’huile sur le feu et en achetant de la main-d’œuvre, etc.

S’il fallait choisir le secteur le plus xénophobe parmi tous les Secteurs de l’AG, même le Secteur V devait admettre sa défaite puisque la place numéro un appartenait absolument au Secteur S. Les habitants du Secteur S étaient sans pitié et féroces. Ils ne pouvaient qu’être meilleurs que les gens du Secteur V.

En tant que personne provenant du Secteur S, vous pouviez coopérer ou engager quelqu’un de l’extérieur du Secteur S, mais vous ne deviez jamais devenir un vassal d’une force appartenant à un Secteur étranger. Sinon, les autres forces du Secteur S enverraient leurs tueurs pour vous assassiner. Sans cette philosophie, les affaires du Secteur S n’auraient pas été aussi difficiles à gérer.

« Oh, regarde ça. Il y a deux jours, une émeute a éclaté dans le district S-O d’une planète-prison de premier niveau. Deux grandes factions se sont affrontées et les pertes en vies humaines ont atteint plusieurs milliers de personnes. Putain de merde, plusieurs milliers d’hommes, ça devrait être un combat assez important. Même les gardiens de prison et les forces des garnisons concernées ont également été impliqués. Cela étant dit, il y a beaucoup de monde dans les prisons de premier niveau. Il y avait certainement des gens qui étaient prêts à voir autant d’espace libéré. » Tandis qu’il parlait, Lung appela quelques versions supplémentaires de la même nouvelle : « Celui-ci s’appelle le ‘Double Incident d’Espionnage’. C’était en fait un grand désordre causé par des espions. Dis, Cillin, penses-tu que leurs ombres sont derrière cet incident ? »

Cillin lisait également les nouvelles s’y rapportant sur un autre écran. Il savait ce que Lung voulait dire par ‘leurs ombres’. (NdT : ‘Ombres’ fait référence à ‘Shadow Hunter’, ce que Cillin était auparavant. Cf Chapitre 1)

« Peut-être, mais ce n’est peut-être pas le cas non plus. S’il s’agit de deux grandes factions, alors il ne serait pas facile même pour les Quatre Grands de se glisser dans leurs rangs. Une émeute d’une telle envergure ne peut que signifier qu’elle implique absolument quelque chose au cœur des deux grandes factions. »

« C’est vrai. Mais ces observateurs ont dû se régaler un peu les yeux. C’était une grosse bataille bien désordonnée, mec. » Lung soupira à regret. S’agissant de deux grandes factions du Secteur S, les séquences pertinentes n’avaient pas été rendues publiques. Les parties critiques de l’incident avaient également été brouillées.

Dans la prison de premier niveau du Secteur S. Bien que les condamnés ne puissent pas quitter la prison pendant leur peine, il y avait un lieu de rassemblement relativement vaste à l’intérieur de la prison. Les condamnés avaient été autorisés à régler la situation par la force à l’intérieur de ce lieu de rassemblement et tout ce dont ils avaient eu besoin était de suivre les procédures en soumettant un formulaire de demande au directeur de la prison. Bien sûr, si la demande était faite par quelqu’un qui n’était pas du Secteur S, elle aurait été presque certainement rejetée immédiatement. C’était un traitement de différenciation.

Tout en écoutant Lung soupirer avec regret à côté, il remarqua soudainement quelque chose hors de l’ordinaire sur le scanner.

« Il y a un problème ! »

En entendant les paroles de Cillin, Lung se leva et se déplaça devant le grand écran, regardant l’image captée par le scanner.

« Une capsule de secours ? » Lung effectua quelques réglages sur le panneau de commande et les résultats de la nouvelle numérisation s’affichèrent à nouveau sur le scanner : « Il y a trois personnes. Leurs signatures vitales sont toutes faibles. »

En regardant les yeux brillants de Lung, Cillin sut que la curiosité de ce garçon avait été piquée une fois de plus. Cependant, en observant cette capsule de secours, Cillin continuait d’avoir le sentiment qu’ils approchaient de quelque chose.

Cet article comporte 6 commentaires
  1. merci pour le chap 🙂 ça commence a être intéressant même si le truc des papillons et l’autres on comprend pas tous vue qu’on a aucune info tous ce que je pense c’est qu’ils ont un numéro pour les différencier (un peu comme la brigade fantôme dans hunter x hunter)

    1. C’est ça, ils ont des numéros en fonction de leur rang dans le régiment. Zéro étant le rang le plus élevé. Et merci à toi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top