skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 177 – ‘L’Enfer’ teinté par le sang [Partie 2]

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 177 - 'L'Enfer' teinté par le sang `{`Partie 2`}`

Cillin fronça les sourcils en regardant Pillar étendu sur le sol.

En parlant du seul subordonné que Pillar ait laissé dans l’avion spatial, il était un malchanceux. Comme une souris, le chat gris avait joué avec lui jusqu’à ce qu’il soit à moitié mort. Lung ne vit seulement qu’un trou dans le vaisseau spatial quand il l’atteignit. Sa porte était visiblement fermée à l’aide de plusieurs cryptages. Au lieu de gaspiller son énergie à les décrypter, il ordonna à son robot de l’ouvrir directement par la force. Une alarme à percer les oreilles retentit dans le vaisseau spatial.

Lorsque Lung vit le chat gris et la dernière personne restante, celle-ci était sur le point de devenir folle. Il se recroquevilla dans un coin et murmura un charabia sans arrêt.

Voyant que le chat gris avait perdu tout intérêt, Lung ordonna à son robot de le tirer de là et de l’éliminer. Il commença ensuite à effectuer une recherche sur le vaisseau spatial.

« Que cherches-tu ? » Demanda le chat gris en s’accroupissant sur le dossier d’une chaise et en se léchant les pattes.

« Je cherche de bonnes choses ! »

« Du bon matos ? » Le chat gris sonda une fois de plus ce qu’il y avait autour de lui, mais rien d’autre ne retint son attention, à part les blocs d’énergie. Cependant, même ces blocs d’énergie n’étaient que des blocs d’énergie moyens et rien de comparable à ces blocs d’énergie spéciaux découverts par l’Escadron Six B. Par conséquent, le chat gris lâcha simplement un bâillement et dit paresseusement : « Eh bien, bonne chance. »

Lorsqu’il entendit les mots du chat gris, Lung s’arrêta net et regarda celui-ci s’éloigner avec la queue dressée. Il cessa de regarder et suivit la sortie du chat gris.

« Pourquoi as-tu arrêté de chercher ? » Demanda le chat gris.

« Il n’y a probablement rien de trop précieux ici. »

Lorsque Lung et le chat gris revinrent dans la salle de contrôle, les hommes qui avaient été vidés de leur sang furent lancés dans l’espace dans leurs couvertures isolantes, suivis d’une magnifique explosion. Cependant, le corps de Pillar avait été laissé derrière.

« C’est quoi ça ? » Demanda Lung. Il avait demandé à son robot de jeter tous les corps qui étaient ici. Mais pourquoi avaient-ils laissé Pillar derrière ?

« Je lui ai dit de ne pas encore se débarrasser de Pillar. » Cillin posa l’objet entre ses mains et se dirigea vers lui.

« Qu’est-ce que tu as trouvé ? »

« Je ne sais pas. J’ai juste l’impression qu’il devrait y avoir quelque chose à gagner. »

Cillin venait juste de finir de parler lorsque le chat gris laissa échapper un ‘Eh’ de surprise et se rapprocha de Pillar, le reniflant avec précaution : « Il y a quelque chose ici ! »

Tout en parlant, le chat gris plongea immédiatement une patte dans l’estomac de Pillar et farfouilla. Ensuite, il sortit une petite boule noire ronde de la taille d’un œuf de colombe.

« Qu’est-ce que c’est que ça ? » Demanda Cillin.

« Je ne sais pas. » Lung examina l’objet à gauche et à droite et sortit un scanner pour l’examiner. L’affichage indiquait qu’il s’agissait d’une roche unique au Secteur S. Toutefois, s’il s’agissait vraiment d’une roche, Pillar n’aurait certainement pas agi de manière aussi secrète. Pourrait-il y avoir quelque chose à l’intérieur ?

Lung saisit un couteau de table et essaya de le couper. Il n’y avait aucune trace à la surface de la balle ronde noire.

« C’est vraiment résistant ! » Lung examina l’entaille sur le couteau de table et le jeta à la poubelle. Il était sur le point de se procurer un cutter à haute énergie quand le chat gris le repoussa avec une patte.

Tout en fléchissant la plante de ses pieds, le chat gris porta la balle ronde à la bouche avec ses pattes. Il ouvrit la bouche et mordit.

Crac !

La petite boule ronde se brisa ensuite.

Un petit fragment éclatant d’une profonde lumière bleue tomba.

Le nez du chat gris remua. Maintenant, le parfum était devenu encore plus épais qu’avant. Cependant, tant qu’il aurait mémorisé ce parfum, il serait beaucoup plus facile de trouver quelque chose de similaire à l’avenir, même s’ils étaient scellés derrière des pierres ou d’autres objets. La raison pour laquelle le chat gris ne l’avait pas remarqué plus tôt était parce qu’il n’avait prêté aucune attention à ce parfum.

« Un morceau d’Aurélio ! » S’exclama Lung, surpris.

« Un morceau d’Aurélio ? »

Lung ramassa le petit fragment et l’examina. Puis il passa l’objet à Cillin : « Voilà. C’est du bon matos ; cela te sera d’une grande utilité le moment venu. »

Cillin regarda le petit fragment bleu dans sa main. « C’est donc la légendaire carte stellaire d’Aurélio. » Tout en disant cela, il tourna la tête vers Lung et demanda, « Tu n’en veux pas ? »

Lung dit négligemment : « Cette carte stellaire d’Aurélio m’est inutile. Seulement, ne sois pas radin si tu trouves un morceau dont j’ai besoin dans le futur. Je suis passé par beaucoup de difficultés à le rechercher, tu sais. »

« Et quel est celui dont tu as besoin ? »

« La ‘larme de Dieu’ des cinq Aurélios ! » Les yeux de Lung brillèrent.

Cillin ne savait pas à quoi ressemblait ‘la larme de Dieu’ dont Lung parlait, mais il était évident que le morceau dans sa main n’était pas ‘la larme de Dieu’. Sinon, Lung y aurait porté beaucoup plus d’attention. Cela ne pouvait pas non plus être un morceau de la ‘Nuit blanche’, car cette dernière avait déjà été entièrement rassemblée. Le fragment dans sa main devait être l’un des trois restants.

« Garde-le. Peu importe ce que c’est, ça vous sera utile à vous autres Hunters. Nous, de la famille Andrea, ne nous préoccupions que de la ‘Larme de Dieu’, et mon vieux a déclaré que nous ne devrions pas prêter trop d’attention au reste des morceaux. Il a dit que si nous ne pouvions pas trouver la ‘Larme de Dieu’, nous ne devrions pas nous préoccuper des morceaux restants. De plus, si tu n’avais pas gardé ce mec à la grosse barbe, il aurait été réduit en poussière il y a longtemps. »

« Très bien. Je vais garder ce morceau avec moi pour le moment. Si je trouve une carte stellaire d’Aurélio dans le futur, je te la montrerai et verrai si c’est ce dont tu as besoin. »

« Hé, mon bon frère ! » Lung tapota les épaules de Cillin avant de demander au robot de nettoyer les restes Pillar par terre.

Il ne pensait pas qu’il obtiendrait une carte stellaire d’Aurélio si tôt. D’un geste de la main, Cillin déposa le morceau dans son anneau en forme de feuille.

« Pourtant, il ne serait pas facile de rassembler les morceaux de la carte stellaire que tu as, Cillin. Selon la situation, il y aura probablement au moins trois pièces et peut même atteindre jusqu’à cinq au total. C’est définitivement gênant. » Dit Lung. Puis il sourit et tendit le poing : « Je ne publierai pas cette nouvelle, mais si je trouve d’autres morceaux dans le futur, tu devras échanger avec moi ! »

« Très bien ! » Cillin leva la main et topa du poing avec Lung.

Bien que le tempérament de Lung puisse paraître très étrange et instable aux étrangers, il traitait ceux qu’il reconnaissait et qu’il était disposé à connaître très bien, tels que Cillin, Knight et Ci Jincheng. Citant une phrase de son vieux père, ‘la famille Andrea a sa propre ligne de conduite sans cervelle’.

Lung vérifia les informations génétiques recueillies auprès de ces personnes.

Pillar était un condamné dans la prison de niveau 2 du Secteur S, tandis que ses subordonnés étaient tous condamnés dans la prison de niveau 1.

« C’est vraiment le Secteur S. Même les condamnés pourraient devenir des Hunters. » Plaisanta Lung.

Les prisons du Secteur S étaient divisées en cinq niveaux. Le premier niveau était celui où les criminels les plus mineurs étaient emprisonnés, tandis que le cinquième était presque complètement rempli de personnalités influentes et importantes. Ce niveau était l’objectif de nombreuses forces cette fois-ci.

La grande majorité des endroits dans le Secteur S interdisaient l’entrée publique des régiments de Hunters. Cependant, c’était dans ces petits territoires libres qu’un grand groupe de régiments de Hunters vaillants et impitoyables était apparu. Beaucoup de ces régiments de Hunters étaient liés à l’armée de défense et aux gardes de la prison du Secteur S, et beaucoup de leurs membres avaient purgé une peine dans les prisons du Secteur S. Il y avait même des condamnés de bas niveau qui n’avaient pas encore purgé leur peine parmi eux.

En réalité, aucun régiment de Hunters étranger n’était autorisé dans cet endroit. Si vous deviez porter une accusation contre un régiment de Hunters local, ils diraient simplement qu’ils étaient en train de réformer leur prison. C’était une forme d’ignorance secrète de la part des fonctionnaires.

Afin d’utiliser pleinement leurs ressources, Cillin avait un peu modifié le vaisseau spatial et les chasseurs de Pillar. De cette façon, les vaisseaux spatiaux n’auraient plus le même aspect que lorsque Pillar et ses subordonnés les avaient pilotés précédemment, ce qui rendraient les opérations suivantes de Cillin et Lung plus pratiques. Après tout, ils ne pourraient absolument pas piloter leur propre vaisseau spatial et errer partout où ils voulaient effrontément. De plus, compte tenu de certains éléments qui les obligeaient à descendre sur une planète, ces vaisseaux spatiaux et chasseurs locaux constituaient toujours le meilleur choix. Comparés à Pillar et aux avions spatiaux et combattants de ses subordonnés, les vaisseaux spatiaux équipés dans ce vaisseau spatial de la famille Andrea étaient plutôt non conventionnels. Il valait mieux être discret.

Bien sûr, ils avaient utilisé certains des équipements furtifs de la famille Andrea. Après tout, ils étaient de première qualité, alors ce serait un gaspillage de ne pas les utiliser.

Après avoir terminé la modification, Cillin retourna dans la salle de contrôle et s’allongea. Peu de temps après, le système indiqua une planète avec des informations détaillées sur ses coordonnées.

« C’est ‘l’Enfer’ ! » Dit Lung avec enthousiasme.

La frange extérieure de la planète ‘Enfer’ était entourée d’une substance grise et brumeuse et était dissimulée à la vue.

‘Enfer’ était une planète abandonnée. Au début, cette planète ne s’appelait pas ‘l’Enfer’, mais un certain nombre de facteurs avaient finalement déclenché une calamité et provoqué un mouvement actif de la croûte terrestre. Un séjour prolongé sur cette planète était impossible.

« La légende dit que ‘l’enfer’ est de couleur rouge, rouge sang ! » Dit Lung d’une voix étrange.

« La planète de ‘Poison Fang’ était également de couleur rouge. » Dit le chat gris d’un ton peu convaincu. Les planètes de couleur rouge ne semblaient pas beaucoup à celle-ci.

« Mais Wheeze, cette planète n’était pas de couleur rouge au début. Elle a été teinte en rouge avec du sang ! » Lung continua de parler sur un ton suggérant qu’il racontait une histoire de fantômes.

Le chat gris lui retourna un regard en biais : « Crois-tu sérieusement à un dicton aussi arriéré ? »

« Je ne peux pas m’empêcher d’y croire, car j’ai entendu dire que cette planète avait subi une ‘apocalypse ‘. Depuis lors, la planète a perdu son ancienne vitalité une fois pour toutes et a progressivement pris son apparence maudite. Vous devriez savoir que cette planète se vantait autrefois d’une habitabilité planétaire de Rang A ! Mais, maintenant ? Elle semble décliner du rang B au rang C, et elle pourrait atteindre le rang D à la fin. »

« Comment c’est devenu comme ça ? » Demanda le chat gris. Que fallait-il pour plonger une planète du rang A au rang B, C et D ?

« La raison pour laquelle cette planète s’est transformée de cette façon est entièrement due à ses habitants. À l’origine, il y avait un énorme institut de recherche sur cette planète ; un institut de recherche qui utilisait spécifiquement des condamnés pour mener des recherches sur le corps humain. Plus tard, la situation est progressivement devenue hors contrôle et la planète elle-même semblait s’être ‘mise en colère’. Par la suite, les tremblements de terre se produisaient fréquemment, et le sommet de la montagne que vous voyez aujourd’hui pourrait se transformer en une plaine plate demain. »

« C’était sauvage à ce point ?! »

« Oui, ça l’était. » Lung avait un sourire énigmatique : « Laisse-moi te dire un secret. À ma connaissance, il y avait des gardes chiens de l’enfer à l’intérieur de ‘l’Enfer’. Je me demande si ces chiens de l’enfer existent encore aujourd’hui… Est-ce que cela vous intéresse d’aller jeter un coup d’œil ? »

« Bien entendu ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top