skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 174 – La Cage d’Aurélio [Partie 1]

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 174 - La Cage d'Aurélio `{`Partie 1`}`

Le vaisseau que la famille Andrea avait préparé pour Lung pouvait être qualifié de ‘mini’. Il était beaucoup plus petit que le vaisseau moyen. Il était en forme de fuseau et semblait inoffensif de l’extérieur, mais en réalité, le vaisseau avait été équipé du dernier système de défense ‘Sentinel’ de l’AG, de canons, de lanceurs de faisceaux de particules à haute densité d’énergie, etc. Non seulement ces armes étaient dissimulées sous son apparence inoffensive, mais la qualité de tous les blocs d’énergie utilisés constituait également le niveau le plus élevé. Au moment où il rencontrait un danger, le système d’attaque du vaisseau spatial soulevait ses épines comme un hérisson se mettant en boule et attaquait les ennemis dans toutes les directions.

La conception intérieure du vaisseau spatial n’était pas flamboyante, mais un examen plus attentif révélait que chaque détail avait été méticuleusement conçu, installé et rangé. Cela donnait l’impression d’une extravagance discrète.

À l’intérieur du vaisseau spatial, il y avait une salle de stockage d’armes non loin de la salle de contrôle et du salon. Toutes sortes d’armes allant des armes blanches aux armes à énergie y étaient entreposées.

Juste au cas où ils rencontreraient un contretemps auquel ils ne pourraient pas réagir à temps, la salle de contrôle avait été spécialement modifiée pour pouvoir s’y reposer directement lorsqu’ils étaient fatigués.

Comme Cillin, Lung et un chat étaient les seuls passagers de ce vaisseau et qu’il n’y avait pas de jolies filles, Lung avait volontairement programmé l’apparence des serveurs robots sur le vaisseau sous la forme de toutes sortes de jolies filles. Un plaisir pour les yeux tout simplement.

À l’intérieur du vaisseau spatial, Lung était allongé sur un fauteuil dans la salle de contrôle tout en mangeant la viande rôtie servie par les serviteurs robots. Ennuyé, il soupira pour la cinquante sixième fois de la journée.

Cillin ne leva même pas un œil car il s’y était habitué. C’était lui qui avait lui-même posé sa candidature à cette mission, et pourtant il soupirait toute la journée comme une femme au foyer plein de ressentiment face à l’ennui.

Tout en regardant le chat gris se divertir sur une table à côté, il dit faiblement : « Regarde-le. La vie d’un chat est tellement belle. Il peut joyeusement jouer avec sa propre queue pendant la moitié de la journée. S’il a faim après avoir joué, il se remplira le ventre avant de s’endormir et, à son réveil, il pourra jouer de nouveau avec sa queue s’il s’ennuie. »

Cillin leva les yeux et regarda le duo : « En fait, tu es à peu près pareil. La seule différence est qu’il joue avec sa propre queue et que tu joues avec tes propres jambes. »

Lung descendit les pieds du fauteuil inclinable et se secoua une fois : « Je m’ennuie ! »

« Alors va au lit. Si tu ne peux pas t’endormir naturellement, alors entre dans la capsule de sommeil. Réveille-toi seulement quand quelque chose se présentera. »

« Comment puis-je faire quelque chose d’aussi ennuyeux ? » Dit Lung avec dédain avant de plonger dans ses pensées. Soudainement, ses yeux s’illuminèrent lorsqu’il dit à Cillin : « Cillin, veux-tu écouter quelques commérages ? »

« À propos de quoi ? »

« De ce qu’il s’est passé il y a cinquante ans, bien sûr ! » Lung commanda à son fauteuil de se déplacer à côté de Cillin. « Alors, tu veux en entendre parler ? »

Cillin jeta un coup d’œil à l’expression ‘demande-moi, demande-moi’ de Lung avant de reporter son regard sur le livre, sans rien dire.

Lung se gratta la tête : « Très bien, je présume que tu es d’accord puisque tu n’émets pas un son. »

Au moment où le chat gris avait entendu qu’ils allaient parler de secrets, il renonça à sa queue et sauta de la table, grimpant sur Cillin et s’asseyant sur ses épaules. Il redressa ses oreilles et commença à écouter.

Mais longtemps après, Lung n’avait même pas réussi à arracher un pet de son cul.

« Hé, commence à parler mec ! » L’exhorta le chat gris.

« Oh tu sais, la première étape est toujours la plus difficile. Je réfléchi par où commencer pour que ce soit le plus attrayant ! » Dit Lung d’un air suffisant.

« Et ? Ça fait dix minutes. As-tu fini ? »

« Presque. Hum. » Lung se racla la gorge et devint immédiatement en forme. Il demanda avec un ton excessivement énigmatique : « Savez-vous quelque chose à propos de la ‘Cage d’Aurélio’ ? »

Le chat gris pencha la tête. En réalité, il n’en avait aucune idée.

Cillin répondit avec incertitude : « Tu veux dire celui de ‘Genesis Mythos’ ? »

Lung acquiesça.

‘Genesis Mythos’ n’était pas une oeuvre à lire en profondeur, mais un livre de conte pour enfants. Les histoires du livre étaient simples, faciles à comprendre et courtes. La ‘Cage d’Aurélio’ était l’une des nombreuses histoires de ‘Genesis Mythos’.

Dans cette histoire, afin de tester l’humanité, Dieu avait emprisonné cinq objets pouvant aider les hommes à réaliser leurs rêves. La prison était la main de Dieu même, chacun de ses cinq doigts constituant une serrure de la prison. La prison ne pouvait être ouverte que par cinq clés correspondantes et les objets emprisonnés par les cinq doigts de Dieu étaient appelés ‘Aurélios’, ce qui signifiait ‘rêve’ dans une langue ancienne.

Aurélio était le mot d’ordre des rêves dans la légende. Ceux qui trouvaient les clés, déverrouillaient la cage et obtenaient ‘l’Aurélio’ à l’intérieur, réaliseraient leurs rêves.

« Ce n’est peut-être qu’un conte de fées pour enfants, mais personne ne sait si ‘l’Aurelio’ pouvait réellement réaliser le rêve d’une personne. Cependant, il y avait beaucoup de gens qui sautaient sur l’occasion de chercher et d’obtenir ‘l’Aurelio’. Les luttes d’il y a cinquante ans ont été causées justement par une clé. »

En écoutant Lung, Cillin se souvint soudainement qu’une clé avait été dessinée à la fin du poème dans le journal de Chamonidine. Il n’y avait pas prêté attention à l’époque, mais maintenant il comprenait ce que cela voulait dire.

« Ah ? Est-ce qu’un Dieu existe vraiment ? » Dit le chat gris sous le choc.

Cillin, Lung: « … »

Vous avez mal compris, monsieur le chat.

 

Cillin gratta la tête du chat gris et a dit : « Bien sûr, il n’y a pas de Dieu, c’est juste un conte de fée et ce n’est pas réel. En outre, l’histoire est centrée sur ‘La cage d’Aurélio’ et non sur Dieu. »

« Oh ! Je vois. Mais si Dieu n’est pas réel, alors, comment la ‘Cage d’Aurélio’ a-t-elle pu exister ? » Continua à demander le chat gris.

Cillin et le chat gris se tournèrent tous deux vers Lung.

Lung haussa les épaules : « Ça, je ne sais pas. Il semble que les histoires liées à la ‘Cage d’Aurélio’ existent depuis très longtemps… C’était probablement il y a mille ans. Il y a mille ans, l’histoire de la ‘Cage d’Aurelio’ s’était soudainement manifestée et deux ou trois forces importantes ont unis leurs forces pour sceller la nouvelle. Par conséquent, très peu de personnes sont au courant de l’existence de la ‘Cage d’Aurélio’ dans l’AG. »

« Ah, c’est donc ça. »

« Continue. »

Cillin et le chat gris attendirent que Lung poursuive.

Lung croisa fièrement ses jambes et ordonna à la belle fille robot sur le côté de lui apporter un verre de jus de fruits. Il avait soif après avoir beaucoup parlé. Il ajouta ensuite : « Il existe une carte stellaire correspondant à chaque clé et, depuis un millier d’années, ces cinq cartes stellaires ont déjà été fragmentées en de nombreux morceaux. Ce n’est qu’en localisant ces pièces et en les assemblant que les clés pourront être retrouvées. »

« Un puzzle. » Marmonna le chat gris. Cela ressemblait à une sacrée galère. Le casse-tête lui-même n’était pas gênant, mais il était difficile de localiser ces pièces.

« En fait, si l’on obtient un seul morceau de la carte stellaire puis que l’on parcourt l’univers, on peut peut-être trouver d’autres morceaux de la même carte car ils se détectent mutuellement. Ne comparez pas les morceaux d’une carte stellaire avec du verre brisé ou quelque chose du genre. Une carte stellaire ne devrait pas comporter plus de cinq morceaux distincts, et certains peuvent ne comporter que deux ou trois morceaux. » Expliqua Lung.

« Ce n’est pas si mal. Si nous obtenons ne serait-ce qu’un seul morceau, ce sera facile, n’est-ce pas ? » Le chat gris semblait impatient de commencer à chercher.

Lung roula des yeux et regarda le chat gris : « Le problème, c’est que beaucoup de gens n’avaient même pas un morceau pour commencer, ou comment un simple morceau de carte stellaire pourrait-il provoquer un tel émoi il y a cinquante ans ? Il y a cinquante ans, certaines personnes ont rassemblé les cartes stellaires, ont obtenu une carte stellaire complète et ont obtenu des informations sur l’une des cinq clés. Cependant, les nouvelles ont été divulguées, provoquant ainsi un conflit entre plusieurs parties. »

« Et ces certaines personnes sont ? » Demanda Cillin.

« De qui d’autre peut-il s’agir hormis ces trois vieux renards du parlement de l’AG ? Ils ont chacun obtenu un morceau et les ont assemblés pour former une carte stellaire complète. Cependant, la nouvelle de leur succès a filtré et a déclenché le tumulte chez de nombreuses forces. Cependant… » Lung se frotta le menton. « Je soupçonne que ces trois vieux bâtards ont délibérément divulgué la nouvelle pour pouvoir s’asseoir sur la montagne et regarder les tigres se battre. »

« Comment ça ? »

« Savez-vous que l’emplacement de la clé n’est pas la seule chose qui apparaît une fois la carte stellaire complétée ? Le nom de la clé fut également révélé, et le nom de la clé que ces trois vieux bâtards ont découverte après que la carte stellaire soit complète était ‘Nuit Blanche’. »

Cet article comporte 6 commentaires
  1. Salut merci pour ton taff sur t’es trad ! t’as une quantité de chap/semaine très respectable ! et en plus tu gère ton site a coté ! j’espère que ce novel cartoneras en France c’est un petit bijou tout comme Defier les Neuf Cieux le talent d’écriture de leurs auteurs genotype de rang A est bien rendu par celui de leur traducteurs FR genotype de rang S a des années lumière de l’auteur en vogue en se moment celui de TDG ><' arfff cessons le mépris…

    Hate de voir la suite j'attend de voir ce qu'il nous reserve pour Linglung parceque pour Enji ce personnage tertiaire ce simple techniciens….. est devenus un monument de ce novel pour moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top