skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 171 – Secteur S, Mission conjointe avec Lung [Partie 2]

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 171 - Secteur S, Mission conjointe avec Lung `{`Partie 2`}`

La base de la Vanguard était sur une planète appelée Planète K-J100. Il suffisait de regarder son code pour connaître son importance, et en tant que base de la Vanguard, la planète s’appelait également Planète Vanguard.

En réalité, tout le district J du secteur K était le domaine de la Vanguard, et la planète Vanguard K-J100 était définie comme le cœur du district.

Une fois le vaisseau arrivé à la station spatiale située à l’extérieur de la planète K-J100, les gens devaient utiliser différents aéronefs pour se diriger vers différents endroits de la planète.

La majorité de la zone sur la planète K-J100 appartenait à l’Escadron A. Les membres de l’Escadron B n’étaient pas autorisés à pénétrer dans cette zone sans en avoir reçu préalablement l’autorisation ou la notification. Les zones situées au-delà de cet endroit appartenaient aux Escadrons B et chaque Escadron B était autorisé à opérer librement dans ses propres zones.

Cillin allait prendre l’aéronef vers l’Escadron Six B avec Tang Qiuqiu et les autres. Cependant, ils furent arrêtés à la seconde où ils mirent le pied hors du vaisseau. Il y avait des gens envoyés par l’Escadron A pour recevoir Cillin et le chat gris. Peut-être que les supérieurs les avaient informés auparavant, mais leur attitude à l’égard de Cillin pouvait être considérée comme acceptable. À tout le moins, ils ne le regardaient pas avec mépris ni n’avaient tenté de le provoquer. Au lieu de cela, ils le regardaient avec curiosité.

Laissé sans choix, Cillin ne pouvait que demander à Tang Qiuqiu de conduire Udoze et Rikulab à l’Escadron Six B. Après tout, Tang Qiuqiu était le seul membre du trio à avoir un badge. Parfois, un badge était également un permis de passage très efficace sinon les deux personnes ‘sans permis’, Rikulab et Udoze, auraient été jetés en prison avant d’avoir pu expliquer quoi que ce soit et auraient punis de peines cruelles dans cette base de la Vanguard.

Cillin suivit les gens, monta dans un aéronef et descendit à l’embouchure d’une chaussée appartenant à l’Escadron A. Dès qu’il fut descendu de l’aéronef, il vit immédiatement Shawton qui l’attendait. Il n’y avait pas beaucoup de joie sur son visage et ses yeux étaient même remplis d’inquiétude quand il regarda Cillin.

« Commandant. » Cillin leva la main et salua.

Shawton sourit et dit : « J’ai entendu dire que tu avais trouvé deux très bonnes recrues pour le groupe. Bon travail. Tu travailles drôlement efficacement. »

Les personnes qui avaient escorté Cillin lui dirent au revoir avant qu’un autre groupe de personnes ne les remplace. Ils conduisirent Cillin et Shawton vers une voiture volante modifiée, puis se dirigèrent vers un bâtiment particulier. Shawton déclara qu’il s’agissait d’un bâtiment légèrement spécial utilisé pour discuter de problèmes. Même ceux de l’Escadron A ne pouvaient pas entrer sans un certain niveau de qualification.

La bouche de Cillin se contracta à l’intérieur. Je suppose que je dois les remercier de m’avoir traité avec autant d’égards.

Alors qu’ils entraient dans l’immeuble, Shawton soupira et dit d’un ton doux : « N’accepte pas cette mission si tu ne le souhaites pas. »

« Je le sais. » Cillin fit signe à Shawton de ne pas s’inquiéter.

Quand ils arrivèrent devant une salle de réunion, Shawton fut empêché d’entrer. Cillin et le chat gris étaient les seuls à pouvoir passer. Shawton lui dit qu’il attendrait au salon dans le coin.

Cillin acquiesça. La porte s’ouvrit automatiquement lorsqu’il se dirigea vers elle. Cillin leva le pied et entra.

Shawton eut des sentiments partagés lorsqu’il vit la porte fermée de la salle de réunion. Il avait fallu beaucoup de difficultés avant que l’Escadron Six B ait enfin trouvé un si grand talent et une occasion de se développer. Il ne souhaitait vraiment pas voir aucun malheur s’emparer de leurs talents, et particulièrement de Cillin. Dias avait dit un jour que Cillin conduirait l’Escadron Six B à une nouvelle et glorieuse hauteur. C’est la raison pour laquelle Shawton avait pensé que ce pourrait être une mission liée à cet endroit même s’il n’avait pas une compréhension complète de la question.

Le problème était que ce n’était pas du tout l’endroit où devait se trouver un Lieutenant Commandant d’un petit Escadron B !

Les paupières de Cillin tremblèrent à l’instant où le chat gris et lui entrèrent dans la salle de réunion.

Pourquoi cet imbécile était-il ici ?!

 

Debout sur l’épaule de Cillin, le chat gris regarda le garçon vêtu de façon soignée, buvant du thé avec un visage sérieux tout en prenant les airs d’un gentleman qui n’était pas sans acuité indéfectible, avec la bouche grande ouverte. Il doutait sérieusement que le type de gangster rencontré plus tôt soit le frère jumeau de cette personne.

En voyant Cillin entrer, le jeune maître Lung hocha la tête avec un sourire parfait et un visage impassible. Cillin et le chat gris pouvaient sentir leurs cheveux se dresser sur la tête.

Il est devenu fou, il est devenu complètement fou…

 

Il y avait quelques autres personnes qu’ils ne reconnaissaient pas, assis à côté de la table de la salle de réunion. Cependant, à en juger par leurs badges, il savait que les paroles de ces personnes avaient du poids au sein de l’Escadron A.

« Cillin et Wheeze, c’est ça ? Prends une chaise. Nul besoin d’être nerveux. » L’un d’eux lâcha un sourire amical et désigna une chaise vide.

Mm, cette fois, la chaise n’avait pas été altérée comme lors de sa rencontre avec Barthus et Songba Leruo. Eh bien, il aurait dû savoir que tous les membres de l’Escadron A n’étaient pas si désœuvrés qu’ils utiliseraient les performances d’un junior pour faire un pari à tout moment, comme Barthus.

Ni Cillin ni le chat gris n’étaient des gens qui pourraient devenir nerveux. Après avoir salué ses aînés Hunters, il s’approcha calmement, tira une chaise et s’assit. Pendant ce temps, le chat gris sauta sur la table, reniflant le thé devant Cillin avant de le lécher avec sa langue. Après avoir réfléchi un peu et trouvé son goût assez bon, il ignora directement les gens qui l’entouraient et a lapa la tasse de thé jusqu’au fond. Une fois cela fait, il leva la tête et regarda autour de lui : « Y en a-t-il encore ? Je n’ai pas eu l’occasion de boire de l’eau pendant que nous étions en route. »

Les gens de la Vangard sourirent et on demanda à quelqu’un de remplir sa tasse. Ensuite, ils sortirent une autre tasse et placèrent la théière entière juste à côté. À en juger par leurs expressions, ils aimaient beaucoup plus le chat gris que Cillin. Cillin s’en fichait pourtant. Plus ils aimaient le chat gris, plus sa sécurité pouvait être garantie. À tout le moins, la Vanguard adopterait une attitude dure face aux forces armées ou à un quelconque organisme de recherche fou. Après tout, les capacités actuelles de Cillin n’avaient pu que l’amener jusqu’au point présent et il ne pouvait absolument pas influencer le Régiment de Hunters de la Vanguard tout entier. Il ne pouvait même pas obtenir certaines informations dont il avait besoin.

Soupir, il avait un lourd fardeau et une longue route devant lui.

Le jeune maître Lung n’avait pas parlé pendant tout ce temps. Il tournait sans cesse la coupe dans ses mains et faisait semblant d’être profond et mystérieux.

Après que le responsable du côté de la Vanguard ait brièvement parlé, il remit ensuite une tablette électronique à Cillin. L’introduction approximative et la description de la mission en question figuraient toutes en tête de liste.

Cillin accepta la tablette électronique et commença à parcourir rapidement les pages avec son doigt avec une grande rapidité. La vitesse à laquelle il parcourait les pages surprit les personnes présentes. Ils ne pensaient pas que ce gamin avait réellement des capacités propres.

Ce qu’ils ignoraient, c’est que Cillin avait volontairement réduit sa vitesse de lecture. Sinon, s’il donnait tout, le choc pourrait leur arracher les dents.

Lorsqu’il vit les mots ‘Secteur S’ sur la tablette, Cillin se rappela immédiatement les choses mentionnées par Enji dans son journal.

Oui, cela faisait cinquante ans.

Le Secteur S était le secteur pénitentiaire qui faisait pâlir tous les visages. Tous les criminels tristement célèbres de la galaxie avaient été emprisonnés là-bas, et beaucoup de ces criminels étaient des personnages qui s’étaient bien amusés pendant un certain temps dans un certain Secteur. Étant donné que le Secteur S était synonyme de prison et de criminel, il était également considéré comme l’endroit le plus sombre de l’AG.

Le Secteur S n’était pas grand et il y avait très peu de planètes habitables. Cependant, chaque planète du Secteur S était comme un enfer. Certaines personnes disaient que l’endroit était constamment englouti dans des cris macabres et rempli d’innombrables fantômes vengeurs et d’esprits maléfiques.

Parmi les prisonniers qui avaient été enfermés dans le Secteur S, il y avait des Hunters, des commerçants et des participants clés des gouvernements et de l’armée. L’armée stationnée dans le Secteur S était en fait un type d’armée différente, de sorte que l’influence de l’armée de l’AG sur elle était beaucoup moins importante que dans d’autres lieux.

Cillin se souvint que Knight lui avait déjà dit que ces personnes ne pouvaient même pas être considérées comme des militaires. Si tant d’innocents étaient morts en prison, c’est parce que les personnes en poste sur la planète-prison ou les gardiens de la prison les avaient attaqués directement.

Insensibles, apathiques et meurtriers. C’étaient des mots trop souvent utilisés pour décrire les personnes qui gardaient cette prison.

La raison pour laquelle certaines personnes de grandes forces, de grands groupes de gens d’affaires, de grandes familles, des hommes politiques influents et de grands tireurs de l’armée avaient pu survivre malgré la condamnation à une peine d’emprisonnement dans le Secteur S, c’est parce qu’elles y exerçaient toutes une certaine influence. Les principales raisons pour lesquelles le Secteur S était appelé spécial étaient dues à son niveau de complexité.

Une fois, une personne avait déclaré avoir vu une personne condamnée à une peine de prison plusieurs dizaines d’années auparavant devenir effectivement gardien de prison à la fin de sa peine. Il y avait aussi de telles personnes parmi l’armée qui était en garnison là-bas.

Chaque force surveillait son propre peuple dans la prison. Il était courant de réprimer une autre force, voire de comploter et d’assassiner une autre personne.

Tout le monde à cet endroit était fort, des vétérans sur le champ de bataille, et chacun utilisait ses capacités respectives. Seule la mort attendait les faibles qui entraient dans cet endroit. Il n’était pas étonnant que Shawton s’inquiète, car Shawton lui-même n’avait aucune garantie qu’il pourrait préserver sa propre sécurité dans ce genre d’endroit.

Cependant, lorsque Cillin eut fini de lire les données, il fut surpris de constater que la mission avait été suggérée par la famille Andrea. De plus, ils avaient spécifiquement choisi Cillin et le chat gris pour accepter cette mission. Si Cillin était d’accord, la transaction était terminée. S’il refusait, Andrea ne chercherait pas non plus d’autres candidats parmi la Vanguard.

Les cinquante ans de prison allaient bientôt prendre fin. Il était temps que les membres de la Vanguard emprisonnés à l’intérieur du Secteur S soient libérés, n’est-ce pas ? L’Escadron A avait probablement déjà pris sa décision, mais ceux qui se dirigeraient là-bas seraient certainement des élites et non pas Cillin.

Ce n’était pas inattendu. Bien sûr, les membres de la Vanguard qui étaient emprisonnés au Secteur S ordonneraient à l’Escadron A d’envoyer les élites en qui ils avaient toute confiance pour les recevoir, et non une personne comme Cillin qui, à leurs yeux, n’était encore qu’un pied-tendre. Leur confiance dans les capacités de Cillin était encore au niveau du doute et cette question était de la plus haute importance. Il était hautement improbable qu’ils permettent à un nouveau Lieutenant Commandant de les suivre.

L’Escadron A avait une opinion différente sur ce sujet par rapport à la famille Andrea. Bien qu’ils ne passent pas la propre mission de leur Escadron à Cillin, Cillin pouvait accepter une mission émise au nom de quelqu’un d’autre. Il y avait à la fois des avantages et des inconvénients. Cependant, puisque Cillin n’était pas d’un grade élevé dans la Vanguard, peu de gens s’y étaient opposés. Ils pourraient également utiliser cette opportunité pour voir à quel point la personne recommandée par Barthus et Songba Leruo était capable.

Lorsque Cillin rendit la tablette électronique à l’autre partie, il n’accepta pas la mission immédiatement. Au lieu de cela, il déclara : « À propos de cette mission, j’aimerais parler à la famille Andrea en privé avant de décider si je l’accepterai ou non. »

Le responsable de la Vanguard ne s’opposa pas à cette requête. Il y avait une petite salle de réunion attenante à cette grande salle de réunion spécialement préparée pour les personnes ayant besoin d’une discussion privée.

Voyant le signe de tête de Lung, le responsable de la Vanguard appuya sur un bouton et une petite porte apparut sur un mur presque identique à ce qui l’entourait. Cillin et Lung entrèrent tous deux dans la pièce. Il y avait quelques personnes du côté de la famille Andrea qui voulaient suivre Lung dans la pièce, mais ce dernier les arrêta. Parmi eux se trouvait Berzett. Mais bien qu’il ne soit pas entré, Berzett jeta un coup d’œil à Lung avant que la porte ne soit fermée : n’agis pas de manière trop indisciplinée, et fais attention à ta propre image.

Lung prétendit ne pas l’avoir du tout vu.

Dès que la porte se referma, Lung révéla immédiatement sa vraie nature, faisant valdinguer ses chaussures de côté et jetant sa veste tout en restant allongé sur sa chaise, haletant comme s’il venait de courir un marathon : « Je suis tellement fatigué que je pourrais mourir ! Regarde, mes orteils sont sur le point d’avoir des ampoules. Les chaussons, c’est toujours ce qu’il y a de mieux… »

Lung ne parla pas affaires dès le début. Au lieu de cela, il se plaignit et vida son sac de toutes ses plaintes pendant une douzaine de minutes, sans montrer aucun signe d’arrêter. Cillin lui lança un coup de pied : « Dépêche, va droit au but ! »

Lung se gratta la tête. « N’avons-nous pas déjà parlé du problème à l’extérieur ? »

Comme si tu l’avais fait !

 

« D’accord, demande-moi ce que tu veux. » Lung croisa les jambes et s’assit très vulgairement sur la chaise.

« Est-ce qu’un membre de ta famille est également emprisonné là-bas ? » Demanda Cillin.

« Ouais. Il est un senior qui a été mis en taule il y a cinquante ans. Votre grand et puissant jeune maître s’est porté volontaire pour le secourir afin qu’il ne soit pas tué juste après sa sortie de prison avant de quitter le secteur. »

« C’était il y a cinquante ans, hein. » Cillin fronça les sourcils. À quel point cet incident survenu il y a cinquante ans avait-il été important pour impliquer tant de gens !

Tout en se frottant la plante des pieds, Lung jeta un coup d’œil à Cillin avant de dire : « Le bazar d’il y a cinquante ans était trop grand et impliquait trop de gens. Les quatre grands régiments de Hunters, des familles de grosses affaires, des militaires, des hommes politiques, etc. y ont été entraînés. » Après une pause, Lung poursuivit : « N’as-tu pas réalisé que ta vie de Hunter avait été relativement paisible jusqu’à maintenant ? Même ce ‘Poison Fang’ ou je ne sais quoi qui a soudainement émergé que vous avez détruit, ainsi que d’autres types qui n’ont pas le droit de montrer leur visage sur scène mais qui sont arrogants à n’en plus finir n’ont pas fait beaucoup de bruit. Aucune des grandes forces, ni même l’armée, n’a pris de mesures très strictes contre elles, car elles sont tout simplement trop faibles en comparaison. C’est la raison pour laquelle on les a laissés pour mettre un peu de piquant, sans compter que les plus forts n’avaient pas encore bougé. Permets-moi de te donner un exemple. N’as-tu pas réalisé que tu n’as vu que trois des quatre régiments de Hunters jusqu’à présent et que le régiment de Hunters restant avait fait profil bas pendant tout ce temps ? »

Cet article comporte 4 commentaires
  1. Salut Helteach, mecmrci poir toute tes traductions, toujours un plaisir de te lire !
    Par contre impossible d’avoir accès au chapitre précédent de SRH, impossible de trouver la page quand je clique sur l’article :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top