skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 116 – Celui qui a tiré dans le dos

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 116 - Celui qui a tiré dans le dos

Après que Cillin eût fini de parler, Emmus examina quelques formules et paramètres avec lui. Ils débattirent même sur une formule à l’intérieur d’un paramètre.

Big Q et les autres n’étaient pas ignorants en la matière, mais lorsque l’on en venait à des choses comme les formules et les paramètres, ils devenaient des incultes consommés. La conversation d’Emmus et de Cillin ne dura pas longtemps avant que quelqu’un près de Big Q ne se mit à se plaindre. « Emmus, tu cherches la raclée, n’est-ce pas ? Arrête donc le non-sens et fais en sorte que les choses soient simples et compréhensibles ! »Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Emmus ne se mit pas en colère ni ne s’embêta à s’adresser au plaignant tandis qu’il retournait la tête et continuait sa discussion avec Cillin. Le Skull King ne cessait de sourire du haut de son trône et n’arrêta pas Emmus. Même si Carranio lui-même ne comprenait pas le contenu de la discussion, c’était très bien tant qu’Emmus comprenait, n’est-ce pas ?

Emmus était un modificateur d’armes excellent, et ses compétences étaient parmi les tous meilleurs dans l’équipe technique de Poison Fang. À l’époque où Emmus était arrivé à Poison Fang, il avait créé une sacrée quantité d’armes excellentes pour eux. C’était aussi la raison pour laquelle Poison Fang avait eu l’occasion de se déchaîner dans le Secteur V sans crainte de l’armée de l’AG, des régiments de Hunters ou des grandes familles de l’AG. Par conséquent, plus la discussion d’Emmus était longue et plus profonde sa compréhension des minerais énergétiques devenait, alors plus il était improbable que les armes qu’il modifiait puissent décevoir Carranio.

« Humm, heu, Skull King, avez-vous de l’eau ici ? » Cillin fit une pause dans la discussion et regarda le Skull King. Ses yeux semblaient dire : ça fait plus d’une heure que je parle, et pourtant tu es si radin que tu ne me laissera pas boire un verre d’eau ?

Peut-être était-ce parce qu’ils étaient trop excités à propos des minerais énergétiques, mais lorsque Big Q et les autres entendirent que Cillin souhaitait boire de l’eau, ils se sentirent eux aussi un peu assoiffés et desséchés.

Carranio claqua ses mains et informa personnellement ses hommes de préparer un thé aux fruits pour Cillin. Le fruit utilisé pour faire le thé était une plante locale de la planète. Cillin regarda le liquide rouge sang dans la tasse et le renifla. Il y avait la fragrance d’une plante herbeuse.

« Ce thé est drôlement bon. » dit Cillin après en avoir pris une gorgée.

« Eh bien, tu peux toujours en boire si tu le veux. » Carranio semblait faire allusion à quelque chose.

Cillin sourit. « Je reviendrai une fois que ma mission sera terminée. »

Par là, il signifiait qu’il refusait gracieusement.

Sur le sol, Wa Qing soupira intérieurement. Quelle réponse inconséquente : il est encore jeune je suppose. Cillin n’aurait pas dû répondre comme cela, ce n’était pas différent de couper sa dernière chance de survie. Peu importe sous quel angle vous regardiez la chose, il aurait dû choisir une réponse plus diplomatique au moins.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Après avoir bu le thé aux fruits, Cillin continua alors la discussion avec Emmus. Emmus semblait complètement absorbé par les minerais énergétiques et n’avait même pas bu une seule goutte.

En voyant que Cillin et Emmus avaient recommencé leur ‘discussion de niveau élevé’, Big Q et les autres s’étaient remis à se gratter la tête de confusion. Big Q n’était pas sûr si c’était juste son imagination, mais il avait un peu l’impression de suffoquer. Il mit ce sentiment déconcertant au crédit de la discussion entre Cillin et Emmus. Personnellement, Big Q pensait que c’était suffisant de savoir comment tirer avec une arme et piloter un chasseur. Mais quel était donc l’intérêt d’apprendre autant de problèmes de ‘haut niveau’ ? Big Q méprisait Emmus intérieurement. Une personne comme Emmus ne savait rien faire d’autre que ce cacher dans les lignes arrière et jouer avec ses armes. Finalement, il était toujours un détritus sur le champ de bataille, n’est-ce pas ?

Après la discussion, Emmus sortit ses dagues spécialisées. Ces dagues n’étaient pas des outils à découper à haute densité énergétique, mais un genre d’alliage spécial fondu et forgé sous un certain ratio. Il pouvait être utilisé pour découper des blocs énergétiques dans une zone localisée, et c’était l’outil favori de chaque technicien. C’était parce qu’un tel outil n’userait pas excessivement l’énergie à l’intérieur du bloc.

Il semblait qu’Emmus soit véritablement un professionnel talentueux.

En premier, Emmus découpa un petit morceau du minerai énergétique rouge et noir. Ensuite il libéra quelques doigts pour presser sur un mod qui couvrait son autre bras pour faire jaillir un objet semi-circulaire qui contenait une petite entaille. Emmus déposa le morceau de minerai dans la petite entaille, la referma et posa l’objet semi-circulaire au milieu d’un espace vide dans le centre du hall. Finalement, il appuya sur un bouton au sommet de l’objet semi-circulaire, et un bouclier énergétique rouge et noir couvrit instantanément l’objet semi-circulaire.

Cillin haussa les sourcils. C’était certainement un objet complexe entre les mains d’un professionnel. Pas étonnant que Shawton avait commenté le fait que l’équipement de Poison Fang était drôlement bon. Il aurait été plus étrange s’ils n’avaient pas eu un bon équipement avec un tel talent, sans mentionner qu’il devait y avoir plus d’une seule personne de ce genre dans Poison Fang.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Big Q et les autres se reculèrent volontairement tandis qu’Emmus manipulait le mod sur son bras. Un lanceur apparut, et un rayon blanc frappa l’objet semi-circulaire. Toutefois, cet objet ne fut pas le moins du monde endommagé.

Du haut de son trône, le regard de Carranio s’illumina. Même Big Q et les autres ne purent s’empêcher de faire un pas en avant.

Emmus appuya encore sur un autre bouton sur son bras et sortit quatre lanceurs supplémentaires. Il y avait maintenant cinq lanceurs au total, et chaque lanceur tirait trois coup dans une cadence rapide. Un total de quinze rayons frappèrent l’objet semi-circulaire, mais il était toujours parfaitement intact.

« Merveilleux ! » Carranio ne pouvait pas s’arrêter. Les boucliers énergétiques créés par ces minerais énergétiques étaient simplement trop bien !

Big Q et les autres s’avancèrent pour regarder de plus près. « King, ce truc est juste trop génial ! Avec ça, nous n’aurons plus besoin de craindre ces foutus soldats ! Nous les entuberons la prochaine fois que nous tomberons sur eux ! »

« C’est vrai. Lorsque le moment viendra, nous devrons leur montrer exactement à quel point Poison Fang est véritablement puissant ! » Carranio se reprit et regarda Emmus. « Teste les minerais qui restent ! Montre-moi leur efficacité ! »

Emmus opina et s’avança près du minerai énergétique vert tout en tenant sa dague. Il était sur le point d’en découper un morceau lorsqu’il entendit soudainement Cillin marmonner : « Comment… Comment cela se fait-il ? »

Tout le monde se tourna pour regarder Cillin, et les pupilles de Carranio s’étrécirent. À cet instant, du sang coulait sans arrêt des narines de Cillin, et peu importe combien de fois il essayait de l’essuyer, ça ne voulait vraiment pas s’arrêter. Ses mains étaient déjà ensanglantées, et il y avait déjà quelques gouttes qui étaient tombées par terre.

Carranio n’avait pas du tout prévu d’exécuter Cillin aussi rapidement. Pour le moins, Cillin lui était d’une grande utilité pour l’instant, donc putain qui l’avait empoisonné avant qu’il en donne l’ordre ?!

« Que quelqu’un le soigne immédiatement ! » rugit Carranio.

Cillin semblait être complètement figé de terreur tandis qu’il repoussait les gens qui s’étaient avancés pour l’examiner. Ensuite, il se mit à tousser de plus en plus fort au point qu’après s’être couvert la bouche des mains et avoir toussé plusieurs fois, il découvrit qu’elles étaient complètement ensanglantées. Il ne saignait pas seulement du nez, mais il crachait aussi du sang !

Cillin fit quelques pas vacillants et s’assit tout affaibli près des caisses qui étaient remplies de minerais énergétiques. Il toussait encore lorsqu’il s’assit.

Big Q et les autres eurent l’air d’être foudroyés par la situation. Le type qui avait l’air de changer le monde et de faire jaillir une nouvelle ère de connaissances un moment auparavant, s’était subitement transformé en un patient sérieux qui donnait l’impression qu’il allait franchir les portes de la mort à tout instant. Mais que se passait-il donc ?

« Mais bon sang, qu’est-ce que vous attendez ?! » Carranio descendit de son trône en rugissant.

Les examinateurs s’avancèrent rapidement près de Cillin et commencèrent les inspections préliminaires. « King, il a été empoisonné ! Mais il a dû l’être depuis deux heures tout au plus. Nous devons faire des observations plus poussées pour savoir exactement à quel point il est en mauvais état. »

« Alors, faites-le ! » Le corps tout entier de Carranio débordait d’intention meurtrière tandis qu’il balayait du regard les personnes à l’intérieur du hall. Deux heures… Cillin avait déjà été amené ici il y a environ deux heures, mais il était possible qu’il ait été déjà empoisonné avant d’arriver. Mais qui donc l’avait empoisonné ?

« King, le prisonnier ! » hurla Big Q tout surpris.

Carranio regarda dans cette direction et vit Wa Qing qui commençait à avoir des spasmes sur le sol. Le sang coulait à flots de ses narines, et il avait l’air de vouloir essayer de tousser, mais puisque sa bouche était bâillonnée, l’excès de sang se déversa par ses narines à la place.

« Que… Mais bon sang que se passe-t-il ? »

« Hé, j’ai l’impression… J’ai l’impression que je n’arrive plus à respirer ! »

« Moi aussi ! »

Pendant que Big Q et les autres étaient en train de parler, des alarmes retentirent soudainement dans la tête de Carranio tandis qu’il exerçait de la force dans ses jambes, provoquant une paire d’empreintes profondes dans le sol alors qu’il sautait en arrière. Mais il avait quand même été un peu lent. Il avait reçu un tir dans les bras, les cuisses et le dos.

Big Q et les autres n’eurent pas autant de chance. Ils reçurent des tirs à la tête et à la poitrine. C’était un coup fatal.

Quelqu’un leur tirait dans le dos !

Qui était-ce ?!

Il ne devrait pas y avoir un autre étranger dans cet endroit à l’exception de Cillin et du prisonnier sur le sol. Il ne devrait pas y avoir un autre étranger ; il ne devrait pas y avoir quelqu’un du tout, à moins que…

En effet. Il y avait une personne qui pouvait tirer autant de fois sans un mot et toucher toutes ses cibles au même moment !

« Emmus ! Espèce… de traître ! »

 

 

Cet article comporte 6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top