skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 114 – Bienvenue dans mon Royaume

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 114 - Bienvenue dans mon Royaume

Si Poison Fang avait pu tirer les vers du nez aux prisonniers à propos des minerais énergétiques, alors ils devaient savoir également comment l’Escadron six B les avait découvert. Cela signifiait qu’ils devaient savoir des choses à propos de Cillin et du chat gris. Si les minerais énergétiques pouvaient attirer l’attention de Carranio le Skull King, alors la valeur de Cillin serait à la porté de Carranio également.

Lorsque le vaisseau atterrit sur la planète, Big Q et quelques autres membres de Poison Fang encerclèrent Cillin pour l’empêcher de jouer les mauvais tours qu’il pouvait avoir dans sa manche.

Cillin regarda autour de lui. En observant ses conditions, il semblait que l’habitabilité de cette planète était aussi de Rang B. Il était drôlement difficile de trouver une planète de Rang B dans le Secteur Z, mais à en juger par les bâtiments environnants, il était évident que Poison Fang avait occupé cette planète depuis déjà pas mal de temps.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Cillin n’était pas sorti du vaisseau depuis longtemps qu’on lui fit passer à travers un appareil ayant la forme d’un portique avant de sortir du port. Il avait vu cet appareil dans toutes sortes d’endroits dans d’autres Secteurs. C’était un appareil qui détectait les containers subspatiaux.

Après l’activation de l’appareil, le centre de celui-ci devint flou et déformé. Cillin entra dans la zone. L’appareil bipa de façon continuelle pendant le processus d’inspection, et en même temps, l’écran d’affichage sur un côté indiquait qu’il y avait une anormalité dans un certain endroit sur le corps.

Après que Cillin soit passé à travers l’appareil, Big Q s’avança vers lui une fois encore. Cette fois, il n’utilisa pas son arme à feu cependant. Au lieu de cela, ils se fendit d’un sourire qui n’atteignait pas ses yeux et dit : « Ne fais rien d’idiot. Donne-le moi. »

Cillin ôta un bracelet de son poignet sans la moindre expression et le lança à Big Q. Celui-ci pressa un interrupteur sur le bracelet et fit tomber tout ce qu’il y avait à l’intérieur sur le sol.

Tandis qu’ils fixait les rations et les bouteilles d’eau éparpillées, Big Q claqua la langue et écrasa menu les rations alimentaires, les broyant deux fois contre le sol. Toutefois, il envoya les bouteilles d’eau d’un coup de pied aux personnes derrière lui. L’eau pouvait être utilisée si elle passait l’inspection.

Big Q poussa Cillin et dit : « Encore une fois ! »

Cillin suivit les ordres en coopérant. La seconde inspection se passa sans le moindre problème.

« Allons-y. » Big Q fit un signe aux hommes sur le côté et ils emmenèrent Cillin à l’endroit où se trouvait Carranio.

 

Pendant ce temps, un petit morceau métallique qui avait presque l’air identique à ce qui l’entourait se déplaça lentement du bas du vaisseau sans que personne ne l’aperçoive. Il se glissa furtivement et sans bruit hors de sa couverture et s’attacha au bas d’un autre vaisseau qui était sur le point de décoller. Lorsque le vaisseau eut décollé, le petit morceau relâcha quelques balles transparentes de la taille de grains de sésame qui étaient incroyablement difficile à distinguer sans un examen plus attentif.

Personne dans le port ne remarqua les petites balles qui roulaient dans la poussière et le sol. Ils continuèrent à parler et à rire bruyamment à propos d’un certain massacre.

Cillin fut emmené dans un bâtiment de plus de vingt mètres de haut. Il ne pouvait pas être considéré comme grand, mais il était certainement non conventionnel à tout le moins. Le bâtiment était peint d’une couleur rouge sang, et aux piliers pendaient de grands emblèmes de Poison Fang. À l’extérieur du hall, il y avait trois personnes qui avaient été déshabillées et clouées contre les piliers. Elles n’avaient pas encore rendu leur dernier soupir, mais elles étaient juste à un cheveu de la mort. Il ne faisait aucun doute qu’il s’agissait de torture.Lisez votre novel directement à la source chez l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !
Les vêtements de ces trois personnes ensanglantées étaient placés près d’eux. C’était des uniformes de l’Escadron Six B. L’un d’entre-eux appartenait au personnel combattant, alors que les deux autres appartenaient aux techniciens. Cillin se souvenait de toutes les personnes qu’il avait rencontrées auparavant, et il reconnut ces trois personnes comme étant les subordonnés des Lieutenants Akay et Wa Qing.

Big Q et certains des membres de Poison Fang alentours laissèrent échapper des rires satisfaits à cette vue. Cillin ramassa quelques éclats de pierre brisés au sol et les lança sur le trio avant que Big Q et les autres ne puissent réagir.

Il valait mieux être mort que de vivre une telle agonie.

Big Q et les hommes autour pointèrent sur le champ leur armes vers Cillin. Toutefois, Cillin tourna la tête et parla à Big Q comme s’il n’avait pas réalisé ce qu’il venait de faire, et dit : « Montrez-moi le chemin. »

Big Q plissa les yeux, plissa le nez et laissa échapper un rugissement bas et animal. Mais il se calma rapidement et dit : « Ne deviens pas prétentieux, gamin. Lorsque le temps viendra, je t’écorcherai vif et te clouerai sur le pilier ! Je découperai ta chair morceau par morceau et la donnerai à manger à mes animaux de compagnie ! »

Jusqu’alors, Cillin avait fait semblant d’être calme et n’avait pas prétendu être faible ou effrayé. Après tout, faire cela ne serait pas différent de s’enfouir la tête dans le sable. Poison Fang pouvait bien être un groupe de tarés, mais il n’étaient pas idiots. Il savait qu’il n’y avait pas moyen que l’Escadron Six B ait envoyé un débris faible et poltron pour négocier avec eux. Le prétendre n’aurait pour résultat que l’effet opposé et apporterait encore plus de suspicion sur sa personne.

Bien que Cillin n’ait vu Carranio qu’une fois par le biais de la vidéo, il avait le sentiment que c’était une personne qui désirait découvrir vos secrets plus vous cherchiez à les cacher. Cela coïncidait avec les propres souhaits de Cillin. De cette manière, il pourrait s’assurer au mieux que les choses se développeraient de la manière dont il les avaient planifiées.

« Bienvenue dans mon royaume ! »

Carranio le Skull King était assis au-dessus du hall principal, regardant Cillin de haut tandis qu’il s’avançait vers lui. Lorsqu’il parla, ses croc jaillirent à l’extérieur et lui donnèrent une apparence encore plus sauvage qu’auparavant.

Cillin regarda Carranio assis sur son piédestal et dit : « Je suis honoré d’avoir la possibilité de voir le légendaire Skull King de mes propres yeux, et je crois que vous avez aussi vérifié qui je suis. Donc, pourrions nous aller droit au but ? »

Carranio sourit et pointa du doigt une chaise non loin de Cillin. « Il n’y a pas d’urgence. Viens, assied-toi d’abord. »

Il y avait une énorme araignée sous la main de Carranio, et lorsque celui-ci mit sa main sur son dos, elle mesurait moins d’un cinquième de sa taille. Il y avait aussi un animal inconnu qui était couché à ses pieds, et il avait de nombreuses paires de jambes et était couvert d’une couche dense d’écailles. Sa queue était enroulée à l’envers, et deux paires d’yeux – une grande et une petite – le fixait du regard avec une lueur menaçante sous-jacente. C’était probablement une espèce originaire de la planète.Ce chapitre a été honteusement copié-collé chez l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Au moment où Cillin s’assit, il dit : «  Je peux vous en dire plus à propos de ces minerais énergétiques. Mais je souhaite voir mes compagnons d’abord et confirmer qu’ils sont en vie. »

Carranio avait l’air d’être de bonne humeur tandis qu’il tournait la tête et parlait aux membres de Poison Fang près de lui.

Cillin fronça les sourcils en les voyant. Ils ne parlaient pas le langage de l’AG.

Cillin avait froncé les sourcils dieu sait combien de fois depuis qu’il était arrivé ici, et Poison Fang était très heureux de voir cette réaction. Carranio et ses hommes avaient conversé en utilisant le langage du Secteur V.

Après qu’il eut terminé de donner ses instructions, Carranio regarda en direction de Cillin une fois encore et dit : «  J’ai entendu dire que tu as un chat qui parle et qui peut rechercher les minerais énergétiques. »

Depuis qu’il avait appris l’existence du chat gris par les prisonniers, Carranio avait prévu d’attaquer l’Escadron Six B une deuxième fois et de capturer le chat. Toutefois, ce plan était encore à la phase de préparation, donc Carranio devait admettre que c’était une nouvelle excitante d’apprendre que Cillin était le messager de l’Escadron Six B. Des informations qu’il avait rassemblées, ce chat qui parlait et qui recherchait les minerais énergétiques appartenait à Cillin. S’il piégeait Cillin ici, alors ce serait bien plus facile d’obtenir ce chat.

Cillin hocha la tête. « Oui, en effet. Mais je ne l’ai pas apporté avec moi pour ce voyage. »

Pendant qu’il parlait, un membre de Poison Fang apporta un homme à l’intérieur et le jeta directement sur le sol. La personne avait les mains et les pieds ligotés, et sa bouche était bâillonnée. Il avait l’air d’être encore en train de reprendre son souffle, et son regard était encore un peu flou. Mais lorsqu’il se remit finalement et qu’il vit la silhouette de Cillin clairement, il lutta dans une tentative de se remettre debout. La personne à côté lui donna un coup de pied pour le renvoyer au sol une fois de plus.

Lorsque Cillin le vit, il se leva immédiatement de sa chaise et s’agenouilla rapidement près de lui, en disant : « Lieutenant Wa Qing, allez-vous bien ? »

Tout en caressant le dos de l’araignée, Carranio sourit et fit jaillir ses crocs lorsqu’il vit Cillin laisser échapper un soupir de soulagement évident après avoir vérifié la condition de Wa Qing.

« King, pourquoi m’avez-vous fait appeler ici ?! »

Ce fut à cet instant qu’un jeune homme entra dans le hall.

 

Cet article comporte 8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top