skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 112 – Je vais y aller

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 112 - Je vais y aller

Lorsqu’il entendit la nouvelle, Shawton sortit immédiatement un écran et fit en sorte que ses hommes puissent lui communiquer la situation exacte.

L’écran holographique resta suspendu au-dessus de la table de la salle de réunion tandis qu’il affichait un petit transport arborant le symbole d’un crâne ensanglanté. Au même moment, le transport transmit un signal qui avait l’air d’avoir été enregistré après qu’ils aient accepté la transmission.

L’écran holographique afficha une personne à l’apparence sauvage, avec des motifs rouge sang peints sur son visage. Ces motifs représentaient exactement le symbole de Poison Fang, et c’était un crâne ensanglanté. Qui plus est, cette personne ne ressemblait pas à un humain ordinaire, car il avait une énorme bouche et une paire de crocs qui saillaient de sa mâchoire supérieure et inférieure. Il avait l’air incroyablement féroce.Ce chapitre a été volé de l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

« Chers Messieurs et Mesdames de l’Escadron Six B de la Vanguard. Moi, le Skull King Carranio (NdT : Skull King = Roi des Crânes), chef de Poison Fang, par la présente, vous souhaite une bonne journée de la part de mes subalternes toxiques. » Le Skull King Carranio se fendit d’un sourire suffisant à ce moment-là et fit saillir ses crocs comme s’il voulait avaler sa proie.

Dans le langage du Secteur V, ‘Carranio’ signifiait ‘crâne’, donc on pouvait deviner exactement d’où provenait le symbole en crâne de Poison Fang. Toutefois, ni Shawton ni Cillin n’avaient jamais entendu parler de ce nom. Peut-être que le nom de Skull King était plus remarquable.

L’écran changea de vue pour afficher les environ trente prisonniers capturés par Poison Fang. Parmi eux se trouvaient les deux lieutenants commandants de l’Escadron Six, Akayi et Wa Qing. Bien qu’ils soient enfermés dans des chambres transparentes et aient perdu conscience, ils pouvaient voir qu’ils respiraient encore. Cette vue soulagea pas mal Shawton de ses soucis.

« J’ai entendu dire que votre escadron a récemment eu la chance de tomber sur une petite fortune ? Comme vous le savez, Poison Fang ne va pas bien avec les militaires à nos basques et notre énergie est en baisse ces temps-ci. Donc, pour le bien de mes subalternes, je ne vais pas tourner autour du pot plus longtemps. Ces trente-sept vies – oh, attendez, trente-six, car j’en ai accidentellement tué un hier. Oups. » Carranio tendit les mains innocemment. « Il y a quelques containers dans ce transport, et tout ce que vous avez à faire est de les remplir complètement. Avec la réputation de la Vanguard, nous avons confiance que vous n’utiliserez pas de faux minerais énergétiques pour essayer de nous rouler, n’est-ce pas ? Ha ha ha ha… »Ce chapitre a été honteusement copié-collé chez l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !</span

Le rire étrange de Carranio contenait une qualité frissonnante.

« Il y a aussi un contrat à l’intérieur du transport. Par souci d’équité, vous pouvez envoyer une personne garder les minerais énergétiques et signer le contrat en cours de route. Bien entendu, personnellement, j’aimerais vraiment beaucoup rencontrer le commandant Shawton en personne, ha ha ha ha. »

La vidéo se termina là-dessus.

Shawton et Lalo tombèrent dans le silence après avoir vu la vidéo. De manière surprenante, ce fut Cillin qui parla, avec le même ton froid et indéchiffrable. « Je vais y aller. »

« Non ! »

« Non ! »

Shawton et Lalo énoncèrent leurs objections en même temps. Dans le cas de Shawton, il pensait que Cillin pourrait bien ne pas survivre à ce voyage. Cillin était un talent rare après tout, et Shawton ne voulait pas l’utiliser de cette manière. Dans le cas de Lalo, il ne faisait tout simplement pas confiance à Cillin. En ajoutant ces sentiments à l’âge de Cillin, aucun homme ne voulait laisser un gamin de vingt ans porter une telle tâche sur ses épaules.

« Je ne vous fait pas une proposition, je vous informe de ce que je vais faire. » dit Cillin. « Vous ne pouvez pas y aller, commandant. Si vous y allez, alors l’Escadron Six B est mort. Le lieutenant commandant Lalo ne peut pas y aller non plus. Nous avons déjà perdu la valeur de combat de quatre lieutenants commandants, si nous devions en perdre un autre, alors le moral de l’Escadron Six tombera dans les abysses. Quant aux autres à l’extérieur de cette salle qui sont capable de se battre, qui pensez-vous être capable de garder la tête froide ? »

Shawton et Lalo étaient silencieux.

Après un moment, Shawton se leva. « Allons d’abord voir le transport avant de prendre une décision. »

Le fait que Poison Fang puisse envoyer un transport spécialisé au pas de leur porte si rapidement révélait pas mal de problèmes. Parmi eux, un point était certain, et c’était que Poison Fang ne devait pas être loin d’eux. Ils devraient être capable d’obtenir quelques réponses du transport.

Lorsque le trio arriva au bout du passage, le technicien était en train de traiter les données.

« Qu’est-ce que ça donne ? » demanda Shawton.

« Le transport a probablement été préparé pour suivre une route de navigation fixée. Il a environ toutes les sortes de scanners installés, et il y a des appareils de surveillance dans chaque coin. De plus, la plupart de la programmation du système a été truqué, et n’importe quelle altération provoquerait l’autodestruction. La puissance de l’explosion serait suffisante pour détruire tout notre vaisseau. On a même fixé un compte à rebours sur le transport, et à en juger par le temps affiché, cela a pris cinquante-deux heures au total pour nous atteindre depuis son point d’origine. Là maintenant, il ne reste que soixante heures sur le cadran.

Même pendant qu’il écoutait le rapport du technicien, Shawton devait admettre que ces tarés étaient ridiculement intelligents. Mais tout de même, ça faisait drôlement mal au cul qu’une telle intelligence s’épanouisse dans la tête d’un taré !

Ces dingues ne leur avaient presque pas donné de temps pour se préparer. En fait, Shawton suspectait même l’authenticité de l’heure affichée sur le cadran, mais ce n’était pas important. Ce qui importait, c’était qu’il leur restait moins de huit heures avant l’heure du départ !Lisez votre novel directement à la source chez l’Empire des Novels. Soutenez le traducteur !

Avec seulement huit heures qui restaient, les unités de l’Escadron A n’arriveraient pas à temps pour les aider. Sans renforts, les seules personnes sur qui ils pouvaient compter, c’était eux-mêmes.

Alors qu’il fixait du regard le contrat orné du symbole du crâne rouge sang, Shawton inspira plusieurs fois profondément et fit de son mieux pour se calmer. Il n’était pas commandant depuis longtemps, et il n’était jamais tombé sur un tel incident d’aussi loin qu’il se souvienne. Une telle chose ne s’était jamais produite, même quand Seru était encore commandant ! Mais bon sang, que devrait-il faire ?

Pendant que Shawton réfléchissait, il y eut un bip provenant de son communicateur. Après avoir lu le texte du message, Shawton fronça les sourcils et demanda au technicien de continuer ses analyses. Ensuite, il tourna dans un coin du passage d’entrée et vit Cillin debout exactement là qui l’attendait.

Cillin ne s’était pas approché du transport. Il ne voulait pas que les appareils de surveillance du transport le filment.

« Allez préparer les minerais énergétiques. Donnez-moi cinq heures. Dans cinq heures, je vous présenterai un plan d’action complet. » dit Cillin.

Shawton était sur le point de répondre quelque chose, mais Cillin lui fit un signe de la main. « Commandant, il reste peu de temps. » Sur ces mots, Cillin se retourna et quitta les lieux.

Lorsque Cillin quitta le passage et retourna sur le vaisseau de l’Escadron B, il sortit la clé qu’Enji lui avait donnée et entra dans l’atelier d’Enji. Le chat gris entra aussi avant de fermer la porte derrière lui.

Personne ne savait ce que Cillin avait fait à l’intérieur. Shawton fixait toujours du regard les données analysées par les techniciens, et ni le lieutenant commandant Asiya ou le lieutenant commandant Lalo ne pouvaient lui donner une suggestion utile.

Dias était toujours endormi, Lu Suo était encore dans l’unité de soins intensifs, et Eudy et les autres étaient encore dans un état critique. Xiao Shang, Ba Dao et Cary montaient la garde à l’extérieur des chambres des malades, et à cet instant, ils ne savaient pas qu’un transport était entré dans le sas du vaisseau principal, ils ne savaient pas que Shawton était en train de se tuer à cause du contrat, et ils ne savaient pas que les minerais énergétiques qu’ils avaient exploité étaient en train d’être chargés sur le transport.

Cinq heures plus tard, Cillin sortit de l’atelier d’Enji et envoya un message à Shawton. Il discuta avec Shawton dans la salle de réunion pendant une heure toute entière, et le contenu de la réunion était inconnu, même de Lalo. Lalo savait seulement qu’à la septième heure après l’arrivée du transport, Cillin était monté dedans.

Par coïncidence, Dias se réveilla au moment où le transport partit. Eudy et Beaver étaient aussi sortis de leur état critique.

Lorsque Cary vint trouver Cillin tout excité pour lui annoncer les nouvelles, il découvrit que Cillin était déjà parti.

Cet article comporte 18 commentaires
  1. Merci pour tout l’excellent travail que tu nous offres !!! Et surtout joyeux anniversaire !!! ( avec un tout petit peu de retard ><)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top