skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 107 – Changement de Plans

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 107 - Changement de Plans

‘Poison Fang’ était un groupe très inhabituel. Ils étaient des Hunters, des tueurs, des traîtres, y compris les vétérans. Mais ces gens – étant eux-mêmes issus de milieux compliqués – partageaient un trait commun, et c’était la folie. Une folie qui méprisait complètement la vie, que ce soit la leur ou celle de quelqu’un d’autre.

Le symbole de Poison Fang était un crâne sanglant, et il y avait deux dents aiguisées sur ce crâne qui lui donnait l’apparence d’un démon. Chaque membre de Poison Fang avait le symbole du crâne sanglant sur sa personne, et ce symbole était fabriqué avec un certain type d’os de leur propre corps.

Poison Fang était originaire du Secteur V et était une compilation littérale de chaque style de dingue. Emportant avec eux la cruauté et la soif de sang du Secteur V, Poison Fang ferait n’importe quoi pour atteindre leurs buts. À leurs yeux, l’armée et les quatre grands Régiments de Hunter étaient à égalité dans le fait qu’ils étaient des cibles à éliminer.

Si leur folie était aveugle, cela n’aurai pas posé de problème. Mais ce qui était troublant, c’est qu’ils n’étaient pas stupides. Il ne manquait pas de génies parmi Poison Fang, et même s’ils avaient des caractères particulièrement tordus, on ne pouvait pas nier que leurs cerveaux, c’était du sérieux. Des armes de destruction massive, des réactions nucléaires hautement radioactives etc. étaient leur gagne-pain, et ils avaient tout l’espace du Secteur V pour tester leurs nouvelles armes. C’était aussi la raison pour laquelle la moitié de leur membres étaient infligés de maladies dues aux radiations.

« Il y a peu de temps, Poison Fang a testé une nouvelle arme nucléaire et a littéralement pollué une planète en la détériorant jusqu’à ce que son rang d’habitabilité passe du Rang B au Rang C. Les personnes qui avaient à peine survécu au désastre avaient toutes été torturées et exécutées également. En réponse, l’Armée de l’AG avait envoyé ses troupes pour chasser Poison Fang dans le Secteur V, mais ce qui était étrange, c’est que Poison Fang ne les a pas combattu de front cette fois. Au lieu de cela, ils ont rassemblé leurs hommes, détourné quelques vaisseaux de guerre et pris en otage quelques combattants avant de partir du Secteur V pour le Secteur Z. Certaines personnes ont dit qu’ils avaient été forcés à partir, mais je crois que les choses ne sont pas si simples. » dit Barthes.

« Mmm. Je garderai un œil sur ça. » Shawton ne pouvait pas se permettre d’être négligent si Poison Feng était impliqué.

« Vous êtes ici dans le Secteur Z pour terminer votre mission. Mais si vous tombez sur eux, alors échappez-vous aussi loin que possible. Cela peut sembler un peu démoralisant, mais si vous voulez éviter des pertes inutiles, alors ne les combattez pas de front. Nous ne sommes pas l’armée, et nous n’avons pas autant de règles strictes. Utilisez cette flexibilité. Ne soyez pas comme Heaven’s Birth. »

Tout comme la Vanguard, Heaven’s Birth était l’un des quatre grands Régiments de Hunter. Quelques années auparavant, l’Escadron B de Heaven’s Birth avait attiré l’attention de Poison Fang pendant qu’il se dirigeait vers le Secteur V et les a combattu de front. Si leurs pertes n’avaient pas été énormes, elles n’étaient pas petites non plus. Après tout, quiconque pouvait rivaliser avec une unité de combat centrale de l’Escadron B d’un des quatre grands Régiments de Hunter faisait naturellement partie de l’élite. C’était une défaite que de perdre le moindre d’entre-eux. À ce moment-là, alors que les deux adversaires s’affrontaient, Poison Fang avait largué cinq bombes sismiques à la suite à l’endroit où la majorité des avions de combat étaient rassemblés. Sur les environ trente chasseurs qui furent réduits en poussière, neuf appartenaient à Heaven’s Birth, et environ vingt à Poison Fang. Voilà à quel point ils étaient fous.

Naturellement, Shawton était au courant de cet incident. Si l’Escadron Six tombait sur ‘Poison Fang’ maintenant…

En y pensant, Shawton fut pris d’un mal de tête.

« Ma suggestion serait que vous commenciez votre voyage de retour dès maintenant et que vous quittiez le Secteur Z. Après tout, vous avez découvert plusieurs minerais énergétiques inhabituels dans cet endroit, et c’est déjà une raison suffisante pour que Poison Fang s’en prenne à vous sauvagement. La nouvelle ne s’est pas encore ébruitée, mais mieux vaut être sûr plutôt que de le regretter. Si vous tomber sur Poison Fang maintenant avec votre puissance actuelle, vous pourriez subir de grandes pertes. » L’expression de Barthes était grave.

Après un moment de réflexion, Shawton dit : « Je dois en discuter avec mes lieutenants commandants avant de prendre une décision. »

 

Après avoir quitté l’aéronef, Cillin retourna vers le vaisseau avec Enji. Enji amena Cillin dans son propre atelier, et il découvrit qu’il y avait plusieurs parasites entreposés dans la pièce. Toutefois, ils étaient tous des spécimens morts.

« Ils sont peut-être morts, et ils n’ont laissé aucun œuf, mais leur matériel génétique est toujours intact. » Enji montra l’un des parasites qu’il avait découvert pendant un nettoyage du vaisseau. « Leur matériel génétique est différent de l’ADN humain, et ne comportent pas les purines et les pyrimidines que les humains ou d’autres formes de vies communes possèdent. Leur composition génétique est quelque chose d’autre. »

Cillin accepta le document qu’Enji lui fit passer. C’était les découvertes de ses recherches faites pendant son temps libre, cependant il ne s’agissait que de quelques recherches basiques et non en profondeur. Après tout, Enji n’était pas un spécialiste dans ce champ.

Pendant qu’ils parlaient, le communicateur de Cillin sonna. C’était à nouveau Cary.

« Cillin, où donc diable es-tu en train de paresser ?! Viens ici tout de suite ! »

« De quoi s’agit-il ? »

« Ramène-toi ici et aide-nous à déplacer ces minerais énergétiques. Les robots de transports se sont détraqués à la seconde où ils les ont touchés, donc nous n’avons pas d’autre choix que de les déplacer nous-mêmes. Le commandant nous a dit de faire vite car il y aura un arrangement différent plus tard. »

« Très bien, compris. J’arrive tout de suite. »

Cillin cessa la connexion et s’excusa auprès d’Enji, l’informant qu’il devait déplacer quelques minerais.

Enji agita les mains en disant : « C’est le moment pour l’équipe de commencer la dernière partie de l’opération. Va t’occuper de ton travail, je vais vérifier le vaisseau dans une minute. »

Lorsque Cillin retourna au point de stockage du minerai sur le vaisseau, il vit Cary qui transportait quelques minerais. Les minerais énergétiques noirs et rouges avaient recouvert toute sa personne de couleurs sombres.

Après avoir déplacé les minerais énergétiques dans le vaisseau de transport, Cary épongea sa transpiration en disant : « Cette chose est plus lourde qu’elle n’en a l’air. Hé, Cillin, j’ai entendu dire que nos plans allaient changer. »

« Hein ? » Cillin lui adressa un regard inquisiteur.

Cary regarda les alentours et chuchota de manière secrète : « J’ai entendu dire cela par le lieutenant, bien que la raison en soit inconnue. Ils ont tous été convoqués pour une réunion à l’instant, et c’est probablement pour comprendre ce problème. »

En n’entendant aucune réponse de la part de Cillin, Cary lui donna un petit coup de coude. « N’es-tu pas curieux ? Avec la personnalité du commandant, pas moyen qu’il abandonne ses plans originaux si facilement ! »

« Ouais, continue. » Cillin roula ses manches et s’avança vers une caisse de minerai énergétique, la soulevant et la portant vers le vaisseau de transport.

Cary transporta aussi un bloc, bien que son attention soit à l’évidence ailleurs. « Ça veut dire qu’il doit y avoir une raison spéciale derrière cela. Pourquoi ne devinerais-tu pas ce dont il s’agit ? »

« Comment pourrais-je le savoir ? Nous le saurons lorsqu’ils auront terminé leur réunion. Inutile d’être anxieux pour l’instant. »

Cary allait répondre quelque chose lorsque Tang Qiuqiu sauta hors d’un aéronef et vint vers eux.

« Frère Cillin, frère Cary, laissez-moi vous montrer quelque chose ! »

Tang Qiuqiu se rua vers eux joyeusement, et il semblait y avoir quelque chose dans ses poches.

Le nez du chat gris frémit : « Délicieux ! »

Tang Qiuqiu dénoua son gilet avec précaution pour révéler un œuf d’environ la taille de deux poings. Il y avait de nombreux motifs circulaires sur la coquille, et il avait l’air magnifique.

« Ouais, pas mal. Je suppose que c’est un plat de plus pour le dîner ce soir ! » dit Cary en souriant.

« Je veux en manger aussi ! » Le chat gris s’approcha.

« Pas question. J’ai trouvé ça pas très loin d’où oncle Lu Suo et les autres creusaient. Regardez, ne dirait-on pas un bonbon crémeux ? »

Tang Qiuqiu s’ennuyait et n’avait rien à faire, donc elle était allée dans toutes les zones d’extraction pour jeter un œil. Pendant qu’elle était désœuvrée et qu’elle creusait dans la glace avec ses outils pour s’amuser et par passion non loin du point d’extraction minier sur la terre gelée, elle trouva l’œuf. Généralement, Tang Qiuqiu ne nourrissait pas d’intérêt spécial envers les œufs, mais celui-ci en particulier ressemblait beaucoup aux sucettes crémeuses qu’elle adorait manger. Les motifs blancs circulaires ressemblaient exactement aux anneaux de crème peints sur la surface d’une sucette, donc Tang Qiuqiu en avait eu le coup de foudre.

Bien entendu, si l’œuf avait eu l’air ordinaire, alors il aurait probablement fini par frire dans une poêle.

Cet article comporte 6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top