skip to Main Content
Menu

SRH – Chapitre 106 – N’aie pas peur, on te couvrira

Traducteur Français : Hellteach

Checkeur : Zhexiel

SRH - Chapitre 106 - N’aie pas peur, on te couvrira

Pendant que Cary parlait, Cillin vit un vaisseau en provenance de l’espace entrer sur la planète, volant vers le point d’extraction minière de Dias.

« Cillin, veux-tu aller jeter un œil ? » demanda Enji.

Avant que Cillin ne puisse répondre, son communicateur sonna. C’était Shawton.

« Cillin, viens par ici une seconde. Dias est là aussi. Amène Wheeze avec toi également. »

« Très bien, j’arrive tout de suite. » Rompant la connexion, Cillin tourna la tête vers Enji et dit : « Allons-y ensemble. »

Enji hocha la tête, déposant les outils dans sa main. Le chat gris mangea plus vite et finit toute la chair de crabe, et juste au moment où il allait sauter sur l’épaule de Cillin, celui-ci l’attrapa en plein air. « Va prendre un bain d’abord. »

Si sa présomption était correcte, les points clés de ce voyage pour l’Escadron A seraient les minerais énergétiques, et le chat gris.

Il y avait beaucoup de personnes dans l’Escadron Six qui soit ne se rendaient pas compte de certaines des performances du chat gris, ou soit n’y avaient simplement pas pensé à cause de leur manque de connaissances sur les cyborgs. Mais Cillin croyait qu’il y avait de nombreuses personnes dans l’escadron dont les suppositions tendaient déjà dans cette direction. Bien que Cillin pensât que le point de vue de  l’Escadron A sur le chat gris soit positif, ils n’avaient pas encore déclaré leur position après tout. Il croyait qu’ils sauraient de quel côté penchaient les cadres supérieurs de la Vangard vis-à-vis du chat gris pendant cette réunion.

Avant d’emmener Cillin vers le vaisseau, Dias lui tapota les épaules et dit : « Ne t’inquiète pas, tout va bien mieux que tu ne le penses. »

Naturellement, Cillin comprit le message caché derrière ses paroles. Il lui adressa un sourire et fit un geste de la main signifiant ‘compris’.

Ce vaisseau spatial n’appartenait pas à l’Escadron Six B. Bien que sa structure soit similaire, le symbole sur la coque n’était pas exactement le même. C’était toujours un symbole de dague, mais il y avait des motifs additionnels qui manquaient sur l’Escadron Six.

Quelqu’un l’attendait déjà à l’écoutille. Lorsque la personne vit Cillin, il s’avança et lui montra cordialement le chemin. Cillin ne reconnaissait personne alors qu’ils cheminaient, donc c’était probablement des personnes de l’Escadron A. Ces personnes n’accordèrent que peu d’attention à Cillin avant de diriger leurs regards vers le chat à l’air arrogant sur ses épaules. C’était une vue plutôt intéressante.

Cillin fut emmené à l’entrée d’une salle de réunion. « Nous y sommes. » L’homme frappa à la porte avant de crier : « Patron, j’ai apporté votre homme ! »

« Compris. Maintenant, dégage ! »

Cillin n’avait jamais entendu cette voix auparavant.

L’homme continua à sourire benoîtement et ouvrit la porte pour Cillin en disant : « Bien, je vais dégager maintenant. Contente-toi d’entrer. »

Cillin entra dans la salle de réunion. C’était une salle de petite taille avec une petite table à laquelle étaient assises trois personnes. Il reconnût Shawton, mais pas les deux autres personnes. Il avait le sentiment que ces deux étrangers étaient plutôt forts, sans mentionner qu’ils avaient tous les deux des qualités distinctives. L’un d’entre-eux avait des joues très longues. Il n’avait pas l’air d’un humain normal, et sa barbe était presque assez longue pour atteindre son ventre. L’autre personne portait un gros chapeau noir sur la tête, et le bord du chapeau couvrait pratiquement la moitié de son visage. Ses yeux étaient cachés tout comme ses émotions l’étaient, et son silence et son immobilité ne faisaient que causer une pression encore plus grande aux personnes autour de lui. Les seules personnes qui bavardaient dans la salle étaient le barbu et Shawton.

« Viens ici, Cillin. Permets-moi de te présenter ces deux seniors. » Shawton montra le barbu et dit : « Voici Barthes, ancien commandant de l’Escadron Huit B. » Ensuite Shawton montra l’autre personne assise sur une chaise et dit : « Voici Songba Leruo, ancien commandant de l’Escadron Deux B. »

Dans les régiments de Hunters, les générations plus anciennes se voyaient souvent adressées d’une manière déférente en tant que senior. C’était parce que beaucoup de personnes des générations nouvelles avaient été découvertes par elles, ce qui était la raison pour laquelle quiconque portait le titre de ‘senior’ possédait une grande influence à l’intérieur de leur régiment de Hunters.

« Bonne journée, seniors. »

« Tu parles d’une bonne journée ! Nous avons voyagé jusqu’ici et Shawton ne veut même pas nous faire du thé. » Barthes se plaignait tout en jouant avec sa longue barbe.

Shawton était coutumier du caractère de Barthes depuis longtemps, donc il ignora directement cette phrase de récrimination.

« Hé, pourquoi être si timide ? Viens ici et prends un siège. » Barthes montra une chaise sur le côté.

Cillin regarda la chaise, puis Barthes, avant de s’avancer vers une chaise différente de celle que Barthes avait pointée et s’assit. Le visage de Barthes grimaça  immédiatement tandis que Shawton eut un rire des plus joyeux à côté.

Songba Leruo, qui avait été silencieux pendant tout ce temps, laissa échapper un rire bref et parla d’une voix basse et profonde. « Hé le barbu, tu paries, tu paies, donc soit tu paies, soit tu signes une reconnaissance de dette maintenant. J’ai encore des tonnes de factures de la Vanguard sur moi de toute façon. »

Barthes grommela : « Il ne s’agit que de deux cent mille crédits AG, comment ne pourrais-je pas me permettre une somme d’argent aussi petite ? Pourquoi diable signerais-je quelque chose d’aussi merdique qu’une reconnaissance de dette ? »

Avec un bruit sourd, Barthes écrasa une carte de débit sur la table et dit : « Il y a plus de deux cent mille crédits dans cette chose. Vous deux, partagez-la entre vous et rendez-moi le reste. »

« Cette carte a certainement l’air familière. » dit Songba Leruo. « Est-ce que tu as encore volé la carte de Manny ? »

« Pffff ! Comment quelqu’un avec ma moralité pourrait-il vraiment voler sa carte ?! » Barthes croisa les bras et dit, l’air content de lui : « Elle a encore oublié sa carte pendant le déjeuner donc je la lui ai rapporté en passant. Seulement elle a tellement de mots de passe, donc essayez-les donc tous jusqu’à ce que vous trouviez le bon. »

Cillin : « … » Ces gens avaient certainement une moralité ‘remarquable’ !

Barthes tourna la tête et regarda Cillin. « Hé gamin, tu m’as fait perdre mon pari. Comment vas-tu me donner compensation ? »

Barthes montra du doigt la chaise qui l’avait mis de mauvaise humeur. Quiconque s’asseyait dessus avait la garantie d’avoir son cul explosé, mais la plupart des gens n’auraient pas du tout remarqué le piège. Seuls ceux avec des compétences incroyablement bonnes en observation ou des compétences sensorielles l’auraient su.

« Que voulez-vous ? » demanda Cillin.

Barthes caressa sa longue barbe et montra le chat gris du doigt sur l’épaule de Cillin. « Je le veux. »

« Certainement, ce petit gars me doit encore une dette. Si vous pouvez éponger sa dette, alors vous pourrez l’avoir, sans problème. » acquiesça Cillin.

Le chat gris fixa Barthes de ses yeux ronds et brillants. Remboursement de la dette ? C’était génial ! Une fois qu’elle serait payée il pourrait retrouver sa liberté.

« Hmm… Combien ? » demanda Barthes.

Cillin montra cinq doigts. « Cinq cent millions. En crédits AG. »

Barthes prit une expression sérieuse et dit : « Très bien, assez déconné. Parlons affaires ! »

Le tour de la conversation changea drôlement vite.

« Ça ne faisait que quatre millions, espèce de salopard, attend, ça ne faisait que trois millions et des poussières ! » Le chat gris gifla Cillin au visage avec sa patte avant pour corriger son erreur.

Barthes regarda le chat gris, et son expression sérieuse fleurit immédiatement comme une fleur une fois de plus. « Hé, petit chat, viens ici et discutons un peu. »

Le chat gris jeta un œil au gars qui n’avait pas la moindre intention de rembourser sa dette, s’avança vers lui avec des pas élégants, puis sauta !

Sous les regards du quatuor, le chat gris s’agrippa à la barbe du barbu et se balança d’avant en arrière comme s’il s’agissait d’un jouet. Il se mit même à la tirer comme s’il voulait défouler sa colère.

« Aïe, sois plus doux, petit chat. Écoute bien. Une personne intègre devrai rembourser ses propres dettes, tu comprends ? » dit Barthes.

Shawton et Songba Leruo le regardèrent du coin de l’œil : intégrité ? Es-tu sûr d’avoir une telle chose ?

Le chat gris pencha la tête dans une attitude de réflexion. Il avait raison. C’était vraiment trop ‘chambarrassant’ de laisser quelqu’un d’autre payer ses dettes, et c’était en-dessous de sa dignité !

Relâchant la barbe de Barthes, le chat gris bondit pour retourner sur l’épaule de Cillin.

« Hé, ne sois pas en colère petit chat. Si quoi que ce soit se produit dans le futur, tu pourras juste venir nous voir. On te couvrira. Tu n’as pas à avoir peur de qui que ce soit, même s’il s’agissait de ces salopards de l’armée ! »

Barthes donnait l’impression de plaisanter, mais en vérité, ses paroles représentaient aussi la position de la Vanguard à ce sujet. Cillin sourit et hocha la tête vers Barthes pour lui signifier ses remerciements.

Ils ne posèrent pas trop de questions et bavardèrent de façon décontractée pendant un moment. La seule chose qui soit importante, c’était de transmettre leur position. Peu de temps après, Cillin partit de la salle de conférence.

Après le départ de Cillin, du sérieux véritable remplaça finalement l’apparence joyeuse de Barthes. « Shawton, nous avons reçu des renseignements comme quoi ces Poison Fang (NdT : Crocs Empoisonnés) sont entrés dans le Secteur Z. »

Cet article comporte 4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top