skip to Main Content
Menu

SOTR-Chapitre 81

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                 Chapitre Suivant

Source : Version anglaise

Traduit et édité par : daotranslator


Chapitre 81 : La loi de la jungle


 

Des paroles d’injures et de damnation se faisaient entendre quand le nombre d’héritiers rassemblés augmentait, ils étaient tous d’humeur abattues.

« Que tout le monde se calme, calmez-vous. Les héritiers du Tigre Blanc et de la Tortue Noire sont ici. Ce sont tous des héritiers des quatre grands duchés et nos leaders. Nous devons avoir un plan pour lutter contre la famille Long qui manipule cette compétition. Sinon, dans un mois quand nous partirons, nous perdrons tous nos duchés! »

« Oui, nous devons nous unir et nous ne pouvons plus leur permettre de faire ce qu’ils veulent. »

« C’est vrai. Nous ne voulons pas former de factions, mais ne nous forcez pas non plus à traverser une route désespérée et désastreuse! »

L’héritier du Tigre Blanc, Bai Zhanyun, et l’héritier de la Tortue Noire, Yi Tiachu, était tous deux élus en tant que représentants.

« Tout le monde, bien que je suis l’un des héritiers des quatre grands duchés, je pense aussi que tout le monde peut voir que les perspectives des ducs à l’avenir changeront sûrement à cause d’une personne. »

Bai Zhanyun parlait bruyamment tandis que son regard se posait sur Jiang Chen.

Jiang Chen?

« Frère Jiang Chen, Moi, Bai Zhanyun, ne cède ma place que devant vous. » Bai Zhanyun avait été enrayé par Jiang Chen à plusieurs reprises, mais se soumît de bonne grâce.

« Frère Jiang Chen, moi, Yi Taichu, je cède aussi place devant vous. » L’héritier de la tortue noire, Yi Taichu, hocha également de la tête.

« Frère Jiang Chen, vous avez fermement dominé les héritiers du Dragon Montant durant la compétition du premier rang. Nous concédons également, s’il vous plaît donnez-nous quelques conseils. »

Jiang Chen était quelqu’un qui pouvait être persuadé par la raison mais pas par la force.

« Moi, Jiang Chen, je ne suis pas quelqu’un qui donne des ordres. Cependant, je suppose que les oiseaux-à-lame verts doivent se trouver au troisième niveau. Même avec les nombreux avantages que les Long frère et sœur possèdent, ils n’oseraient jamais aller au quatrième niveau. Par conséquent, peu importe qu’ils soient disposés ou non, le combat final est sûre d’avoir lieu au troisième niveau. »

«La stratégie choisie par chacun est correcte. En ce moment, la seule suggestion que j’ai pour vous est de former un groupe de chasse. Se déplacer seul vous forcera à être très passif au troisième niveau. »

C’est tout ce que Jiang Chen pouvait dire.

« Frère Jiang Chen, cela signifie-t-il que nous avons encore un espoir de terminer la mission? »

Jiang Chen sourît légèrement «Je peux seulement dire que vous aurez un peu d’espoir si vous formez une équipe. Cependant, si chacun a ses propres motivations égoïstes, ce sera alors difficile de le dire. »

« Ok, formons des équipes, formons des équipes! »

« Je veux former une équipe, qui est prêt à m’accompagner? »

« Frère Jiang Chen, êtes-vous prêt à former une équipe avec nous? »

«Si vous ne voulez pas que la famille Long se tienne devant vous ou que ne veuillez pas être pris dans les feux croisés, le meilleur choix est de rester loin de moi. »

Jiang Chen avait dit la vérité. Les Long avaient tellement fait, qu’il ne le croirait jamais s’il n’y avait pas quelque chose de complotée contre lui.

Bien sûr, d’autre part, Jiang Chen préférait toujours aller et venir librement et ne voulait naturellement pas se déplacer en groupe avec les autres héritiers.

Après avoir fini de parler, Jiang Chen sauta et sa silhouette disparût dans l’obscurité.

Peu importe le complot sinistre que les Long avaient concocté, Jiang Chen décida de faire face en utilisant un principe fondamental. Il voulait terminer la mission d’abord avant de réfléchir à autre chose.

Ses plans décidés, Jiang Chen se dirigea droit vers le cœur du troisième niveau.

Après avoir pénétré d’environ quinze à vingt kilomètres, Jiang Chen s’arrêta soudainement, son nez renifla quelque chose.

Jiang Chen ressentît une familiarité déconcertante dans ce soupçon de présence qui s’était dispersée.

« Quelle est cette présence? »

Il renifla soigneusement, mais rien du tout.

À ce moment, les pupilles de Jiang Chen se contractèrent brutalement alors que son œil de l’aigle fît jaillir soudainement un faisceau de lumière concentrée. Il balaya une petite forêt de rochers, il y’avait un groupe d’oiseaux-à-lame. Il y en avait trois ou quatre en tête du groupe, leurs fronts émanaient une faible lumière argentée.

« Des oiseaux-à-lame argentés? »

Jiang Chen jeta au loin tous ces arrières pensés et augmenta sa vitesse à l’extrême, se dirigeant droit  vers ce groupe d’oiseaux-à-lame.

C’était la première fois qu’il voyait un troupeau d’oiseaux-à-lame depuis son entrée dans les Catacombes sans fin.

Il y avait environ quarante ou cinquante oiseaux-à-lame dans ce troupeau avec les quatre oiseaux-à-lame argentés en tête. A l’origine, Ils volaient dans une autre direction. Mais soudainement, ils se retournèrent et volèrent vers la direction de Jiang Chen.

Juste au moment où le corps de Jiang Chen s’approchait, plusieurs personnes surgirent brusquement du coin opposé. Ils se dispersèrent vers plusieurs directions et bloquèrent le chemin du troupeau d’oiseaux-à-lame.

« Ne laissez pas cette grosse cible s’échapper de nos mains, allez ! »

Les trois figures qui étaient apparues lancèrent des attaques vers les oiseaux-à-lame.

Comment Jiang Chen pouvait-il laisser passer une telle opportunité? Son corps bondît alors qu’il se précipitait, le sabre sans nom coupant l’air!

C’était comme si le vaste océan coulait de l’arrière, comme si la voie lactée pendait à l’envers!

La deuxième forme de la déchirure des vastes océans!

Une forte aura de sabre se transforma en vagues tempétueuses, balayant un grand nombre d’oiseaux à lame.

Jiang Chen tendît la main et attrapa d’un mouvement fluide deux perles argentés. Ses manches ondulèrent à nouveau et apportèrent encore neuf perles spirituelles dans son sac.

Les trois autres personnes avaient également partagé les perles spirituelles très rapidement.

« Jiang Chen, tu profites des gains durement gagnés de quelqu’un d’autre! Nous avons ardemment mis en place ce plan et conduit ce troupeau d’oiseau, mais tu as récolté le plus grand gain. »

Un des héritiers n’était pas disposé à accepter ce résultat.

Bien que les deux autres n’aient pas fait de bruit, ils avaient regardé Jiang Chen comme un tigre  convoitant sa proie.

Jiang Chen en avait vraiment profité le plus. Deux perles spirituelles argentées et neuf perles spirituelles vertes, c’était l’équivalent à 29 perles spirituelles d’un coup.

Ajoutez ces 29 perles aux 57 perles qu’il avait gagnées plus tôt, cela faisait 86 perles. Il ne lui manquait maintenant que seulement 14 perles pour terminer sa mission.

« Hein. Si je n’avais pas agi, auriez-vous l’assurance de garder tous ces oiseaux-à-lame ici? »Jiang Chen rit froidement et leva son pied, sur le point de partir.

S’il n’avait pas agi tout à l’heure, c’était fort probable que la grande majorité de ces oiseaux-à-lame se serait échappée. Après tout, les oiseaux-à-lame étaient extrêmement rapide, ils étaient aussi dans l’obscurité totale. Ces trois personnes ne pouvaient encercler que trois directions et ce troupeau s’était dirigé vers la direction de Jiang Chen.

Si Jiang Chen n’avait pas agi, ils auraient seulement été en mesure d’attraper quelques oiseaux.

En fin de compte, ils avaient bénéficié du geste de Jiang Chen.

« Jiang Chen, laisse les perles spirituelles argentées, tu peux prendre les vertes. »

« Oui, nous allons te laisser profiter un peu, mais ne sois pas trop gourmand. »

« Ceci est notre dernière offre! »

«Venez les chercher si vous vous sentez capable.» Jiang Chen ne voulait pas gaspiller sa salive et sauta directement dans la grande obscurité. Jiang Chen n’avait pas l’intention de raisonner avec un groupe de personnes qui ne comprenaient pas le concept de la gratitude.

Avec la vitesse de Jiang Chen, ces trois personnes ne seraient pas en mesure de  faire rester Jiang Chen s’il voulait partir.

Dans un coin éloigné du troisième niveau, quatre figures se rencontrèrent.

L’un d’eux demanda d’une voix rauque « Des nouvelles de Jiang Chen? »

« Boss, ce gamin s’est bien caché, mais il s’est finalement montré ces derniers jours. Avec la collaboration des Long, tout se déroule comme prévu. »

« Mm. Je me demande comment ce gamin s’est-il débrouillé dans ces circonstances? »

« Selon les informations d’il y a deux jours, le gamin a déjà ramassé la moitié des perles spirituelles nécessaires. »

« La moitié? On dirait que ce gamin possède certaines capacités pour pouvoir chasser tant de perles spirituelles dans ces circonstances. On dirait qu’il y a une bonne raison pour que le duc du Dragon Montant nous paye le double. »

« Heh heh, bien sûr qu’il y a une raison. Sinon, avec la force actuelle des Long, pour quelle raison  auraient-ils besoin de nous? »

« Mm. Si le gamin rassemble suffisamment de perles spirituelles avant d’atteindre cette zone, notre plan alors devra être modifié. »

« Mm. On dirait qu’il a besoin d’être modifié. Nous avons d’autres plans de toute façon. »

« Numéro trois, tu es le plus intelligent, tu y vas. Puisqu’il ne viendra pas dans cette région, tu vas l’attirer ici. Procède selon notre plan. »

« Oui patron! »

« Numéro deux, numéro  quatre, préparez-vous. Si nous devons agir, faisons-le proprement. Assurez-vous que ce gamin ne prenne pas la moindre précaution. »

« Ne vous inquiétez pas, avec nos quatre frères qui agissent ensemble et intriguent contre cet inconscient de Jiang Chen, comment serons-nous digne de notre réputation de main secrète si nous ne pouvons pas se débarrasser de ce gamin? »

Alors que Jiang Chen pénétrait plus profondément dans le troisième niveau, il avait effectivement commencé à chasser plus d’oiseaux-à-lame.

« On dirait que je pourrai ramasser suffisamment de perles sans avoir à aller à la limite du troisième niveau. » Jiang Chen estima qu’il serait capable de compléter sa mission dans une autre demi-journée à ce rythme.

Alors que Jiang Chen était plongé dans ses pensées profondes, une de ses paupières se tordît brusquement, envoyant un signe d’alarme. «Qui va là, montre-toi! Qu’est-ce que tu fais là? »

Jiang Chen déploya son « Oeil de l’aigle » dans l’obscurité et vît un héritier s’échapper derrière un  rocher brisé.

« Frère Jiang Chen, est-ce vraiment toi? » Un regard de surprise et de bonheur sortît de ses yeux quand il vît Jiang Chen.

« Toi? » Jiang Chen pensait que cette personne semblait familière, mais ne pouvait se rappeler de son nom.

«Je m’appelle Ouyang Ping du duché de Sunchaser. Frère Jiang Chen, je t’ai cherché dans tout ce niveau. Xuan la boulette et Hubing Yue ont formé une équipe avec un groupe d’héritiers et sont entrés en conflit avec d’autres héritiers. Ils ont pris beaucoup de coups. Je suis un ami de Xuan la boulette. Avec ma force, je n’ai pas pu les aider, je suis alors parti frénétiquement à ta recherche. »

Dans ses souvenirs, cet Ouyang Ping semblait vraiment avoir un peu d’amitié avec Xuan la boulette.

« Où sont-ils? Je te suis! »

Xuan la boulette et Hubing Yue étaient les seuls meilleurs amis de Jiang Chen. Il était incapable de rester les bras croisés et ignorer toutes se qui se rapportait à eux.

En même temps, il sentît que c’était étrange. Avec la force de Hubing Yue, qui d’autre pourrait le menacer en dehors des héritiers des quatre grands ducs?

« Ce peut-il que se soit les héritiers des quatre grands ducs? »

Ouyang Ping ouvrait la voie alors que Jiang Chen le suivait derrière, mais il ne posa aucune autre question. Ce n’était pas facile pour cet Ouyang Ping de venir lui apporter ce message.

Après environ quinze minutes, les deux passèrent devant un marais plein de piques et de plantes à épines devant.

«Ils sont juste après cette zone de piques et d’épines . »

Jiang Chen hocha la tête, «Ouvre la route. »

Après avoir passé les piques et les épines, ils étaient arrivés devant une vaste prairie. Les alentours étaient composés de murs sinistres, brillants, glissants et humides. Les rochers dentelés, d’une forme étrange, semblaient extrêmement sinistres.

« Frère Jiang Chen, en haut là bas. »

Jiang Chen hocha la tête et demanda soudainement, « Ouyang Ping, à combien de méridiens de qi es-tu maintenant? »

« Heh heh, mes perspectives ne sont pas aussi bonnes, je suis seulement à six méridiens de qi, à peu près au même niveau que Xuan la boulette. »

« Oh! » Jiang Chen médita sur quelque chose et hocha de la tête.

« Frère Chen, tu es enfin venu ! »

Jiang Chen suivit le son de la voix et vit Xuan la boulette assis et abattu contre un mur rocheux. Son visage était pâle et sa respiration lourde. Il semblait avoir subi des blessures.

Hubing Yue n’était pas très bien non plus. Il était assis les jambes croisées à côté de Xuan la boulette, il révéla une trace de joie en voyant l’arrivée de Jiang Chen.

« La boulette, qu’est-ce qui s’est passé? » Jiang Chen fronça les sourcils. « Tu es blessé? »

Xuan la boulette jurait désespérément, « C’est Yan Yiming et ces salauds. Mer**, il nous a harcelés parce qu’il avait la force du nombre. C’est une bonne chose que moi, la boulette, possède une peau bien épaisse. »

« Êtes-vous gravement blessé? » Jiang Chen sortît deux pilules du Karma céleste.

« Une petite blessure interne. Heureusement que j’ai atteint les six méridiens de qi ou je n’aurais peut-être pas pu y résister. » S’était plaint la boulette.

Le bras de Jiang Chen s’arrêta vaguement en l’air mais jeta les deux pilules avec ses doigts. « C’est la plus récente pilule de guérison raffinée par le manoir de la guérison. »

« Frère Chen est le meilleur! »

Xuan la boulette était tout sourire.

 


Cet article comporte 19 commentaires
  1. Merci pour le chapitre! Non seulement ils commettent la « boulette » du siècle mais en plus, ils bouffent les pilules tranquillement sans s’inquiéter qu’il y est du poison ou non! Main secrète, tu parles, ce sont plutôt des assassins du dimanche!

  2. Ils aurait peut être du se renseigner un peu mieux sur leurs cibles, ces assassins du dimanche !
    c’est du poison, les pilules ?!
    et ils les mangent comme ça sans sourciller?!

    PS: Merci pour le nouveau chapitre
    J’ai hâte de lire la suite! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top