skip to Main Content
Menu

SOTR-Chapitre 26

Chapitre précédent                                                                                                                                                                                 Chapitre Suivant

Source : Version anglaise

Traduit et édité par : daotranslator


Chapitre 26 : L’explosion de rage de Jiang Feng


 

Le combat amical entre héritiers avait fini avec ce résultat. Avec son identité, princesse Gouyu ne pouvait être suspectée qu’elle était du coté de Jiang Chen.

Apres tout, que se soit en termes d’identité ou de position, Jiang Chen ne méritait pas un tel favoritisme venant de la princesse Gouyu.

En plus, qui ne savait pas que la princesse Gouyu était connue pour sa froideur et son impartialité ? Si ce n’était pas le cas, comment sa majesté le roi aurait désigné la princesse Gouyu comme principal organisateur d’un événement aussi important que les épreuves du dragon caché ?

Au même moment, bien que ce fût miraculeux que Jiang Chen ait pu battre Bai Zhanyun, cela c’était passé sous les yeux de toute l’assistance.  Même s’ils voulaient suspecter, que c’était un combat irrégulier, ils étaient incapables de trouver une bonne excuse pour l’accuser.

Retour au banquet, dans lequel la nourriture et la boisson coulaient à flot. L’atmosphère ne s’était pas rétablit complètement de ce qui c’était passé auparavant.

Pour le meilleur ou le pire, chacun avait ses propres soucis.

Particulièrement, les ducs qui étaient en froid avec le duc de Jiang Han, Ils ne pouvaient pas encore mettre le doigt dessus, Jiang Chen avait-il gagné le combat par hasard ?

Ou était-il un loup dans la peau d’un agneau et le duo père et fils avaient finalement commencé à montrer leurs crocs dans la dernière ligne droite des épreuves du dragon caché.

Pour dire que quelqu’un possédant un niveau initial de qi pouvait exploiter le point faible d’une autre personne possédant le niveau avancé du qi après seulement une démonstration de ce dernier ; Même les maitres du dao martial trouveraient cela difficile à croire.

Comment était-il possible de voir les points faibles après une seule démonstration et battre l’actuel adversaire dans un combat ?

Si cela était si facile pour les faibles de battre les forts, alors pour quelle raison tout le monde devait s’entrainer ?

Pour dire que Jiang Chen prétendait être un loup déguisé en agneau- sa comédie ne paraissait-elle pas un peu réelle ?

Le détail qui clochait était que peter durant les rites du culte sacré ne faisait pas partie du manuel d’un loup se déguisant en agneau ! C’était un délit mortel et une punition sévère était ordonnée.

A moins que… le roi avait joué le jeu avec Jiang Chen.

C’était encore plus ridicule ! Surement, le roi ne s’ennuyait pas au point de faire quelque chose de  pareille ? De plus, la famille Jiang n’avait assez de pouvoir convaincre le roi à agir de tout cœur avec leur Jeu?

Seulement le duc de Tianshui et plusieurs officiels pouvaient à peine deviner ce qui pouvait réellement se passer car ils étaient témoins de cette nuit au manoir des Jiang Han.

« Peut-être les messages de l’au-delà n’ont pas encore quitté Jiang Chen, permettant à ce garçon de bénéficier de cette pure coïncidence ? » C’était l’explication que s’était donné le duc de Tianshui.

Ce genre de spéculation était la plus logique. Le duc de Tianshui avait conclue sur une chose après avoir observé les expressions et les réactions de Jiang Feng. Au moins, Jiang Feng, n’était pas au courant de ce qui allait se passer.

Avec le doigté que possède Jiang Feng, ses talents d’acteur ne serait pas à la hauteur, s’il faisait semblant d’être un loup déguisé en agneau. Ses défauts se révéleraient rapidement.

Xuan la boulette et les autres marchaient autour  pour discuter quand le banquet commença, ils étaient tout à fait amical avec Jiang Chen. Ils fréquentaient  Jiang Chen bien avant, parce qu’il était généreux, il avait un sens de la justice et il était prêt à prendre la parole pour un ami.

Maintenant, avec la force de Jiang Chen, ils avaient un sens mutuel de fierté encore plus fort.

« Saloperie! Frère Chen, moi, Xuan la boulette, j’ai traîné avec toi pendant deux ou trois ans mais je n’ai jamais su que ce frère Chen était un vrai génie! Compétences d’acteur de classe mondiale,  potentiel  de classe mondiale et certainement force de classe mondiale. Le petit frère est en admiration, ADMIRATION!! »

Xuan la boulette avait un regard d’excitation extrême et sa salive volait de partout pendant qu’il gesticulait. Il était plus excité qu’un enfant à Noël – comme si Jiang Chen étant génial, c’était lui-même qui était génial.

Bai Zhanyun avait le visage pale à l’autre table et il gardait la tête baissée comme s’il trouvait du réconfort au fond de sa tasse.

Yan Yiming, qui avait été mis KO par Jiang Chen plus tôt, avait enfin retrouvé ses esprits et murmura farouchement. « Ce Jiang Chen doit avoir utilisé un tour sinistre! Il est simplement du niveau trois du qi, comment aurait-il pu me battre! »

D’autre part, Hong Tiantong, était secrètement soulagé. Heureusement qu’il était suffisamment intelligent et évita de chercher les projecteurs après Bai Zhanyun qui avait exhibé le point royal oriental.

Pensez-y! S’il avait été la personne à combattre Jiang Chen, alors la personne qui serait humiliée devant tout le monde aujourd’hui ne serait pas ces deux là, mais lui, Hong Tiantong.

Les pensées de Hong Tiantong étaient troublées quand il vît Bai Zhanyun noyer son chagrin dans l’alcool, il voulait continuer à provoquer ce dernier. «Frère Bai, ne sois pas si découragé. En termes de force, il est dans le domaine initial du qi. Comment pourrait-il être ton adversaire? Le point royal oriental n’est qu’une technique de base. Ce gamin a été chanceux et l’a pratiqué plus souvent, voilà tout. Si nous devions rivaliser en termes d’histoire de familles, comment pourrait-il que ce duc de Jiang Han pense à rivaliser avec la lignée de ta famille du Tigre Blanc? »

Bai Zhanyun baissa seulement la tête et sourît avec ironie, altérant son style habituel de fierté dominatrice. Il secoua légèrement de la tête, mais ne dît rien. Ce n’était pas un homme stupide.

Les fois précédentes où il s’embrouillait avec Jiang Chen étaient purement pour gagner les faveurs de Long Juxue.

Sauf, qu’il avait vu soudainement la lumière après les paroles éclairantes de Jiang Chen et ses pensées avait été éclaircies aussi.

En effet, il était à la fleur de son âge. Cela valait-il la peine de faire tout cela pour une femme qui ne l’avait jamais prise au sérieux? Et, bien que Hong Tiantong s’était embrouillé avec Jiang Chen à plusieurs reprises aux cotés de Bai Zhanyun, ce dernier n’avait jamais subi de perte, alors que Bai Zhanyun était toujours le seul à payer les pots cassés.

Que cela voulait-il dire ?

Cela voulait dire que Hong Tiantong était un sournois qui utilisait toujours Bai Zhanyun comme chaire à canon!

« Tu penses vraiment que je suis aussi stupide? » Bai Zhanyun jeta un coup d’œil à Hong Tiantong alors que son cœur avait plus qu’une trace de méfiance et de dégoût pour ce personnage calculateur.

À la grande table, en tant que hôte de l’assemblé d’aujourd’hui, bien que long Zhaofeng était plutôt surpris de ce qui venait de se passer, il ne pensait plus à cela.

Même si ce Jiang Chen avait un certain plan à l’esprit et possédait un certain potentiel, il y avait un fossé infranchissable entre lui et sa fille d’une constitution spéciale.

Ainsi, les machinations de long Zhaofeng sur la parcelle avec la veine spirituelle des Jiang Han n’avaient pas diminué. Il décida plutôt d’intensifier les choses.

Après plusieurs tournées, Long Zhaofeng leva son verre vers Jiang Feng. « Vieux frère Jiang Feng, je suis vraiment étonné par les performances de votre fils aujourd’hui. Il a élargi ma vision du monde. Je l’ai depuis longtemps voulu devenir ami avec mon vieux frère Jiang. Pourquoi n’utilisons pas cette opportunité d’aujourd’hui? Je maintiens mes mots, quelles sont vos pensées au sujet de ma proposition?

Pourquoi ne pas aller avec le vent d’aujourd’hui et donner joyeusement votre approbation? Vieux frère, vous avez vu ma sincérité. Tant que vous hochez la tête, vous ne devrez plus rien à faire et vous recevrez trois cent mille taels d’argent chaque année. Nos deux familles seront unies comme des frères pour toujours, qu’est ce que vous en pensez? »

Le ton de Long Zhaofeng était magnanime, comme s’il faisait en fait un grand honneur au duc de Jiang Han en saisissant avec force la propriété des Jiang avec un prix dérisoire.

Jiang Feng savait que ce siège serait une place difficile de s’assoir dessus quand long Zhaofeng l’amena à cette table. Long Zhaofeng était allé directement au but.

Il ne pouvait que lui répondre franchement et dire: «Duc Long, mon territoire des Jiang Han est situé dans le sud, c’est un endroit doté de peu de sources de revenus. Le budget total du manoir provient principalement du chiffre d’affaires de cette parcelle avec la veine spirituelle. La proposition du duc Long est de couper le principal revenu du territoire des Jiang Han. Ce petit frère ici a vraiment du mal à être d’accord. »

Il fallait savoir, qu’avec le tempérament de Jiang Feng, c’était déjà très rare de le voir parler avec une posture aussi délicate. Si c’était une autre occasion, Jiang Feng aurait probablement depuis longtemps frappé la table et quitté avec un geste de ses manches.

« Vieux frère Jiang, tu rends les choses plus difficiles pour moi.» Le ton du duc du Dragon Montant durcît.

« Heh heh, duc Jiang, recevoir trois cent mille par an, sans rien faire est un pur profit. Pourquoi  résistez-vous? »Un autre duc semblait persuader Jiang Feng.

« Effectivement! Si c’était moi, je ne sourcillerais même pas à l’idée d’être assis et de recevoir de l’argent pour ne rien faire. »

« Duc Jiang, duc long est le duc le plus proéminent du royaume et il espère devenir un ami à vous. Combien de gens tueraient pour cette opportunité ? Et tu ne sais même pas comment exploiter cette occasion ? »

« C’est vrai ? Le duc du Dragon Montant est le premier duc du royaume et une secte soutient miss Juxue. La famille des Long est destinée à une vie remplie de richesses. Tu ne fais que salir les bonnes intentions du duc du Dragon Montant, n’es-tu pas entrain de réduire de beaucoup tes perspectives ? »

Tous ces gens étaient dépendants du duc du Dragon Montant. Il semblait qu’ils étaient remplis que de bonnes intentions envers Jiang Feng. En réalité, ils le menaçaient et le persécutaient. Ils étaient les outils vivant d’un tyran.

Il y avait beaucoup de choses que le duc du Dragon Montant ne pouvait dire, ils étaient là pour jouer ce rôle de vilains.

Il fallait à ce moment s’incliner devant Jiang Feng– Si c’était n’importe quel autre duc, il aurait déjà capitulé. Jiang Feng était têtu comme une mule et secoua de la tête fermement. « N’ajoutez rien de plus. Chacun peut dire ce qu’il veut mais vous ne seriez pas aussi généreux si on vous demandait de couper une partie de vous même. »

Le représentant du jardin de la pilule royale faisait partie des invités et il n’avait pas encore pris la parole. C’était le grand maitre du jardin de la pilule royale. Il s’écria « Duc Jiang, à travers tous les marchés que mon jardin de la pilule royal a conduit avec vous, on a découvert que vos talents de la culture des ingrédients spirituels sont en dessous de nos standards. Par conséquent, après une décision unanime des officiels du jardin, on a décidé de ne plus accepter les ingrédients spirituels venant du territoire des Jiang Han. Dorénavant, notre partenariat est rompu. »

L’expression de Jiang Feng changea radicalement après ces mots.

Il avait refusé de craquer et de louer sa parcelle de terrain avec la veine spirituelle à cause de son partenariat avec le jardin de la pilule royale.

Grace à ce partenariat, le territoire de Jiang Han pouvait recevoir cinq million de taels d’argent par an.

Mais le chef du jardin de la pilule royale en avait décidé autrement, bannissant ainsi tous les ingrédients spirituels des Jiang Han.

C’était casser la chaise sur laquelle on était assis.

Jiang Feng demanda farouchement « Grand maitre, tu dois être une personne dénuée de cœur ? »

Le grand maitre répliqua calmement, « celui qui possède une vue d’ensemble et prend des décisions en l’occurrence est celui qui est intelligent. Duc Jiang, tu as erré sans réaliser que la balance des forces avait basculé. »

Quel genre de persuasion était-ce ? C’était un autre moyen de raqueter Jiang Feng.

Jiang Feng avait retenu sa colère dans son ventre pendant déjà un moment et les paroles du grand maître étaient la goute d’eau qui faisait déborder le vase.

Sa rage longtemps refoulée avait éclaté en une seconde après que Jiang Feng s’était levé en riant aux éclats. « Bien. Bien! Chacun d’entre vous prétend être un bon gars, mais vous êtes tous de sauvages voleurs!

Permettez-moi de vous dire quelque chose, moi, Jiang Feng, je ne suis pas un Bouddha formé d’argile! Je peux gagner moins d’argent et même ne pas gagner du tout mais je ne donnerais pas le moindre brin de mon honneur !

Jardin de la pilule royal, n’est ce pas ? Banni mon territoire des Jiang Han si tu l’oses ? Cela n’a pas d’importance ! Je préfère élever du porc sur cette terre que de permettre, à vous, des voleurs coupeurs de route, d’en profiter. »

Jiang Feng avait explosé. Il avait complètement explosé tout à coup.

C’était vraiment bon d’exploser. Jiang Feng sentît que la rage dans son ventre avait été complètement évacuée à ce moment.

Quant au banquet, tout le monde était silencieux en train de suivre l’éruption volcanique de Jiang Feng.

Tous les regards étaient posés sur Jiang Feng, les regards étaient étranges. Ils pensaient tous que le duo des Jiang père et fils avaient fait une scène l’un après l’autre et ils étaient devenu le centre d’attention. Quel était leur but ? Voulaient-ils vraiment créer des problèmes pour le territoire du Dragon Montant et être en froid avec eux ?


Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top