skip to Main Content
Menu

Chapitre 63 – Champs d’Étoiles Brisées


Source : Version anglaise

Traduit par : Arpakshaad
Checké par : Ptit Lu


SKYFIRE AVENUE – CHAPITRE 63


« Boss, d’après les informations de l’homme appelé Oliver, j’ai réduit les recherches de la veine Mundus à cette région. » Mika remonta ses lunettes sur son nez, lui donnant une apparence distinctement intellectuelle.

Un voile de pâle lumière jaune apparu devant Lan Jue et les quatre femmes. L’orbe qu’elle créa était vivant de lumières scintillantes – une carte des étoiles.

« Elle doit être là. Les Champs d’Étoiles Brisées. » Les sourcils de Lan Jue se rapprochèrent.

Les Champs d’Étoiles Brisées. C’était un lieu avec lequel Zeus et ses Quatre Amazones étaient intimement familiers.

Ils étaient situés au beau milieu des trois Grandes Alliances de l’humanité. En taille, ils étaient plus grands que n’importe quelle Alliance. Ils les coupaient efficacement les unes des autres, requérant un trou de ver pour les contourner.

L’intérieur était parsemé de ceintures d’astéroïdes, toutes instables. Elles bougeaient sans rythme ou raison. De plus, on y trouvait d’étranges planètes. Elles étaient appelées les Trois, nichées à l’intérieur des ceintures elles-mêmes.

Mais il y avait plus que ces trois planètes et leurs ceintures, évidemment. On y trouvait aussi une foule de planètes plus petites. Elles étaient aussi risquées et instables, abîmées d’être passées encore et encore à travers les ceintures mouvantes d’astéroïdes.

C’était cette instabilité, et le réel danger de destruction qui assuraient qu’aucun vaisseau de grande échelle ne s’aventure au travers.

C’était aussi la raison pour laquelle les Champs d’Étoiles Brisées étaient devenus le terrain de jeux des pirates. Les plus grands vaisseaux étaient incapables de passer, mais les plus petits pouvaient traverser sans incident grâce à leur manœuvrabilité accrue et l’expérience de leurs pilotes. Les trois grandes planètes cachées parmi les rideaux d’astéroïdes étaient toutes des repaires de pirates.

Petits et grands clans pirates dominaient la zone. Les plus petits ne comptaient à peine une centaine d’hommes, tandis que les plus grands se séparaient en plusieurs divisions. Les plus grands avaient élu domicile sur les trois planètes principales, mais les plus petits clans avaient aussi choisi des planètes plus petites. Évidemment, plus la planète était stable, plus le clan qui la contrôlait était puissant.

Les Pirates Moonfiend étaient les premiers des flibustiers. Leur Impératrice Moonfiend était aussi connue comme la plus grande des Rois des Pirates. C’étaient sa force et sa réputation qui avait fait que des hommes tels que Gao Yong cèdent à leur arrogance et attaquent Skyfire Avenue.

Lan Jue regarda les trois planètes auxquelles Mika avait réduit les recherches. Son visage s’assombrit. « Si l’on veut visiter n’importe laquelle d’entre elles, on devra d’abord faire escale sur l’une des Trois pour se réapprovisionner. Elles n’arrêtent pas non plus de bouger, on aura donc besoin de coordonnées précises pour y aller. On va avoir besoin d’une carte des étoiles précise des Trois pour avancer. »

Mika hocha la tête. « Bien sûr. Donc pour trouver la veine Mundus, on aura besoin de provisions et d’une carte des Trois, ensuite on pourra y aller. D’après mes estimations, les collisions avec les ceintures d’astéroïdes et les frictions ainsi produites devraient amener la création de toutes sortes de matériaux. On devrait trouver une veine assez conséquente. »

La voix nerveuse de Xiuxiu tinta. « En supposant qu’on la trouve, l’extraire ne sera pas une mince affaire. Après tout, les Champs d’Étoiles sont territoires de pirates. »

L’expression pensive de Lan Jue changea, et il sourit. « Ça le sera en effet, mais on aura de l’aide de ce côté-là. Le Gardien et moi nous sommes arrangés, partageant les bénéfices. Il devrait nous aider. »

« Le vieux scientifique ? » Lin Guoguo semblait surprise.

Lan Jue hocha. « Nous sommes tous résidents de l’Avenue, n’est-ce pas ? Ce serait mal poli de ne pas partager. »

Ke’er sortit sa lèvre inférieure en signe de protestation. « On n’a pas besoin de la protection de Skyfire Avenue de toute façon. »

Lan Jue sourit, mais Xiuxiu lui enfonça un doigt dans les côtes en guise de remontrance.

Lin Guoguo continua. « Boss, dis-nous. Quand est-ce qu’on part ? »

Lan Jue éteignit le projecteur et se retourna pour faire face aux quatre filles. « Est-ce qu’on part vraiment tous ? On ne laisse personne pour s’occuper du magasin ? »

Les femmes se regardèrent tour à tour, mais ce fut Xiuxiu qui finit par baisser la tête et parler. « Je peux rester, boss. »

Mika enroula un bras autour des épaules de Xiuxiu. « Arrête un peu d’être une gentille fi-fille. C’est plus difficile de te taquiner après. »

Ke’er éleva la voix. « Ne taquine pas sœur Xiuxiu ! »

Lin Guoguo cligna de l’œil. « On va devoir sortir de l’alliance, trois millions de kilomètres depuis la planète avant de pouvoir sauter dans un trou de ver et passer les défenses de l’alliance. Après, on va devoir sauter à nouveau dans le trou de ver qui s’effondre. On sera alors à portée des Champs d’Étoiles Brisées. On va avoir besoin de sept jours pour y aller, puis en prenant en compte les trajets dans le système et le vol de retour, on se retrouve avec vingt-cinq jours à un mois du moment qu’on ne rencontre pas de problèmes. Fermer la boutique pour un mois n’est pas si long que ça. »

« Exactement ! » Ke’er hocha vigoureusement la tête.

« D’accord, » dit Lan Jue. « Commencez les préparatifs. Puisqu’on part tous, on partira le plus tôt possible. Demain matin. »

Les femmes se regardèrent, leurs yeux pleins d’excitation. « Merci boss, » dirent-elles à l’unisson.

Mika : « Je m’assure qu’on s’en tienne au plan. »

Li Guoguo : « Je vais préparer le vaisseau. »

Ke’er : « Je m’occupe des provisions. »

Xiuxiu : « Je suis en charge de l’équipement et des ressources. »

Voir les filles aussi excitées agrandit le sourire de Lan Jue. « Tout dépend de nous. Notre propre mission. On l’appellera l’Opération Incursion de Cristal. »

« Ouais ! » Répondirent les filles ensemble. C’était comme si elles avaient toutes changé, un feu brûlant dans les jolis yeux.

Yes ! Les Amazones de Zeus. Trois ans d’attente, trois ans de silence. Le géant dormeur se réveillait enfin. Comment pouvaient-elles ne pas être excitées ? C’était comme si l’univers leur était soudainement ouvert.

Elles avaient chacun l’envie de le crier sur les toits. Zeus est de retour !

ζ

C’était l’après-midi, et déjà le soleil n’était plus aussi brillant qu’il ne l’avait été le matin. Le soleil avait commencé son chemin vers l’horizon, et en dessous les études commençaient à se terminer pour la journée à l’Université Nationale de l’Est. Zhou Qianlin et Tang Mi sortaient du campus.

« De toute façon, où tu vas ce soir, Qianlin ? Pourquoi tu ne rentres pas avec moi ? » Demanda Tang Mi avec curiosité.

« Je vais chez l’esthéticienne avec mère, » répondit Qianlin. « Elle vient me chercher. Tu peux partir devant et rentrer avant moi. »

Tang Mi continua suspicieuse. « Une peau comme la tienne, et tu as toujours besoin d’une esthéticienne ? Si c’est vrai, je dois faire quoi moi ? Enfin bon, j’y vais alors. Je ne sais pas ce que mon frère trafique non plus. Hier, il a laissé quelqu’un le tabasser à mort, et aujourd’hui il n’est pas même pas allé à l’école. Je vais rentrer et voir comment il va. »

« Très bien, on se voit plus tard. »

Zhou Qianlin se mit en marche. Cinq cents mètres plus tard, elle vit une antique bicyclette qui lui était familière.

<< Précédent <<    >> Suivant >>

Cet article comporte 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top