skip to Main Content
Menu

Rebirth of the Thief, chapitre 115


Traducteur : Mithestral


Chapitre 115 : Le Chapitre de la Liberté

Quand il paya les frais d’embauche, Nie Yan aperçut un vieillard handicapé s’approcher de lui. Il soupira alors de soulagement, il s’agissait bien du PNJ dont il se rappelait !

« Monseigneur, je m’appelle Insei Rais. Ma famille et moi-même voudrions humblement exprimer notre gratitude pour m’avoir embauché. » Son visage était couvert de rides et sa peau aussi sèche que l’écorce d’un vieil arbre. Avec en plus sa jambe estropiée, il était difficile de lui trouver des qualités physiques.

Insei Rais a une famille ? Hmm… maintenant que j’y pense, c’est logique.

« Voici le magasin que je te confie. Je te dirai comment le gérer, » lui dit Nie Yan en le saluant d’un hochement de tête tout en réfléchissant à la meilleure utilisation de sa capacité Diplomatie. Pour l’instant, je vais juste lui confier le magasin. Avec trente-sept points de Confiance, il n’y a aucun risque qu’il me vole de la marchandise ou qu’il détourne de l’argent… La loyauté d’un PNJ est presque garantie au-delà de trente points de Confiance.

Tout en préparant la boutique pour l’ouverture, Nie Yan demanda à Bird de rapporter les bouteilles de Phénol Noir qu’il avait fabriquées pour les vendre. Il dessina également une affiche de recrutement sur laquelle était inscrite « Cherchons des Alchimistes ! Intéressés ? Contactez XXX. » S’il voulait que sa boutique lui rapporte beaucoup d’argent, il ne pouvait pas se reposer seulement sur le Roi de l’Alchimie. Il ne serait satisfait que lorsqu’il aurait un grand nombre d’Alchimistes travaillant pour lui.

Hmm, quel nom est-ce que je donne à la boutique ? La Boutique de la Nuit Étoilée… Simple et facile à se rappeler.

Il ordonna à Insei Rais de vendre le Phénol Noir, les recettes et les ingrédients de bases. Il choisit également de masquer son nom en tant que propriétaire de la boutique pour garder son identité secrète.

Le prix d’un lot d’ingrédients était de vingt cuivres, une bouteille de Phénol Noir soixante cuivres et les recettes étaient à trente pièces d’argent unité. Ces prix étaient bien plus élevés que le prix du marché, surtout pour les recettes qu’il avait choisi de rendre très chères. Nie Yan avait décidé de commencer avec ces prix très haut pour donner aux grosses guildes l’occasion de les acheter en premier. Bien sûr, si celles-ci trouvaient les prix trop élevés, elles étaient libres d’aller voir ailleurs. Le prix du Phénol Noir n’était pas près de descendre, et comme il s’agissait d’un objet nécessaire pour progresser dans le jeu, il y aurait à coup sûr des gens prêts à l’acheter à ce prix-là. Il prévoyait donc de délester un maximum de joueurs de leur argent, profitant que la demande soit encore beaucoup plus élevée que l’offre, avant de baisser lentement le prix quand le marché commencerait à se stabiliser. Évidemment, même à ce moment-là, il se ferait encore beaucoup d’argent.

Une fois que tout fut réglé, il inspecta l’intérieur. C’est encore assez vide. Il faut que j’achète d’autres meubles et de la déco pour en faire une vraie boutique.

Les capacités d’un Alchimiste moyen dans Convictions étaient tout simplement trop faibles pour l’instant. Même s’il en engageait quelques-uns, ils ne rempliraient probablement pas ses critères d’exigence. Il lui était donc inutile de commencer hâtivement une campagne de recrutement à grande échelle, les autres boutiques ayant probablement le même problème. Ces considérations en tête, il s’apprêta à sortir.

« Hein ? Depuis quand y a-t-il une boutique de potions ici ? » Trois joueurs découvrirent la boutique de Nie Yan en passant dans le coin. Comment auraient-ils pu ne pas voir ce bâtiment tout neuf qui avait poussé au milieu du bidonville ?

« Allons voir. »

Ils se dirigèrent vers le magasin et virent Nie Yan en sortir.

« Hé, depuis quand ce magasin est-il ouvert ? » lui demanda un Guerrier se nommant Very Forthright. Il s’agissait d’un jeune homme bien bâti d’un mètre quatre-vingt-dix à la voix forte et rauque.

Nie Yan porta son regard sur Forthright avant de dire avec un léger sourire, « Comme vous, je me trouvais dans les parages et je suis rentré pour jeter un œil. Je ne sais pas depuis quand il est ouvert. »

« Je vois, merci quand même. Tuoba, allons voir à l’intérieur s’ils vendent des potions de vie ou de mana. »

« J’ai pas l’impression qu’il y en ait, » les informa honnêtement Nie Yan. La boutique venait à peine d’ouvrir.

« Je pense bien qu’un nouveau magasin n’aura pas forcément beaucoup d’objets en stock, » dit une autre personne d’une voix manquant un peu ‘énergie.

Nie Yan aperçut un autre jeune homme derrière Forthright, un Paladin. Il serait quelqu’un de très séduisant s’il ne dégageait pas en plus cette légère impression de négligence et de fainéantise. Tuo Ba… ce nom me dit quelque chose. Mais rien ne lui revint, et il s’en alla.

« Il n’y a aucune potion basique ? Dans ce cas, pourquoi ouvrir une boutique de potions, en plus dans un coin aussi paumé ? J’imagine que les affaires ne sont pas bonnes, » s’interrogea l’Arcaniste.

Forthright et ses deux compagnons rentrèrent néanmoins dans le bâtiment.

« Ça alors, ils vendent du Phénol Noir, et même des recettes ! »

« Quoi ?! C’est du vol ! Ces prix sont abusés ! »

La voix rauque de Forthright explosa derrière Nie Yan alors qu’il tournait au coin de la rue. Aucun des trois jeunes adolescents aurait imaginé qu’ils trouveraient du Phénol Noir dans un endroit pareil, et même des recettes. Il s’agissait d’objets se vendant comme des petits pains, que toutes les guildes s’arrachaient. Ce seul détail suffit à leur faire comprendre que le propriétaire était loin d’être un benêt.

Nie Yan s’arrêtant sur ses pas en entendant le Guerrier et eut un léger sourire avant de reprendre sa route. Son magasin avait déjà été découvert, il était maintenant inévitable que l’information circule parmi la population de joueurs. Lorsque les guildes en manque de Phénol Noir en auraient eu vent, ils en achèteraient peut-être quand même, malgré le prix excessif.

Le Phénol Noir était extrêmement rare à l’hôtel des ventes, et la recette encore plus. Il était indéniable que beaucoup de joueurs étaient intéressés par ces objets.

[Nie Yan, où es-tu?] écrivit Tang Yao à Nie Yan.

[Je suis à Calore. Qu’est-ce que ça donne, le levelling avec Yu Lan et les autres?]

[Je suis au niveau 6 et 56 %. J’ai déjà fait plus de la moitié du niveau 7 ! Qu’est-ce que t’en penses, pas mal hein?] lui annonça fièrement Tang Yao. Il devenait de plus en plus adepte à lancer des sorts, et Nie Yan leur avait communiqué les coordonnées des meilleurs endroits où tuer les monstres au début du jeu. Ils pouvaient ainsi grimper rapidement en niveaux.

Mais si Nie Yan avouait à Tang Yan qu’il était déjà niveau 9, qui sait comment il allait réagir.

[Pas mal,] acquiesça Nie Yan. Leur vitesse de levelling était excellente, seulement inférieure aux groupes d’élites tuant les Loups-Garou dans la Vallée Sosil.

[J’ai de nouveau croisé Chen Bo. Ce mec ne faisait que raconter de la merde et voulait même me provoquer en duel ! Je l’ai one-shot1 avec mon Explosion de Flammes. Il essayait de convaincre Yu Lan et Yao Yao de m’expulser du groupe… Ce mec devrait se regarder dans le miroir pour comprendre qui est le vrai raté dans l’histoire ! Personne dans l’équipe ne lui a prêté attention, et même Plain Boiled Water était de mon côté. Et au final, Chen Bo n’a pas supporté cette humiliation et a quitté l’équipe lui-même.] Nie Yan pouvait ressentir la joie de Tang Yao dans le message de son ami.

Ce dernier était sans l’ombre d’un doute très content de lui d’avoir tué Chen Bo et l’avoir fait quitter volontairement le groupe.

La panoplie du Chasseur de Feu que portait Tang Yao augmentait tous les dégâts liés à la magie élémentaire de feu. À l’heure actuelle, Tang Yao faisait plus de dégâts que la plupart des Élémentalistes d’élite ayant choisi de se concentrer sur le feu comme élément. Vu l’équipement que portait Tang Yao, il lui était impossible de survivre une seule Explosion de Flammes provenant de Tang Yao. Il était évident que Chen Bo était un véritable raté pour avoir, en tant que Voleur, avoir laissé un Mage lancer Explosion de Flammes dans une situation de un contre un. Nie Yan, lui, n’aurait laissé aucune chance à Tang Yao de lancer des sorts ayant une durée d’incantation supérieure à une seconde.

[Tu devrais quand même rester prudent. Chen Bo est le genre de type très rancunier. Je suis certain qu’il va vouloir se venger de toi à cause de ça, d’une façon ou d’une autre.] L’idée que Chen Bo trouve d’autres joueurs pour s’occuper de Tang Yao l’inquiétait. Après tout, il savait que Chen Bo n’était pas du genre bienveillant.

[Tu crois que j’ai peur de lui ? S’il revient, je lui referai mordre la poussière!] Tang Yao avait confiance en ses capacités. Il avait toujours été quelqu’un qui confrontait directement ce genre de problèmes. Même si Nie Yan le prévenait, il était peu probable qu’il tienne compte de son conseil.

C’est alors que Nie Yan se rappela de l’événement du bar, qui avait mené à la mort de Tang Yao. Sa gorge se serra. Mon frère, si dans cette vie, quelqu’un ose toucher à un seul de tes cheveux, je lui ferai payer deux fois, non, dix fois ! Peu importe la situation ou l’endroit !

Nie Yan prit une profonde inspiration pour se calmer, et il sentit sa gorge se desserrer.

[Ça ne fait pas de mal d’être un peu plus prudent.]

[Ouais, ouais. Est-ce que tu veux venir avec nous ? Tu manques déjà aux deux beautés ici!]

[Je dois encore faire quelques trucs. Allez-y sans moi. En plus, ça serait trop long de monter en niveaux avec vous,] dit Nie Yan avec nonchalance.

[Heu… T’es quel niveau actuellement?] demanda Tang Yao, momentanément étourdi ; cela faisait longtemps qu’il n’avait pas demandé à Nie Yan quel niveau il était.

[Un peu plus du niveau 9. Mais ne le dis à personne, ok ? Je ne veux pas attirer l’attention.] Nie Yan ne ressentait pas le besoin de cacher la vérité à Tang Yao, qu’il considérait comme un frère de sang.

[Putain de merde, sérieux ? Comment t’es monté aussi vite?!]

[Quand j’aurai fini tout ce que je dois faire, je t’emmènerai faire du levelling,] lui promit Nie Yan. Il devait encore mettre la main sur le prochain chapitre du Livre de l’Ordre. Ce n’était qu’après avoir réussi cela qu’il emmènerait Tang Yao avec lui. Il connaissait plein de façons pour gagner de l’expérience en tant que Mage, ce qui permettrait à son ami de grimper en niveaux aussi rapidement que lui.

[Marché conclu!] s’exclama Tang Yao avec excitation. Je me demande comment Nie Yan a fait… La vitesse à laquelle il a grimpé en niveau est complètement dingue !

Ils discutèrent encore un petit moment avant que Nie Yan ne raccroche. Cela lui avait permis de préparer plusieurs consommables et de se rendre au portail de téléportation.

Nie Yan avait plus ou moins estimé la difficulté d’obtention de chaque chapitre, ainsi que les statistiques et les effets de chacun, et avec donc choisit son prochain objectif : le sixième chapitre du Livre de l’Ordre, le Chapitre de la Liberté ! Comparé au Chapitre du Courage, il était bien plus approprié à un Voleur.

Nie Yan choisit sa destination de téléportation.

[Système : Êtes-vous certain de vouloir vous téléporter à Hems, Porte du Champ des Morts ? Il s’agit d’une téléportation spéciale, une taxe supplémentaire de 20 pièces d’argent est appliquée.]

Oui !

Nie Yan appuya sur Confirmer, et quand il ouvrit les yeux se trouvait devant ses yeux un immense terrain de désolation. Le ciel était noir et le vent froid cinglant sifflait à ses oreilles. C’était un paysage lugubre où ne se trouvait pas la moindre preuve de vie. Des machines de guerre en ruine étaient à moitié enterrées dans le sol, comme derniers témoins d’un passé lointain. Il s’agissait d’un antique champ de bataille d’une ère ancienne ; toute agitation avait depuis longtemps disparue, et ce lieu dénué de toute vie n’avait pas été visité depuis lors.

Sur la carte du continent d’Atlanta, Hems était située tout au nord de l’Empire Viridian, et les rumeurs disaient qu’il s’y trouvait une entrée vers une ville de l’Outre-monde. À la surface se trouverait un groupe d’anges géants gardant cette entrée. Si quelqu’un parvenait à passer outre ces anges, et à pénétrer l’Outre-monde, de nombreux démons l’accueilleraient. Ces anges et démons agissaient comme les sceaux séparant les deux mondes. Des millions de vies avaient été perdues dans ces batailles pendant l’Ère de Cohabitation.

Hems, Porte du Champ des Morts, était source de nombreuses légendes. Dans sa vie précédente, les développeurs du jeu avaient annoncé que le Chapitre de la Liberté se situait quelque part dans Hems, ce qui créa un tollé immédiat parmi les joueurs. Les groupes de joueurs étaient rentrés dans ce lieu les uns après les autres, et des milliers de joueurs avaient été tués, transformant Hems en un lieu extrêmement périlleux.

Il y avait au total six chapitres dans le premier volume du Livre de l’Ordre. Si les joueurs étaient incapables de les trouver dans les trois mois suivant la sortie du jeu, les développeurs allaient donner aux joueurs leurs positions. Les informations concernant le second volume suivraient peu après la découverte de tous les chapitres du premier volume.

Le temps était donc compté pour Nie Yan, et il devait obtenir tous les chapitres pendant cette fenêtre de trois mois. S’il était incapable de les rassembler avant cette date limite, il allait devoir rentrer dans la compétition avec les autres joueurs pour obtenir les chapitres restants.

Quoi qu’il arrive, je verrai ça après avoir obtenu le Chapitre de la Liberté, se dit Nie Yan.


1. Tuer en un coup 


Cet article comporte 10 commentaires
  1. Merci pour ce chapitre.
    Par contre y’a une erreur sur le prix de la téléportation, se doit être des pièces d’argents car il me semble que notre héros ne dispose plus d’autant de fonds après ses achats de terrain dans les chapitres précédents et la mise à jour de sa boutique.

    1. tu as entièrement raison, c’est ma faute. je sais pas pourquoi j’ai marqué pièce d’or, alors même que je me rappelle encore aujourd’hui que c’est bien des pièces d’argent. Merci Yuhan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top