skip to Main Content
Menu

Rebirth of the Thief, chapitre 62


Traducteur : Mithestral

Editrice: MissX


Chapitre 62 : L’Ogre

 

Nie Yan plaça le Bouclier du Roi Lion dans la fenêtre d’échange.

« Ce bouclier vaut bien plus de vingt pièces d’argent, mais ça ne me dérange pas de te le laisser à ce prix. »

« Ce bouclier… tu l’as obtenu sur le Roi Lion ? » Bladelight était choqué par les propriétés du bouclier. Le Bouclier du Roi Lion était bien meilleur que son Bouclier du Lion. Il n’y avait aucune comparaison possible, ils n’étaient pas du tout au même niveau.

Nie Yan fronça les sourcils : comment Bladelight pouvait-il savoir qu’il avait tué le Roi Lion ?

En voyant la réaction de Nie Yan, Bladelight se hâta de s’expliquer : « Oh, désolé, je me suis un peu emporté. Sois rassuré, je ne répandrai pas cette information. » Il reporta son attention sur le bouclier. « Tu as raison, le Bouclier du Roi Lion vaut certainement plus de vingt pièces d’argent. À l’hôtel des ventes, je pense que t’en tirerais au moins vingt-cinq pièces d’argent. Malheureusement, j’ai pas les moyens actuellement. Tu serais prêt à attendre que je rassemble des fonds une fois rentré en ville ? »

« Oui, bien sûr. Pas de soucis, j’attendrai, » accepta Nie Yan.

« Oh ! Et j’ai également quelques pièces d’équipements pour Voleur dans mon coffre. J’en ai quelques-uns qui sont vraiment pas mal, je pense que l’un ou l’autre devrait t’intéresser. Tu serais prêt à faire un échange, plutôt que de simplement me le vendre contre de la monnaie ? »

« S’il s’agit de bons équipements qui m’intéressent, je ne suis pas opposé à l’idée, » répondit Nie Yan. Il était vrai qu’il s’était par moments inquiété de ne pas trouver assez de bons équipements pour Voleur, donc la proposition de Bladelight vint à point nommé.

« Ok, parfait. Je te recontacterai rapidement. S’il te plaît, ne vends pas le bouclier à quelqu’un d’autre, » s’inquiéta Bladelight.

Nie Yan réfléchit pendant un moment avant de donner sa réponse : « J’attendrai 24 heures. Si tu n’as pas réussi à rassembler les fonds dans un jour, je chercherai quelqu’un d’autre pour me l’acheter. » Parmi ses connaissances, il n’y avait que Bai Kaisui de l’équipe de Yu Lan qui était un Combattant. Mais il était improbable, pour ne pas dire impossible, que Bai Kaisui ait les fonds suffisants pour lui acheter le bouclier. Nie Yan ne voulait pas vraiment le placer à l’hôtel des ventes, car il y avait bien plus d’avantages à le vendre à une connaissance afin de gagner des faveurs.

« C’est bien assez de temps, » s’empressa de répondre Bladelight.

Il était une personne franche et n’essaya pas de négocier le prix du bouclier, comprenant qu’il avait déjà bénéficié d’une ristourne conséquente. Il savait que beaucoup de guildes n’hésiteraient pas à mettre vingt-cinq pièces d’argent dans ce bouclier. Il n’était même pas improbable de pouvoir en tirer trente pièces. Mais vingt pièces restaient une somme conséquente pour lui. Je vais devoir aller emprunter de l’argent.

Il avait hâte de retourner en ville pour rassembler des fonds, et commença à canaliser le Parchemin de Retour.

« Oh, attends, il y a encore quelque chose. Est-ce qu’un certain Hei Zhuo est ton ami ? » demanda Nie Yan. En y réfléchissant bien, il avait le sentiment qu’il était préférable de prévenir Bladelight. Il détestait plus que tout les faux amis qui faisaient des coups dans le dos. Hei Zhuo et Bladelight étaient censés être des amis inséparables, et pourtant Hei Zhuo avait décidé d’avoir une relation avec la petite amie de Bladelight… C’était tout simplement immoral.

« Oui, comment tu le sais ? » demanda Bladelight, surpris par la question.

« J’ai entendu pas mal de rumeurs déplaisantes sur sa personnalité. Un de mes amis a eu une altercation avec lui. Il l’avait rencontré avec une femme appelée Zhi Yan (Beautiful Angelica) au Midnight Charm à Calore et ils se sont bagarrés, » affirma Nie Yan en observant attentivement l’expression de Bladelight. Dans sa vie précédente, le Midnight Charm avait été le bar où Bladelight avait découvert la relation entre Hei Zhuo et sa petite amie. Cela ne dérangeait pas Nie Yan de dévoiler l’affaire un peu plus tôt.

Le visage de Bladelight pâlit, et il fit la grimace.

Zhi Yan était sa petite amie. Il l’avait rencontrée sur internet. Ils s’étaient ensuite rendus à plusieurs rendez-vous dans la vraie vie, avant de s’installer ensemble. Il lui était en fait assez difficile de découvrir par lui-même la situation.

Hei Zhuo et Zhi Yan étaient les deux personnes en qui il avait le plus confiance. Il ne voulait pas croire que c’était la vérité… Non, il ne voulait pas croire que cela puisse être vrai. Et pourtant, un doute s’était profondément installé au fond de son cœur.

Est-ce qu’il est bien en train de dire que… ? Non… Bladelight secoua la tête. C’est parfaitement impossible.

« Si je rencontre un jour Hei Zhuo, je ne le traiterais pas en ami. Mais bien sûr, ça n’a aucun rapport avec toi. » Nie Yan ne voulait le prévenir que parce qu’il compatissait avec lui, même s’il n’était pas le cocu de l’histoire. « Si un jour, tu prévois de quitter Unhindered, viens me voir. Je serai heureux de t’avoir à mes côtés, » dit Nie Yan avant de tourner les talons et de s’éloigner.

« Je ne quitterai jamais Unhindered, » répondit froidement Bladelight. Il essaya de se convaincre que Nie Yan faisait partie de ceux qui essayaient de débaucher des joueurs pour leurs propres guildes.

Il était vrai que Nie Yan avait l’intention de le recruter. Il était après tout l’un des meilleurs Combattant du jeu. Mais ce petit contretemps n’était pas important, il ne s’attendait pas à des résultats immédiats. Il avait déjà accompli ce qu’il voulait faire; il avait réussi à faire douter Bladelight. Tôt ou tard, son doute se développerait et il se rendrait compte de ce qu’il se passait dans son dos. À ce moment-là, il réaliserait son manque de discernement, et se rappellerait de l’invitation de Nie Yan; c’était suffisant.

Nie Yan ne s’expliqua pas. Il activa Furtivité et disparut du champ de vision de Bladelight.

Ce dernier resta sur place pendant un moment, perturbé par la conversation qu’il venait d’avoir avec Nie Yan. Après quelques minutes, il finit par sortir à nouveau son Parchemin de Retour. Un rayon de lumière illumina les environs, et il fut téléporté à Calore.

Nie Yan, lui, était en train de se balader à travers les Collines du Rêve Améthyste. À l’horizon, au pied d’une montagne, il pouvait voir un immense arbre de plusieurs dizaines de mètres de haut. Il faudrait au moins sept ou huit personnes se tenant par les mains pour faire le tour du tronc, et le feuillage était si dense qu’il bloquait totalement les rayons du soleil sur une zone très étendue. Cet arbre noble était l’un des points de repère des Collines du Rêve Améthyste.

Autour de cet arbre se trouvait une vaste forêt d’arbres plus petits. L’Ogre Dévoreur qu’il cherchait se trouvait dans cette forêt. Il s’agissait d’un monstre de classe Élite de niveau 8, donc s’il l’affrontait de manière frontale, il n’aurait aucune chance. Mais comme il l’avait déjà prouvé avec Gato, l’attaque frontale n’était vraiment pas le seul moyen existant pour tuer des monstres.

L’Ogre se baladait souvent dans le coin, et n’avait pas de position fixe où il pouvait être trouvé à coup sûr. Certains joueurs s’étaient fait surprendre et tués en le rencontrant par hasard. À l’inverse de Gato le Roi Lion, l’Ogre Dévoreur n’était pas un monstre très connu, et les objets qu’il faisait tomber étaient moins intéressant. En plus, il avait un sort appelé Regard Pétrifiant qui pouvait paralyser les joueurs. Peu de joueurs osaient se mesurer à ce monstre Élite.

Nie Yan approchait rapidement de l’arbre géant. Il franchit plusieurs buissons. Sa statistique de Dissimulation était assez élevée, si bien que, s’il se cachait, les autres joueurs ou les monstres ne pouvaient pas le repérer, même s’il n’était pas sous Furtivité.

Le vent était étonnamment fort à la base de la montagne, et une odeur de sang flottait dans l’air.

Au milieu des bruissements de feuilles, Nie Yan distingua également des bruits de pas. Il se cacha rapidement dans un buisson à côté de lui et observa attentivement dans la direction du son. Il aperçut alors un ogre obèse à deux têtes, à la peau bleue et faisant plus de deux mètres de haut.

Il avait dans la main une énorme massue en bois. Son pas était incertain, et ses deux têtes regardaient constamment autour de lui. Ce ne fut qu’après quelques minutes qu’il reprit sa route.

Nie Yan avait remarqué d’un seul coup d’œil qu’il ne s’agissait pas de l’Ogre Dévoreur, mais d’un Ogre tout ce qu’il y avait de plus commun.

Il n’était pas intéressé par du menu fretin. Il fit un détour pour éviter l’Ogre et continua ses recherches. Il parcourut la zone pendant plusieurs dizaines de minutes avant d’entendre enfin des bruits de pas très lourds, provenant des profondeurs de la forêt. Ils étaient très différents des bruits de pas des Ogres communs.

Enfin… l’Ogre Dévoreur arrive. Nie Yan fonça sur l’immense arbre qui ne se trouvait qu’à quatre-vingts mètres de sa position. À côté de cet arbre se trouvaient six autres arbres plus petits, mais qui gardaient des proportions énormes. Il choisit d’utiliser ces arbres pour tuer l’Ogre.

Les bruits de pas se firent encore plus forts alors qu’il approchait l’arbre géant. Nie Yan s’était rendu ici à cause de ce qu’il s’était passé dans sa vie antérieure : un Voleur de niveau 5 avait tué tout seul l’Ogre Dévoreur, un monstre Élite de niveau 8. Même si à l’époque, les joueurs avaient un niveau moyen bien supérieur à l’Ogre Dévoreur, l’information se répandit comme un feu de broussaille, tant l’exploit était exceptionnel.

 


Cet article comporte 8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site! Back To Top